Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Eté 2024

~25° - 37°C / Fortes chaleurs dans les terres, venteux sur les côtes, orages occasionnels.

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
- Cendrée cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
- Pseudo cherche ...
- Pseudo cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez staff !




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier
SOLTAN GREEN
feat. Gin [Detective Conan]

INFORMATIONS GÉNÉRALES
Âge/Date de naissance : 48 ans ; 14 juillet 1976.
Genre : M.
Origine : Racines danoises par ses grands-parents, a grandi à Unys (USA) puis en Europe (Allemagne et France) pour ses études. A pris la nationalité Enolianne depuis quelques années.
Groupe (s) : Neutre.
Métier/Occupation/Études : Fermier, éleveur bovin. Il a fait un lycée agricole et un Bac Pro en Gestion/Exploitation Agricole. Il a également passé le BTSA qui lui a permis d'obtenir des subventions pour la gestion de sa ferme. A l'époque où il habitait encore en Europe et était clairement dans la dèche et ne parvenait pas à gagner sa vie comme agriculteur, Soltan a traîné dans des milieux assez "chauds". Son physique et son côté peu empathique et scrupuleux lui avaient permis de devenir homme de main pour des types assez peu clairs liés au milieux de la drogue. Dans ce monde, il a notamment été tueur à gages et était bon dans ce métier qu'il a totalement abandonné il y a presque 10 ans, au profit de sa famille et de sa ferme.
Lieu de résidence : Possède une ferme dans les alpages de Cayagane. Il y vit avec ses trois enfants Marilyn, Iris et Mikoto, sa compagne Shizune et son protégé Ludwig.
CARACTÈRE
Personnalité : Stoïque - Lunaire - Très direct - Peu scrupuleux - Parfois totalement à côté de la plaque - Ne se laisse pas marcher sur les pieds - Peu empathique (mais fait de son mieux pour comprendre les gens) - Abandonnera les gens qui ne lui inspirent pas confiance sans hésiter - Ne s'implique et ne s'attache que lorsqu'il a la certitude de se sentir bien avec quelqu'un - En revanche quand il s'attache, c'est trop vite et au point de se laisser de côté - Très patient, mais perd sa patience et ses moyens rapidement quand il voit un de ses proches être mal à l'aise - A beaucoup de remords mais n'en parle que très peu - Solitaire - Grognon - Maniaque (il a quelques TOC) - A l'air patibulaire mais a un bon fond - Travailleur - Rustre - Ne comprend pas le second degré - Simple - Parfois mou - Ferme - Peut être sévère - Efficace - Borné - Sait être très persuasif - Hypocrite - Peu tactile - Anti-technologie - Ca lui arrive de parler comme un vieux con - Respectueux de l'espace personnel - Sait être discret - Pas doué pour parler de ses sentiments et de ceux des autres, il faut lui en parler avec des mots simples et francs

Aspiration principale : Pour le moment, les affaires de la ferme marchent et sa famille le comble et il n'aspire qu'à ce que tout cela continue. Pourtant, Soltan ne sera jamais totalement en paix avec lui-même, surtout vis-à-vis de son passé criminel. Il essaie au maximum de trouver des moyens de pouvoir se repentir de ses anciennes erreurs sans y mêler sa famille et ses proches, comme ses remords concernent surtout le fait qu'il ait acheté la ferme et son domaine avec de l'argent sale. Il fait aussi de son mieux pour être un bon tuteur pour Ludwig, comme il s'est attaché au gamin et s'inquiète pour lui.

POSITIONNEMENT POLITIQUE
Que pense-t-il/elle de la situation actuelle d'Enola et des différents groupes ? Soltan se dit neutre et pacifiste pour ne pas s'étaler en politique devant les gens mais il se retrouve réellement dans les valeurs anarchistes. Il est au moins certain de détester la Compétition et de se méfier d'Elixir malgré ce qu'ils ont fait et qu'il apprécie le travail des Rangers. La politique à l'échelle nationale ne l’intéresse pas vraiment, en revanche, il aime s'engager dans la vie quotidienne de la petite commune où il vit depuis un certain temps et son implication surtout pour ce qui est de la communauté agricole (nombreuse dans les environs de Cayagane) lui a déjà vallu des propositions pour rejoindre le conseil municipal. Il n'a pas encre dit "oui" mais considère un peu la proposition.
HISTOIRE
Enfance / Adolescence
→ Soltan est le filscadet de Ronald Green et Sofia Eriksen. Il a un grand frère de 8 ans son aîné, Illéas qui, pour sa part, vit encore à Unys comme écrivain. Ses parents sont respectivement chirurgien et éditrice, ce qui fait que Soltan a passé son enfance dans un milieu bourgeois, sans manquer de rien. Mis à part le fait qu'on remarqua très tôt son achromatopsie qui lui posa quelques soucis en entrant à l'école, le jeune garçon était en pleine forme physiquement. C'était un petit enfant très (trop) calme, attentif et curieux qui faisait gagater ses deux parents et son grand frère (quand celui-ci n'était pas jaloux).

→ Le jeune garçon a rapidement voulu qu'on le laisse tranquille dans son coin et d'être indépendant et semblait souvent assez lunaire, distrait à l'école comme à la maison. Cela avait surpris ses parents et son frère, quelque peu soucieux en premier lieu du caractère renfermé de Soltan et des propos de ses professeurs se plaignant qu'il ne voulait pas suivre "comme les autres" en classe. Inquiète, Sofia avait craint que son cadet ne soit "pas tout à fait normal" (une préoccupation assez récurrente dans les familles bourgeoises qui se croient uniques et méritantes) et l'avait emmené voir un psychologue quand Soltan eut 7 ans. Pourtant, le psychologue annonça que le jeune garçon n'avait aucun retard à signaler, si ce n'est un probable trouble de déficit de l'attention qui n'était en soi pas inquiétant, mais qui ne devait pas être ignoré pour que le gamin grandisse sainement.

→ Sofia et Ronald prirent un peu trop au pied de la lettre les propos du psy et étaient déterminés à élever leur petit dernier comme un "enfant différent", harcelant au passage ses professeurs pour qu'ils le traitent de manière particulière. Bien entendu, ça ne facilita pas vraiment la vie à Soltan, franchement mal à l'aise devant les précautions de ses parents persistant à dire qu'il ne fonctionnait pas comme les autres mais que "ce n'est pas grave, on s'occupe de tout". En voyant que leur fils se renfermait encore plus devant leur comportement malaisant, Sofia et Ronald recommencèrent à se poser des questions jusqu'au moment où Soltan adolescent leur demanda simplement de lui "foutre la paix, bordel". Ce qu'ils finirent par faire, tout en craignant que dans son attitude lunaire et individualiste, leur fils compromette son propre avenir. Ils devinrent même parfois un peu trop laxistes (ça vallait bien la peine d'être aussi insistants) car dépassés par le comportement de leur cadet qui préférait faire le mur et les 400 coups avec son cousin Zlatan (qu'il considère encore être ce qu'il a de plus proche d'un meilleur pote ou d'un frère aujourd'hui, même si leurs chemins ne se croisent plus aussi souvent qu'avant). Ils n'ont pas fait grand chose qui les rende fiers, à l'époque, comme ils trainaient avec de la mauvaise graine (et ils étaient aussi cette "mauvaise graine", à force de jouer à qui sera le plus "marginal" et "edgy") et dans des milieux peu clairs notamment liés à des traffics de drogue.

Départ pour l'Europe
→ A la sortie du bac, Soltan ne s'était pas vraiment posé la question de ce qu'il voulait faire plus tard, alors que son grand-frère, au même âge, avait déjà débuté ses études de lettres classiques. Celui-ci, avec ses parents, le fustigeaient très souvent du fait qu'il ne "faisait rien d'utile" (car apparement, c'était mieux de faire comme Illéas et de se ruiner la santé en travaillant trop) et Soltan les ignorait assez royalement, ne comprenant pas pourquoi il devait se presser pour les rassurer. Il trouva un boulot alimentaire d'agent de sécurité dans un super-marché, qui lui fit quelques économies. Quand sa famille se plaint une nouvelle fois du fait qu'il ne faisait rien de productif ou qui l' "élève" assez, Soltan déclara en toute simplicité qu'il en avait "marre de cette pression à la con" et décida de partir quelques temps en Europe, chez ses grands parents, Horatio et Synna, qui habitaient alors le nord de l'Allemagne.

→ Nourri par les récits de son grand-père, vétéran de l'armée de mer et proche de ce dernier, Soltan avait secrètement nourri l'envie de rejoindre l'armée. Il s'était plusieurs années préparé pour ça, jusqu'à apprendre que le fait d'être daltonien l'empêcherait d'être militaire sur le terrain. En se ressourçant dans la cambrousse qu'habitaient ses grands parents, Soltan s'occupait en aidant un fermier du village, vieil ami de la famille. Il donnait des temps en temps des nouvelles à sa famille en Amérique et voyait de temps en temps Zlatan en vacances, qui venait prendre des vacances chez les vieux pour les mêmes motifs que son petit cousin. Cette petite année en Allemagne fut l'occasion pour Soltan d'entrevoir un début de vocation. Il envisagea alors de se préparer à faire des études agricoles. Il lui fallait repasser un bac pro en candidat libre pour cela, avant de trouver un stage ou un travail dans une ferme.

→ Les études, les jobs alimentaires et le fait qu'il fasse le choix de rester indépendant financièrement en Europe vers ses 25 ans faisait que Soltan manquait assez souvent d'argent. C'est dans ces moments qu'il se remit à fréquenter des milieux "chauds" comme ceux auxquels il se frottait par le passé. Soltan considérait avec orgueil il avait déjà fréquenté ces milieux par le passé et qu'il pourrait s'y faire, il pensait bêtement qu'il pourrait en sortir facilement et s'y faire de l'argent "facile". Tout en continuant ses études, notamment pour obtenir un BTSA, c'est à cette époque que les choses ont un peu dégénéré. Il s'était de nouveau lié aux milieux de la drogue et s'y était queque peu perdu, tout en étant assez manipulé pour croire qu'il était en contrôle de la situation. Soltan avait commencé à remplir de temps à autres des "petits boulots" pour ses employeurs, à savoir, des tâches d'homme de main : menacer, voire tuer les clients qui ne comblaient pas leurs dettes (ah bah oui, pour dégénérer c'est parti loin très vite, on avait prévenu). Ses activitées sont restées secrêtes pour le reste de sa famille, bien entendu, pour de nombreuses années, même si les sommes qu'il touchait pour remplir son frigo et changer d'appartement régulièrement étaient très louches. Et si Sofia, Ronald, Synna, Horatio et Illéas faisaient comme si ne rien était... Zlatan n'était plus vraiment dupe et avait essayé plusieurs fois de mettre les pieds dans le plat. Mais Soltan passait sans arrêt à autre chose, ne se rendant pas vraiment compte qu'il s'enfonçait dans une spirale dangeureuse. A l'exception de son cousin, c'est à partir de cette époque que Soltan commença à parler de moins en moins à sa famille biologique, les perdant petit à petit de vue.

Recontre avec Shizune et départ pour Enola
→ Les années passèrent jusqu'à ce que Soltan, âgé de la trentaine, parcoure notamment l'Allemagne, jusqu'à s'installer dans une petite ferme dans l'Est du pays. Encore une fois, le fait que les affaires ne marchent pas fort lui constituaient presque une "excuse" pour qu'il continue ses "jobs" dans le milieu criminel (du moins c'est comme cela qui le pensait pour noyer le poisson). Peu scrupuleux que la ferme soit entretenue par de l'argent sale à l'époque, Soltan faisait rouler son affaire sans trop y penser. C'est à cette époque qu'il recontra quelqu'un dans le milieu du crime, remplissant les mêmes genres de contrats que lui : Shizune Onizuka. Ayant quasiment le même âge et un parcours plutôt semblable, les deux trentenaires complètement paumés en Europe, loin de leurs origines, avaient sympathisé rapidement jusqu'à devenir proches. Il fallu aux deux jeunes adultes farouches du temps pour s'apprivoiser en dehors de leurs "travails" respectifs dont ils tentaient de se détacher ensemble, jusqu'à s'avouer des sentiments forts. Probablement que tout cela n'avait jamais été très sain mais durant les années qui suivirent, Soltan et Shizune avaient sans doute simplement besoin de quelqu'un qui leur ressemblait sur qui s'appuyer... au point d'entrainer une certaine codépendance affective.

→ C'est aussi à cette époque que Soltan envisagea de quitter l'Europe. Les années passées avec Shizune lui donnaient envie d'autre chose que vivre de crimes d'autant plus qu'il aimait vraiment le travail à la ferme et les vaches, même s'il n'osait pas encore voir ses erreurs en face. Il avait 32 ans lorsqu'il envisagea de s'en aller vers Enola avec ses économies, pour y établir sa propre ferme et s'éloigner de ses années peu glorieuses en Europe. Une grande partie de son argent était alors constitué d'argent sale, mais il n'avait pas de scrupules à l'époque de l'utiliser pour s'établir et il lui arrivait même de faire des allers et venus en Europe pour continuer ses activités criminelles. C'est au cours de ces allers et venus qu'il avait rencontré Alexander Nagel-Jung, en pleine fugue après l'accident qui avait déclenché la mort de sa soeur jumelle. Soltan l'avait alors pris sous son aile quelques mois et avait cédé en dernier lieu à sa demande de le faire rentrer dans les réseaux du crime. Le trentenaire sentait que s'il ne "dirigeait" pas un peu l'ado dans cette voie, alors celui-ci l'aurait fait par lui-même et de la "mauvaise" manière et c'est ce qui le poussa, eh bien, à pousser un ado dans un chemin douteux tout en pensant l'aider (logique, tout va bien). Mais à l'époque, il n'avait pas vraiment le recul sur le sujet de ses activités criminelles qu'il savait nocives et dégoutantes, mais dont il était trop détaché pour oser se rendre compte de leur gravité (et au point où il en était, il se disait qu'il ne pouvait pas vraiment faire pire). Mais c'est justement en s' "occupant" quelques mois de ce gamin paumé qu'il commença à prendre de la distance et à se voir, un peu, à sa place, lorsqu'il n'était pas vraiment plus vieux. A vrai dire, ce fut le début d'un choc qui fit naitre chez Soltan l'envie de s'éloigner pour de bon de ses activités de tueur. En essayant d'aider Alex, Soltan s'aidait plus lui-même qu'autre chose, en réalité, car il avait déjà la sensation que le cas du gamin était irrécupérable (du moins, ce n'est pas lui qui aurait pu faire grand chose). Mais, dans un premier temps, il ne voulait pas vraiment laisser tomber l'adolescent aux lubies morbides. Et c'est pour ça qu'il parla d'Enola au Nagel et lui proposa de terminer sa fugue là-bas, pour le garder en vue lorsque lui-même y serait. En un sens, avec le Régime à peine en place à et très peu informé et politisé qu'était Soltan à l'époque, il n'aurait pas vraiment prévu qu'Alex rejoindrait le Régime d'entrée de jeu. Mais, il pouvait quand même garder un oeil sur lui... Et cela le détournait de ses activités criminelles, c'était l'essentiel, après tout.

→ Pour en revenir à Soltan uniquement, c'est vers les années 2009 que Shizune le rejoignit dans sa ferme à Enola et qu'ils passèrent quelques années au calme. Néanmoins, la jeune femme ne supportant pas d'être "sédentaire" et encore active dans ses activités criminelles, elle finit par repartir en 2011 assez soudainement, sans savoir qu'elle était tout juste enceinte de Marilyn, leur premier enfant. Ce n'était pas la première fois que la brune s'en allait soudainement donc sur le coup, Soltan resta confiant et ne s'inquièta pas en attendant de ses nouvelles.

Règlement de comptes divers et rencontre avec Marilyn et Ludwig
→ Puis, le temps passa. Les mois et les années qui suivirent, Shizune était toujours  à l'étranger et Soltan commença petit à petit à avoir moins de nouvelles, au point où ça en devint inquiètant. Pendant tout ce temps, Soltan n'avait pas quitté Enola et il semblait réellement déterminé à ne plus retourner à ses activités criminelles (bien qu'il continuait parfois d'entrainer Alexander à la bagarre). Entre temps, le fermier rencontra aussi Riku, la cousine germaine d'Alexander, pour qui il se prit rapidement d'affection (et qu'il se mit en tête de protéger, comme un peu tous les gamin.e.s paumé.e.s qui croisent son chemin, probablement car il est lui-même un gros cassos), surtout en voyant l'influence néfaste qu'Alexander avait sur elle. Même si Riku retourna finalement vivre avec son cousin, Soltan décida de ne plus être un soutient pour Alex, surtout sachant que ce dernier avait tendance à le manipuler lui aussi.

→ Ce n'est qu'au début de l'année 2015, après des mois de recherche et sans nouvelles de Shizune, que Soltan finit par apprendre où elle se trouvait. Pour faire court, Shizune s'était retrouvée embarquée dans une vieille histoire de réglements de comptes avec les héritiers de la famille Weiss (les Nagel-Jung, donc, le père d'Alex, Helmut Nagel, étant l'héritier direct de l'ancienne cheffe de famille, Alma Nagel-Weiss). Il s'agissait d'une vieille histoire de dettes envers les employeurs de Shizune et les Weiss qui s'était envenimée et c'est en étant chargée d'aller régler son compte à Helmut que Shizune s'était faite attraper par les Pokémon de ce dernier puis enfermer dans leur demeure familale en attendant qu'elle accepte de renoncer à son contrat. "Heureusement" pour Shizune et Soltan, Helmut avait de toute évidence totalement perdu le contrôle de la situation et avait au même moment des comptes à régler avec Alexander, ce qui le fit partir pour Enola tandis que Soltan partait chercher Shizune en Allemagne (comme quoi, tout finit toujours par s'arranger).

→ Après quelques jours de détours et de disputes familiales plutôt chaotiques, Soltan reussit à rentrer avec Shizune à Enola et il rencontra également sa fille, Marilyn. Shizune lui en avait caché l'existence, étant donné que ses contrats lui donnaient l'obligation de rester, sous la menace, auprès de ses employeurs. Or, comme elle avait eu Marilyn récemment, elle n'aurait pu se permettre de mettre sa vie ou celle de sa fille en danger. Soltan fut plutôt chamboulé par ces retrouvailles mais n'hésita pas avant d'acceuillir Marilyn dans sa vie. Les mois qui suivirent ne furent pas de tout repos non plus : Marilyn étant totalement débousollée et Shizune encore exténuée et retournée par les évènements récents. Pour la petite, fort heureusement, elle pouvait aussi profiter de la présence régulière de Riku, Ludwig et son grand frère Alexander, ce dernier ayant "gagné" la garde de son jeune frère suite à ses règlements de compte avec son père. Pour le coup, Soltan était aussi perdu qu'Alex dans sa nouvelle vie de famille et même s'il essayait de couper les ponts avec le Nagel-Jung, ils se voyaient souvent, au moins pour que Marilyn et Ludwig se voient et jouent ensemble, comme les deux n'avaient pas encore vraiment d'autres amis de leur âge.

→ Tandis que les chose semblaient à peu près revenir au calme, Soltan et Shizune avaient le désir de reprendre les choses où elles s'étaient un peu brusquement arrêtée lors du départ de l'ancienne criminelle. Les expériences récentes de cette dernière avec ses activités officieuses l'avaient reffroidie et pousser à s'éloigner des milieux criminels. Elle voulait désormais rester aux côté de son compagnon et de sa fille et vivre au calme avec sa famille retrouvée. Ainsi naquirent un peu plus d'un an et demi plus tard les jumeaux, soeur et frère de Marilyn : Iris et Mikoto.

Fin du Régime et cataclysmes
→ Les années qui suivirent furent relativement calmes pour Soltan et sa famille, en dehors des conflits de la périphérie de Baguin (non loin de chez eux) toujours plus violents et des inspections de plus en plus régulières du Régime dans les petites communes des montagnes,
à la recherche de Résistants. Les vols et les crimes isolés étaient aussi récurrents dans les zones rurales, dans un climat de tension et de guerre civile arrivant à son point de rupture. C'est à cette époque que Soltan installé depuis plusieurs années dans sa commune, commença à prêter main forte pour aider les communes campagnardes du coin en voie d'apauvrissement, le milieu agricole étant de plus en plus précaire sous la Politique du Régime. En un an à peine, les conflits continuèrent d'empirer, jusqu'aux cataclysmes de 2017, lorsque l'Emergendémie envahit l'Ouest et le Sud de l'île. C'est à cette occasion qu'Alexander cèda à ses lubies morbides et criminelles et profita du chaos pour aller "s'amuser" à mettre encore plus de boxon et abandonna Ludwig à Soltan, qui garda dès lors le gamin à ses côtés et sous sa responsabilité. Furieux, le fermier dénonça immédiatement Alexander aux autoritées, néanmoins, à l'époque, ils avaient bien d'autres chats à fouetter.

→ Pendant les mois qui suivirent, Soltan alla prêter main forte à Baguin et à Cayagane afin d'apporter des produits de la ferme pour nourrir les réfugiés et aider là où il pouvait être utile, n'ayant pas du tout été ateint par l'Emergendémie. Il lui fallu aussi, comme Ludwig l'en suppliait, ammener Alexander dans les centres de soins, comme ce dernier avant été contaminé. Comme pour la plupart des Enolians à l'époque, les temps furent difficiles jusqu'à ce qu'Elixir trouve un antidote à l'épidémie et que la reconstruction d'Enola se mit en marche quelques mois plus tard.

→ Pendant ce temps, Soltan était resté actif pour aider sa commune et il lu iavait aussi fallu assister au procès d'Alexander, comme il avait demandé à avoir la garde de Ludwig, ce dernier ne voulant surement pas retourner en Allemagne auprès de ses parents. Il s'était arrangé avec Helmut et Martha, les parents de Ludwig, pour devenir le tuteur du gamin et ne se passa pas de leur rapeller, en privé, qu'il les mérprisait assez pour la manière dont ils avaient laissé leurs propres enfants se détruire tous seuls.

Retour au calme
→ Depuis un an, Soltan et sa famille semblent avoir repris un cours de vie ordinaire et routinier. Les enfants sont retournés à l'école et la ferme s'est remise en activité. Devant cette accalmie, Soltan se sent assez comblé par sa vie actuelle. Bien entendu, il n'idéalise pas trop les choses et ça et là, plusieurs "détails" continuent un peu de le tourmenter. Bien entendu, il s'inquiète d'être un bon père pour Marilyn, Iris et Mikoto et un bon tuteur pour Ludwig (il doit d'ailleurs aller voir régulièrement l'assistante sociale avec lui) et les choses semblent bien se passer. Tout n'est pas rose avec Shizune non plus, qui, n'aimant pas rester toujours au même endroit, a tendance à partir vagabonder de temps en autre, ce qui la rend moins présente dans la vie de ses enfants que Soltan l'aimerait et qui est source de disputes (en même temps, il n'a pas envie de lui donner l'impression qu'elle devrait sacrifier quelque chose pour sa vie de famille a a tendance à laisser faire à se surcharger un peu en l'absence de sa compagne). Au niveau familial, le fermier se rend également compte qu'il n'a pas donné depuis des années de véritables nouvelles à sa famille biologiques, en dehors de son cousin Zlatan avec qui il est en contact régulier... Il se questionne à propos de Sofia et Illéas, et songe à, peut-être, reprendre des nouvelles d'eux. Enfin, il est toujours préoccupé par ses vieilles histoires d'argent sale et de crimes qu'il n'a pas totalement laissées derrière lui et essaie de trouver des moyens de "réparer" ses erreurs sans laisser sa famille de côté.
ÉQUIPE
Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 1389435519-miniat-6-x-675 Pandarbare ♂ - Monstro
Poing de Fer - Brave
Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 3222343785_0_18_cdjT9vEd Ecremeuh* ♀ - Dolores
Isograisse - Fofolle
Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 022 Rapasdepic ♀ - Camya
Regard Vif - Calme
Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 565 Megapagos ♂ - Nestor
Fermeté - Rigide
Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 128 Tauros ♂ - JackDaniels
Intimidation - Timide
Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 389 Torterra ♀ - Totor
Engrais - Relax
LIENS
FAMILLE ERIKSEN-GREEN
SOFIA GREEN ; née ERIKSEN (PNJ) - / - Mère biologique
Les rapports de Soltan avec sa famille biologique ne sont pas évidents, surtout avec ses parents. Sofia n'est pas méchante ni vraiment une mauvaise mère, mais le cadet aurait préféré qu'elle le laisse tranquille au lieu de toujours le présenter comme un enfant "un peu spécial mais pas méchant". Enfin, il a un peu oublié tout ça aujourd'hui mais le fait est que les années passées en Europe l'a éloigné petit à petit de sa mère dont il n'a pas l'impression d'avoir jamais été spécialement proche. En plus, Soltan n'est pas très fier de ce qu'il a fait à l'époque de ses activités criminelles aujourd'hui, qui sont ces mêmes activités qui l'ont conduit à passer des années sans vraiment parler à sa famille... Donc, oui, il lui est assez difficile de reprendre le contact aujourd'hui, surtout avec quelques remords.

RONALD GREEN (PNJ) - / - Père biologique
En revanche, Ronald ne manque pas du tout à Soltan. Avec le recul, le fermier connaît très mal son père qui en plus d'etre déjà taciturne, était très souvent absent car très pris par son travail. Probablement n'ont-ils jamais vraiment eu d'atomes crochus mais Soltan a aussi la sensation que son père le comparait en permanence à son grand frère Illéas pour l'inciter à être "plus travailleur" et à "faire quelque chose de sa vie" donc... entre eux ça ne pouvait probablement pas marcher de toute manière et le fermier ne le regrette pas.

ILLEAS GREEN (PNJ) - / - Grand frère
Soltan et son grand frère ont des caractères très opposés et ils se sont bien souvent pris la tête dans leur enfance, leur adolescence et leur vie adulte. Le fermier a tendance depuis des dizaines d'années à être vastement saoulé par les valeurs élitistes et bourgeoises d'Illéas, toujours en train de prôner la valeur du travail à tout bout de champ pour compenser ses côtés obsessionels et sa tendance non-assumée au surmenage. Leurs différends les ont séparé avec les années et cela fait un bout de temps que Soltan n'a plus de nouvelles de son grand frère, en dehors de ce que leur raconte leur cousin Zlatan.

ZLATAN ERIKSEN (PNJ) - / - Cousin germain
Zlatan est le membre de la famille dont Soltan est le plus proche. Même si ce dernier est très bavard et quelque peu lourd, le fermier s'est toujours bien entendu avec son cousin, qui est ce qu'il a de plus proche d'un grand frère. Ils ont passé leur adolescence ensemble et ont fait les 400 coups tous les deux en se prenant pour des "marginaux" et des durs, ce qui les a fait tremper dans des affaires et des milieux pas très nets. On ne peut pas dire qu'il en soient fiers aujourd'hui. Pourtant, ils gardent le contact au fil des années et il arrive à Zlatan de passer des vacances à la ferme. Il s'entend d'ailleurs bien avec ses petits cousins et cousines et même Ludwig, même si ce dernier a tendance à se faire discret quand un membre de la famille biologique de son tuteur est là.

JULIANNE BARTOLI (PNJ) - / - Petite cousine
Soltan ne la connait pas bien mais l'a croisée à plusieurs occasions, comme elle est a fille biologique de Zlatan. Il a pu la voir de temps en temps à la ferme, lui faisant savoir qu'elle était la bienvenue en cas de besoin et il a aussi rencontré Makoto, la fille de Julianne. Depuis les cataclysmes, Soltan n'a plus croisé Julianne. Il a appris que la jeune femme avaient fait partie du Régime en tant que Générale (une nouvelle qui l'avait réellement surpris, tout autant que Zlatan, d'ailleurs, ils étaient tombés de haut) et qu'elle est allée en prison pour cela. Depuis, il ne sait pas trop quoi penser de Julianne et ne sait pas non plus ce qu'elle devient, tout comme Makoto.

HORATIO ERIKSEN (PNJ) - / - Grand-Père
Cela fait un bout de temps qu'Horatio et décédé, mais Soltan garde de lui un assez bon souvenir. S'il idéalisait assez son grand-père ancien militaire qui était parfois franchement réactionnaire et envahissant, Soltan a toujours eu beaucoup d'affection pour Horatio. Il a d'ailleurs vecu chez lui et Synna quelques temps, lorsqu'il venait d'arriver en Europe avant de débuter ses études. Admirateur de la carrière militaire de son grand-père, Soltan avait voulu au départ marcher dans ses pas, mais avait dû changer de vocation à cause de son daltonisme. Cependant, il trouva toujours en Horatio quelqu'un qui l'encourageait dans ses décisions et ses choix, ce qu'il n'avait pas toujours auprès de ses parents et de son frère.

SYNNA ERIKSEN ; née HILDR (PNJ) - / - Grand-mère
Synna est morte quelques années avant Horatio et Soltan l'aimait beaucoup. Il a souvenir qu'elle lui racontait de nombreuses histoires petit. Il l'admirait aussi pour son franc parler aux repas de famille, comme il n'y avait bien qu'elle qui osait reprendre Horatio, Ronald et Illéas quand ils disaient des conneries. Ce qui a bien encouragé Soltan dès son plus jeune âge à dire ce qui ne lui plaisait pas, pour rendre sa mamie fière.

FAMILLE ET ENTOURAGE PROCHE

SHIZUNE ONIZUKA (PNJ) - Neutre - Compagne
Shizune sera toujours quelqu'un de très important pour Soltan. Il l'a rencontrée a une période difficile de sa vie et ils se sont beaucoup entraidés à cette époque, cela les a rendus assez fusionnels et probablement assez codépendants. Bien entendu, il n'est pas très original de rapeller qu'il est encore amoureux d'elle après de nombreuses années, même s'ils ont été séparés plusieurs fois par leurs occupations respectives. Shizune étant énergique et plutôt hyperactive, son caractère contraste assez avec Soltan malgré leur fond commun, il leur arrive souvent de se prendre un peu la tête pour des malentendus. Etant assez maladroits avec les sentiments aussi, ils ont tendance à flipper ensemble sur "mais euh comment on sait si on s'y prend bien avec nos enfants et s'ils vont pas tourner comme nous ?!" puis se rassurent en voyant leurs deux filles et leur fils grandir et s'amuser et développant des caractères bien différents. Le principal désaccord récurrent entre eux étant leurs conceptions très différentes sur la question de la discipline et de la politesse que devraient tenir leurs enfants à l'école, surtout Marilyn avec ses soucis disciplinaires récurrents. Soltan a bien du mal à expliquer à Shizune (qui déteste avec virulence et de manière assez peu mature les enseignants) qu'il considère comme très important le fait que leurs enfants soient au moins corrects à l'école. Aussi, Shizune a tendance à partir parfois plusieurs semaines et Soltan commence à en être ennuyé et un peu dépassé quand Marilyn, Iris et Mikoto réclament leur mère. Même s'ils parlent déjà autant que possible en essayant de dépasser leurs blocages divers, Soltan reste un peu récarcitrant à l'idée de devoir avouer à sa compagne que ses absences régulières ne sont pas très vivables pour leur famille. Il ne veut pas qu'elle s'imagine que c'est de sa faute ou mal le formuler donc... bon, disons qu'il est mou et a tendance à retarder les échéances, ce qui commence véritablement à gangréner la situation entre eux.

MARILYN GREEN-ONIZUKA (PNJ) - Neutre - Fille aînée
Marilyn a hérité du caractère bien trempé de ses deux parents et même s'il a souvent du mal à la suivre dans sa vivacité, Soltan tient beaucoup à son ainée et il est aussi fier du côté hardi de sa fille qui ne se laisse jamais marcher sur les pieds. L'adolescente déteste être inactive et elle est en revanche autoritaire et susceptible, ce qui rend parfois difficile le dialogue avec elle. Elle peut aussi en être pénible avec ses frères et soeurs et Ludwig devant lesquels elle veut jouer à la grande cheffe, ce que son père lui reproche régulièrement. En pleine crise, Marilyn a tendance à passer son temps à traiter Soltan de "gros relou trop ringard qui sent le purrain tu me fous la honte", ce qui fait lever les yeux au ciel au fermier. Elle réclame aussi souvent sa mère quand cele-ci est absente, en profitant pour compenser en disant à son père que "maman elle est mieux que toi", mais Soltan se rend bien compte que l'ainée se languit réellement de Shizune. Il s'inquiète assez souvent pour Marilyn, sentant qu'elle cache beaucoup de complexes derrière sa façade agressive et il ne sait pas toujours comment gérer ses débordements disciplinaires à l'école.

IRIS GREEN-ONIZUKA (PNJ) - Neutre - Fille cadette
Iris est bien différente de sa grande soeur : plus douce et subtile mais tout aussi vive. Même si elle n'a pas l'air comme ça, ce n'est pas non plus le genre à se laisser embêter. Iris est passionnée pour sa part par la nature et a l'air d'adorer vivre dans une ferme (elle se vante auprès de tous ses camarades d'avoir un papa fermier), un de ses passe-temps favoris est d'enrichir son herbier et de sortir en forêt avec le reste de sa famille. Soltan pour sa part est complètement gaga et peut devenir assez peu objectif quand ça concerne Iris. Celle-ci commence à avoir conscience de la mollitude de son papa et il lui arrive d'en profiter (un peu mais pas trop) de temps en temps.

MIKOTO GREEN-ONIZUKA (PNJ) - Neutre - Fils cadet
Mikoto est au moins aussi mou que son père. C'est un enfant tout le temps dans a lune et qui en devient parfois dangereux pour lui-même (heureusement qu'Iris est là pour l'empêcher de tomber la tête la première dans un ruisseau ou des flaques de boue, des fois). Il est assez solitaire, ne parle pas beaucoup et semble avoir un peu de retard au niveau orthophonique selon ses instit' (Soltan envisage de lui faire prendre rendez-vous chez un spécialiste). Soltan l'aime bien entendu beaucoup son fils et sa présence plus tranquille et calme que celle de ses soeurs. Par contre Mikoto a tendance à être difficile avec la nourriture et le fermier est toujours un peu triste quand il ne mange pas sa part de steak en entier.

LUDWIG NAGEL-JUNG (PJ Lié) - Elixir - Protégé
Soltan se méfiait déjà d'Alexander avant que Ludwig n'arrive sur Enola et ça n'a pas été une très grande surprise de le voir abandonner son jeune frère il y a déjà 5 ans. Dans tous les cas, le fermier ayant gardé plusieurs fois Ludwig en l'absence d'Alex et Riku, il n'a jamais eu de soucis particulier avec ce gamin plutôt gentil et poli, même si ce dernier était très méfiant au départ. Soltan ne peut pas vraiment blâmer Ludwig de ne pas toujours lui faire pleinement confiance avec son vécu et d'ailleurs : il ne le forcera jamais à croire qu'il est totalement en sécurité avec lui, ni à le considérer comme une nouvelle figure paternelle ou familiale. D'ailleurs, Soltan est loin de le voir comme son enfant, il s'agit bel et bien de son protégé, d'un gamin dont il a décidé de s'occuper car il ne voulait pas l'abandonner lorsqu'il aurait pu retourner avec ses parents négligeants. Il sait que Ludwig n'a pas eu que des moments faciles et qu'il sourit pour faire croire à tout le monde qu'il va bien et Soltan doit bien avouer que plus cela dure, plus ça l'inquiète et il ne sait pas vraiment comment aborder la chose avec l'adolescent en plein déni. Pour le moment, il fait en sorte que Ludwig se sente bien et en sécurité à la ferme et il est assez content de l'avoir chez lui, tout comme Marilyn, Iris et Mikoto qui l'ont très bien accepté et se sont attachés à lui.

ALEXANDER NAGEL-JUNG (PJ) - Neutre - Ancien "élève", grand-frère de Ludwig
En rencontrant Alexander durant sa fugue, Soltan pensait pouvoir faire quelque chose pour lui, mais avec le temps, il réalisa que ce n'était surement pas son rôle. Par la suite, il a gardé quelques années un oeil sur le Nagel-Jung, sachant au fond que son cas était irrécupérable mais en le surveillant de temps en temps, Soltan pouvait s'informer de l'état de Riku et Ludwig. Le fermier n'a plus que du mépris pour Alex depuis que ce dernier à abusé affectivement de Riku et a abandonné Ludwig dont il avait la responsabilité officielle. Il lui faut pourtant encore le supporter de temps en temps quand il accompagne Ludwig voir son frère au pénitencier. Au fond, il espère que Ludwig se détachera rapidement de son frère toxique.

RIKU A. NAGEL (PNJ) - Neutre - Protégée
De la même manière que Ludwig, Soltan a laissé Riku rester un peu chez lui alors qu'elle subissait le caractère manipulateur et exigeant de son cousin Alex. Il n'y a pas grand chose de nouveau à dire ici, si ce n'est que le fermier s'était pris de compassion pour la coordinatrice et même s'il n'a pas su l'empêcher de retourner vivre avec son cousin dans un premier temps, il voulut continuer de veiller à ce qu'il ne lui arrive rien de grave, comme il le fit avec Ludwig. Le fermier est assez content que Riku ait pu tourner la page et continuer de s'adonner à sa passions à d'autres endroits du monde. Il lui arrive toujours de l'acceuillir à la ferme quand elle est de passage.

ELLIAS NAGEL (PNJ) - Compétition - Cousin de Ludwig
Soltan ne s'est pas encore fait un avis d'Ellias, même si son look de petit bourge intello et élitiste lui rapelle un peu trop son grand frère Illeas. Ces a priori à part, l'administrateur inspire plus d'indifférence qu'autre chose à Soltan... Pour lui, l'essentiel, c'est qu'il reste réglo et c'est exactement ce que fait Ellias. Pour le moment, le fermier n'a aucune raison de détester le cousin de Ludwig, surtout que ce dernier a l'air ravi d'avoir récemment recommencé à le cotoyer... Si en plus, le gamin peut un peu oublier Alexander au contact d'Ellias, ça serait déjà une bonne chose.

HELMUT NAGEL et MARTHA JUNG (PNJs) - Parents biologiques de Ludwig
Soltan méprise de plus en plus Alexander, mais il a encore plus d'aversion envers les parents de ce dernier, qui sont aussi ceux de Ludwig. Il a une très basse estime des parents Nagel-Jung qui ont délibérément laissé leurs enfants sombrer car ils n'étaient pas capables d'assumer leurs réponsabilités... Même en sachant la tâche d'être parent difficile, Soltan n'accepte pas la moindre de leurs excuses et ne peut s'empêcher de leur lancer des piques agressives quand il est dans la même pièce qu'eux. D'ailleurs, c'est avec une assez grande satisfaction qu'il voit toujours Helmut et Martha s'écraser en sa présence. Car pour reprendre les propos du fermier : "c'est mieux qu'ils gardent leur grande gueule bien fermée et Alex devrait prendre exemple sur eux, pour une fois".

ALICE C. DONOVAN (PJ) - Anarchistes - Amie de Ludwig
Depuis quelques années, Soltan a pu apprendre à connaitre un peu la meilleure amie de Ludwig. Il ne sait pas grand chose d'elle mais fait confiance à son protégé pour ce qui est de choisir ses amis proches et Alice ne lui a jamais paru gênante et envahissante dans les moments où elle squattait à la ferme. Sa présence rend toujours Ludwig fou de joie, même s'il font parfois des bêtises ensemble qui font grogner et rouler des yeux le fermier, surtout quand ils prennent à la légère le fait qu'ils aient pris parfois de gros risques.


Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 1407755998-soltan5 Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 1389436572-soltan2 Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier 1410423241-soltan7 Soltan Green - 48 ans - Neutre - Fermier U2ec
Ludwig Nagel-Jung
Civil
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Déc - 11:36
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: