Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 Samaël Enodril - Time for me to fly !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Enodril
avatar
Elite
Messages : 267
Date d'inscription : 13/11/2017

MessageSujet: Samaël Enodril - Time for me to fly !   Ven 17 Nov - 18:29

SAMAËL ENODRIL
INFORMATION GÉNÉRALES

Nom : Enodril
Prénom : Samaël
Surnom :  Sam, Sammy, Samsam, Tonton Sam, Samiche, Samaritain, Samère, Samoussa, SamalairepasNaturel, Samarche, Crétin, Teubé, Idiot, Nounours, Nounourscon
Âge : 25 ans
Date de naissance : 11 juillet 1997
Genre : C'est un monsieur
Origine(s) : Enoliannes par son père et italiennes par sa mère
Date d'arrivée sur l'île d'Enola : Depuis sa naissance
Métier/Occupation/Études : Maître de la Ligue, dernier Elite à affronter lors de la Compétition, il dirige la milice et se charge de la protection et de la sécurité de l'île entière aux côtés du Maître Coordinateur / Bac ES, mention assez bien / Licence en psychologie / Master 1 pro en psychologie de l'enfant
Lieu de résidence : Région Sud – Forêt d'Erode – Rattaché à Dimaras
Groupe : Compétition
Sous-Groupe : Élite
Rôle : Maître Dresseur
Pseudonyme : Sirius – Nom de Maître Dresseur
Golden Wings – Ancien nom de Pierre de la Résistance. Il n'était pas particulièrement reconnu au sein du mouvement. Son identité comme d'autres Résistants, s'est évaporé, sans trop d'encombres.
Ted Ibert –  Pseudonyme d'auteur de livres pour enfants. Trop occupé ces derniers années pour publier de nouveau comme il pouvait le faire avant, il se remet lentement mais sûrement à réécrire, faisant don de ses bouquins à des associations ou des écoles. Ce n'est clairement pas pour l'argent qu'il les fait, et les revenus qu'il en percevait ne lui servent plus à grand chose, mais sait-on jamais s'il a besoin de sous à nouveau.

FICHE DRESSEUR
Informations
Rôle : Maître Dresseur, assure la protection de l'île.
Lien vers le Sac de la version 1 : Heeere
Voulez-vous utiliser le dé shiney? : Non

Modifications à votre équipe
- * - ♀ - Mihawk - Coeur de Coq - Hardie
DESCRIPTION DE LA MODIFICATION: Le Passerouge d'Adélia devait revenir à Sam sur V1 mais comme il y a eu un oubli, autorisation de le placer ici si justification
PREUVE: Avant-avant-avant dernier paragraphe de l'histoire
- Mini-sprite - Espèce ♀/♂ - Surnom - CS/Talent - Nature
DESCRIPTION DE LA MODIFICATION: Écrire ici
PREUVE: Lien vers l'OS, passage de l'histoire ou tout autre preuve.


PHYSIQUE
Couleur de peau : Blanc, plutôt claire, mais elle ne bronze pas difficilement, habituée aussi à la chaleur de l'île.
Description des cheveux : châtains/brun clair et lisses, lui arrivant jusqu'aux oreilles, il passe un bref coup de peigne chaque matin pour éviter qu'ils ne soient en désordre. Mais au moins, ils ne graissent pas facilement.
Description des yeux : couleur or, tirant sur du jaune quand ils sont exposés à la lumière.
Taille : 1m79
Poids : 73 kg
Description de la silhouette : Ce n'est clairement pas une armoire à glace, mais il n'est pas maigrichon. Des années d'entraînements rigoureux -grâce aux méthodes de Faust et de Clive qui furent des professeurs stricts- lui ont permis d'acquérir une anatomie suffisamment forte pour lui permettre de se défendre à mains nues, couplé à une vie à peu près saine. S'il lui arrive de manger des cochonneries, il reste loin de l'alcool et encore plus du tabac et de la drogue. Sa gourmandise peut toutefois lui faire prendre deux à trois kilos de trop quand il abuse, mais ça l'angoisse tellement pour un rien qu'il fait de plus en plus d'efforts pour manger sainement.

Problèmes de santé physique : Cerveau atrophié
Particularités autres : – Depuis 5 ans, il a commencé à prendre des cours de piano et sa mère lui enseigne l'italien. Il ne le parle pas encore tout à fait couramment mais se débrouille bien, avec bien sur un accent français assez notable.
- Il s'est fait faire un tatouage sur le bras gauche avec écrit “夏芽”, qui signifie « Natsume ». Une initiative digne d'une gamine de quatorze ans, mais qu'il ne regrette pas du tout.
- Sa tenue de Maître ressemble à celle-ci
En plus légère, et sans la hache ou pas
Il a ses cheveux relevés en arrière avec du gel et porte un masque similaire également pour ne pas qu'on le reconnaisse et que ses proches soient laissés en dehors de ça.

CARACTÈRE
Personnalité : Affectueux – Amical – Aimant – Agile – Bienveillant – Brave – Chaleureux – Compétitif – Curieux – Décontracté – Dévoué – Dynamique – Humble – Indulgent – Influent – Intuitif – Jovial – Loyal – Optimiste – Ouvert – Pacifique – Passionné – Persévérant – Sensible – Sincère – Souriant – Tendre – Vif – Réfléchi davantage avant d'agir

Angoissé – Arrogant – Borné – Capricieux – Casse-cou – Complexé – Dépensier – Désordonné – Désorganisé – Distrait – Emotif – Hésitant – Impatient – Imprudent – Indiscret – Têtu – Jaloux – Maladroit – Naïf – Nerveux – Possessif – Préfère prendre soin des autres au détriment de sa santé – Néglige sa valeur et inquiète ses proches – Se repose parfois trop sur l'avis des autres
Goûts/Dégoûts : Aime : la compétition – le chocolat – les jeux – les fêtes – prendre des photos – s'entraîner – dormir – profiter de son compte en banque pour acheter tout et n'importe quoi – les Pokémons (plus particulièrement Vol) – venir en aide aux autres – faire plaisir à ses admirateurs et plus particulièrement les jeunes – embêter son copain (surtout quand ce dernier est trèèès concentré dans son travail) – les sucreries – les défis – les câlins – les gestes d'affection en général – ses amis – sa famille – Protéger les autres – l'écriture de ses livres pour enfants – rendre service

N'aime pas : le poisson – les fruits de mer – les maths – se montrer trop jaloux et possessif – ne pas réussir à se contrôler – les personnes avides de pouvoir – les conflits – la méchanceté (surtout gratuite) – les personnes égoïstes – les vantards de la première heure – les journalistes – les fans trop excessifs – les mauvais perdants – avoir peur – blesser les autres – prendre la grosse tête – la solitude – la nostalgie – la prison – se disputer avec ses amis
Objectifs et aspirations :  Sam... n'aspire plus à grand chose. Il a déjà réalisé ses rêves d'enfant. Désormais à la tête de la Ligue, il ne désire plus que de minces choses : accomplir son devoir de Maître, profiter de sa famille, et essayer de maintenir la paix sur Enola pour que plus personne n'ait à souffrir. Inspirer des valeurs positives aux générations futures, c'est une des choses qu'il désire, puisqu'il lui faut bien un but. S'il a bien des souhaits plus personnels, c'est celui de fonder une famille avec Natsume, et également de pouvoir se réconcilier avec Tristan.
Peur(s) : Ses peurs, bien sûr, sont ordinaires : il craint énormément la solitude. Il sera toujours plus rassuré s'il est avec quelqu'un d'autre, même un inconnu. Il espère sincèrement pouvoir empêcher un nouveau conflit d'éclater, mais il sait qu'il n'a pas le pouvoir non plus d'éviter un nouvel éclatement, car il a peur de voir Enola replonger dans le chaos et qu'un nouveau gouvernement malsain ne vienne semer la zizanie. Il a peur, aussi, de ne pas pouvoir mener à bien ses responsabilités, et de se retrouver abandonné de tous. Être isolé est sans doute l'une de ses plus grandes frayeurs. Depuis enfant, il a développé une achluophobie (peur du noir) qui n'est jamais partie. Sans être claustrophobe, il n'est pas à l'aise quand il est enfermé. Depuis quelques années aussi, il s'est surpris à craindre un peu les piqûres alors que leur vue ne lui faisait rien avant. Son ophiophobie se calme quant à elle lentement mais sûrement, grâce notamment à l'aide de Natsume ; les serpents de ce derniers étant les seuls avec lesquels il est vraiment maintenant complètement en confiance.

ALIGNEMENT
Votre personnage a-t-il/elle connu Enola entre 2008 et 2017, sous le joug du Régime, et que pense-t-il de cette époque ? : C'est une période à laquelle il ne préfère pas penser mais il en garde dans tous les cas un mauvais souvenir car il considère que beaucoup de sang et de pertes auraient pu être évités : en outre, il y a perdu son père ce moment-là, alors oui, il n'est pas très jouasse quand il doit en reparler. Malgré tout, il est bien content que cette horreur appartienne au passé, même si ces années ont laissé d'importantes séquelles physiques mais surtout psychologiques à la population. Mais oui, malheureusement il l'a connu et il a pris part un temps au conflit en tant que Résistant pour une durée assez courte comparée à d'autres.
Que pense-t-il/elle de la manière dont les choses ont évolué, et du nouveau gouvernement ? : Il espère que les choses s'arrangeront et préfère rester optimiste quant à une amélioration de la situation politique sur l'île, mais il conserve quelques peurs et doutes, bien sûr. Il désire seulement ne plus revivre de guerres comme Enola en a connu par le passé. En outre, la rivalité entre Elixir et Compétition le stresse un peu car il ne veut prendre parti ni pour l'un, ni pour l'autre, mais il aime à croire que rien de ce qui pourrait leur arriver serait capable d'être pire que ce qu'ils ont déjà vécu. Il fera en tout cas tout ce qu'il peut pour être actif le moment venu et ne pas rester spectateur si les choses s'enveniment.
Que pense-t-il/elle de la légende de Regigigas ? : Adolescent, la légende l'aurait sûrement fait rêver et il y aurait cru dur comme fer ; mais aujourd'hui, cela l'amuse plus qu'autre chose et il aimerait en apprendre davantage, même s'il ne préfère pas penser au fait que cela pourrait être vrai, car il refuserait de laisser une monarchie s'installer sur l'île, et prône la démocratie si elle est possible.

Qu'est-ce que votre personnage pense d'Elixir ? : Il ne peut pas négliger ce groupe en raison de son appartenance à la Compétition et de la tension entre les deux, mais il ne le déteste pas. Il en est autant intrigué que le mystère qui entoure encore ce mouvement le rend nerveux pour une raison qu'il ignore. Il sait que Elixir a apporté de grandes choses à l'île et qu'elle pourrait continuer à le faire, mais l'incident d'il y a 5 ans au quartier général du PDT du Régime le hantent encore et tout ce qui touche à la science le rend agité depuis. En somme, il regrette surtout la rivalité qui existe entre Elixir et la Compétition.
Qu'est-ce que votre personnage pense de la Compétition ? : Samaël a beau faire partie de la Compétition, il ne partage pas toutes les idées de ce groupe et préfère rester neutre. En vérité, s'il ne sait pas quoi penser de Olga, il n'est pas plus rassuré par Eleanore, s'il devait être sincère, quand bien même il admire la force et le charisme qui se dégagent de chacune des deux leaders. La tension entre elle ne lui dit rien qui vaille, mais il se tait pour l'instant à ce sujet tant que la situation n'empire pas au point de mettre des vies en danger. Naïvement, il aimerait que ces groupes puissent s'entraider.
Qu'est-ce que votre personnage pense des Anarchistes ? : Il ne fait pas trop attention aux Anarchistes pour le moment, mais ce mouvement attire tout de même sa curiosité et il sait qu'il ne doit pas être négligé. Il se demande simplement de plus en plus ce qu'ils vont devenir au fil du temps mais il n'a pas asse d'informations sur eux pour qu'il puisse vraiment se faire un avis, et tous les Anarchistes ne sont pas les mêmes non plus.

Alignement/Allégeance ? : Il est peut-être Maître, mais ses idées sont neutres. Ils partagent des valeurs avec chacun des partis sans toutefois se décider à prêter allégeance à l'un d'eux. La Compétition tente depuis des années de complètement le faire adhérer à leurs idées pour l'avoir sous son aile en dépit d'Elixir car il s'agit d'une figure populaire et influente, mais il considère que sa fonction ne doit pas être mêlée à la politique et cela lui convient très bien.
ET VOUS?
PUF/Surnom : Samalo
Âge : Sloubi
Disponibilité : Présence un peu tous les jours et au moins quelques posts de RP les week-ends
Comment avez-vous connu le forum ? : Secreeeeeet
Suggestions ? : 
Personnage sur l'avatar : Italie [Axis Power Hetalia]
Code : Mangé.
Autre:


Dernière édition par Samaël Enodril le Dim 26 Nov - 16:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
avatar
Elite
Messages : 267
Date d'inscription : 13/11/2017

MessageSujet: Re: Samaël Enodril - Time for me to fly !   Ven 17 Nov - 18:29

CHRONOLOGIE

Faisons une petite pause d'abord pour parler un peu de ses origines. Son père est Ikaël Enodril, un ancien compétiteur reconverti dans les pompiers. Né Gravedigger, une famille fortunée originaire d'Enola depuis des générations, il coupe les ponts avec sa famille lorsqu'on l'oblige à se marier avec une fille de bonne famille. Il change alors son nom pour celui de sa défunte mère en son hommage. Quand il a la vingtaine, il rencontre une Sicilienne nouvelle arrivée sur Enola pour ses études de vétérinaire : Lyra Luppino. Il la défend contre des voyous qui l'embêtaient à cause de son accent italien très prononcé et de son trop manque de vocabulaire français et c'est à partir de ce moment-là qu'ils commencent à devenir amis et que l'Enolian lui apprend le français de façon à ce qu'elle puisse parler et comprendre les autres sans qu'elle n'ait besoin d'aide. Peu à peu, ils deviennent plus que des amis mais Lyra, une fois ses études terminées, doit revenir en Italie, encore dépendante psychologiquement de sa famille qui l'oblige à rentrer. Ils entretiennent alors une correspondance à distance, mais le père de Lyra intercepte en secret les lettres qu'ils s'envoient et cette dernière croit alors que l'Enodril l'a oublié. En revenant sur Enola pour s'y installer définitivement, toutefois, elle se rend compte qu'il l'aime toujours et ils finissent par renouer un contact solide avant de se marier dans l'intimité.
C'est quelques années plus tard que Samaël vient au monde le 11 juillet 1997 à Amanil, le jour où Ikaël perd contre Polaris, Maître Dresseur de l'époque. Son histoire commence véritablement à partir de ce moment-là.

C'est le premier et seul enfant du couple Enodril, mais il grandit entouré de l'amour de ses parents et vit une enfance relativement heureuse, où ses parents l'éduquent pour qu'il apprenne le respect d'autrui et l'humilité. Son père lui donne très tôt sa passion pour le dressage Pokémon et Samaël regarde dès son plus jeune âge les matchs de la Compétition. Celui qui attire le plus son attention est Polaris, le Maître qui a combattu son paternel. Il admire son charisme ainsi que la force qui se dégage de lui et rêve de lui ressembler. En maternelle, sans trop se rendre compte, il parle déjà de la Compétition. Ce n'est qu'en grandissant qu'il comprend peu à peu les véritables enjeux qu'il y a derrière mais ses ambitions ne changent pas. Naïf et optimiste, il clame vouloir plus que tout gagner la Compétition et pourquoi faire partie de la Ligue. Mais il attire sur lui les moqueries de ses camarades dont il devient la tête de turc, ayant assez peu d'amis et ne brillant pas particulièrement en classe non plus. Pensant que gagner un match contre le Maître lui donnerait gloire et respect, il se met en tête de tout faire pour parvenir à cet objectif. Ses parents l'encouragent même dans cette voie, si c'est vraiment ce qu'il veut faire, mais demandent quand même à ce qu'il réfléchisse à un travail pour qu'il gagne sa vie. Sam est d'accord, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire comme métier. Il se contente durant toute sa primaire et son collège de suivre les combats de Pokémons et de repasser en boucle les cassettes et DVD's qu'il possède déjà. La solitude le poursuit toujours, néanmoins, et Ikaël en devient de plus en plus inquiet. Le jour des 10 ans de son fils, il décide alors d'aller lui chercher un Pokémon et finit par tomber sur un jeune Carapuce tout aussi seul que son enfant. Il promet alors à la tortue un ami pour la vie s'il accepte de le suivre, et lorsque Samaël aperçoit celui qui serait son allié pour la première fois, la connexion est presque immédiate. Il se met à adorer le Pokémon dès l'instant où il le rencontre et décide de l'appeler Kame. Aussitôt, ils apprennent à se connaître et deviennent dès lors les meilleurs amis du monde.

L'obtention de son compagnon Eau lui donne davantage de motivation pour s'engager dans la Compétition et il se met à s'entraîner régulièrement sous la supervision d'Ikaël qui lui donne des conseils et lui enseigne tout ce qu'il sait sur les Pokémons. Il n'est pas encore assez conscient de la montée de ce qu'on appelle « Régime et Résistance » en 2008 à ce moment-là, mais discerne chez son père des comportements étranges depuis quelques temps, sans pour autant comprendre la raison ni chercher à en savoir davantage. Il pense que c'est son travail qui le force à s'absenter plus souvent. Toutefois, en 2010, lorsque Samaël a 13 ans, une attaque est lancée sur son village près d'Amanil et, soupçonnés de faire partie de la Résistance, des gens sont emmenés et arrachés à leur famille par des soldats du Régime. Son père, Souffle de la Résistance sous le nom de Golden Eyes, se fait dénoncer par des camarades et est malheureusement emporté dans l'un des camions ; l'Enodril assiste, impuissant et désespéré, à la disparition de son père. Après cet événement, il se met à détester le Régime et se promet de s'inscrire à la Compétition quand il sera assez grand pour montrer sa puissance et pouvoir le libérer, enfermé dans la prison du Régime qu'on appelle « Bloc R ».

C'est ainsi que Samaël s'entraîne sans relâche malgré son chagrin, épaulé par sa mère qui reste à ses côtés et dont il se rapproche considérablement. Ils doivent tenir le coup, et Sam se répète à lui-même chaque jour qu'il trouvera une solution. En 2013, quand Samaël atteint enfin l'âge de 16 ans et qu'il se sent prêt à commencer son voyage en tant que dresseur, il s'inscrit officiellement pour la toute première fois à la Compétition et part sur la route accompagné de Kame et de Windie, une jeune Caninos qu'il a adopté. Il a d'abord un peu de mal à s'y retrouver, seul dans la nature, mais n'abandonne pas malgré les difficultés et rentre quand même de temps à autre chez lui quand il le peut. En explorant l'île, il capture de nouveaux Pokémons, mais surtout, il fait des rencontres qui changeront sa vie ; notamment Faust Donovan, avec lequel il devient ami et qu'il finit par considérer comme le frère qu'il n'a jamais eu. Au cours de son aventure, il rencontre également Solène Weber dont il devient l'élève. Beaucoup de péripéties dues en partie à sa maladresse lui en font voir de toutes les couleurs, mais il refuse de se décourager et, au contraire, tire une leçon de chacune de ses expériences.

Un événement soudain et effroyable arrive toutefois bien trop vite dans sa vie et cela perturbera son existence à jamais. Le 1er Janvier 2014, sur la Grande Place d'Amanil sur lequel il se tient pour participer à une compétition de dressage et pour enrichir ses connaissances en la matière, le Régime attaque subitement et une rafle impitoyable est organisée, emportant le plus de monde possible. Le nouvel an se termine avec des morts, mais surtout beaucoup de nouveaux prisonniers, innocents pour la plupart, dont Samaël. L'adolescent réussit à protéger sa mère mais il est enfermé au Bloc R2... dans la même cellule que son père. Les retrouvailles inattendues sont émouvantes mais de courte durée, cependant. Un tortionnaire leur est affublé : Dio Silvery. Le sadique blondinet les torture tous les deux, mais Ikaël ne supporte pas la vision de son fils qui se fait maltraité de la sorte et, pensant le protéger de sa propre identité de Résistant dont il n'est pas le plus fier, Ikaël se jette sur le couteau de Silvery pour se donner la mort sous les yeux du jeune dresseur. Une vision qui le hantera pendant longtemps ; et s'il finit par sortir effectivement de la prison après 2 semaines de captivité, il perd la raison et ne ressemble plus qu'à une coquille vide et descendue aux enfers. Il en est blessé, traumatisé, et ne doit sa survie qu'à l'aide de Faust, Solène, et ses Pokémons qui lui permettent très lentement mais sûrement de se relever. C'est d'ailleurs peu de temps après qu'il sauve, dans les montagnes du nord, le frère de Solène, Tristan Weber, également un ancien prisonnier du Régime. Ils font connaissance et deviennent des amis proches, l'éleveur le voyant comme un sauveur et un confident. C'est en outre grâce à l'Enodril que le Weber est ramené à sa famille sain et sauf le 1er mars 2014.
Le 13 avril 2014, c'est l'anniversaire de Faust. Evitant son jumeau, Clive, depuis des années, ce dernier ne trouve d'autres choix que de kidnapper Sam pour l'attirer jusqu'à lui. C'est là que l'Enodril rencontre l'Officier du Régime dont il ignorait l'existence jusqu'alors. Il ne sait rien du conflit entre les deux frères, mais la peine qui ronge le Conseiller lui fend le cœur et il ne sait pas comment l'aider, même si l'envie est très présente. C'est par les récits que lui fait son aîné que Samaël se met à réfléchir et que sa pensée manichéenne sur la Résistance et le Régime s'évapore peu à peu. Il s'en doutait, mais dans chaque mouvement il y a de l'ombre et de la lumière. C'est là-dessus qu'il va pardonner à Clive de l'avoir enlevé et qu'il va même aller, en juin 2014, jusqu'à le sauver d'une Polagriffe. Il a l'occasion de parler plus en détails avec lui et la conversation qu'ils ont le détache définitivement des illusions qu'il pouvait avoir étant plus jeune. Il ne déteste plus le mouvement en lui-même et dirige alors sa colère contre celui qui l'a torturé et les dirigeants qui contrôlent tout ce monde.
Suite à ce qu'il a traversé en prison, il supplie Faust de l'entraîner pour faire de lui un Résistant. Le dresseur souhaite se rendre utile et pense qu'intégrer le même groupe lui permettra d'avoir cette chance. Il s'inquiète aussi de plus en plus de l'état du spécialiste ténèbres. Le Donovan n'accepte qu'à condition qu'il arrive à tenir un mois, et au prix de nombreux efforts et d'un entraînement déjà intensif, il finit par réussir et le hérisson tient sa promesse à contrecœur. Il devient donc son maître dans l'art du combat le fait entrer comme convenu au sein du mouvement et il devient une Pierre de la Résistance sous le nom de Golden Wings, un hommage à son père auquel il tient beaucoup. C'est à ce moment-là cependant qu'il fait la connaissance d'Alice, la fille de Faust. Un petit peu jaloux au début en croyant que l'attention de Faust sera désormais uniquement concentré sur elle, il change rapidement d'avis en s'attachant à la fillette, et, à son contact, il se découvre même un petit talent pour raconter des histoires et Faust lui conseille d'écrire des livres pour enfants. L'Enodril, hésitant au début, finit par tenter l'expérience et rencontre l'éditrice du hérisson pour commencer ses premiers bouquins : il prend à ce jour 'Ted Ibert' comme pseudonyme d'auteur. En parallèle, sa relation avec Alice est telle qu'il la considère comme sa nièce et il se rend compte qu'il s'entend plutôt facilement avec les enfants.
L'année 2014 est d'ailleurs assez agité pour le dresseur car il y fait une nouvelle rencontre qui marquera un tournant crucial dans sa vie. En effet, au mois de mai, Faust accueille chez lui un de ses cousins, un éleveur venu tout droit du Japon : Natsume Shimomura. Le nouveau venu se montrant assez désintéressé et peu amical face aux inconnus et Samaël se montrant insistant en voulant bien faire, leurs débuts se passent très mal, et si le compétiteur n'a rien contre le cadet, ce dernier le déteste déjà. Au fil du temps, les deux adolescents finissent toutefois par se réconcilier et devenir amis quand ils apprennent à s'apprivoiser.

Malgré ce qui lui est arrivé, Sam tient quand même à terminer la 100ème édition de la Compétition et arrive jusqu'à la Ligue, où il perd contre Kirito, le Conseiller Dragon. Un résultat qui n'arrange pas son moral mais devant lequel il n'est pas surpris : il a encore beaucoup de choses à apprendre avant de devenir un grand dresseur et il le sait. Alors il se plonge plus assidûment dans ses études et son entraînement Pokémon dans lesquels il noie la profonde peine qu'il lui reste.
En juillet 2014, l'éruption du Limar est une de ses premières activités en tant que Résistant : téméraire et imprudent, il arrive à s'accrocher au cou du Sulfura sauvage dans le but de retirer le collier qui l'aliène à son cavalier. Non seulement il échoue, mais en plus il reçoit une brûlure au flanc de la part du Pokémon Légendaire ; il ne considérera pas ça comme un mauvais souvenir, toutefois, car cela lui a permis non seulement de pouvoir se rapprocher de l'oiseau de feu, mais également de Natsume, qui l'aide à atténuer la douleur de son inflammation. C'est après ça qu'ils sont d'ailleurs de plus en plus proches, jusqu'à ce que Samaël développe des sentiments pour lui qui vont au-delà de l'amitié. Des sentiments qui sont en vérité réciproques, mais il ne le saura qu'en septembre 2014, où Natsume est le premier à ouvrir son cœur en lui révélant qu'il l'aime. Ils commenceront à sortir ensemble à partir de ce moment-là, et même si leurs débuts sont très maladroits à cause de leur inexpérience et qu'ils ont quelques désaccords, cela n'empêche jamais à l'un de demander pardon à l'autre, et leurs querelles ne durent de toute façon jamais longtemps. C'est même au terme de leurs réconciliations et de leurs partages qu'ils font des progrès et leur lien se raffermit, devenant plus solide chaque jour.

En 2015, lors d'une mission de la Résistance où il devait protéger un village contre des attaques du Régime, il échoue à sauver un enfant, mort de la main d'un soldat. Ce dernier sera la première et dernière victime de Sam qui le tue sous le coup de la colère et du choc mais ne se rend compte de son massacre qu'après. Quelques minutes après son meurtre, toutefois, une balle lui traverse le torse et c'est Faust qui le ramène dans un bunker pour qu'il se fasse soigner. La blessure n'est pas mortelle, mais il se voit contraint d'abandonner la Compétition cette année-là, faut de pouvoir continuer. Il prend de plus en plus conscience de la valeur de sa vie et de l'impact que sa disparition pourrait causer à ses proches, alors il décide de se montrer moins rebelle et de faire plus attention à lui. La frustration le parcoure toutefois quand il voit à travers son écran de télévision que le gagnant de la Compétition pour cette année n'est autre que son ancien tortionnaire, Dio Silvery, et apprend par la même occasion son vrai nom : Alexander Nagel. Cette information ne fait que le motiver à se réinscrire une troisième fois l'année suivante : il en est sûr, ce sera la bonne.

Rétabli, il compte désormais finir ses études, mais le destin vient encore le chambouler, plus violemment cette fois-ci : en février, son copain, Résistant sous le nom de Athéris, perd la mémoire au cours d'une mission et se perd au cœur de l'île. Constatant sa disparition, Samaël et les autres font leur maximum pour le retrouver. Mais les recherches durent des semaines et des semaines, si bien qu'elles semblent interminables, et si le nounours refuse d'abandonner, son moral sombre encore et encore et il donne tout ce qu'il a, au détriment de sa santé. Ce n'est qu'à la moitié du mois d'avril que Sam le retrouve pas hasard, mais il doit supporter le fait que le Shimomura a perdu ses souvenirs et que, par conséquent, il ne sait pas absolument pas qui il est ni ce qu'il représente pour lui. Profondément peiné mais soulagé de l'avoir retrouvé, le dresseur fait de son mieux pour l'épauler et pour trouver des solutions afin qu'il récupère la mémoire, mais la distance entre eux est difficile à supporter. De plus, l'éleveur revient avec une marque dans le dos, un « X » bien visible, cicatrice qu'il a gardé d'une torture durant son absence. Ce n'est que vers fin mai que sa mémoire revient et que le calvaire s'achève. Sam peut alors repenser de nouveau à lui-même et il termine ses cours au lycée avant d'obtenir finalement un Bac ES avec mention assez bien ; son petit-ami l'aidant grandement pour les matières scientifiques. S'il désire après ça refaire une nouvelle fois la Compétition, il sait qu'il doit quand même penser à son avenir et réfléchit à des études qui pourraient lui plaire, mais il a bien du mal à trouver sa voie. Puisqu'il lui faut choisir, cependant, il met inconsciemment une L1 de psychologie. Il en est intrigué et se dit que cela pourrait peut-être lui servir pour comprendre comment fonctionnent les différentes façons de penser ; il regrette en effet de ne pas posséder de capacité qui lui permette de pouvoir apporter son soutien comme il le voudrait quand il n'arrive pas à comprendre les problèmes des autres.

En 2016, comme un rituel, il s'inscrit une nouvelle fois à la Compétition, la 102ème, après des années passées à grandir et à s'entraîner, ses efforts finissent par porter leurs fruits. Il arrive à battre Faust, ou plutôt Méphisto, dans un match de Conseil officiel mémorable et émouvant, celui qu'ils ont tous les deux tant attendu. Il devient ensuite le seul à accéder au Maître, et si ce combat est l'un des plus éprouvants qu'il ait vécu, il est également l'un de ses meilleurs, puisqu'il triomphe enfin et réalise son rêve dans une victoire éclatante.
Il connaît dès lors une période de gloire et sa popularité monte en flèche, en même temps que son compte en banque. Son seul regret est de ne pas avoir pris de pseudonyme ou même de déguisement car on le sollicite beaucoup durant l'année qui suit mais il répond avec plaisir aux demandes de ses quelques admirateurs, qui sont, pour la plupart, des jeunes enfants. Concilier sa vie privée avec sa vie publique n'est pas si simple puisqu'il n'y est pas habitué, alternant invitations aux anniversaires et rendez-vous avec son copain entre autre, mais il fait son possible pour faire plaisir à tout le monde, même s'il se fatigue beaucoup sans vraiment s'en rendre compte, aveuglé par l'allégresse qui le parcoure durant cette période.
Ce n'est toutefois que quelques mois plus tard que la vraie surprise se dévoile : suite au départ du Maitre dresseur Sunny, on lui propose de prendre sa place à la Ligue. Il a du mal à y croire, beaucoup de mal. Il lui faut des jours de réalisation et ensuite de réflexion pour comprendre ce que ça peut signifier : une assurance au niveau financier, une reconnaissance nationale, et surtout, la concrétisation de son rêve de gamin. Il n'en espérait pas tant, mais après avoir discuté avec Faust et Maxwell, il accepte et devient le nouveau Maître de la Ligue sous l'identité de Sirius, avec pour spécialité une team composée de Pokémons Vol. Il mène alors une vie sans trop d'ombre mais pressent que ce bonheur ne sera que de courte durée, se méfiant encore beaucoup des guerres qui continuent de ravager l'île et restant sur la défensive.

Avril 2016, après avoir fermé les ruines du Titak pour des raisons tenues jusque là secrètes, le Régime fait une démonstration en public de son nouveau projet : une ancienne source d'énergie très puissante qu'ils baptisent l'Emergya. Si la démonstration intrigue la curiosité des spectateurs, Sam regarde pour l'instant de très loin le déroulement des opérations, au cas où un problème surviendrait ; mais l'Emergya en lui-même ne le rassure pas, peu à l'aise avec tout ce qui concerne le domaine de la science. Mais ce n'est pas le Régime qui ouvre hostilités, pour une fois. La Résistance encercle le Régime ainsi que les civils et les accusations commencent à fuser, dénonçant les mensonges et autres calomnies des Généraux. Bientôt, le chaos monte et se répand comme une traînée de poudre. La Générale Mazinkaizer est même capturée dans la foulée, mais ce n'est pas ce qui importe à Sam en premier. Son ami Tristan, fasciné par l'Emergya, veut s'en approcher. Sam tente de le dissuader, mais finit par le perdre dans la cohue. Après le désastre, quand le calme revient, il rentre chez lui et n'en ressort que pour y ramener Natsume et l'héberger après que ce dernier ce soit disputé avec Faust.

Décembre 2016, Natsume et Samaël, dans leurs identités de Résistants sont envoyés dans une mission en duo au cœur des ruines de Baguin. Mais ils tombent tous deux dans un piège et se retrouvent à la merci de la tortionnaire qui s'était occupé d'Athéris pendant sa disparition.Voulant lui faire payer une brûlure par acide au visage que le Séviper du japonais lui avait laissé, ladite tortionnaire s'en prend à Golden Wings, soit Sam, et s'accapare deux fioles de poison créées par l'éleveur qu'elle injecte dans les veines du dresseur. Ce dernier subit d'effroyables douleurs qui lui fait perdre connaissance ; leur calvaire aurait duré si un ami de Natsu ne les avait pas sauvé à temps. Ce dernier passe d'ailleurs deux jours à concocter un antidote dont il se sert pour soigner l'aîné. Il sera sur pied et plein d'énergie après plusieurs jours de repos, mais Samaël gardera de cette mission, en plus de mauvais souvenirs, une peur des piqûres à tel point qu'il n'y a pratiquement que son copain qui peut l'approcher.
En juillet 2017, pour suffisamment d'argent afin d'entretenir son fils, Clive arrive jusqu'à la Ligue pour défier Sirius et toucher la récompense. Le Maître, dont c'est le tout premier match officiel dans son nouveau rôle, espère vivement de son adversaire qu'il l'emporte, mais c'est lui qui finit par gagner. Une victoire qui, pour la première fois, goûte l'amertume, et Samaël commence petit à petit à se remettre en question. C'est son idole de toujours, Polaris, qui vient à sa rencontre par hasard et leur discussion a un effet bénéfique pour le plus jeune qui sait mériter sa place malgré ses doutes. S'il doit encore faire ses preuves, il sait qu'il s'en sortira.

Fin août 2017, à Amanil, le Pôle du Développement Technologique qui appartient au Régime se voit perdre le contrôle de l'Emergya, une puissante source d'énergie qu'ils se promettaient de maîtriser pour la mettre aux services de la population. Tôt le matin, une explosion retentit au laboratoire et une faisceau lumineux apparaît dans le ciel, entouré de fumée menaçante. Samaël décide de s'y rendre, accompagné de Natsume, afin de venir en aide au plus de monde possible. Avec ses Pokémons, ils créent des galeries pour offrir un échappatoire, portent secours à des personnes bloqués dans des décombres, portent les blessés dans un endroit sûr, et restent actifs ainsi pendant plusieurs heures. Sam bouge dans tous les sens pour conseiller et diriger les habitants et offre les services qu'il peut rendre. Il est épuisé quand arrive des renforts de d'autres régions, mais cela lui permet de souffler et de se reposer. Malheureusement, il se rend compte trop tard que l'Emergya a rendu malade son petit-ami : c'est le virus de l'Emergendémie. Natsume souffre alors de graves hallucinations et devient plus agressif, frustré de se sentir inutile, mais Sam reste quand même à son chevet pour lui porte assistance s'il en éprouve le besoin. Le Shimomura refuse de se faire materner, cependant, alors le dresseur va rendre visite à son ami Tristan pour lui demander de ses nouvelles. Mais c'est encore pire : le Weber a non seulement perdu ses parents, mais en plus a contracté la maladie également. Dans son épisode de délire, il perd le contrôle de lui-même et se met dans une colère noire, avant de rendre responsable Samaël pour tous les malheurs qui lui sont tombés dessus. Une violente dispute éclate entre les deux amis et l'Hôte de Pension finit par chasser le cadet. Celui-ci rentre alors chez lui et finit par craquer, à bout.


HISTOIRE
Emergendémie, catastrophe, inondation, morts et blessés, fuites... Samaël ne reste pas passif mais il s'engage bien trop. Il observe, impuissant, son petit-ami perdre pied tandis qu'il fait son maximum pour le soutenir et être à ses côtés mais s'en occuper n'arrange en rien sa situation. S'inquiétant pour l'autre, il a bien du mal à se préoccuper de son propre état ; ce qui n'est pas tellement une bonne chose. Il veut que le Shimomura puisse compter sur lui, mais en même temps, on appelle encore le Maître afin de rétablir les choses aux quatre coins de l'île, et depuis le début des cataclysmes, il s'active énormément, mettant ses capacités et celles de ses alliés à dispositions, ne prenant que peu de pause : un choix stupide, mais pour compenser le sentiment d'inutilité du Shimomura, il devient, inconsciemment, presque dépendant du rôle qu'il joue. Sa présence et ses mots rassurent quelques habitants qu'il redirige dans des foyers où ceux qui n'ont plus de maisons sont pris en charge, continuant de servir de guide et de soutien. Il fait le tour des villes pendant des jours et s'organise avec les autres Elites afin de faire renaître Enola de ses cendres. Lentement mais sûrement, c'est ainsi que la Milice se forme et on place les deux Maîtres à sa tête pour assurer la protection de l'île entière, avec l'aide des Conseillers pour les régions et celle des Champions pour les villes. Le dresseur était loin de s'y attendre, mais il dirige son groupe comme il se doit et fait le nécessaire, même s'il ne possède pas encore le charisme et la prestance qu'on pourrait attendre de lui. Il est là, et c'est tout ce qui compte pour ceux qui placent un peu d'espoir dans cette sorte de police de la Compétition qui ne chôme pas ; pour ceux qui ont besoin qu'on leur dise que tout s'arrangera, qui ont besoin de visages bienveillants, on leur montre des visages rassurants : parmi lesquels on retrouvera celui de Sirius. Toujours peu d'informations au sujet du Maître mais on retiendra celle où il a décidé de faire partie de la réalité et de surveiller de près les reconstructions qui sont fastidieuses et éprouvantes mais qui indispensables. Il s'y consacre pleinement tout en surveillant son copain, craignant une rechute, mais se fatigue de plus en plus rapidement, à tel point qu'il doit dissimuler des problèmes de santé qui commencent à se voir chez lui.

Il n'y croyait plus, mais début 2018, il trouve enfin un espoir dans la découverte d'un remède contre l'Emergendémie. Elixir, le groupe qui en est à l'origine, ne lui apparaît alors pas comme une menace particulière et leur en est même reconnaissant ; il voit d'un bon œil ces scientifiques qui gagnent considérablement en popularité. Natsume et Tristan sont donc sauvés, mais pour le second, l'Enodril ne le sait qu'au travers de sa famille. Il ne sent pas prêt pour revoir directement cet ami qui l'a rejeté et blessé. Mais au moins, puisque tout se déroule selon leurs plans et que l'île se remet petit à petit des terribles événements qu'elle a traversé, il se permet de prendre un peu de repos pour récupérer. Il va même faire des visites sous son costume de Sirius dans les hôpitaux, orphelinats et associations pour remonter le moral des adultes et des enfants. Il se met à sourire pour tous ceux qui n'ont plus le courage de le faire, mais c'est cette fois-ci un travail qui lui demande de fournir moins d'effort et qu'il se plaît tout autant, voire plus, à faire. Alors il parle de dressage et laisse les gamins s'amuser avec ses Pokémons, mais il lit également, tente de se donner en spectacle, et essayer d'apporter un peu de lumière durant cette sombre période. C'est d'ailleurs par le contact avec les enfants qu'il décide enfin d'une voie à suivre pour un métier en dehors de son rôle dans la Compétition. Il veut devenir psychologue, mais pour les enfants ; ou bien agent territorial spécialisé dans les écoles maternelles. Il reprend donc ses études de psychologie dès que les écoles rouvrent leurs portes et obtient sa licence à la fin de l'année scolaire.

Quand l'Emergendémie n'est plus l'inquiétude primordiale, la traque des anciens membres du Régime débute sérieusement et de nombreux soldats de tous rangs se font arrêter les uns après les autres. Sam se tâte à participer à cette chasse pour retrouver Clive avant les autres et lui épargner la prison, mais l'Officier se rend de lui-même et il est impuissant face à sa volonté. Il n'est pas sans savoir que l'affection pour lui est subjective, toutefois il ne peut pas s'empêcher d'éprouver de la peine pour le Donovan et de ressentir les séquelles émotionnelles que son emprisonnement laisse sur Faust ; il aurait aimé, en outre, que le hérisson aux cheveux noirs puissent voir grandir son fils alors qu'il sait les nombreux efforts qu'il a fait pour l'élever. Il participe ensuite plus ou moins aux procès du Régime ; néanmoins il fait officiellement son deuil lorsqu'il est celui qui emmène Dio Silvery, son ancien tortionnaire de la rafle, en prison plutôt que de le tuer. Il sait que mettre fin à ses jours n'est pas ce qui aurait pu le soulager, car cela serait revenu à s'abaisser au même niveau que le Régime, et il n'a jamais eu envie de tuer ; ce n'est pas ce que son père aurait souhaité. Si l'enchaîner uniquement ne lui apporte aucun plaisir, il ne lui apporte également aucun regret, et lorsqu'il voie enfin les barreaux se refermer, il se sent libéré.

Début 2019, il débute un master de recherche en psychologie de l'enfant, avec un projet de construction qui l'attend, mais plus personnel : il s'agit de la Pension de Natsume. Loin d'être charpentier, il tient quand même à être là pour l'appuyer ; et malgré ses nombreuses tentatives de persuasion, son petit-ami refuse toute aide financière de sa part, ce qui le frustre considérablement et le refus du cadet à toujours décliner ce genre d'offre même dans l'extrême nécessité ne le rassure pas tant que ça. Il se contente alors de mettre la main à la pâte et reste proche de l'éleveur, guettant le moindre signe d'Emergendémie. Mais cette dernière semble avoir complètement disparu. La Pension n'est véritablement fonctionnelle qu'en 2020, mais cela ne l'empêche pas de la squatter de temps à autre pour rendre visite au Shimomura.
Un événement quelque peu imprévu chamboule cependant une fois de plus ses habitudes : l'arrivée d'Axel, le fils de Clive, chez Natsume en 2021. L'enfant vivra désormais sous le même toit que l'éleveur. L'Enodril comprend les raisons qui ont poussé à ce choix mais ne peut s'empêcher d'être perplexe et inquiet, surtout quand il se rend compte de l'attention que le gamin réclame constamment auprès du scientifique et des pointes de jalousie qui refont surface en lui. Il ne déteste pas Axel pourtant, au contraire, il a en réalité pour lui plus de peine qu'autre chose et s'est pris d'affection pour lui mais a peur que son copain se sente dépassé par la nouvelle fonction de tuteur qu'il s'est attribué en toutes connaissances de cause. Sam ne le remet pas en question là-dessus et lui fait confiance mais subsiste entre le Donovan et l'Enodril une petite rivalité pour savoir qui arrivera à avoir Natsume pour lui. Une rivalité qui n'a pas lieu d'être, il en est conscient, le Shimomura a assez de tendresse pour les deux mais c'est une situation à laquelle le Maître Dresseur n'est clairement pas accoutumé et pourtant il sait qu'il devra faire avec. Mais c'est à partir de ce moment-là que l'idée d'un emménagement à la Pension pour vivre avec le japonais germe peu à peu dans son esprit et il finit par lui en parler.

Au début de l'année suivante, le Maître se doit naturellement de préparer, avec le reste des Elites, la reprise de la célèbre Compétition de l'île prévue pour 2022. C'est à ce moment-là d'ailleurs que la Compétition s'occupe officiellement de la protection d'Enola et que la Milice est formée pour de bon. Chaque Champion à sa ville et chaque Conseiller à sa région mais ce sont aux Maîtres, dont Sam, de prendre en charge la sécurité de l'île entière. Une responsabilité à laquelle il ne se sent pas totalement prêt mais il assume son nouveau rôle calmement en cachant ce qu'il ressent. L'expérience, si elle est nouvelle et rapidement fatigante, il arrive finalement à la gérer tant bien que mal et prend peu à peu des marques inconnues pour lui jusqu'alors. Car on ne voit plus son jeune âge, mais bel et bien ses compétences et tout le monde est d'accord au moins pour affirmer qu'il n'est pas un assez mauvais dresseur pour avoir volé sa place. Progressivement, il réussit alors à s'affirmer en tant que leader de la Milice et gagne en assurance, puisqu'il est parvenu a s'affirmer en tant que Maître Dresseur de lui-même et que son dur labeur a finalement payé.
En parallèle, des tensions entre Compétition et Elixir se mettent à gronder, et le premier groupe est blâmé, entre autre, par le second pour ne pas avoir su contrôler les Pokémons utilisés sous la Résistance et le Régime. Des non-dits existent bien sûr mais cela ne fait qu'accentuer l'électricité dans l'air. C'est ainsi que Sam apprend que Tristan a rejoint Elixir et qu'il fait partie de ceux qui sont en opposition avec les valeurs de la Compétition et qui les considèrent comme des gênes. Un écart de plus que son ami met entre eux, et c'est aussi une des raisons pour lesquelles il voudrait que ces deux mouvements travaillent main dans la main pour envisager un futur meilleur. Sa relation avec le Weber se détériore d'autant, mais Adélia ayant toujours un Passerouge à confier à l'Enodril, c'est finalement Tristan qui se propose d'aller le confier au Liguien et profite de sa visite pour lui dire qu'ils coupent définitivement les ponts entre eux.
Sa position politique à lui ? Il ne se prononce que rarement en public. Mais c'est clair et net : pas de Compétition, ni d'Elixir, ni d'Anarchie quand on lui demande pour qui il pencherait. Cela fait beau auprès de la population, d'avoir deux Maîtres en sa faveur. Mais Sam est autant neutre dans son allégeance que ne l'est Sirius. Au sein de ses matchs, il n'accueille après tout ni Compétiteur, ni Elixirien, ni Anarchiste : seulement des dresseurs.
Alors quand on a de l'argent et qu'on est populaire, certains se demandent ce dont on pourrait rêver de plus. La réponse est toutefois des plus évidentes pour le nounours : une vie simple. Simple mais heureuse, entouré de ceux qui comptent pour lui. Car il n'a que faire d'être riche ou couvert de gloire. L'une des seules choses qui l'importe désormais est un rêve. Un rêve où il trouve son bonheur. Un rêve avec des anneaux à son doigt et celui de Natsume. Un rêve de vivre avec lui. Un rêve de fonder une famille avec lui. Car il ne pourra pas indéfiniment parler de ça par le biais de sous-entendus plus ou moins subtils, et il le sait.
Après tout, son aventure continue.


Dernière édition par Samaël Enodril le Dim 26 Nov - 16:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xerneas
avatar
Staff
Messages : 324
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Samaël Enodril - Time for me to fly !   Ven 17 Nov - 18:41

Bon, ma fois, je t'ai déjà fait toutes mes remarques et/notes auparavant, je vois que tout a été corrigé/enrichi, alors je n'ai plus grand chose à dire. Et puisque je t'ai déjà fait mes commentaires, ça m'épargne du texte, tiens :derp:

Bref, pas trop de surprises, tu es validée. Tu connais le blabla, je te laisse créer ton sac, je vais aller réserver tes machins d'ici peu. Hâte de voir comment tu vas te dépatouiller avec le perso, bon jeu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Samaël Enodril - Time for me to fly !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Samaël Enodril - Time for me to fly !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: Premiers Pas :: Présentoir :: Présentations Validées-