Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Eté 2024

~25° - 37°C / Fortes chaleurs dans les terres, venteux sur les côtes, orages occasionnels.

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
- Cendrée cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
- Pseudo cherche ...
- Pseudo cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez staff !




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Patrouille pas trouillarde 2 (DC)
Aller à la page : Précédent  1, 2

Patrouille

pas trouillarde 2
Avec Si-jétéunartiste

Pour le coup, même Lionel avait encore suffisamment de bon sens et assez de neurones actifs pour décréter qu’ouvrir la malette sans l’avoir mieux observé au préalable pouvait être dangereux. Son contenu allait très probablement rendre leur expédition pas si inutile qu’elle l’avait été jusqu’à présent (en dehors du vain espoir de « oh oui je vais devenir copain avec Sisi » de Zingaro). Mais dans tous les cas, cet indice pouvait aussi bien être un cahier de vacances qu’une bombe ou une arme. L’évocation de la bombe fit d’ailleurs blanchir le coordinateur malgré son bronzage de surfeur même s’il ne pouvait pas vraiment jurer qu’il n’y avait pas pensé.  

« Ou-oui… je ne recommanderais pas d’essayer de l’ouvrir ici. »


Déclara-t-il, nerveux et pas spécialement facndu principe d’avoir (peut-être) un truc susceptible d’exploser dans les mains qui n’est pas le ballon en mousse des jeux de cour de récréation. Aussi, il posa la mallette par terre délicatement et fit plusieurs pas en arrière. En revanche, il manqua de s’étouffer en entendant la proposition totalement absurde du plus jeune qui… certes, il citait City Hunter, ce qui était une bonne chose, mais…

Sauf qu’on n’est pas dans City Hunter ! Qu’est-ce qui te prend, Sisi, même moi j’ai appris à 18 ans que je pourrais jamais rencontrer en vrai Sailor Mars ! Je sais que c’est triste et ça brise le cœur m’enfin, tout de même !


Le coordinateur se tourna vers son collègue avec une grimace confuse. Dans le doute, il préféra penser que le dresseur faisait très certainement une blague et força un bref rire crispé qui n’aurait pu duper personne, même la personne la plus crédule du monde dans un état totalement stone.

« Ah… ahah. Très drôle, Sirius ! M-mais si on fait ça et qu’il y a vraiment une bombe là-dedans, tu peux être sûr qu’on sera fixés car la cabane et cette partie de la montagne partira avec nous ! Hé. Héhéhé… »

En essayant encore de se convaincre que son collègue le faisait marcher, le bleu avait recommencé à rire avec un air pincé. A vrai dire, il était si confus qu’il avait du mal à s’arrêter. Enfin. Il fallait quand même décider ce qu’ils allaient faire de cette valise… hors de question de la laisser ici dans tous les cas, mais il fallait vérifier le contenu car ils ne pouvaient pas se permettre de rapporter ce genre de colis à la tour de la compétition. En gardant ses distances, le coordinateur examina plus en détail le mécanisme d’ouverture du conteneur.

« Oh… il faut uné clé ! »


Après avoir réfléchi quelques instants, le quarantenaire se remit à fouiller dans la cabane. On ne sait jamais, peut-être que les anciens occupants avaient laissé la clé quelque part… Ou alors, un Pokémon psy ou électrique pourrait les aider… Ah, si seulement ils avaient un Trousselin ! Aucun Pokémon dans son équipe ou ceux qui les accompagnait ne lui venait à l’esprit pour les aider dans leur tâche. Si seulement ils pouvaient savoir ce que contenait la valise et que ce n’était pas explosif, alors ils pourraient simplement la ramener au QG, mais, là, pas question de se le permettre. Tandis qu’il tergiversait à la recherche d’indices comme s’il était dans un escape game, le coordinateur fut soudain surpris par un « clic » un peu trop reconnaissable venant de derrière lui.

… Quoi. Ne me dites pas que…

Il se retourna lentement et en voyant son ami Farfuret debout devant la valise ouverte, son sang ne fit qu’un tour. D’instinct, il se dit que la valise s’était ouverte toute seule et que quelque chose allait exploser sans même en avoir vu le véritable contenu, car Sirius lui avait monté le bourrichon avec ses histoires de City Hunter. En prenant le chat de glace dans ses bras et en fonçant vers la sortie, le coordinateur emmena son collègue dans le processus afin de se jeter à l’abri dans la poudreuse, toujours avec son chat et l'autre Milicien qui n'avait rien demandé.

« Attention, ça va exploser ! Tout le monde à couvert ! »


Cria-t-il en sortant en trombe. Puis, il attendit caché dans la poudreuse l’explosion… Qui ne vint jamais.

« Oh… peut-être que ça n’était pas une bombe, après tout… »


En voyant l’air blasé du Farfuret qui les accompagnait, le quarantenaire devina que, finalement, ils avaient été un peu bêtes. Mais, du coup, il se demanda ce que cette valise, qui apparemment n’était pas si bien fermée que ça à la base (ou alors le Farfuret s’était servi de sa griffe pour faire s’ouvrir le mécanisme tandis que les deux humains avaient le dos tourné), pouvait bien contenir... Peut-être de dossiers secrets des Monarchistes… ?  

Modération : Comme la modo de Sam est fini, je demanderais juste une utilisation de Cherch'Objet pour terminer ! Merciii :wut:

Lac gelé - Fin Janvier 2024




"Au nom de la Milice, je vais transformer les méchants en gentils avec le pouvoir du #663399 ! "
DCs: Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarde, Mell et Ludwig.

RPs: Aloïs, Arthur, Yumi.
Bonus : Sailor Zingaro par Reshi (merciii =w=).
Lionel Roque-Lartigue
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mai - 1:29
Revenir en haut Aller en bas

&&&



Patrouille
feat Zinzin de l'espace
"pa(s)trouill-arde II"

J'ai paniqué. Je ne sais pas trop ce qui m'a pris de dire ça. Au sein de la Milice, nous avons une brigade spéciale pour les objets louches dans le style de cette mystérieuse boîte. Mais n'avons pas avec nous cette élite spéciale qui nous serait bien utile. La meilleure chose à faire serait d'envoyer cette mallette au centre adéquate pour qu'ils puissent l'examiner, mais je crois que nous avons mieux à faire que de réfléchir de manière intelligente : considérant les énergumènes que nous sommes, personne ne serait au moins étonné. Cela lui coûte de l'admettre, en attendant, mais son comparse a raison sur une chose : s'ils foirent leur coup et qu'il y a bien une explosion, cela risque de leur retomber dessus et cela pouvait être très dangereux. Le but n'est pourtant pas de nous faire partir en même temps que cette maisonnette en bois ni de déclencher une véritable avalanche. Il faut la jouer fine. Penser à un moyen d'ouvrir ce coffret sans risquer que l'un de nous soit blessé. Cela ne devrait pas être trop compliqué, non ? Après tout, on est les maîtres, haha... Pas ceux de la réflexion, en tout cas. Pourtant Lionel est le premier à réagir de nouveau en affirmant que pour ouvrir le loquet, il faut bien... une clé. En effet, cela pourrait nous être nécessaire pour arriver à nos fins. Pas que je n'y avais pas songé, mais je me disais que la clé, si elle existait et si cette boîte était vraiment précieuse, devait se trouver en possession des habitants de cette cabane. Il serait risqué de la laisser sur place, mais puisque Zingaro se met déjà à la chercher, cela vaut peut-être le coup d'y jeter un œil, après tout. Je l'imite donc aussitôt et me hâte à bouger les affaires qui traînent dans l'espoir d'apercevoir ne serait-ce qu'un trousseau qui pourrait nous sauver.

« Huh ? »

Un bruit sourd venant de mon dos attire mon attention, ainsi que celui de mon collègue. Sans savoir comment, le Farfuret sauvage qui nous a suivi a réussi à ouvrir la boîte, semblerait-il, puisqu'elle se trouve à présente grande ouverte devant lui. Je cligne des yeux, surpris mais satisfait de savoir que le mystère sera bientôt résolu. Puisque nous n'avons pas entendu le bruit d'un impact ou d'une bombe, je devine qu'il n'y en avait peut-être pas. Plein d'entrain, je m'approche du chat ténébreux pour voir le contenu de la valise ; sauf que Zingaro ne m'en laisse pas le temps. Sans crier gare, ils nous prend tous les deux, le Farfuret et moi, pour nous entraîner à l'abri derrière un tas de neige solide. Par réflexe, je me mets en position de défense pour me protéger et attends que quelque chose se produise. Je n'ose pas me remettre à découvert, jusqu'à ce que, au bout de plusieurs secondes de silence, nous en venons à nous demander s'il y avait vraiment un danger. Curieux, je me permets de lever la tête de derrière le monticule de poudreuse pour observer les environs. Personne d'autre n'est arrivé, et la valise n'a pas bougé. Si une chose aurait pu se produire, j'estime que cela se serait déjà passé, depuis le temps. Si ce n'était pas une bombe comme nous le craignions, alors qu'est-ce ?..
Moins méfiant, mais tout de même nerveux, je sors de notre cachette pour m'avancer à pas de loup vers la mallette. Lentement, je me penche ensuite au-dessus de cette dernière quand je ne suis plus qu'à quelques centimètres. Intrigué, je n'aperçois pourtant rien qui ressemble à des explosifs ou autre. Des bouts de papiers pliés en quatre s'amoncellent dans la boîte, comme si on avait peur d'une découverte. Je m'accroupis à la hauteur du coffre. Smaug, un peu plus en retrait, s'était caché à son tour derrière l'un des murs de la cabane mais allonge peu à peu son cou pour voir ce qui se passe. Inquiet pour moi, sans doute, il n'a toutefois rien à craindre.

« Mais... M-Mais... Qu'est-ce que c'est que ça ?! »

J'ai fini par déplier les papiers qui se trouvaient à l'intérieur. Je ne vais pas dire que je m'attendais à grand chose : au mieux, des informations concernant les monarchistes ; au pire, un vieux paquet de gâteaux et des rations de survie. Mais rien de tout ça.

« Regarde-moi ÇA ! »

Je montre à mon coéquipier ce que j'ai trouvé en rougissant un peu. Des affiches de la Compétition où posent des Elites dont on a découpé les têtes pour les placer sur des photos de mannequins en tout genre. Jeu, moquerie ou fétichisme, je ne saurais dire. Bon, je dois avouer, en regardant une nouvelle fois certains montages, qu'il y a quelque chose de particulier voire drôle à découvrir la tronche de Méphisto sur des corps bodybuildés et brillants. Bien sûr, quand ça arrive sur moi, j'en prends aussi pour mon grade et c'est là que mon ego se fragilise en m'apercevant des torses d'acteurs et actrices célèbres sur lesquels on a apposé mon visage. Je trouve que mes collègues s'en sortent mieux, mais c'est purement pour ne pas réfléchir à mon cas pour être.

« Bon... Au moins, ce n'était pas une bombe. Quoique... J'en vois peut-être une, ici. »

Je pouffe un peu, préférant finalement en rire mais si ça me gêne un peu de voir tout ça. Je finis, pour joindre mes mots, par désigner une photo retouchée de Zingaro à qui on a donné une superbe poitrine refaite qui me tire un rire idiot.
Rassuré, Smaug revient vers nous et se penche vers moi pour réclamer une caresse que je ne peux lui refuser. Je dois avouer que je préfère ça à des explosions, ou autre chose qui pourrait être dangereux. Maintenant que j'y pense, à vrai, cette mission, malgré son dénouement, ne s'est pas si mal passée que ce que j'aurais cru... En même temps, pourquoi l'aurais-je pensé ? Simplement à cause de Lionel ?.. Je ne sais pas. Il peut être sérieux, quand il veut. C'est au moins quelque chose que j'aurais appris aujourd'hui. Celui à qui j'ai rendu une petite visite dans son bureau semble bien différent du type que j'ai accompagné aujourd'hui. Je me demande si je rêve ou s'il a vraiment changé depuis notre entrevue. Un peu lâchement, je préfère ne pas me rappeler de la bouteille d'alcool qu'il range dans son bureau. Je croyais à ce moment-là qu'il y avait une possibilité qu'il en consomme régulièrement. Peut-être que j'avais tort à ce sujet et sur celui du Roque-Lartigue... Mais j'imagine que seul l'avenir pourra nous le dire.

Du coup ce sera tout :v
Merci beaucoup pour la modo :love:


Samaël Enodril
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mai - 14:47
Revenir en haut Aller en bas
Et une Potion pour le zigoto chauve, une !
Xerneas
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mai - 15:54
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Xerneas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Objets' :
Patrouille pas trouillarde 2 (DC) - Page 2 Bag_Potion_Sprite
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur http://enola.forumactif.com
Lun 20 Mai - 15:54
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le profil
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: