Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Eté 2024

~25° - 37°C / Fortes chaleurs dans les terres, venteux sur les côtes, orages occasionnels.

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
- Cendrée cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
- Pseudo cherche ...
- Pseudo cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez staff !




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC]
Aller à la page : 1, 2  Suivant


&&&



Petit Ours Brun
et les lapins 2
"Duburu Kaputuru"


Spoiler:
 

Un sourire attendri se dessine sur mes lèvres quand je vois les yeux d'Axel s'illuminer d'un seul coup. Comme moi, il sait (logiquement) le genre d'espèce que son papa aime. Mais il faut dire aussi que j'ai rarement de mauvaises idées, après tout héhé... Bon, hé, on a dit qu'aujourd'hui j'avais le droit de me la péter pour l'impressionner !.. L'impressionner... Je n'aurais cru éprouver ce désir un jour mais j'y ai pensé si naturellement qu'il faut bien admettre que c'est un peu ce que j'essaye de faire, là : montrer à Axel que je suis 'cool'. Tout ça pour... Pour... Qu'il m'aime bien ?.. J'ignore depuis quand j'ai commencé à penser à ça, mais je ne vais pas faire l'autruche encore des années, hein ? Je me dis juste depuis quelques temps que... Bah que ce serait pas mal que je m'entende bien avec le petit, maintenant que je me suis habitué à sa présence et que lui... Que lui s'habitue lui aussi doucement à la mienne. Je ne voudrais pas qu'il y ait une tension qui règne à cause de sa relation avec Natsume. Surtout que... mon cerveau a enfin capté que l'enfant n'y était pour rien et qu'il est au contraire celui qui se trouve le plus perdu dans cette affaire. Je n'ose pas me mettre à sa place, mais ça doit être difficile de vivre tout ça à seulement sept ans. Les problèmes qu'il a pu rencontrer dans son ancienne école ne sont sans doute pas étrangers à son vécu ; je suis content de voir qu'il a l'air plus heureux là où Natsume l'a placé. De toute façon, le premier qui l'embête bah... ! Bah je lui en ferais baver. Je ne supporterais pas de voir un gosse se faire maltraiter, alors puisque j'ai un peu d'autorité, je ne vois pas pourquoi je me retiendais ! Même si je sais que je ne devrais pas abuser de mon pouvoir non plus (mais soyons honnête, qui ne le fait pas ?). Tout ça pour dire que... Je ne sais pas si j'apprécie Axel et comment je le vois, mais ça me ferait mal au cœur de le voir avoir de la peine. C'est déjà arrivé. Les fois où il se sentait pas bien, je me sentais pas bien non plus. Mais ce n'est pas si bizarre que ça, quand j'y pense, et je le sais.

Je n'écoute pas vraiment ce que le petit garçons dit au Rozbouton, mais quoi que ce soit, ça suffit pour le faire rentrer dans la ball que je lui ai tendu. Clignant des yeux, je suis plutôt admiratif qu'il arrive à convaincre un Pokémon sauvage de se faire capturer, mais j'imagine que ce n'est pas si surprenant, quand on sait qu'il vit avec un Hôte de Pension au quotidien. Et euh... Un dresseur confirmé ! Oui, je sais, l'égo, les chevilles, tout ça... Mais quand même, c'est presque un travail d'équipe, qu'on a fait là. L'enfant semble d'ailleurs tout fier, impatient de montrer le Pokémon à son parrain. Face à son enthousiasme, je glousse, me demandant tout à coup si Natsu était pareil au même âge. Enfin... J'aurais pu dire Clive, mais... Je crois que Clive a toujours été le plus calme, de ce que me racontaient Faust et Elliott. En revanche, on m'a souvent dit que mon copain était très énergique quand il était plus jeune, une vraie pile électrique ! Cela me fait drôle de l'imaginer courir partout au même âge que son filleul. J'ai déjà vu des images de lui quand il était enfant (tromeugnoooon) mais le vivre, ça doit être quelque chose.

« Oui, oui, on va aller le voir tout de suite. D'ailleurs, il ne devrait plus être trè-... Oh, il m'a envoyé un message ! »

Je suis tout aussi impatient que le jeune hérisson alors je m'empresse de sortir mon portable qui vient d'émettre un 'bip' personnalisé pour le Miyano. Tout guilleret, je regarde mon écran, avant de grimacer en voyant le texto qu'il a envoyé (toujours aussi formel, d'ailleurs, même pas un 'je pense à toi mon nounours' pfrrt). 'Je suis dans...'

« … la Jungle ?! La vache, c'est pas à côté, quand on est à pied... »

Ce n'est pas la destination la plus loin, certes... Mais quand même, ça fait une trotte, de là où on est. Et puis, il aurait pu prévenir plus tôt ! Qu'est-ce qu'il va faire dans la jungle, déjà ?.. J'ai zappé. Boarf, je lui redemanderai. Bon, bah, ça règle au moins une des questions qu'on se posait tout à l'heure, puisque je viens de songer à quelque chose qui va sûrement plaire à Axel. Mon regard se reporte sur ce dernier, un léger sourire joueur sur mon visage pendant que je tapote mon menton avec le téléphone.

« … Par contre, on peut y aller en volant. »

Si vous voyez le gif avec le Grinch qui fait un sourire à faire peur, on va dire qu'on est pas loin de mon visage actuel. En moins pire. Mais pour ne rien cacher, j'ai un peu hâte tout à coup de voir la tête de mon copain quand il verra que je peux très bien transporter Axel sur le dos d'un de mes Pokémon. Et pas n'importe lequel, d'ailleurs, puisqu'il y en a une toute particulière qui l'aime bien.
Décrochant une des balls à ma ceinture, j'appelle en effet ma Ptéra qui apparaît dans un éclair rouge. Nettoyant une de ses ailes, la femelle préhistorique relève son museau vers moi pour me scruter avec un air blasé et grumpy. En temps normal, quand je la sors, j'ai intérêt très souvent à avoir une bonne justification. C'est toutefois lorsqu'elle aperçoit le petit Axel que ses yeux s'illumine et qu'elle se met à battre la queue d'un air joueur. Doucement, elle s'approche du Donovan pour frotter son museau contre sa tête. C'est encore un peu étonnant, mais elle sait être très délicate quand la situation l'exige et elle n'a jamais été brusque avec les petits, qu'ils soient Pokémon ou humains. En outre, elle adore le gamin, alors je sais qu'elle y fera attention.
Faisant quelques pas vers eux, je m'accroupis de nouveau à la hauteur du garçon en désignant la dragonne d'un signe de tête.

« Une petite balade sur le dos de Scatha, ça te tente, mon grand ? »

Apparition en zone Jungle – Cœur s'il vous plait °W°
#Charme Chroma


Samaël Enodril
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Juil - 23:51
Revenir en haut Aller en bas

Petit ours brun et les lapins 2

"Cébien la rando"
« Oh ! Oh ! Si Scatha elle veut bien ! »

Rien à faire ; les neurones du garçonnet ont commencé à frire au moment même où l'adulte a fait sa proposition, et il n'est maintenant plus qu'une boule de surexcitation nerveuse qui s'agite dans tous les sens. Il tape du pied, s'agite, et sourit probablement d'une manière si exagérée que l'on pourrait commencer à craindre qu'il ne se fasse une cicatrice au visage, à force. En voyant débarquer la dinosaure de pierre, il avait déjà ouvert de grands yeux émerveillés, ne se priant pas pour refermer ses petits bras sur le gros visage rugueux de la Ptéra, qu'il avait dès lors de caresses, se permettant même un bisou ou deux. Il n'avait pas tout de suite compris le sens du sourire du milicien, mais maintenant, disons qu'il le partage presque ; ou du moins, il est très, très content. L'affection d'Axel pour les gros dinos n'est pas nouveau, en soi, mais une partie de lui est bizarrement satisfait de se rendre compte que le compagnon de son tuteur ait voulu lui faire plaisir. Il n'y pense pas des masses, ayant autre chose à faire, mais il hoche vivement de la tête face à sa proposition, d'excellente humeur.

Et il l'est tout autant durant, par ailleurs. Pendant toute la durée du voyage, un rien le distrait et l'amuse, et il garde de grands yeux ouverts, comme si il voulait voir tout ce qu'il est capable de voir. Il ne parle pas beaucoup, toutefois, incertain quant au fait qu'il en ait le droit, mais cela ne l'empêche pas de rigoler et glousser au cour d'un petit tour ou deux. De temps à autre, inconsciemment, l'une de ses mains se pose contre un des vêtements de l'adulte pour s'accrocher un peu plus, comme si le geste avait la vertu de le rassurer. Ses yeux restent toutefois posés sur le paysage qui défile, et il se surprend, de temps à autre, à tenter de reconnaître les lieux, le vocalisant avec plus ou moins d'assurance. Il ne remarque pas que leur objectif se rapproche de plus en plus et que, tout doucement, ils se mettent à atterir. Un peu déçu, le jeune garçon fait la moue et manquerait presque de bouder ; du moins, c'était le plan avant qu'il ne remarque une autre tête hérissée bien connue.
S'agitant comme un diable, il gigote jusqu'à pouvoir descendre, avant de foncer vers l'adulte en salopette bleue et en grosses bottes de caoutchouc (option chapeau de paille sur la tête). Si il tire brusquement sur son haut jusqu'à ce que l'autre, à force d'habitude, ne le soulève, c'est avec un énorme sourire et une mine rieuse qu'il pointe du doigt la dragonne de pierre, particulièrement enjoué.

« Papa, papa ! T'as vu, t'as vu, on est venu jusque là en Scatha ! Hein qu'elle est gentille ! 
- Ah, oui, c'est super ça, Axel. »

Natsume est étrangement blanc (non, pas de blagues) aujourd'hui. Il faut dire que depuis qu'il a aperçu la Ptéra, il est plus moins en état d'arrêt cardiaque et peine actuellement à reprendre ses esprits. Tendu comme tout, il est presque blafard et se remet peu à peu de ses émotions en serrant légèrement le gamin contre lui, même si les paroles excitées de ce dernier lui arrachent une bonne partie de son tympan.

« Et même qu'on a vu les arbres ! »

Distraitement, l'éleveur hoche de la tête, le cœur battant encore la chamade. Si il s'attendait à les voir arriver d'une minute à l'autre, la réalisation avait mis quelques secondes à monter et elle redescendait maintenant tout doucement. Quand bien même il avait parfaitement confiance en les capacités aériennes de son copain, une partie de lui ne pouvait pas s'empêcher de couiner de peur à la vision d'Axel sur une pareille hauteur. Heureusement, l'adrénaline descend progressivement. Il se permet même, une mine grognon au visage, de se rapprocher de son partenaire pour lui offrir un petit coup de coude pas bien méchant.

« Tu veux finir veuf avant l'âge, à me donner des crises cardiaques pareilles ? »

Il marmonne, mais il n'y a rien de méchant dans son ton, en réalité, puisqu'il s'agissait surtout d'une peur déraisonnable plus qu'autre chose et qu'il en a conscience. Axel ne semble pas apprécier, toutefois, puisque voilà que le garçonnet fait la moue, boudeur.

« Hé, sois pas méchant ! 
- ... Mais... ! Enfin, j-je... !
- Papa, faut pas être méchant ! »

Surpris, et un peu indigné également, l'hôte ouvre la bouche pour protester, mais la referme devant le regard grognon du petit garçon qui ne semble pas accepter d'autres réponses. Se demandant temporairement où est-ce qu'il avait bien pu apprendre à faire une tête pareille, il soupire un peu.
Eh bah c'est nouveau, ça, qu'il se mette à l'avoir en chouchou.
Nulle forme de jalousie de sa part, en réalité. Il trouve simplement ça drôle qu'Axel s'empresse de défendre l'autre dès lors que ce dernier lui concède un peu d'attention. En parlant d'attention, d'ailleurs, voilà qu'après avoir esquissé le début d'une moue amusée, il se retourne vers son partenaire, un peu embêté tout de même de lui avoir fait faire une pareille traversée.

« Désolé pour l'imprévu, je devais passer par là pour réhabituer le Saquedeneu d'un client à son environnement naturel. Axel n'a pas été... ? »

Il ne développe pas, ne souhaitant pas que le gamin se vexe. Ce dernier, en plus, semble plus préoccupé par le fait de descendre (vu la manière qu'il a de gesticuler sur place). Ne souhaitant pas avoir une sauterelle dans les bras, le Miyano le laisse faire, étouffant un gloussement en le voyant se précipiter vers Scatha pour aller la remercier par de vigoureuses caresses. Entre deux, d'ailleurs, il relève le regard vers l'Enodril, un grand sourire au coin des lèvres.

« On pourra refaire, hein ? »

Natsume, de son côté, roule légèrement des yeux. L'impatience du gamin a quelque chose de touchante, malgré tout.


5

J
U
I
N

2
0
2
4

12H
Capture 49 ft. Popa et Samaël


Appa en zone Jungle / Coeur avec un Charme Chroma siteplé °W°


Merci pour le chibi, Reshi !

Natsume Miyano
Eleveur
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Juil - 1:32
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
ZIGZATON ♂
Niveau 100

Goutonnerie - Timide
Statistiques

 217/217 PV  
Attaque : 86
Défense : 118
Att. Spé.: 96
Déf. Spé.: 118
Vitesse : 171

Belier • Repos • Cognobidon • Degommage

Ce Zigzaton se languit que son senpai de la même espèce ne le notice pas. Tandis qu'ils se promènent ensemble dans la jungle, il admire son partenaire avec des lumières dans les yeux, en espérant qu'il puisse enfin le remarquer !



Un Pokémon sauvage apparaît!
ZIGZATON ♂
Niveau 82

Ramassage - Sérieux
Statistiques

 179/179 PV  
Attaque : 79
Défense : 97
Att. Spé.: 79
Déf. Spé.: 97
Vitesse : 128

Belier • Repos • Cognobidon • Degommage

Ce fameux "senpai" Zigzaton adore son ami mais est incapable de voir que ce dernier le suit partout pour qu'il le notice. Il est bourru et laisse l'autre le suivre en grognant pour la forme, mais ne peut s'empêcher de le protéger contre le moindre petit Bombydou qui les approche... Bref, c'est très paltonique, tout ça.
Cobaltium
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Juil - 12:55
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Cobaltium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jungle - Coeur' :
Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] 263 Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] 263

--------------------------------

#2 'Shiney charme' :
Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Dommag11 Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Dommag11

--------------------------------

#3 'Niveau' :
Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Nv311 Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Nv211
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur http://enola.forumactif.com
Jeu 11 Juil - 12:55
Revenir en haut Aller en bas


&&&



Petit Ours Brun
et les lapins 2
"Duburu Kaputuru"

Je l'admets, j'avais peut-être un peu peur de la réaction de Scatha devant Axel la toute première fois que je lui ai fait visiter la Pension terminée et qu'elle a fait la connaissance de l'enfant. Se montrant méfiante au début, il ne lui a fallu pourtant que quelques secondes à peine pour tomber sous le charme du petit garçon et lui laisser faire tout ce qu'il voulait avec elle. La Ptéra, contrairement à sa progéniture dont s'occupe Alice, n'est pourtant pas loin des clichés véhiculés sur son espèce. Peu commode, il a mis du temps à l'apprivoiser totalement, et encore elle a des restes de sa vie sauvage qui surviennent de temps à autre. Si elle s'est légèrement apaisée au contact de Smaug, elle est généralement difficile d'approche. Mais avec le fils de Clive, ce fut le coup de foudre, on dirait. Et j'ai remarqué que c'était réciproque. Axel n'a pas du tout peur de la dragonne fossile et n'hésite jamais à s'approcher pour lui faire des papouilles quand il en a l'autorisation. Le voir lui faire des caresses fait esquisser sur mon visage un petit sourire attendri, amusé quelque part de voir Scatha avec un air si réjoui quand je sais qu'elle a tendance à grogner sur tout le monde en temps normal.
Le dos de la Ptéra n'étant pas très confortable quand on monte à cru, j'ai fait installer une selle sur laquelle je place Axel avant de me mettre derrière lui. Il n'y a aucun risque qu'il lui arrive quoi que ce soit, mais je fais en sorte qu'il soit quand même bien attaché. Enfin, nous décollons en douceur et je laisse Scatha nous emmener dans les airs après lui avoir indiquer la destination. C'est quand même plus fun que les transports en commun ! L'enfant semble émerveillé, en tout cas, ça fait... plaisir à voir. Avec Natsume, j'imagine qu'il n'a pas souvent l'occasion de voler sur un Pokémon, quand bien même ce n'est pas ce qui nous manque. D'habitude, je ne me permets rien tant que je n'ai pas sa permission mais je me suis autorisé ce petit caprice en sachant que cela ferait sûrement plaisir à Axel, et pour le coup, j'ai eu raison. Je crois qu'il s'amuse vraiment, et en même temps, je peux le comprendre. Il n'a pas peur, en plus, c'est plutôt impressionnant. Peut-être que je pourrais l'emmener faire des balades aériennes plus souvent... Sans que Natsume ne fasse une crise cardiaque bien sûr.

En parlant du Lougaroc, je sens Scatha commencer à descendre lentement en altitude pour préparer l'atterrissage. En plissant les yeux, mon propre visage s'illumine alors à son tour en reconnaissant la tignasse du Miyano, et je souris instantanément, impatient. Lentement mais sûrement, nous nous posons enfin et je fais descendre Axel de la selle pour qu'il puisse retourner auprès de son tuteur. Je glousse un peu malgré moi en remarquant le visage blafarde de mon compagnon qui contraste avec l'expression enjouée de son filleul. Même si je sais que Natsu est réticent à voir Axel à plusieurs mètres du sol, je ne regrette rien en voyant que ce dernier s'est beaucoup amusé. Mais je m'attendais à au moins un petit sermon et voilà déjà que l'éleveur se rapproche de moi pour vanner un peu (même si je sais qu'il a réellement eu peur). Je comprends qu'il soit inquiet puisqu'il ne voudrait pas qu'il arrive quelque chose au garçonnet, mais après tout, quand il est à ma charge, j'assume entièrement et je m'en occupe comme je l'entends (dans la limite du raisonnable). Je me contente donc de lever les yeux au ciel avec un rictus malicieux avant de lui répondre, mais Axel, à ma grande surprise, me devance pour me défendre. Sur le coup, je cligne des yeux, étonné, avant d'éclater de rire devant l'expression interdite de mon fiancé. Voilà une scène plutôt inhabituelle... Mais qui me tire tout de même une sensation étrange à la poitrine, comme quand Natsume fait attention à moi. Celui-ci vient d'ailleurs s'informer du moment que j'ai passé avec le petit, inquiet qu'il ait pu être embêtant.

« 'N'a pas été...' ?.. »

Je lève un sourcil en lui lançant un regard espiègle pour l'inciter quand même à aller au bout de sa pensée. Cela me titille un peu qu'il pense tout de suite que l'enfant ait pu être une charge ennuyante, mais je saisis entièrement sa question. Avec un sourire doux, je secoue légèrement la tête avant de poser une main rassurante sur son épaule. Près de nous, je suis surpris par un ronronnement grave qui provient de mon Pokémon, ravi de recevoir des caresses de l'enfant. Riant un peu face au gagatage de la femelle d'ordinaire féroce, je me tourne vers le petit hérisson.

« Si tu veux. Mais il faut continuer à être sage, alors. »

Son enthousiasme est attendrissant. Je sais bien qu'il est présomptueux de ma part de lui faire des promesses quand c'est Natsume qui est son tuteur, mais ça a l'air de le rendre tellement heureux... Puis il a été gentil aujourd'hui. D'humeur joueuse, je passe un bras autour de la taille de Natsume en frottant ma joue contre la sienne.

« Et peut-être que ton papa pourra faire des balades avec nous... Hein, Natsu ? »

Je glousse de nouveau, conscient qu'il risque de ne pas trouver ma plaisanterie très drôle. Quoique ce ne serait pas la première fois que je l'emmène avec moi à dos de Pokémon volant. Peu à peu je reprends mon sérieux en laissant mon regard divaguer vers des Zigzaton qui se promènent entre nos jambes. Ils ont l'air d'être plutôt proches. Je penche mes lèvres vers l'oreille de l'Hôte, lançant un regard en coin vers l'enfant.

« Je n'ai pas à me plaindre, il a été très calme et attentif. »

J'observe Scatha qui profite des gratouilles qui lui sont chaudement offertes. Elle offre au petit garçon un des rares sourires bienheureux qu'elle ne réserve qu'à ses proches.

« Il n'a pas l'air très turbulent en temps normal, d'ailleurs... »

Quand j'y pense, je n'ai jamais trop vu Axel être très agité... Impatient, oui, mais il ne fait pas tant de bêtises que ça, quand j'y pense, et je ne sais pas si c'est parce que je l'intimide, mais il ne se permettait pas non plus d'aller vagabonder n'importe où quand il était seul avec moi. Je me demande s'il s'ennuie, parfois...
Lentement, ma main vient chercher celle de Natsume, me permettant un ton plus léger.

« Mais tu vois qu'un petit tour dans les airs ne l'a pas tué. Après tout, il ne risquait rien avec le meilleur voltigeur de l'île. »

Comment ça, je flatte mon ego ?

Fuite et nouvelle apparition en zone Jungle – Cœur pleease °W°
#Charme Chroma


Samaël Enodril
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Juil - 22:05
Revenir en haut Aller en bas

Petit ours brun et les lapins 2

"Cébien la rando"
En un sens, mieux valait ça que le silence gêné et gênant qu'il rencontrait de temps à autre lorsqu'il arrivait dans un endroit où son partenaire et le gamin étaient ensemble. Natsume n'avait jamais vraiment su comment procéder dans ce genre de situations, alors il avait pris l'habitude de chercher un sujet de conversation quelconque pour parler à l'un ou à l'autre (ce qui était d'ailleurs tellement forcé que c'en était quelque peu malaisant) dans le simple but de penser à autre chose. Au final, il se trouvait souvent plutôt dépourvu, tentant d'arrondir les bords pour mettre plus ou moins à l'aise tout le monde, ce qui  avait du coup plus ou moins l'effet l'inverse ; la culpabilité n'aidait d'ailleurs pas du tout. Alors il ne va certainement pas se plaindre de cette évolution qui, bien qu'elle soit surprenante, a le mérite de lui éviter une séquence d'embarras intense.

Il est toutefois mis mal à l'aise par la question rhétorique du plus âgé, l'invitant à finir sa phrase sans vraiment le faire, qui lui vaut d'ailleurs un regard mi-mauvais mi-gêné de la part de l'hôte. Natsume se retient de grommeler, marmonnant un 'oui bon ça va hein' alors qu'il détourne la tête avec une mauvaise foi franchement extraordinaire, les joues rougies.
Non mais, sérieux, qu'il fasse pas le malin, il bafouillait y'a un mois encore !
Ainsi occupé à râloter dans sa tête pour ne pas remarquer qu'il venait de se faire call-outer de manière tout à fait légitime, il ne pensa pas tout de suite à répondre au plus jeune de la troupe. Samaël eu toutefois le réflexe de le faire, l'air plutôt jovial, tirant un haussement de sourcils au Miyano qui n'était certainement pas habitué à une telle expression sur son visage qui soit dirigée vers le gamin. S’abstenant d'un commentaire, il plissa toutefois légèrement les yeux. Interdit, l'hôte resta sans parler quelques secondes.
Tiens, il... Il a l'air vraiment plus à l'aise... ?

Perplexe, le Miyano resta à observer jusqu'à ce que le plus âgé ne finisse par lui adresser la parole pour le narguer, lui tirant dès lors une transformation radicale de ses traits, passant d'une curiosité presque attendrie à une fermeture totale de ces derniers pour laisser place à une expression on ne peut plus neutre et blasée.

« Ah-ah. »

Pour autant, ce ne serait pas la première fois qu'il laisserait l'Enodril l'emmener en balade aérienne, même si, malgré les années qui passaient, il n'en était jamais devenu un grand fana. La peur s'était en partie estompée, toutefois, puisqu'il avait suffisamment confiance en son copain pour savoir que ce dernier maîtrisait sa conduite et qu'il ne prendrait pas de risques inconsidérés (ou chercherait à prendre des risques pour lui faire peur et 'le guérir de son vertige' comme avaient pu tenter de le faire bon nombre de sacs qu'il avait connu – et qui s'étaient pris des droites, au passage). Même si la nervosité persistait, il lui suffisait de se lover un peu plus contre lui ou de poser une main sur une de ses cuisses pour qu'elle se stabilise ou redescende lentement. Bien entendu, à l'heure actuelle, puisqu'il était vexé comme un pou, il ne l'aurait jamais dit, alors il se contenta de rouler des yeux de la manière la plus excessive possible, tout ça pour rendre bien clair le fait qu'il était grognon.

Pour autant, savoir qu'Axel s'était bien comporté le radoucit quelque peu, lui tirant une exhalation rassurée. Il n'était pas sans être au courant du fait que lorsqu'Axel n'était pas avec lui ou Kagami, il avait tendance à faire plus ou moins n'importe quoi ; Maxime étant une rare exception. Toutefois, il était aussi vrai que le gamin se tenait plutôt bien avec l'Enodril, ce qui le surprenait toujours assez. La remarque de ce dernier le fit donc cligner des yeux, le ton plat.

« Bah... Avec toi et moi, quoi. »

Il se garda d'en dire plus, n'ayant jamais trouvé ça très étrange. Par ailleurs, la main qui vint chercher la sienne le distrait assez pour qu'il le fixe avec une certaine curiosité, se demandant ce qu'il pouvait avoir en tête. Si il veut bien admettre qu'il dramatise quelque peu quant à l'idée de voir Axel à l'air, il est toutefois pris d'une sincère envie de grogner avec blasitude face à la démonstration d'ego de l'autre. Toutefois, son expression reste parfaitement neutre, et il penche volontairement la tête sur le côté, comme pour simuler la sincérité.

« Ah, il est où du coup ? »

Son petit numéro de scud pas discret ne tient pas longtemps, toutefois. Après plusieurs secondes, toutefois, son rictus n'arrive plus à se dissimuler, s'étirant tout naturellement sur ses lèvres alors qu'il est pris d'un ricanement mesquin. Bizarrement, ça, ça lui manquait.


5

J
U
I
N

2
0
2
4

12H
Capture 49 ft. Popa et Samaël


Fuite et appa en zone Jungle / Coeur avec un Charme Chroma siteplé °W°


Merci pour le chibi, Reshi !

Natsume Miyano
Eleveur
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Juil - 20:49
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
MIMANTIS ♀
Niveau 98

Feuille garde - Solo
Statistiques

 216/216 PV  
Attaque : 157
Défense : 92
Att. Spé.: 133
Déf. Spé.: 103
Vitesse : 103

Tranche • Doux Parfum • Lance Soleil • Zenith

Une longue et agaçante louange vous percent les tympans lorsque vous passez à côté du buisson de cette Mimantis éplorée. Cette diva passe ses journées à se plaindre pour des petites choses de rien du tout en se roulant par terre comme un bébé. En vous voyant, elle se met à chouiner de plus belle pour avoir de l'attention.



Un Pokémon sauvage apparaît!
SAQUEDENEU ♂
Niveau 80

Chlorophylle - Nature
Statistiques

218/218 PV  
Attaque : 117
Défense : 213
Att. Spé.: 189
Déf. Spé.: 93
Vitesse : 125

Essorage • Champ Herbu • Amnésie • Mega Fouet

Ce Saquedeneu en a ras-le-bol d'avoir une voisine aussi bruyante et ça le rend fou. Il commence à lancer toute la mousse qui lui tombe sous la main, enfin sous les, euh, les lianes, pour les jeter sur le buisson de la Mimantis plaintive. Quel bazar !
Cobaltium
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Juil - 20:52
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Cobaltium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jungle - Coeur' :
Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] 753 Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] 114

--------------------------------

#2 'Niveau' :
Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Nv-211 Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Nv011

--------------------------------

#3 'Shiney charme' :
Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Dommag11 Petit Ours Brun et les Lapins 2 [DC] Dommag11
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur http://enola.forumactif.com
Lun 29 Juil - 20:52
Revenir en haut Aller en bas


&&&



Petit Ours Brun
et les lapins 2
"Duburu Kaputuru"

« … Très drôle. »

Vexé, je me détache de lui en esquissant un air boudeur auquel il a pourtant l'habitude. Susceptible, je le suis, et j'aime bien quand même lorsqu'il me fait des compliments, mine de rien. Je sais qu'il n'est pas très vol au-dessus des nuages, lui, mais ça n'empêche pas que je n'aurais jamais laissé Axel monter sur mon Pokémon si je n'étais pas un professionnel, et j'ai le droit d'avoir un peu de reconnaissance. Quoiqu'il en dise, ça lui a bien plu, au petit, d'être en hauteur comme ça. En même temps, c'est sûr que ce n'est pas avec Natsume qu'il pourra voler. Je ne suis d'ailleurs pas peu fier de voir que j'ai eu raison quand j'ai dit à l'enfant de ne pas s'inquiéter à ce sujet puisque son parrain ne m'a pas interdit de recommencer. Comme s'il pouvait me refuser quelque chose, de toute manière...

« Bon, y'a quoi à voir dans cette jungle, sinon ? Tu as fini ce que tu avais à y faire, du coup ? »

'À part un charmant Hôte de Pension' allais-je rajouter s'il ne m'avait pas refroidi avec sa petite blague pas drôle.

« Ou est-ce que mon fiancé veut que je lui offre un petit tour dans les airs pour mieux voir la végétation d'en haut ? Apparemment, on doute de mes capacités de voltigeur, ici... »

Je me tourne avec une expression malicieuse et un sourire narquois sur le visage, prêt à lui ravaler ses paroles. Ce ne serait pas sa première fois, en plus. Mais je veux qu'il admette un jour que je suis doué. Ne suis-je pas le Maître du Vol ? Puisque j'ai acquis ce titre, autant l'utiliser pour démontrer que je le mérite.
Mais avant que je ne puisse entendre sa réponse, je suis perturbé par un rugissement un peu étrange qui me perce les tympans. Je me bouche aussitôt les oreilles pour empêcher que cet horrible chant me rende sourd tout de suite. Peu après, tandis que le chant se rapproche, une Mimantis apparaît sur la branche sinueuse d'un tronc d'arbre mousseux, liant sa voix à la danse par des gestes plus gracieux que ses notes de musique.

Envoi de Volt, l'Elecsprint ♂ - Statik - Assuré (bold) => voir ici
Lancer d'une Rapide Ball x1
Merciii o/


Samaël Enodril
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Aoû - 18:54
Revenir en haut Aller en bas

Petit ours brun et les lapins 2

"Cébien la rando"
Mais quel gamin, sérieux.
Le Miyano roule le plus ostentatoirement possible des yeux, les sourcils haussés dans une expression lasse face à la vexation visible de son partenaire. En réalité, ce n'est pas tant sa réaction qui le fait grogner que la manière qu'il eut de s'éloigner en le boudant, alors que Natsume voulait justement le garder auprès de lui en le taquinant sur un sujet qui pouvait le faire réagir. Oh, bien sûr, il n'irait pas lui dire : à la place, il se contente de tirer la tronche de son côté, tout aussi vexé que l'aîné. Et il n'irait certainement pas vers lui en premier, parce que cela voudrait dire perdre, et l'éleveur n'aime pas du tout perdre. Ou un truc du genre, il n'était pas vraiment sûr de la raison qui le faisait rester en arrière.

Sa question lui fit porter un regard neutre, la mine volontairement fermée. L'éleveur prend sa question pour une remarque claquante ou un reproche, et se renfrogne davantage, mal à l'aise par le fait de sa propre interprétation de la situation. Portant volontairement son regard ailleurs, il garde le silence, ses épaules se crispant malgré lui.

« … Je l'ai dit tout à l'heure, mais visiblement, tu n'écoutais pas. »

Son ton était peut-être plus sec que prévu, si bien qu'un nœud se forma dans sa gorge et qu'il reporta volontairement son attention vers le Saquedeneu qu'il était supposé emmener ici, et qui s'amusait, à deux mètres de là, à amasser des piles de cailloux grâce à ses lianes. Esquissant un pas dans sa direction pour faire comme si tout allait parfaitement bien et qu'il allait juste vérifier, sa démarche s'était toutefois faite plus rigide.
Il plisse les yeux face à la provocation de son partenaire, ne sachant pas vraiment comment l'interpréter, puisqu'elle contredit son impression première. Il comprend très bien que l'Enodril le charrie sur son vertige, mais ça ne passe pas, sur le moment. Natsume pourrait pourtant reprendre là et retourner jouer comme si de rien n'était, mais il a bizarrement du mal, les traits de son visage restant fermés. Quelque part, le Miyano sait qu'il plaisante, mais une partie de lui est restée crispée, si bien que même Axel plisse les sourcils, confus.

« Et non merci, même si la montgolfière qui te sert de tête serait utile. »

Il aurait été tout à fait pour le fait de rester à s'occuper du Saquedeneu pour penser à autre chose, mais un chant grinçant parvint soudainement à leurs oreilles. En temps normal, il l'aurait plutôt bien  supporté, mais sans qu'il ne sache pourquoi, le son lui paraît être soudainement insupportable, comme si ses tympans s'étaient fait bien plus sensibles. Instinctivement, ses mains viennent se plaquer sur ses oreilles, une grimace étirant progressivement ses traits. Le son est aigu, pénible, répétitif ; le Miyano le perçoit comme un son de craie grinçante contre sa tête.

« Papa... ? »

Axel s'est légèrement approché, rendu inquiet par la mine de son tuteur, les sourcils froncés et les yeux éclairés par une lueur d'anxiété. Ce n'est pas la première fois qu'il observe ce genre de choses, et si il ne fait pas nécessairement de lien avec quelque chose d'autre ou une cause, l'enfant est toutefois assez observateur pour comprendre le problème immédiat. Ses traits se plissent en une expression de déplaisir certaine, et il grogne presque contre la Mimantis qui s'est approchée, l'air mauvais.

« Hé ! Arrête de pleurer, on comprend rien à ce que tu fais, espèce de grosse truie ! »

Sur le moment, il ne pense pas au fait que « faut pas dire les gros mots qu'on entend devant papa après il aime pas », plus préoccupé par le besoin d'aider son parrain. Par ailleurs, il ne remarque pas les très gros yeux dudit parrain devant la grossièreté de son filleul ; qui, bien qu'il devrait le reprendre en temps normal, est un peu désarçonné par son élan protecteur pour le faire. Pour autant, le grognement d'Axel semble avoir fait réagir la Mimantis, qui s'arrête soudainement pour les fixer avec stupeur, les yeux imbibés de larmes, reniflant avec régularité. Voyant ce qu'il avait suscité, le jeune Miyano se sentit quelque peu mal à l'aise et parla à nouveau, d'une voix plus calme mais qui trahissait malgré tout sa frustration.

« C'est pas gentil, de faire du bruit comme ça. »

On lui avait toujours dit d'être gentil avec les pokémon, même si il fallait se défendre dès lors qu'ils se montraient méchants ou agressifs. Du peu qu'il voit, cette Mimantis a surtout l'air agaçante, alors il essaie comme il peut de ne « pas exagérer ». Pour autant, il ne sait pas vraiment quoi faire, et porte vers Samaël un regard embêté pour lui demander silencieusement un peu d'aide.


5

J
U
I
N

2
0
2
4

12H
Capture 49 ft. Popa et Samaël


Fuite, please : V


Merci pour le chibi, Reshi !

Natsume Miyano
Eleveur
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Aoû - 15:09
Revenir en haut Aller en bas
C'est l'heure du combat!
ELECSPRINT ♂
(Volt)

Niveau 100

Statik - Assuré
Statistiques

 281/281 PV  
Attaque : 167
Défense : 171
Att. Spé.: 246
Déf. Spé.: 156
Vitesse : 246

Attaque • Attaque • Attaque • Attaque

MIMANTIS ♀
Niveau 98

Feuille garde - Solo
Statistiques

 216/216 PV  
Attaque : 157
Défense : 92
Att. Spé.: 133
Déf. Spé.: 103
Vitesse : 103

Tranche • Doux Parfum • Lance Soleil • Zenith


Attaquant
Et c'est le retour (de courte durée) de Volt ! Enfin, en vrai, il ne fait que regarder Samaël lancer une Rapide Ball sur Mimantis. Il a 100% de chance de reussir la capture.
Défense
Et swooouf pouet ! Mimantis est capturée !

Hop, maintenant on arrête de s'engueuler devant toute la forêt et on va goûter.
Cobaltium
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Aoû - 16:20
Revenir en haut Aller en bas


&&&



Petit Ours Brun
et les lapins 2
"Duburu Kaputuru"

Le son est insupportable. Je ne pensais pas qu'une si petite chose pouvait produire un chant aussi strident. Cela n'arrange vraiment pas mon humeur. D'abord Natsume qui fait la tête pour je-ne-sais quelle raison, puis ce Pokémon qui sort de nulle part pour nous casser les oreilles... Je suis obligé de me plaquer les paumes tellement fort que cela en devient encore moins agréable. Je n'avais vraiment pas besoin des propos acides de mon petit-ami pour couronner le tout. Il n'y a que Axel qui réussit à me faire sortir de ma torpeur lorsqu'il est le premier à agir pour que le vacarme cesse. Surpris et quelque peu impressionné par son audace soudaine même si mes yeux s'arrondissent en l'entendant insulter la Mimantis. Au moins cela a le mérite de la faire taire. Je reconnais malgré moi, dans les propos de l'enfant, des comportements semblables à ceux de son parrain qu'il copie consciemment ou non. Pendant un court instant, je vois l'hôte de Pension à sa place même si celui-ci n'en mène pas plus large que moi. Il n'y a véritablement que le gamin qui réagit mais devant les pleurs de la Mimantis, il vient me voir avec timidité. Ses grands yeux marrons me demandent une aide que je ne peux lui refuser. Mais je ne suis pas très malin, je peine à savoir ce que je pourrais faire pour calmer la femelle Plante autre que lui balancer un Pokémon pour l'affaiblir en espérant que ça la fasse au moins taire, puisqu'elle s'est remise à pleurer très fort suite au sermon de l'enfant qui ne lui a visiblement pas plu. Cela m'embête de procéder par un peu de combat pour le coup, mais les choix sont limités. Dans la précipitation, je prends donc une balle au hasard à ma ceinture et n'attends pas plus pour la balancer en direction de la Mimantis. Je ne m'attendais pas pourtant à ce que la boule tombe sur elle. Cela n'aurait pas été très grave si la Rapide Ball en question ne s'était pas ouverte pour faire entrer la Mimantis dedans, scellant quelques secondes plus tard une capture imprévue. J'écarquille les yeux quand la ball cesse de s'agiter.

« Non !.. J'voulais pas... J'pensais que... Raaah ! Bon, tant pis. »

J'ignorais qu'elle était vide, celle que je lançais. Je m'attendais à voir apparaître un de mes Pokémon à la place pour engager un duel, mais il s'agissait en fait d'une de celles que je réservais au cas où quand je partais en capture lorsque je rencontrais des Pokémon sauvages intéressants. Du coup, je me retrouve dresseur d'une Mimantis.

« Tout ça pour ça... »

Je pousse un soupir avant d'esquisser un regard blasé. Au moins, au moins, on n'entend plus son chant ou ses cris larmoyants. Dépité, je ramasse quand la sphère. Je réfléchirai plus tard à ce que je vais en faire. Reportant mon attention sur Axel, je m'abaisse pour être à son niveau, un sourire plus serein quoique légèrement amusé sur le visage.

« Ce n'est pas très sympa de traiter les Pokémon de 'grosse truie', mais... Tu as été plutôt courageux. »

Ne sachant pas quelle limite m'imposer avec l'enfant, je lui caresse un peu la tête avant de me relever. Mon visage s'éteint d'un seul coup en sentant un léger froid entre Natsume et moi, et je perds mon expression chaleureuse. Peiné par les paroles précédentes de mon copain, je relève mon regard sur lui. Je n'aime pas le fixer avec un tel voile devant les yeux, mais je ne serais pas celui qui ira chercher du réconfort le premier. On rejettera la faute sur mon ego, mais j'ai mal pris le ton qu'il a employé avec moi. Je ne comprends pas vraiment son attitude quand je tentais juste un rapprochement et que c'est lui qui n'a pas arrêté d'être blessant. Je sais que c'est dans sa nature de cacher un peu son caractère plus doux, mais on est pas en public, quoi, y'a juste Axel... Pourquoi il est têtu comme ça ?

« … Si tu voulais que je te laisse tranquille, tu aurais pu me le dire. Je ne voulais pas te déranger. »

Vexé et attristé, je fais sortir ma Ptéra, choisissant cette fois la bonne sphère. Elle s'ébroue en agitant un peu ses ailes, étonnée de voir que je tire la tronche. Distraitement, je remets la sangle de sa selle, le cœur lourd et la gorge nouée. Je ne veux pas partir, mais si Natsume se comporte comme ça, je n'ai pas envie de rester.
Je croyais la journée pourtant bien commencée. J'étais heureux de savoir quelque chose avec Axel pouvait être fait, et que Natsu serait content de nous voir moins distants. Je voulais juste le taquiner un peu et lui proposer une balade pour qu'on puisse avoir du temps ensemble et le dérider, c'est tout.

Merci pour la modo :la:


Samaël Enodril
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Aoû - 17:26
Revenir en haut Aller en bas

Petit ours brun et les lapins 2

"Cébien la rando"
« … Mais on saura pas ce qu'elle veut si elle est dans une ball, non ? »

Confus, Axel se garde toutefois de faire un commentaire supplémentaire, car il ne voit pas vraiment ce qui pourrait être fait de plus dorénavant. De toute façon, il n'en a pas le temps, puisque voilà que l'adulte se rapproche de lui, se mettant même à son niveau. Pendant quelques secondes, il manque de craindre des réprimandes quant à son langage, mais le sourire serein du milicien le fait cligner des yeux. Surpris, l'enfant sent toutefois une petite boule chaleureuse se former dans sa poitrine face aux félicitations du plus âgé, tout de même désarçonné d'en être la cible. Les joues rouges, il baisse un peu le regard, laissant au compagnon de son tuteur le loisir de caresser distraitement ses cheveux ; un geste qui le déconcerte et lui fait le fixer avec curiosité et incertitude. Axel ne comprend pas vraiment le comportement de Samaël, ces temps-ci. Le gamin ne sait pas ce qu'il a pu faire pour susciter cela, et se demande donc ce qu'il avait pu faire avant. Une question à laquelle il n'aura pas de réponse, puisqu'il sent bien que l'atmosphère se refroidit dès lors que l'adulte reporte son attention vers l'hôte de pension.

Les mains de ce dernier sont toujours solidement fermées autour de ses oreilles, les épaules levées et crispées autour de sa tête. Le bruit résonne encore dans sa tête, comme une claque, comme si l'on l'avait jeté par terre ou secoué violemment pendant plus d'une minute. Il ne comprend pas vraiment ce qui se passe, si ce n'est l'intense nœud dans sa gorge et les fourmillements sourds dans son estomac. Ce n'était pas grand chose, pourtant, mais cela lui avait paru si fort et insupportable qu'il peinait encore à se dire que c'était bien arrivé. Sonné, il n'en pense pourtant pas grand chose ; c'était comme ça depuis toujours, alors pourquoi s'en étonner... ? Ce n'était pas si inhabituel, non ?
La voix de l'Enodril, toutefois, le réveille quelque peu. Sur une vision peu plaisante en soi, et qui ne fait que serrer davantage la constriction dans sa poitrine. Il aurait dû s'attendre à sa froideur, vu sa manière de répliquer, mais elle le secoue quand même malgré lui, lui faisant détourner le regard avec le plus d'insistance possible. Clairement, il n'aime pas voir cette expression sur son visage et il se sent se tendre davantage, comme dans un réflexe défensif qui n'a pourtant pas lieu d'être. Un fourmillement de peur quant à la situation refroidit sa poitrine, qu'il sent traversé par un éclat de glace lorsque l'Enodril se met de nouveau à parler.

Il n'est pas inconscient du fait qu'il a sûrement exagéré, cette fois-ci. Qu'il a fait une bêtise, et qu'il devrait s'excuser, mais quelque chose se bloque dans sa gorge en voyant apparaître la Ptéra. Il comprend des propos de l'aîné que ce dernier souhaite partir, alors il n'arrive pas à faire un geste, crispé de tout son corps, les épaules repliées.

Axel, de son côté, plisse les yeux, inquiet. En jetant des coups d’œil entre les deux adultes, il sent bien que quelque chose pose souci, mais il ne voit pas ce qu'il pourrait y faire. Angoissé, il se mord les lèvres : dans ce genre de situations, il envisagerait presque de faire une bêtise pour attirer leur attention et leur changer les idées. C'est que ça marchait bien, en général, mais...

« C'est pas ce que je... »

Si le Miyano voulut dire quelque chose, la suite de ses propos mourut dans sa gorge nouée. Il jette des coups d’œils hésitants vers le garçonnet, comme si sa présence l'empêchait de parler ouvertement. Probablement que ses propres pensées peu claires n'aident pas. Le remarquant, la Ptéra pousse des petits coups de tête vers le gamin pour l'occuper, l'éloignant lentement des plus âgés et de la tension froide entre eux.
Le remarquant, l'asiatique sentit une partie de son âme mourir un peu, bien conscient que la dragonne de pierre était en train de leur indiquer assez peu subtilement ce qu'ils avaient à faire. Plus sincèrement, il n'était pas sûr de préférer se retrouver ainsi seul avec son compagnon dans cette ambiance, détestant les silences lourds qui pouvaient passer entre eux dans ce genre de moments. Ce n'était pas comme si il était très doué pour parler, en plus, toujours incertain sur les mots à utiliser, sur les choses à comprendre, sur ce qui était acceptable ou non. Toujours craintif des bornes et des limites qu'il ne remarquait pas, il était souvent pris d'une panique instinctive, et préférait garder le silence, pensant que c'était peut-être mieux de sa part de se taire et de se faire discret que de risquer d'aggraver la situation. Si il était un peu honnête avec lui-même, il admettrait que ce type de comportement ne venait pas de nulle part, mais il n'aimait pas beaucoup y penser dans ce genre de moments.

« … Je pensais que tu te moquais. Je voulais juste... »

'Que tu me remarques', dirait-il si il était à peu près honnête avec lui-même. La phrase a du mal à passer, pourtant, tant par embarras que par la réalisation que ce qu'il désirait à la base a peu d'importance, si il s'est montré blessant. Se rendre compte de son propre égoïsme lui fait ravaler sa salive, et il garde une main serrée contre son propre avant-bras gauche, y plantant ses doigts pour ne pas avoir la sensation d'être trop anesthésié par l'angoisse. Nerveux, il garde le regard porté vers la droite, alourdi par une ombre incertaine. Ses traits se sont formés en une neutralité de façade, largement affaiblie par les éclats peinés dans le creux de ses yeux.

« Je suis désolé. »

Sa gorge est un peu sèche. Ses raisons ont bien peu d'importance, en soi. Il ne saisit même pas pourquoi il s'est ainsi vexé lui-même, pourquoi il a pensé que son compagnon lui aurait reproché de traîner par ici, ou se serait moqué de ses difficultés en hauteur. Tout ce qu'il constate, c'est qu'il en a probablement fait des tonnes et s'est monté la tête tout seul, ce qui n'est pas sans le rendre honteux. Il manquerait de lui demander si il ne voudrait pas qu'il s'en aille pour lui laisser de l'espace, mais il sait que ce comportement suscite toujours de l'agacement chez son compagnon, alors il reste muet. Probablement qu'il valait mieux qu'il se taise jusqu'au retour, en réalité.


5

J
U
I
N

2
0
2
4

12H
Capture 49 ft. Popa et Samaël


Eeeet merci ! Ramassage de Banshitrouye et ce sera tout, merci !


Merci pour le chibi, Reshi !

Natsume Miyano
Eleveur
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Aoû - 20:09
Revenir en haut Aller en bas
Qu'as-tu donc dans ton panier ! Une baie Oran !
Cobaltium
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Aoû - 20:35
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le profil
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: