Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Printemps 2024

~20° - 25°C / Temps ensoleillé, venteux par moments

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Sujets récents
RP-1
RP-2
RP-3
+ demandez l'ajout de vos RPs au staff !
Reprendre du début I - Surprendre, reboot. [OS] Zzz5


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Reprendre du début I - Surprendre, reboot. [OS]
Série d'OS - Reprendre du début :
 


Surprendre ; reboot.
OS flashback, 18 décembre 2021.


Penchée sur un microscope dans son labo, au sous-sol du Centre Pokémon qu'elle gère, Maelys observe des cellules vivantes. Elle les regarde, sourcils froncés, au travers de l'instrument de multiple grossissement, alors qu'elle en approche diverses substances. Tour à tour, elle les soumet à de la poudre de diverses pierres d'évolution censées l'aider à saisir les mécanismes de ce phénomène mystérieux que sont les évolutions spéciales, surtout lorsqu'un même pokémon peut évoluer de plusieurs façons différentes. Elle observe donc pour cela les réactions de sa culture de cellules d'Evoli, cherchant à comprendre pourquoi certains objets comme la Pierre Foudre les font réagir fort au point de les métamorphoser si elle n'éloignait pas vite l'évolutif, pourquoi d'autres tels que la Pierre Plante ne les font que peu réagir ou du moins pas assez pour provoquer un changement, pourquoi d'autres encore comme la Pierre Nuit ne leur font rien du tout. Oh elle avait entendu dire certes, au travers des travaux de certains autres scientifiques ayant par la suite creusé plutôt pour comprendre pourquoi Evoli avait autant de formes, qu'il semblait tout de même que les cellules aient une infime réaction à la présence de certaines pierres, d'où son idée de les réduire en poudre pour les apposer directement sur les cellules.. Mais elle ne s'attendait pas à ce que les cellules soient aussi réactives de cette manière, sans pour autant parvenir à se métamorphoser pour de bon. C'est finalement après près d'une heure dans cette position, courbée sur son microscope auprès de Nyria & Paola qui se tiennent à ses côtés, que la jeune femme se redresse en soupirant. Frustrée de n'avoir pas encore trouvé le détail, le micro détail qui pourrait expliquer pourquoi les cellules d'Evoli réagissent à plusieurs objets d'évolution mais pas à tous, pourquoi ils réagissent parfois très fort ou parfois si peu qu'à l'échelle macroscopique cela ne se voit pas. Ou du moins de n'avoir pas encore de piste d'expériences pouvant servir à expliquer ces différences, à comprendre ce mécanisme encore trop peu exploré par ses confrères mais auquel elle a décidé de s'intéresser.

Se massant légèrement la nuque, douloureuse après tant de temps dans cette position inconfortable à tester sa culture de cellules, elle porte le regard sur son carnet de recherches, ouvert sur le bureau à une page datée du jour, le 18 novembre 2013, & le papier vierge de l'article qu'elle songe écrire par la suite. Au moins.. Elle a fait une découverte quelques jours plus tôt, même si au lieu de résoudre le mystère de l'évolution celle-ci va plutôt ajouter plus de questions encore sur les Evoli, & probablement même par extension sur d'autres pokémons à évolutions multiples. Au pire, cela fera l'objet d'un autre article, suite à celui qu'elle aimerait publier rapidement désormais. Telle découverte ne peut attendre bien longtemps après tout, c'est réellement important, à ses yeux tout du moins puisque c'est un autre axe pouvant aider à expliquer la multiplicité des évolutions d'Evoli & ainsi rejoindre les travaux de ses collègues peut-être, & la rouquine n'en revient toujours pas que personne n'ait songé à faire l'expérience qu'elle a faite pour cela avant ; sincèrement, tester les autres pierres d'évolution non pas intègres à quelques centimètres, mais réduites en poussière & en contact direct, sur les cellules du pokémon évolutif? Aucun de ces grands scientifiques orgueilleux, aux chevilles que n'égale que la taille de leur ego, n'avait donc pensé à un test aussi bête? & bien non, elle a pourtant bien cherché, fouillé les archives après avoir mené sa petite expérience. Personne. Elle est la première, elle la petite chercheuse de même pas 20 ans de Baguin. Ou bien il s'agit d'un tout petit article, d'un tout petit scientifique qui n'a pas su le mettre assez en valeur ou se faire entendre dans cet étrange univers de pontes qu'est celui de la recherche. Ou alors qui l'aurait fait n'aura pas jugé la découverte assez importante pour en parler puisque cette réactivité ne mène apparemment à rien, ha. Comme quoi, il serait temps de tous les remplacer par des plus jeunes, ces vieux ayant depuis longtemps passé l'âge de la retraite mais s'accrochant encore à leurs postes comme si leurs vies en dépendait.

Un nouveau soupir lui échappe, alors qu'elle s'empare du papier vierge & place son stylo au-dessus de la feuille, sans parvenir à en tirer même quelques mots. Mince, syndrome de la page blanche. Ou trac de son premier véritable article pour le lore scientifique, allez savoir. Lançant un regard à son microscope sous lequel ne se trouvent plus ses cellules, rangées par Paola pendant qu'elle pensait, elle sourit brièvement. Au moins, voilà qui devrait clouer un peu le bec à ces vieux corbeaux. Son article & sa découverte toute simple, mais peut-être bien capitale pour l'avancée des recherches mondiales sur les évolitions, ou même sur les pokémons à évolutions multiples en général ; car en comprenant pourquoi certains réagissent partiellement seulement à des objets visiblement pas adaptés à les faire évoluer, on pourrait peut-être comprendre pourquoi d'autres provoquent l'évolution qu'on leur connait déjà! "À l'échelle microscopique, les cellules d'Evoli réagissent donc non pas seulement aux Pierre Foudre, Pierre Feu & Pierre Eau ainsi que la communauté scientifique l'avait précédemment admis suite à des observations macroscopiques, mais aussi aux Pierre Plante, Pierre Glace, Pierre Lune & Pierre Soleil, quoique dans de moindre mesures puisque ces dernières ne semblent mener à aucune évolition. De plus, le phénomène est réellement très faible à moins de réduire les pierres concernées en poussière & de les apposer directement sur les cellules, entraînant une réaction plus forte même si toujours insuffisante".. Elle soupire profondément, ne parvenant pas à se convaincre que cette phrase est correcte, & qu'elle peut passer à la suite. Stupide, stupide, se dit-elle, le murmurant même de façon si distincte que Paola vint se percher sur son épaule & que Nyria pressa sa truffe contre son nez, toutes deux voulant l'aider à se ressaisir & aussi l'inciter à s'expliquer. Chose qu'elle finit par faire après quelques secondes, avec un léger sourire contrit.

- Je crois que j'ai besoin d'une pause.. & d'une bonne tasse de thé. Ca peut attendre demain, de toute manière je n'ai pas encore contacté de revue scientifique.

Grognant encore un peu contre elle-même, la petite scientifique pose finalement son stylo, sous les regards approbateurs de ses deux comparses qui ne peuvent qu'approuver. Lentement elle se relève, s'en va poser sa blouse & laver ses mains tandis que les deux pokémons achèvent de ranger le matériel. Plus tard elle repensera à sa publication prochaine, à sa découverte qui en appelle bien d'autres, aux nouveaux filons de recherches qui s'ouvrent à elle, aux expériences qu'il lui reste à faire.. Plus tard. Après un peu de détente, & une bonne nuit de sommeil.


Assise à son bureau, la jeune femme de 27 ans laissa échapper un soupir en relisant la page du 18 novembre 2013 de son carnet de recherches. L'une des dernières qu'elle avait remplies jusqu'à ce jour, car peu après cela les évènements s'étaient enchaînés avec une rapidité & une violence qui ne lui avait bien souvent laissé que peu de répit, occupée la grande majorité du temps avec des ennuis personnels & la surcharge de patients à traiter par son établissement de soins durant l'époque troublée qu'ils vivaient alors. Se levant lentement, elle se mit en tâche de mettre un peu d'ordre dans son laboratoire toujours fièrement entretenu, mais hélas plus trop utilisé depuis huit ans à présent. Trop longtemps. Scientifique dans l'âme, la recherche lui manquait, & même si elle se satisfaisait pleinement de l'autre pendant de son métier elle ne pourrait nier qu'elle avait besoin d'exercer aussi l'axe qui enrichirait sa soif de connaissances tout en nourrissant sa frêle mais existante ambition. & puis, cela faisait trop longtemps qu'elle laissait traîner cette découverte dans son placard, sans avoir finalement jamais eu, ou pris, le temps de la publier. Il était plus que temps qu'elle se bouge.

Pas question après tout de faire comme Darwin, & de risquer de presque perdre sa découverte au profit d'un autre qui la publierait avant elle, ni de sombrer dans l'inaction scientifique définitivement. A présent les carnages sont passés & définitivement derrière elle l'espère, son nouveau diplôme est dans sa poche depuis plusieurs mois déjà & sa Clinique a fini d'être réorganisée en conséquence, Enola a bien largement lancé sa reconstruction ; la pause est finie, il est temps pour elle de reprendre ses recherches. & du début s'il-vous-plaît, ainsi la rouquine a décidé de refaire intégralement l'expérience qui avait mené à sa découverte en 2013, autant pour bien se remettre les images en tête que pour s'assurer de n'avoir rien omis dans ses rapports non publiés de l'époque.. & ce à la lumière notamment des quelques évolutions scientifique du domaine de la biologie cellulaire Pokémon ayant eu lieu en 8 ans, dont elle s'est évidemment tenue informée malgré tout.

fiche by Nighty Jaegan, alias Rayquaza.
Maelys Z. Weber
Scientifique
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Nov - 1:43
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: