Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shun Sakuraba
avatar
Compétiteur
Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Mer 13 Déc - 21:17

SAKURABA SHUN
INFORMATION GÉNÉRALES

Nom : Sakuraba
Prénom :Shun
Surnom :
Âge :25 ans
Date de naissance : 22/11/1997
Genre : Masculin
Origine(s) : Il est né sur Enola, et a grandit à Anula
Date d'arrivée sur l'île d'Enola : Sa naissance 22 novembre 1997
Métier/Occupation/Études : Étudiant
Lieu de résidence : Sur le campus de Baguin
Groupe :Anarchistes (ou neutre)
Sous-Groupe :Compétiteur
Rôle : Dresseur
Pseudonyme : Quand il a aidé les résistants, on disait de rejoindre à un point de rendez vous le « Renard d'Ambre »

FICHE DRESSEUR
Informations
Rôle : Dresseur
Voulez-vous utiliser le dé shiney? : Oui (sur Vipélierre)

Équipe Aventure
- Vipélierre ♀ - Surnom - Engrais- Sérieux
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Alors qu'il se cachait dans la jungle, il remarqua une présence qui semblait être intriguée par lui. Ils firent peu à peu connaissance et s'entendirent assez vite. Elle se mit à le suivre de plus en plus souvent jusqu'à finir par vivre avec lui. Depuis ils ne se quittent plus.
- Goupix d'Alola ♂ - Surnom - Rideau Neige - Assuré
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Shun l'a trouvé dans les montagnes près de Baguin. Il l'a ramené à un centre pokemon et l'a veillé. Dès qu'il fut sur pied, Goupix qui n'aime pas spécialement la compagnie des humains fut quand même touché par le geste de Shun, alors il le suivit jusqu'à ce que l'humain l'invite à rejoindre son équipe.
-- Flabébé ♀ - Surnom - Flora-Voile - Assuré
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Oeuf Pokémon confié par la Compétition au moment de votre inscription afin de tester votre capacité d'adaptation à un nouveau Pokémon que vous n'aurez pas choisi. Votre personnage en ignore le contenu. Celui-ci est choisi par vous dans une Sélection de trois Pokémon préparée par le Staff.


PHYSIQUE
Couleur de peau : Le jeune homme a eu l'habitude du grand air et ça se voit. Si sa peau est blanche, elle dégage un teint plutôt frais. Elle se brunit selon les saisons et semble plus pale sous les rayons de la lune.
Description des cheveux :Ah ses cheveux... Il les adore. Il en prend autant soin que les feunards de leurs queues. Ils sont longs, d'une couleur rappelant les feuilles mortes jonchant les forêts dorées d'automne. Bref ils sont plutôt châtains roux quoi, et doux, parce que ça rime et c'est tout.
Il peut en attacher une partie mais ça n'est pas forcément le cas. En résumé, il a de longs cheveux châtains roux qui lui arrivent au niveau des omoplates.
Description des yeux : Son regard se montre souvent très intense, trahissant qu'il vit à 100% chaque moment. Ils sont gris et la luminosité peut leur donner une teinte assez différente : parfois plus sombre, parfois plus dorée, parfois plus bleue. Il un regard particulièrement brillant. On sent qu'il porte attention à tout ce qui l'entoure, surtout si il daigne vous regarder dans les yeux. Ils sont aussi très expressifs.
Taille :1m79 , il est dans une moyenne. Lui même n'a pas vraiment de ressenti négatif. Il est parfois plus grand que certaines personnes et parfois plus petit.
Poids :Il est assez fin et fait dans les 74 kgs
Description de la silhouette :Shun est un jeune homme à la silhouette alerte et svelte. Toujours empreint d'une certaine grâce ses mouvements paraissent fluides et dextres. Par contre on remarque bien qu'il n'a jamais eu la mauvaise idée de toucher à de la fonte. Non Shun est tout en agilité même si son endurance trahit qu'il reste un homme en pleine forme. Il a un port assez noble tout comme son regard et trahit un minimum de fierté de par sa famille. Son visage est fin, mais pas dénué de caractère. On remarquera une bouche très souriante aux lèvres coquines qui peuvent disposer d'une verve particulièrement efficace, acerbe quand il faut.

Problèmes de santé physique : Il peut porter des lunettes de fatigue et s'enrhume très facilement depuis son passage dans la jungle.
Particularités autres :

CARACTÈRE
Personnalité :
Quand vous le découvrirez vous verrez un jeune homme souriant et très avenant. Il aime le contact bien qu'il soit aussi habitué à la solitude. Cependant il vous dira qu'il a un peu trop goûté à la seconde et donc il cherche à rattraper le temps perdu. Cependant il se base sur son instinct et peut ne pas aimer des gens juste parce qu'il ne les sent pas.
Il essaiera de ne pas perdre la face. Il peut être d'assez mauvaise foi pour cela. Il n'a pas de fierté vraiment mal placée mais... Les gens ont toujours beaucoup respecté sa famille et il essaie de s'en montrer digne, parfois maladroitement. Il a gardé un côté chic , aime s'imaginer prince. Pourtant il n'a pas eu peur de vivre sans rien et pourrait le refaire à nouveau. Prince de la forêt serait un titre qui lui irait très bien et il l'adorerait. Mieux vaut être prince d'un petit royaume vous dira t-il.
C'est aussi un joueur, il aime bien les défis et montrer qu'il est le plus intelligent. Un joueur avec les gens ou les événements. Il a quand même une chance insolente. Par contre si vous ne lui avez rien fait ses jeux ne seront pas sérieux et peu dangereux. Cependant montrez votre égo et il s'amusera avec un vrai plaisir à vous faire tomber de votre piédestal.
Il a été très touché par le Régime. Il a désormais du mal à faire confiance aux institutions. Il a peur que ses proches lui soient à nouveau enlevés. Il a aussi été marqué par la vague de soutient que sa famille à reçu quand on a annoncé la mort de ses parents. Il aimerait s'en montrer digne mais parfois cette aura semble beaucoup lui peser. Au final il se cherche, entre un passé encore douloureux par moment et cette volonté de passer à autre chose. Entre un caractère facilement teinté de mélancolie et une envie de rire de tout. Il avait toujours été d'un naturel optimiste et lutte pour ne pas laisser la raison le rendre pessimiste. Il a toujours été un rêveur, espérant de grandes choses, pourtant sa vie de résistant lui a surtout amené à manger des champignons dans la jungle plutôt que de vastes opérations dans la capitale. Non, en vrai il était un excellent guide et s'avérait doué pour semer qui que ce soit. Il se reproche de n'avoir rien pu faire pour ses parents, pour sa sœur, de n'avoir pas osé faire quelque chose de fou et en même temps il était d'un naturel calme, réservé et dans la mesure. Il aime la paix mais regrette de ne pas avoir fait la guerre. Il regrette de ne pas avoir fait la guerre mais est heureux d'avoir pu rester pacifiste. Shun c'est un sourire charmeur et un esprit qui stresse énormément. Cependant il s'avoue chanceux, il marche, il peut sourire et a tout à prouver, il espère simplement ne plus hésiter cette fois.
Goûts/Dégoûts : Il aime :
Les histoires, les contes, les légendes, les arts, les mystères, la légende autour des Dragons Zekrom et Reshiram, l'idéal, la nature, la ville aussi, le luxe, les jeux, l'intelligence, la curiosité, les sourires, la bienveillance, l'humour, les pokemons, les renards, manger sucré, le thé, sa sœur, le rock, la glace (ouais rien à voir), la neige, l'automne, la pluie, les phyllali et Pingoléon, le lien entre les humains et les pokémons, les jeux vidéos, le cinéma qui en met pleins les yeux , les histoires d'amour, les histoires intelligentes, les emmerdeuses.

Il aime pas : l'arrogance (lui l'est mais généralement en réponse à quelque chose qui l'énerve), le jugement, les histoires sans fond, ce qui est trop plat (les caractères sans aspérité quoi), le silence (il cherchera toujours un son sur lequel se concentrer), faire des choix (importants ou non, ça le stresse énormément) , être inutile, être trop en avant, le régime et leurs alliés, beaucoup de pokémons qu'il trouve inintéressants.

Objectifs et aspirations : A court terme il souhaite que ses recherches avances et obtenir plusieurs badges. Il ne pense pas gagner la Compétition, mais veut apprendre avec ses pokémons. Il espère plus tard découvrir de grands secrets et rencontrer des pokémons légendaires. Que sa sœur remarche et qu'elle puisse elle aussi vivre pleinement la suite de sa vie. Il souhaite trouver une place.
Peur(s) : Il a peur de perdre à nouveau des proches, mais plus encore que cette fois on le quitte sans que ça ne soit la faute de tyrans. Il a peur de l'échec, et ne pas être utile ou de ne pas pouvoir agir. Il a aussi une certaine appréhension de la violence physique, lors de la manifestation qui a dégénéré il fut pratiquement tétanisé à un moment. Heureusement il a toujours réussi à courir vite. Il ne souhaite pas devoir fuir à nouveau. Il a peur que les choses ne s'améliorent pas vraiment. Il a peur de ne rien faire de grand, de ne pas être digne de ses parents, et de décevoir, même ses pokémons. Il a facilement l'impression que les gens en attendent plus de lui.

ALIGNEMENT
Votre personnage a-t-il/elle connu Enola entre 2008 et 2017, sous le joug du Régime, et que pense-t-il de cette époque ? :
Il l'a connu, il l'a subit et a beaucoup perdu. Il regrette de ne pas avoir pu faire plus.
Que pense-t-il/elle de la manière dont les choses ont évolué, et du nouveau gouvernement ? :
C'est mieux que rien, on a même trouvé un remède à l'épidémie. On s'en est plutôt bien sorti. Maintenant il ne fait plus confiance au pouvoir. Voir la Compétition décider alors qu'elle aurait pu s'opposer au Régime bien avant le dégoute un peu.
Que pense-t-il/elle de la légende de Regigigas ? :
Voilà qui l'intéresse, elle a peut être beaucoup de choses à révéler sur l'ile, l'Emergya et leur passé.

Qu'est-ce que votre personnage pense d'Elixir ? :
Il les connaît car il côtoie des scientifiques à l'université. Ils semble avoir de bonnes intentions mais il préfère ne pas les voir en héros. Ils sont une grosse organisation qui a peut être profité de la situation piur asseoir son pouvoir. Sûrement que les gens importants de cette organisation ont connu ses parents. Mais il est moins mesuré qu'eux.
Qu'est-ce que votre personnage pense de la Compétition ? :
Il les adorait étant petit. Sa mère a été une grande dresseuse et il a suivi les succès de sa sœur avec des yeux émerveillés. Là encore il sait que beaucoup connaissaient sa famille mais à part envoyer des cartes de condoléances à sa grand mère ils n'ont pas beaucoup agi. Les voir au devant de la scène alors qu'ils ont organisé une compétition pendant le Régime le dégoûte.
Qu'est-ce que votre personnage pense des Anarchistes ? :
Il sait que dans l'humain il y a du bon comme du mauvais. L'idéal anarchiste est un ensemble de valeurs qu'il partage. Maintenant lui n'a jamais vraiment aimé l'utilisation de la violence. Il n'a jamais rejoint officiellement le groupe mais n'hésitera pas à se présenter comme tel.

Alignement/Allégeance ? : Anarchistes
ET VOUS?
PUF/Surnom :Shun/Arkel
Âge :Je suis vieeeeeeeux 30 ans
Disponibilité :3/7
Comment avez-vous connu le forum ? : Recherche google
Suggestions ? :
Personnage sur l'avatar : Chuuya Nakahara [Bungou Stray Dogs]
Code : Mangééé
Autre:


Dernière édition par Shun Sakuraba le Ven 29 Déc - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Sakuraba
avatar
Compétiteur
Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Mer 13 Déc - 21:24

HISTOIRE


1ere partie :


La famille Sakuraba est une vielle famille d'Enola. Difficile de savoir quelles sont ses racines avant son arrivée sur l'île si vous n'êtes pas un proche. Leurs ancêtres se sont vite mélangés avec les natifs déjà présents à leur arrivée. C'est une famille qui a depuis longtemps la réputation d'être progressive tout en possédant une assez grande fortune et un poids politique ou du moins une influence morale qui n'avait jamais vraiment baissé jusqu'à ces dernières années. Il n'est donc pas surprenant de savoir que les parents de Shun vivaient à Anula ; une ville non loin de la capitale mais qui était beaucoup plus calme et pleine de végétation.
La mère de Shun était une  dresseuse reconnue, spécialisée dans les pokemons de type feu et son père un écrivain. Ils eurent une première fille qu'ils nommèrent Iris puis 4 ans plus tard un garçon, Shun. Ne vous attendez pas à une enfance triste car cette famille était heureuse et aimante. Iris montra en grandissant des qualités de dresseuses à rendre fière sa mère ainsi que sa grand mère maternelle, elle aussi dresseuse en son temps. Un des champions de l'époque la prit sous son aile et l'aida à se perfectionner après avoir senti en elle un potentiel certain. Quand elle s'inscrivit à la Compétition elle fit sensation et démontra un talent assez précoce. Pourtant elle était encore jeune, peut-être même trop et ne put accéder à l'Elite. Elle adorait les pokémons plantes et avait eu comme premier ami un bulbizarre.  Shun, lui, grandissait au milieu des pokémons familiaux mais semblait quand même plus intéressé par l'école que par le dressage. Les créatures l'entourant étaient des amis pour lui et les faire se battre était un loisir mais pas vraiment quelque chose qu'il prenait au sérieux.

L'année des 11 ans de Shun, le Régime fit son coup d'état. Et tout changea assez rapidement pour cette famille qui était plutôt proche des instances dirigeantes de l'île et de la Compétition depuis plusieurs générations. Les parents de Shun se savaient influents et le Régime également en avait conscience. Ils n'étaient pas les seuls d'ailleurs. Ils furent une voix parmi d'autres qui apportèrent leur soutient moral à la Résistance.

Mais voilà, la famille Sakuraba était connue et respectée. Et lors du coup d'état, le père de Shun n'avait pas été avare en reproches sur le Régime. Au départ ils ne pensaient pas que le Régime perdurerait et ils ne furent pas assez prudent. Cela fut vite connu et quand les premières rafles anti résistants furent lancés, leur maison fut ciblée assez rapidement. Ces derniers temps il y avait eu des rumeurs comme quoi l'armée avait enlevé certaines personnes. Apparemment ils cherchaient des résistants mais à cette époque nul ne savait vraiment qui l'était. Ce qui était sur c'est que beaucoup de ceux qui avaient été arrêtés n'étaient toujours pas revenus. La famille Sakuraba s'attendait à tout et se tenait prête au cas où. Ce fut le feunard de la mère de Shun qui donna l'alerte, se dressant sur ses pattes, oreilles et truffes relevées. On regarda furtivement par la fenêtre et ils surent que leur tour était arrivé.


-Emmène les enfants avec toi, allez chez ma mère. Je vais les retenir.

-Tu … ?! C'est n'importe quoi je ne te laisserai pas derrière.

Shun n'avait jamais vu son père aussi inquiet. Pourtant sa mère savait se défendre, surtout si elle était aidée de ses pokemons. Mais la laisser derrière eux lui semblait inenvisageable à lui aussi.

-On a pas le temps d'en débattre et tu le sais très bien. Ils savent qu'on est opposés à eux, et je doute qu'ils le tolèrent.

Le père de Shun allait ouvrir la bouche mais se retint. Il se rapprocha de sa compagne et l'enlaça. Il avait du mal à la lâcher, et chaque baiser qu'il lui donnait devait être le dernier mais il n'y arrivait pas. Elle le repoussa gentiment, ils n'avaient pas le luxe de pouvoir attendre. Elle leur tourna le dos, et ouvrit la porte, sortant dans une démarche assurée. Shun se rappelle toujours de sa silhouette illuminée par la lune, ses bras qui se lèvent pour ouvrir toutes ses pokeballs. Ses pokemons feu allaient l'aider une nouvelle fois, mais ce serait pour protéger sa famille et peut être même sa propre vie.. Typhlosion, Feunard, Pyrax, Malamandre, Galopa et Boumata se placèrent en ligne devant elle. Chacun d'eux faisait brûler ses flammes pour impressionner les assaillants. Quand elle donna un premier ordre , Shun la perdit de vue et il fut contraint de suivre son père et sa sœur. Les pokemons de leur mère monopolisaient toute l'attention des soldats qui ne s'attendaient pas vraiment à une résistance aussi frontale. Leur maison étant en bordure d'Anula ils rejoignirent la jungle assez facilement. Feunard avait vérifié qu'ils n'étaient pas suivis.

Ils couraient sans se retourner malgré la grande tentation. Ils se perdaient toujours un peu plus dans cette forêt luxuriante et très dense. Il était déjà tard et les émotions fatiguèrent vite les deux adolescents. Leur père décida de monter un rapide campement près de la rivière Tulus, dans une vieille cabane abandonnée qui pourrait au moins les protéger du froid et d'une éventuelle pluie pour quelques heures. Shun espérait voir sa mère arriver à chaque instant, traversant les branches pour enfin revenir. Cette pensait l'obséda jusqu'à ce que la fatigue l'emporte.
Le lendemain ils commencèrent une longue marche vers Cayagane à travers les montagnes. Ils furent aidé par quelques automobilistes heureusement. Et finalement ils arrivèrent dans le village à flanc de montagne. Shun adorait son architecture et son calme ambiant. Il y avait une sorte d'aura qui imposait le respect. Lui et Iris coururent vers leur grand mère en la voyant. C'était une vieille femme désormais, aux cheveux gris courts et bouclés. Elle avait , elle aussi, été une dresseuse reconnue en son temps et avait tout appris à sa fille. On lui expliqua tout. Elle prévint que plusieurs réfugiés étaient arrivés ici depuis quelques mois, surtout suite au siège de Baguin. Si ils restaient discrets ils seraient en sécurité ici. En effet la maison construite à flanc de montagne comprenait une vieille cache et ils pouvaient s'y cacher si le Régime continuait ses recherches sur leur famille.
Une bonne nouvelle égaya les deux enfants. Leur mère revint deux jours plus tard,par contre elle n'avait pas pu ramener tous ses pokémons. Et c'est ainsi qu'ils essayèrent de continuer leur vie mais pour cela ils durent changer d'identité. Il portèrent des lentilles et changèrent leurs coiffures ainsi que leur couleur de cheveux.  La nouvelle de sa résistance fut répandue assez vite et l'aura de la mère de Shun grandit encore. C'est pourquoi leur mort fut accueillie avec autant de tristesse quelques temps plus tard.




2eme partie :

Ils s'étaient faits discrets , cherchant à protéger leurs enfants avant tout. Mais avec l'annonce d'une nouvelle compétition, les deux adultes voulurent montrer qu'ils n'avaient pas peur et s'y rendirent. Il était compliqué de les reconnaître au premier coup d'oeil avec leurs visages grimés et les pseudonymes qu'ils avaient choisis. De plus pour l'occasion ils avaient choisi des costumes de scène. Autant faire en sorte que la compétition soit flamboyante. Malheureusement elle le fut un peu trop.
Shun apprit la nouvelle par sa grand-mère. Il regardait Iris, cherchant en elle un réconfort qu'il lui était difficile d'apporter. Ils étaient partis avec un grand sourire. Tous les sentiments que Shun avait retenu lorsqu'ils avaient fuis leur maison remontèrent à la surface. Cette fois il avait le droit de pleurer sa mère, cette fois il les avait perdus pour de bon. Oui ils firent partie des victimes de l'attentat revendiqué par le Régime. L'annonce de leur mort choqua une bonne partie des Enolians qui les avaient toujours respectés, qu'ils soient résistants ou non. Personne ne savait si ils avaient vraiment fait partie de la Résistance, à part les résistants eux mêmes. Ils avaient gardé une aura de tempérance, de nuance mais ils avaient finis assassinés comme d'autres.
Shun était bouleversé. Sa sœur tenta tout ce qu'elle put pour le maintenir à flots. Mais on aurait cru que ses larmes n'arrêteraient jamais. Il était un zombie la journée et craquait chaque nuit quand il se retrouvait seul. Il eu besoin de temps, il ne parlait plus trop et se renferma, il passait ses journées à se promener aux abords du village, dans les temples. Il devait également accepter le fait de n'avoir rien pu faire, de n'avoir jamais rien fait contre le Régime. L’inaction lui était devenue insupportable. Ils étaient jeunes et voulaient bien faire. Alors ils décidèrent de retourner à Amanil lors d'une grande marche pacifiste en juillet 2015, pour enfin agir, rendre hommage à leurs parents et continuer leur combat.
Malheureusement les choses dégénérèrent.
Shun marchait aux côtés de sa sœur quand un premier coup de feu retentit. Ils n'eurent pas vraiment le temps de réfléchir car la foule commençait à s'éparpiller. C'était une marée humaine qui suivit un mouvement désordonné et erratique. Peu de monde avait vu d'où le chaos était parti et retrouver son calme semblait impossible. Iris et Shun tentaient de ne pas être séparés et cherchèrent un moyen de s'extraire du cortège paniqué. En même temps ils avaient une cape blanche et le masque d'ivoire taché de faux sang. Ils avaient peur de trop s'éloigner et d'être pris à parti par les militaires présents. Ils virent des gens s'en prendre aux soldats mais ne surent comment intervenir. La milice se défendait à coup de feu et ordonnait le retour au calme. Bien entendu ils étaient loin d'être écoutés. Les mouvements de foule finirent par les séparer. Shun voyait sa sœur s'éloigner de plus en plus et quand il tentait de se rapprocher, un corps lui barrait le chemin, le repoussait. Il finit par tomber et vit sa sœur se retrouver en bordure de l'émeute. Elle cherchait son frère qu'elle avait vu tomber et n'avait plus vraiment fait attention à sa position. Deux soldats du Régime l'attrapèrent et elle se débattit naturellement. Shun se releva et essaya de courir dans sa direction. Quand un trou dans la foule le lui permit il put voir sa sœur être mise au sol et rouée de coups. Elle était recroquevillée et son sang coulait sur son visage. Le petit frère tenta de la rejoindre mais un bras le retint. Shun reconnu un ami de ses parents, assez costaud pour le retenir et l'emmener avec lui contre son gré.


- Fais pas le con petit, tu ne peux plus rien pour elle. Tout ce qu'il va t'arriver c'est d'être attrapé à ton tour.


-Mais je ne peux pas la laisser !

Ils la soulevaient et l'emmenèrent dans un fourgon qui apparu avec son lot de renforts armés. Shun ne voulait vraiment pas la laisser mais il ne réussit pas à se dégager. Cet homme l'aida à quitter la manifestation sans qu'il n'ait à subir une moindre répression après être revenu sur les lieux de l'arrestation de sa sœur. Il y trouva sa pokeball dans laquelle était bulbizarre. Shun le garda avec lui. Il fut recueilli par des membres de la Résistance, et il put apprendre que sa sœur avait été bel et bien emprisonnée. Après quelques jours à chercher une solution il dut s'avouer vaincu et rentra chez lui. Mais il ne pouvait plus vivre dans la maison familiale, seul. Il décida de prendre le maquis et d'offrir son aide de manière pérenne à la Résistance. Il partit vivre dans la jungle d'Anula, dans une petite cabane non loin des rives de la Tulus. Il fit en sorte d'aider ceux qui voulaient disparaître. La jungle était au milieu de l'île, et on pouvait donc facilement rejoindre le jeune homme depuis n'importe quelle ville. Là, Shun vous aidait à disparaître. La jungle permettait à ceux qui étaient vraiment poursuivis de pouvoir s'en sortir. C'est de cette manière qu'il fut résistant. Mais personne ne sut jamais qui il était, évitant de parler de son passé.
Ces mois à vivre seul avec le Bulbizarre lui apprirent à aimer le grand air et à perdre l'habitude du luxe qu'il connaissait depuis sa naissance. Le pokemon de sa sœur lui avait souvent servi de précepteur, pour savoir quels fruits manger et quel bois serait le meilleur à utiliser ici ou là. Shun avait malgré tout plutôt apprécié cette vie, totalement libre et sans la moindre routine. Chaque jour il pouvait être amené à rencontrer de nouvelles personnes, à aider des résistants ou juste à continuer son exploration de la jungle. Très vite, l'installation de cet humain dans la jungle attira une petite créature particulièrement curieuse et peu peureuse. Shun fut surpris la première fois qu'il la vit, cette feuille enroulée autour d'un bâton juste au dessus d'une des fenêtres. Il comprit bien vite que ce n'était pas du lière ni une liane comme les autres. Deux yeux le fixaient avec intérêt. C'était une petite vipélierre. Shun la laissait tranquille même si il lui parlait de temps en temps à sa grande surprise. Puis il lui proposa à manger et voyait parfois la nourriture offerte disparaître pendant la nuit. Enfin il put s'approcher sans le faire fuir. Ce fut un après midi, calme, où le soleil dorait la peau de l'humain et ressourçait le pokemon plante. Vipélierre était encore là à regarder ce qu'il faisait de sa vie. La cabane semblait assez agréable pour qu'elle ait envie d'y rentrer. Leurs regards se croisèrent mais cette fois aucun des deux ne voulu rompre le contact. Shun sourit en coin et il jura voir le pokémon faire de même. Ce fut à ce moment là qu'il lui tendit un fruit. Vipélierre fit sortir ses lianes et vint chercher la nourriture directement dans sa main puis elle sauta sur le lit de l'humain et se mit à manger. Les jours suivants furent pluvieux et le petit serpent resta longtemps au sec dans la cabane. Elle semblait discuter avec Bulbizarre. Petit à petit Shun comprit qu'il avait un nouveau colocataire. Vipélierre avait senti une certaine démoralisation chez cet humain, pourtant il avait bien aménagé les lieux et elle voulait comprendre pourquoi il souhaitait rester ici. Ils se mirent à discuter et ils trouvèrent des points communs. Les deux aimaient comprendre les choses et se trouvaient particulièrement intelligents. Ils avaient également un caractère plutôt calme et la cohabitation était facile. Elle finit par suivre Shun lorsqu'il venait en aide à des résistants ou des victimes du régime. Ils finirent par s'amuser à semer les membres du despotisme dans les profondeurs de la jungle si bien que leur lien se renforça. Finalement Vipélierre ne quitta plus shun.
Cela dura deux an, jusqu'à la fin du régime ce qui coïncida avec la libération de sa sœur. Avec la destruction du barrage, Shun ne pouvait pas vraiment rester dans la jungle à attendre une potentielle montée des eaux. Vipélierre décida de partir avec lui.  Et il avait décidé de retourner chez ses grands parents où Iris pourrait se remettre.



3eme partie :

Shun fut choqué lorsqu'il la retrouva, le teint blafard, le regard vide. Elle ne marchait plus et on lui avait donné un fauteuil roulant. Elle avait subit des interrogatoires, on l'avait torturé puis laissé peu à peu à l'abandon. Shun rentra avec elle dans sa famille à Cayagane. Elle eut besoin de temps. Mais se retrouver dans un village plutôt calme, et ce malgré les dernières explosions et l'emergendémie, était un atout pour elle. Ils furent assez épargnés par la suite. Shun en profita pour véritablement commencer ses études à Baguin tandis que l'île cherchait à se remettre du Régime. Cayagane avait quelque chose d’envoûtant. Les statues de pokemons légendaires l'intéressaient particulièrement. C'est pourquoi il décida de les étudier. Chaque légende donnait de nombreuses histoires et la vérité avait évolué au fil des siècles. La Légende qui venait d'être découverte était elle aussi intéressante. Son père lui avait également transmis un véritable amour pour la lecture. Il souhaitait mieux comprendre les pokémons légendaires, leurs différences avec les autres mais il n'était pas vraiment fana de biologie.  Il s'inscrivit donc à l'université de Baguin en études archéologiques et se spécialisa dans les arts et les représentations des pokemons ainsi que les légendes à leur sujet. Vipélierre, au grand étonnement de l'humain, montra aussi une grande curiosité à tous ces mystères, comme si elle souhaitait savoir d'où il venait et mieux comprendre sa place. Dès qu'il put récupérer une pokeball il put tenter d'attraper sa nouvelle amie. Mais avant le serpent souhaitait se confronter à lui et Bulbizarre. La petite liane sur pattes vit que le dresseur pourrait lui convenir et quand la pokeball fut lancée elle sauta à sa rencontre.
Les mois passèrent et ils essayèrent à leur manière de se reconstruire une vie. Iris avait besoin de temps mais sa rééducation se passait bien. Shun réussissait ses études et eu sa licence puis continua en Master. Il commençait aujourd'hui un doctorat sur l'étude des légendes pokemon et un de ses premiers axes de recherche va être d'étudier la Légende de l'île. Il comptait donc se rendre à Zazambes puis à faire le tour de l'île pour chercher d'éventuelles traces à ce sujet ailleurs que dans le sud de l'île. Ce fut pendant l'été qu'il alla prévenir sa sœur.

Elle était assise dans son fauteuil et jouait comme elle pouvait avec Bulbizarre. Rien qu'en voyant la tête de son frère elle sourit et sentit qu'il allait lui annoncer quelque chose. Elle ne lui en avait jamais parlé mais elle le connaissant parfaitement.


-Parle sans peur Shun, dis moi donc …


Il fut étonné au premier abord mais sourit bien vite.


-Tu semble aller mieux jour après jour, et... il nous faut avancer. Du coup, j'ai décider de me lancer de mon côté. On m'offre la possibilité de faire des recherches sur la Légende. Enfin, disons que l'Université de n'y oppose pas même si ils préféreraient que je m'affilie à Elixir, pour avoir quelques subventions supplémentaires. Mais ces mois dans la jungle m'ont fait comprendre que je ne pouvais compter que sur moi, et mes pokemons.

Elle connaissait très bien ce ressenti.


-Et ?

-Et en même temps, je veux me confronter à des épreuves … plus humaines, pour voir ce qu'il en ressortira. Nous allons nous inscrire à la nouvelle Compétition. J'en veux toujours à ces gens de n'avoir rien fait contre le régime. Maman les tenait en grande estime mais ils n'ont jamais rien fait pour la protéger. Ils ont laissé faire... Par contre, je vais faire le tour de l'île. Je vais chercher d'autres traces de la Légende ailleurs qu'à Zazambes. Et je vais en profiter pour me mesurer aux Elites. Vipélierre est bien tenté également et puis il n'est pas le seul.

Il lança une pokeball et un goupix tout blanc apparut.
Shun l'avait trouvé mal en point près de Baguin. Il l'avait emmené au centre pokémon de l'université et resta quelques temps à son chevet. Apparemment la créature s'en rendit compte car elle ne souhaita pas retourner à l'état sauvage. Elle suivait Shun jusqu'à l'Université, ce qui lui valut quelques situations bien cocasses. Certains étudiants vous auraient parlé de casiers gelés. Il montra par contre un caractère assez farouche avec les autres humains. Shun s'amusait à trouver comment les deux pokémons pouvaient lui ressembler. Son premier compagnon était intelligent et il aimait les défis, cherchant quelle solution pourrait l'aider à les surmonter. Il aimait aussi taquiner les autres. Le goupix de glace par contre se montra plus soucieux de son pelage et avait une prestance que Shun dégageait assez facilement. Ce que le renard dégageait par son pelage soyeux et ses postures pleines de charme, le serpent l'exprimait par son regard qui pouvait paraître parfois un peu snob. Car oui Vipélierre comme Shun ne supportaient pas les orgueilleux. Devant eux, ils se devaient de leur rabattre le claquet , même si pour cela ils devaient se montrer encore plus insupportables.

La discussion dura jusqu'à tard dans la nuit. Iris était ravie de voir son frère enfin devenir un dresseur . Il avait beaucoup à apprendre sur lui et ses pokemons. Elle le connaissait, il avait beaucoup été affecté par la mort de leurs parents mais il avait une soif de vie et de découverte qui ne s'étaient pas éteintes. Aujourd'hui, des années après, il avait l'occasion de vivre pour lui.


Dernière édition par Shun Sakuraba le Jeu 28 Déc - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silas C. Fisher
avatar
Eleveur
Âge : 25
Messages : 120
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Mer 20 Déc - 17:26

Bienvenue à toi Shun même si je te l'ai déjà dit sur la CB :dummy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Sakuraba
avatar
Compétiteur
Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Sam 23 Déc - 14:13

Merci, et voilà j'ai enfin eu le temps de m'occuper des finitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victini
avatar
Staff
Messages : 333
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Dim 24 Déc - 14:34

Hey Shun et Joyeux Noël :la:
J'aurais bien voulu te valider et t'offrir ta Sélection en cette journée festive, mais je dois te souligner quelques détails à corriger. Pas de panique, ce n'est rien de bien compliqué!
D'abord, plus un questionnement : c'est voulu que tes Pokémon n'aient pas de surnoms? Je vérifie simplement pour m'assurer que ce n'est pas un oubli, mais tu peux très bien ne pas leur en donner!
J'aime beaucoup le caractère. J'ai souvent du mal à imaginer les personnages aux descriptions du caractère mais cette fois, j'arrive à bien ressentir le perso et il me plaît énormément. Je tenais à le souligner car franchement, je suis impressionnée. Chapeau donc, rien à redire.
J'aurais chigné un peu pour la partie alignement comme pour la question sur le Régime, c'est plutôt court. Néanmoins c'est bien expliqué dans toute la section caractère. Si tu veux bien faire, tu pourras rapatrier un peu d'infos là-dessus à cet endroit mais je ne te l'oblige pas.
Au niveau de l'histoire, il y a d'abord ce détail qui me chipote : «C'est une famille qui a depuis longtemps la réputation d'être progressive tout en possédant une assez grande fortune et un poids politique ou du moins une influence morale qui n'a jamais vraiment baissé.». Avec le nombre de familles actuelles, plus ou moins vieilles et une vie politique en cavale, une famille n'a plus tellement le même poids désormais. Juste atténuer ce détail, s'il te plaît. Sinon, à quel âge exactement sa soeur Iris entre dans la Compétition? Car tu nommes cet événement avant les 11 ans de Shun et l'entrée du Régime, ça donnait donc 15 ans seulement à Iris et c'est très très jeune pour se démarquer dans une Compétition où il y a de nombreux dresseurs expérimentés. Sinon je reviens là-dessus mais offrir un soutien moral à la Résistance de façon ouverte c'est un peu du suicide. Pourquoi la famille l'a-t-elle fait? Était-elle tellement convaincue de son pouvoir qu'elle en a mangé les conséquences un peu péniblement? Cette partie est à étoffer un peu. Parce que bon, le Régime ne faisait pas juste enlever les gens. Ils les tuaient aussi, quand ils disaient le contraire de leur parole. Ensuite, ce n'est pas clair. Ils sont réfugiés chez la grand-mère, okay, mais ils sont encore en cavale et le Régime aime pas beaucoup les sympathisants Résistants. Comment sont-il retournés dans la Compétition, sous les feux de la rampe alors? Ils ont emprunté un faux nom, changé leur identité...? Je ne sais pas, cette partie manque de cohérence, mais je peux t'aider à trouver des idées si tu en as besoin. Puis après tu dis que Shun ne peut pas retourner dans la maison familiale seul... Mais ils ont où les parents? Après j'ai peut-être manqué le détail mais sinon tu n'en as pas parlé.

Sincèrement, c'est à peu près tout ce que j'ai à dire. Ce n'est pas grand chose au final. Pour la Sélection, elle viendra dans mon prochain post une fois tes modifications apportées, mais j'ai déjà quelques idées ^^

Joyeux Noël encore :la: Bonne chance pour la suite :3
Victini

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Sakuraba
avatar
Compétiteur
Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Dim 24 Déc - 20:32

Joyeux Noël et merci pour la réponse.

Alors pour le surnom, on peut en donner plus tard ? Car je m'étais pas décidé, et dans les jeux pokemons j'ai pas l'habitude de les surnommer. Cependant j'ai quelques idées de surnoms qui commencent à germer.

Merci beaucoup :3

Je vais surement essayer d’étoffer un peu les questions.

Ensuite concernant tes remarques, en effet de l'aide ne serait pas refus car j'ai pas mal changé l'histoire suivant vos réponses sur la cb (d'où aussi quelques incohérences qui en ont découlé parce que je me relis très mal et que je me mélange vite entre les idées anciennes, ce qui a été effacé, ce qui reste, ce qui pourrait remplacer d'autres parties etc etc).

Pour l'influence de la famille, ce personnage est issu d'une vieille famille qui a tout perdu. Son influence, elle existait avant, ça n'est plus le cas (juste sa grand mère qui est respectée à Cayagane comme toutes les grands mères qui vivent là bas depuis longtemps). Donc aujourd'hui ses parents font parti des nombreux noms de victimes du Régime. En effet rien ne dit que la nouvelle génération en a quelque chose à faire de son nom. Je vais voir où je peux atténuer ça.

Iris c'est un modèle pour son frère et elle a vraiment subit beaucoup de trucs horribles par rapport à lui. Il l'admire encore plus. Du coup oui elle aurait fait la compétition vers 15/16 ans. Les champions de l'époque auraient reconnu un fort potentiel en elle mais elle n'a pas remporté la ligue. Peut être tous les badges ? Même pas sur. C'est pas possible ? Je peux la rendre plus âgée si tu veux.

Pour la suite ça fait partie des trucs qui m'ont embêté dans l'histoire (puisque changés plusieurs fois) donc logique que ça coince pour toi aussi. N'hésite pas du coup pour l'aide je veux bien pour essayer de redonner un peu de cohérence à tout ça.

"Ils sont où les parents"
Tu peux relire le début de la deuxième partie , ils sont mort durant l'attentat. Si tu parlais de la grand mère, c'est vrai que c'est mal expliqué. Pour Shun, abandonner sa soeur était trop dur donc il ne veut pas retourner chez sa grand mère. Anula est déjà bien plus proche d'Amanil et il a l'impression de servir. Il connaissait déjà le lieu lorsque son père a fui avec eux la première fois. Je sais pas si c'est clair, je réponds en pleine digestion ^^

Bon je relis l'histoire en début de semaine et j'essaie de lancer des modifications. Mais n'hésite pas à venir me voir pour m'aider


Encore merci pour le temps passé sur la présentation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victini
avatar
Staff
Messages : 333
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Jeu 28 Déc - 11:22

Bon, me revoilà, pardon pour le délai Shun ^^
Donc, pour ce qui est de la soeur, ce que tu dis me va à peu près. Tu pourrais dire qu'un Champion l'a prise sous son aile comme apprentie peut-être? Suggestion comme ça ^^ Car effectivement, 15 ans est un peu jeune à mon sens, mais si elle n'a pas fait l'Élite, ça passe déjà mieux pour moi.
Pour ce qui est la mort des parents, pardon, je pense que j'ai loupé le paragraphe qui en parlait, tout simplement :derp:
Les surnoms, tu peux bien sûr les trouver plus tard, ce n'est d'ailleurs pas une obligation ^^ Tu pourras les demander dans ton Sac une fois que tu les auras trouvés :3

Bon, finalement, pour la partie plus délicate de ta fiche. Ce que tu relates n'est pas impossible du tout, il faut juste peaufiner les détails. Que la grand-mère les réfugie est bien, mais un peu risqué tout de même, du coup peut-être parler d'une cache pour la famille quand le Régime passait? Et d'identités secrètes / changement d'apparence pour quand ils sortent? Pour le moment qu'ils allaient dans la Compétition, un costume «de scène» peut être envisagé, avec un pseudonyme. Ça s'est vu très souvent dans la V1, ce n'est donc pas impossible.

Sincèrement, tu es dans la bonne voie ^^ N'hésite pas si tu as besoin d'aide supplémentaire. Pour ma part, je vais dès maintenant prévoir une Sélection pour toi, j'ai même déjà quelques idées!

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Sakuraba
avatar
Compétiteur
Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Jeu 28 Déc - 18:49

Merci pour le coup de main.

Voici ce que j'ai rajouté :
C'est une famille qui a depuis longtemps la réputation d'être progressive tout en possédant une assez grande fortune et un poids politique ou du moins une influence morale qui n'avait jamais vraiment baissé jusqu'à ces dernières années.

Le plus que parfait montrerait que cela a bien changé depuis.

Maintenant concernant sa soeur : "Un des champions de l'époque la prit sous son aile et l'aida à se perfectionner après avoir senti en elle un potentiel certain. Quand elle s'inscrivit à la Compétition elle fit sensation et démontra un talent assez précoce. Pourtant elle était encore jeune, peut-être même trop et ne put accéder à l'Elite."


Pour les parents : Au départ ils ne pensaient pas que le Régime perdurerait et ils ne furent pas assez prudent.
L'idée c'est qu'ils ont montré leur mécontentement dès le putch du régime, pensant qu'une opposition allait les faire partir assez vite mais ce ne fut pas le cas et même si ils essayèrent de faire profil bas par la suite le mal était déjà fait.


Concernant la cachette chez mamie : En effet la maison construite à flanc de montagne comprenait une vieille cache et ils pouvaient s'y cacher si le Régime continuait ses recherches sur leur famille.
Une bonne nouvelle égaya les deux enfants. Leur mère revint deux jours plus tard,par contre elle n'avait pas pu ramener tous ses pokémons. Et c'est ainsi qu'ils essayèrent de continuer leur vie mais pour cela ils durent changer d'identité. Il portèrent des lentilles et changèrent leurs coiffures ainsi que leur couleur de cheveux.



Et le retour à la compétition des parents :
Ils s'étaient faits discrets , cherchant à protéger leurs enfants avant tout. Mais avec l'annonce d'une nouvelle compétition, les deux adultes voulurent montrer qu'ils n'avaient pas peur et s'y rendirent. Il était compliqué de les reconnaître au premier coup d'oeil avec leurs visages grimés et les pseudonymes qu'ils avaient choisis. De plus pour l'occasion ils avaient choisi des costumes de scène. Autant faire en sorte que la compétition soit flamboyante. Malheureusement elle le fut un peu trop.

J'ai aussi accordé vipélierre au féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victini
avatar
Staff
Messages : 333
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Ven 29 Déc - 10:48

Bon ben c'est parfait Shun, merci de ta patience et du on travail sur la fiche ^^ Sincèrement, je me répète, mais j'aime beaucoup ton personnage et j'ai hâte de voir ta plume en RP et de voir comment celui-là va évoluer *___*
Je te valide donc sans plus tarder! Tu débutes l'aventure avec 50 Opals, 2 Potions et 3 Poké Balls (ne sommes nous pas généreuses :muhu:). Je créerai ton Sac une fois que tu auras choisi ton futur compagnon parmi cette liste :
SÉLECTION

#273 GRAINIPIOT
Quand j'ai lu «prince des forêts», j'ai aussitôt pensé à Grainipiot. Puis il est rapidement devenu si évident pour Shun qu'il fallait que je l'y mette. Ce petit Pokémon est plutôt craintif et a tendance à paniquer. Cela peut illustrer les réserves qu'avait le jeune homme de s'investir dans le combat du Régime/Résistance. C'est aussi un maître de la dissimulation, comme Shun lorsqu'il cachait des Résistants chez lui, au coeur des bois.
Avant tout, ce choix est là pour Tengalice, gardien des forêts, qui illustre la position de protecteur qu'a pris le dresseur envers sa soeur et la force qu'il est en train d'acquérir.
Je désirerais le voir poursuivre sur cette voie.

#669 FLABÉBÉ
J'avais une autre idée originalement, mais pour diversifier les types, j'ai choisi Flabébé (merci pour la suggestion Xerneas ^^). Flabébé est pour représenter à la fois la soeur et la famille de Shun. C'est une petite chose brillante et appréciée, un peu diva sur les bords, la petite fleur que Shun traîne partout avec lui et dont il ne peut se séparer. J'aimerais que Flabébé lui aide à prendre son autonomie et se détache un peu de l'héritage familial et de l'ombre de sa soeur dans son entreprise de dressage. Peut-être pourrait-il apprendre à briller de lui-même et à prendre sa place?

#023 ABO
J'ai cherché en dernier lieu un Pokémon plus représentatif de Shun et je suis tombée sur Abo. Tout comme lui, Abo a un côté un peu snob ou du moins digne, qui se manifeste chez le dresseur par une arrogance lorsqu'il remet les autres à sa place. Je trouvais que le serpent renvoyait bien au côté intellectuel et vif d'esprit du jeune homme, à ses études qu'il a entamé en archéologie et à sa fascination pour l'ancien et l'archéologie.
Je les imagine bien, dans les sables, à chercher des indices des anciennes civilisation d'Enola.

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Sakuraba
avatar
Compétiteur
Messages : 22
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Ven 29 Déc - 13:16

Je vais avoir une équipe pas forcément équilibrée mais j'aime trop la bouille de floette donc je prends flabébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victini
avatar
Staff
Messages : 333
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Ven 29 Déc - 16:18

Dac, mais j'aurais besoin des infos de ton Flabébé pour créer ton Sac ^^ Tu peux éditer ta fiche pour ajouter les informations, je posterai ton Sac ensuite!

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regigigas
avatar
Messages : 987
Date d'inscription : 24/06/2017

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   Ven 29 Déc - 16:18

Le membre 'Victini' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enola.forumactif.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shun, Prince de sa cabane, dans la jungle (FINI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: Premiers Pas :: Présentoir :: Présentations Validées-