Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 Si tu ne crois pas aux miracles, tu as peut-être oublié que tu en étais un... (Phœbé Le Gendre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Si tu ne crois pas aux miracles, tu as peut-être oublié que tu en étais un... (Phœbé Le Gendre)   Jeu 14 Déc - 15:03

Le Gendre Phœbé


INFORMATION GÉNÉRALES

Nom : Le Gendre
Prénom : Phœbé
Surnom : //
Âge : 16 ans
Date de naissance : 9 mars 2006
Genre : Fille
Origine(s) :
Française ; Née à Johto Date d'arrivée sur l'île d'Enola : Euuuh... je sais pas quoi mettre, j'avoue ^^'
Métier/Occupation/Études : Etudes interrompues, pas d'autres projets actuellement
Lieu de résidence : Un foyer en soutien pour jeunes mères en devenir ou non
Groupe : Neutre
Sous-Groupe : Habitante
Rôle : //
Pseudonyme : //

FICHE DRESSEUR
Informations
Rôle : //
Voulez-vous utiliser le dé shiney? : Pourquoi pas, je peux réessayer ^^

Équipe Aventure
- - Lixy ♂  - Pas de surnom actuellement - Intimidation - Malin
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Je l'ai eu en cadeau pour ma naissance, il a donc toujours été avec moi. Seulement voilà : il n'a jamais voulu m'obéir, il n'en fait qu'à sa tête et j'ignore pourquoi... Peut-être qu'il ne me trouve pas à sa hauteur ? Et pourtant, depuis ma grossesse, il me protège. Il est décidément très lunatique... Ou peut-être que mon enfant, bien qu'il ne soit pas encore né, y soit pour quelque chose ?
- Mini-sprite - Espèce ♀/♂ - Surnom - CS/Talent - Nature
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Ma mère me l'a offert avant mon départ,
pour garder un souvenir d'elle, c'est ce qu'elle m'a dit... Je me souviens de ses larmes mais moi, je souriais, pour la rassurer.


PHYSIQUE
Couleur de peau : Blanche
Description des cheveux : Mi-longs et bruns
Description des yeux : Bruns également
Taille : 1m60
Poids : 45 kg (euh, enfin... sans compter mon état actuel, quand même ^^')
Description de la silhouette : Pas trop fine mais pas trop imposante non plus, juste ce qu'il faut, en fait.

Problèmes de santé physique : Non, rien à signaler
Particularités autres : Je porte des lunettes mais uniquement pour la lecture

CARACTÈRE
Personnalité : Souriante - Maladroite - Timide - Persévérante - Protectrice - Rêveuse - Responsable malgré tout - Très sensible - Aime apprendre, s'instruire - Amicale - Esprit ouvert
Goûts/Dégoûts : J'adore la lecture, je peux lire n'importe quoi. Des romans aux bandes dessinées en passant par les mangas ! Ce que j'aime en fait, c'est m'évader dans des mondes imaginaires, voilà pourquoi je regarde aussi toutes sortes de films, animations ou non, émerveillée par tout ce que je peux voir. J'ai une légère tendance à préférer la compagnie des Pokémon plutôt que des humains même si je fais progressivement des efforts depuis mon enfance.

Je déteste la violence et l'égoïsme !
Objectifs et aspirations : Tout ce que je désire, c'est pouvoir offrir une vie seine à celle qui grandit en moi. Mais est-ce vraiment adapté dans un foyer ?
Peur(s) : J'ai surtout peur de ne pas trouver de solutions acceptables, sachant que je ne reçois aucune véritables aides dans ma situation, ça me torture tout les jours...

ALIGNEMENT
Votre personnage a-t-il/elle connu Enola entre 2008 et 2017, sous le joug du Régime, et que pense-t-il de cette époque ? : Oui, je l'ai connu et franchement, je préférerais oublier tout ça. C'était vraiment un enfer, je suis bien contente que ce soit terminé. Cela dit...  Que pense-t-il/elle de la manière dont les choses ont évolué, et du nouveau gouvernement ? : ... Est-ce que celui-ci est mieux que l'autre ? C'est ce que tout le monde croit et prétend mais qui sait ? Peut-être l'un des groupes va-t-il dégénérer et vouloir prendre totalement le pouvoir ? On ne peut pas être sûr de l'avenir.
Que pense-t-il/elle de la légende de Regigigas ? : Très intéressant ! Moi qui adore tout ce qui touche à l'imaginaire, je ne veux que croire que ça existe vraiment ! Et après tout, pourquoi pas ? Le monde est pleins de mystères et ce n'est pas parce qu'on ne voit pas quelque chose que ça n'existe pas !

Qu'est-ce que votre personnage pense d'Elixir ? : Je ne suis pas sûre d'apprécier l'idée... Certes, on ne sait pas comment ils procèdent mais imaginez un seul instant qu'ils font du mal aux Pokémon pour les recherches ? Dans ce cas-là, je ne pourrais pas accepter. Cela dit, j'aime bien apprendre des choses et je pourrais me montrer curieuse en ce qu'ils font vraiment, comment ils procèdent, justement.
Qu'est-ce que votre personnage pense de la Compétition ? : Ça pourrait être super ! Si j'avais pas eu mon propre rêve, celui de devenir Infirmière Pokémon, j'aurais peut-être tenter d'entrer dans la Compétition ! Par contre, avec un Pokémon qui n'obéit pas...
Qu'est-ce que votre personnage pense des Anarchistes ? : La liberté... C'est un peu ce que je recherche aussi, j'ai l'impression d'être emprisonnée dans mes problèmes sans pouvoir m'en libérer. Je rêve parfois d'être un Pokémon Oiseau et de pouvoir m'envoler loin de tout ça à tire d'ailes ! Les Anarchistes défendent la liberté, veulent redonner le pouvoir au peuple mais peut-être que ne pas avoir de gouvernement pourrait risquer de provoquer... l'anarchie, tiens. Il est parfois utile et plus sage d'avoir un "chef" après, tout dépend lequel, quand même.

Alignement/Allégeance ? : Neutre
ET VOUS?
PUF/Surnom : Licorne (oui oui ♪)
Âge : 21 ans
Disponibilité : 7 jour sur 7
Comment avez-vous connu le forum ? : DC de Serena Hio ♥️
Suggestions ? :
Personnage sur l'avatar : Hirasawa Ui [K-ON!]
Code : Enola renaît de ses cendres
Autre: Oui, je n'ai pas d'icôn, je sais ^^' : https://www.zerochan.net/596733 (celle-là serait pas mal en avatar aussi, si possible) ; https://www.zerochan.net/1284822 ; https://www.zerochan.net/451354 ; https://www.zerochan.net/1135411 < Merci ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Si tu ne crois pas aux miracles, tu as peut-être oublié que tu en étais un... (Phœbé Le Gendre)   Jeu 14 Déc - 15:07

HISTOIRE
20 lignes minimum.

J'ai eu une enfance tout à fait banale, simple. Mes parents m'adoraient et encore plus mon père, quand j'y repense aujourd'hui, ça me fait très bizarre, d'ailleurs. Pour ma naissance, mes parents m'avaient offert mon tout premier Pokémon, un Lixy. Chose étrange, quand je fus assez grande pour pouvoir parler convenablement, il ne m'écoutait pas, ne m'obéissait pas. J'avais même essayé de lui donner un surnom et j'essayais vraiment d'être toute gentille avec lui, pensant que je faisais quelque chose de mal mais rien, il m'ignorait ostensiblement. J'étais plutôt dépitée parce que c'est quand même mon Pokémon mais un Pokémon qui n'obéit pas à son humaine... Pas très pratique, surtout quand j'étais obligée de lui courir après lorsqu'il s'enfuyait de la maison sans permission. Il le fait toujours aujourd'hui, d'ailleurs.

Bref, revenons-en à moi. Comme tout les enfants de mon âge, j'allais à l'école, je n'étais pas spécialement douée pour me faire des amis mais j'en avais quand même quelque-uns avec qui je m'entendais très bien, ça me suffisait. Je montrais même un certain goût à apprendre, j'étais curieuse et aimais poser des questions, toutes questions qui me passaient par la tête, qui à paraître un peu ridicule, parfois, oui. Mais ce n'est pas grave, mes professeurs aimaient ma spontanéité et prenait un grand plaisir à répondre à mes questions, même farfelues.

Petit à petit, je développais un goût pour le soin des Pokémon et mon rêve devint de faire des études afin de devenir Infirmière Pokémon. Je m'y plaisais, j'adorais ça, c'était mon rêve de pouvoir soigner et chouchouter les Pokémon ! Alors, quel meilleur métier que celui-ci pouvait exister pour ce rêve ? Aucun, selon moi. Mes parents, contents de me voir trouver ma voie, me payèrent les études et j'étais une bonne élève, recommançant à me faire quelques amis sincères et à poser des questions pour satisfaire ma curiosité personnelle.

Et c'est là, dans ce cursus, que je le rencontrais. Mon premier amour ? Non, ce n'était pas le premier mais le premier sérieux, en tout cas. Ce fut le coup de foudre, entre nous. On prit notre temps, mes parents le rencontrèrent aussi, on tenait vraiment l'un à l'autre. Mais un jour, tout bascula. J'avais 16 ans, oui mon âge actuel, lorsque je découvris que j'étais enceinte, en étant allé consulter parce que je ne me sentais pas très bien depuis quelques jours. Quelque peu bouleversée par la nouvelle, je fonçais l'annoncer à mon copain parce que, malgré le fait que je ne m'y attendais pas et que j'étais jeune, déjà aujourd'hui, il était hors de question que je me débarrasse de cet enfant !

Mais sa réaction, quand il l'apprit, ne correspondait pas à ce que je m'attendais. Il paniqua. Il m'expliqua qu'il ne se voyait pas être père maintenant, aussi tôt. Je pouvais le comprendre, bien sûr mais moi, il était hors de question que j'avorte, c'était une vie, tout de même ! Voyant que je ne démordais pas... Il me quitta. Attristée par son choix, je n'osais pas l'annoncer tout de suite à mes parents, je n'en avais pas le courage, j'avais soudainement peur de leurs réactions, à eux aussi. Je gardais donc ça pour moi pour le moment, réussissant à cacher mon mal-être, tant physique que émotionnel, prétextant une dispute sans conséquence comme cause de ma séparation avec mon copain.

Et un jour, pendant mes vacances scolaires, on partit tout les trois en voyage, pour passer du temps ensemble. Sur l'île d'Enola. J'attendis encore quelques jours puis finalement, je me lançais. Là encore... Ma déception fut très grande. Ils voulaient absolument que j'avorte, surtout mon père, puisque je le pouvais encore. Mais je refusais énergiquement ! L'âge n'est pas un problème, pour élever un enfant, tout dépend de la mentalité du parent ! Mon père, furieux  - mais je me doutais qu'il avait peur pour moi, pour mon avenir, même s'il aurait pu utiliser d'autres méthodes pour le montrer - décida qu'ils allaient rentrer... sans moi. Ma mère tenta bien de lui parler mais lui non plus ne voulait rien entendre, je devais tenir de lui, pour le côté têtue.

Il coupa définitivement les ponts avec moi, n'acceptant pas mon choix. Ma mère, je savais qu'au fond, elle tenait à me soutenir et elle paya secrètement un foyer pour jeunes mères, afin que je ne reste pas dans la rue. Elle m'offrit même un œuf, celui qu'en fait, ils avaient eu l'intention de m'offrir pendant mes vacances, pour me féliciter de ma bonne scolarité. Quelle ironie, en sachant que mon père a même prévenu mon établissement scolaire pour dire que j'arrêtais ainsi, mon rêve partit lui aussi en fumée. Aujourd'hui, je vis donc séparée de ma famille, n'ayant que mon Lixy et mon œuf pour me tenir compagnie pour le moment. Même si c'est vrai que je me suis faite des amies dans le foyer, je ne pense pas que ce soit l'avenir que je veux donner à mon enfant. Mais, quelle autre solution pourrais-je avoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Victini
avatar
Staff
Messages : 339
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Si tu ne crois pas aux miracles, tu as peut-être oublié que tu en étais un... (Phœbé Le Gendre)   Sam 16 Déc - 11:48

Bonjour Phoe et rebienvenue en fait ^^ Ça fait chaud au coeur toujours dans ton investissement dans le forum avec ce tout nouveau personnage! Tu trouveras à la suite les éléments à corriger sur ta fiche et tu verras qu'ils sont nombreux (je m'excuse d'avance pour le pavé). Saches que nous nous sommes penchées à trois membres du Staff (Cobaltium, Xerneas et moi) pendant plus d'une heure pour faire la modération de cette fiche compte tenu de son sujet sensible. Nous attendons donc une réponse adéquate et un travail subséquent vu la problématique énoncée.

- Nom et prénom : Nous voulons bien que tu utilises ton prénom pour ton personnage, mais nous devons quand même poser la question : est-ce aussi ton nom de famille? Car si c’est le cas, nous allons devoir te demander de changer par mesure de sécurité. Ce n’est pas prudent de l’utiliser sur les forums et nous avons un peu peur aussi du self-insert dans une histoire comme celle-ci, bref… Très délicat, tu comprendras que nous voulons te protéger ici.
- Études : Une adolescente de 16 ans est au lycée, pas en études infirmière. Sur Enola, c’est le modèle français, il faudra donc qu’elle aille 18 ans ou plus si tu veux qu’elle aille débuté des études de ce genre avant le début de sa grossesse. Concernant son arrêt d’études, nous jugeons qu’il est mal expliqué… voire non nécessaire? Il n’y a pas vraiment de raison qu’elle interrompt ses études pendant sa grossesse, surtout pas au lycée, et après il y a des aménagements qui sont proposées aux jeunes mamans. Il est donc tout à fait possible pour ton personnage de les poursuivre, à moins d’une raison mieux expliquée.
- Groupes et sous-groupes : Je t’invite à revoir le sujet des Groupes, Sous-Groupes et Rôles, car Habitante n’existe plus sur cette version. Il y a bien un sous-groupe qui est équivalent, je t’invite à jeter un coup d’œil pour voir de quoi il s’agit.
- Lieu de résidence : Le foyer, oui d’accord, mais dans quelle ville? C’est un détail très important! Tu as oublié de le mentionner.
- Origines/Arrivée sur l'île : Tu dis qu'elle est née au Japon, mais qu'elle est d'origine Française... puis tu n'expliques pas du tout le changement de pays dans l'histoire... Ce n'est pas clair! Il faudra te décider, puis si ses origines ne sont pas d'Enola, de bien préciser comment et pourquoi, elle en est arrivée ici. Aussi, le quand, parce que «euh je sais pas» tu comprends que ça ne nous satisfait pas exactement xD Puis au niveau du nom, si elle est japonaise, pourquoi aurait-elle un nom français?
- Physique : Toute la section physique est répondue au minimum, ce qui n’est pas mal en soi mais nous aimerions vraiment un peu plus de chair… Nous avons bien du mal à nous imaginer ton personnage, alors que tu l’avais très bien réussi pour Serena! Essaie de nous la décrire comme si nous n’avions pas le vava sous les yeux! (qu’il te faudra ajouter d’ailleurs) Aussi, comme elle est une adolescente enceinte, il y a nécessairement des changements physiques qui s’orchestrent avec. Ce serait bien de savoir où elle en est par rapport à sa puberté, et les conséquences de la grossesse sur son corps, comme c’est majeur! Tu peux faire quelques recherches à ce sujet.
- Caractère : Alors là, il va falloir vraiment étayer cette partie. Elle est la plus négligée de la fiche et ne nous apprend à peu près rien sur ton personnage. Un total de onze caractéristiques au niveau du caractère ce n’est pas du tout assez. Qui est Phoebé, qu’est-ce qui la motive, qui est-elle au-delà de sa grossesse, comment appréhende-t-elle le monde, quels sont ses défauts (absents d’ailleurs de la description)? Encore une fois, parle-nous d’elle comme si nous la connaissions pas du tout, tente de l’imaginer comme si elle était réelle et de la confronter à certaines situations dans ta tête. Le travail ne s’arrête pas là. Du côté des goûts, ça peut suffire, mais les dégoûts… Bon… Personne n’aime l’égoïsme et la violence, il va falloir aller bien plus loin. De même, vu l’histoire, nous serons plus exigeantes sur les aspirations et les peurs, tu ne vas qu’en périphérie, mais de devenir mère en si jeune âge est une expérience complexe sur laquelle tu vas devoir te pencher. Et au-delà de cette partie de sa vie, Phoebé est un personnage en soi, qui avait des aspirations et des peurs à elle avant même l’annonce de sa grossesse. Je le rappelle : elle est isolée, sans son copain, la vie ne peut pas être «oui je vais avoir ce bébé et tout ira bien». Il va te falloir faire un important travail pour approfondir ce personnage compte tenu de la problématique que tu as choisi, car présentement le personnage n’est pas viable.
- Alignement : Tu dis que ton perso a connu le Régime «que trop bien». Or, Pho est née DANS le Régime, et n’a connu que ça (2 à 11 ans dans le fond). Donc il va falloir préciser d’où vient cette mauvaise opinion (de ses parents maybe…?). Tu ne parles pas du tout du Régime dans l’histoire, alors pour justifier ce point, ce serait intéressant d’en parler et voir comment cette mauvaise opinion s’est construite. Pour ce qui est de son avis sur le nouveau gouvernement… nous n’avons pas vraiment compris? Cette partie est à revoir. J’aime bien la description de son avis sur la légende, ça correspond bien à son côté enfantin j’aime les histoires, bref, rien à redire. Sinon qu’est-ce qui pousse Phoe à penser qu’Elixir pourrait faire du mal aux Pokémon quand ils ont justement pour mission sur l’île de les protéger? Ce n’est pas clair du tout. Pour ce qui est de la Compétition, ce n’est pas ce qui est demandé ici. La Compétition on ne parle pas du tournoi, mais bien du groupe politique et de leurs valeurs. Tu peux les lire dans le sujet des Groupes, Sous-Groupes et Rôles dont je t’ai conseillé la lecture tout à l’heure. Sinon le reste de cette section nous va!
- Histoire : Au niveau de l’histoire, bien des points nous causent un malaise et sont des simplifications de la problématique à un point qui ne peut être accepté. Parlons d’abord du copain. Nous ne comprenons pas du tout pourquoi il lâcherait sa copine pour qui il a eu le coup de foudre et que tout allait bien. Il va falloir construire ce personnage un peu car il est essentiel dans la vie de Phoebé et en fera toujours partie maintenant qu’ils ont cet enfant entre eux. Car oui, même s’il en a rien à foutre (encore une fois nous ne voyons pas pourquoi), il a des responsabilités légales envers l’enfant. Puis même avant la conception, les deux se seraient mis ensemble puis sauté dessus tout de suite? Phoebé est une jeune fille timide, ça ne nous semble pas logique qu’elle ait eu des relations sexuelles non protégées avec un amoureux si tôt dans la relation (en plus tu dis qu'ils ont pris leur temps). Puis comment justifier qu’elle ne se soit pas protégée? Il va falloir que tu expliques cette partie, peut-être un peu nous parler du couple en soi car nous avons quelques inquiétudes quand même.

Sans entrer dans un débat de société, «l’âge n’a pas d’importance, pour élever un enfant, tout dépend de la mentalité du parent !» est une phrase qui nous met profondément mal à l’aise. Car c’est faux. Avoir un enfant à cet âge est non seulement un risque pour le bébé pour plusieurs problématiques et la mère (fais des recherches et tu verras que c’est vrai), c’est aussi un moment critique de la vie d’une personne dans la construction de son identité, de ses valeurs et de son soi. Phoebé n’a pas de ressources, pas de copain, elle n’a pas de petit frère ou de petite sœur, elle ne sait pas comment s’occuper d’un enfant. Même si elle le veut bien, un bébé n’est pas une équation mathématique, ce n’est pas un problème qu’on résout si aisément. Il va vraiment falloir revoir cet aspect tout au long de la fiche. Car oui, nous voulons bien qu’elle soit naïve, peut-être même qu’elle a une vision uni-dimensionnelle de ce qu’elle vit pour l’instant, mais ce n’est pas si simple. Nous aimerions un peu plus de chair sur ses réactions d’abord à la grossesse, puis son processus pour décider de mettre toute sa vie en pause pour une grossesse non-désirée. Pourquoi tient-elle tant à avoir ce bébé? Il peut y avoir des millions de raisons, mais elles ne sont pas expliquées ici.

Finalement du côté des parents, un peu le même refrain que plus tôt. Nous ne comprenons pas leur réaction. Tu ne parles pas du tout du contexte familial dans le reste de la fiche alors nous assumons que ça se passe bien pour eux (tu dis simplement que ses parents l'adorent au début de la fiche). Aucune raison donc de mettre leur fille à la porte. Tu n’as pas à aller jusque là d’ailleurs au nom du «drame». Même vivre sous le même toit que ses parents avec un bébé, avec le jugement de toute une société, avec la construction de soi que j’ai nommé plus tôt, les parents qui peuvent vouloir se mêler de l’éducation, le besoin d’affirmation de soi, tout ça est complexe assez. Si tu tiens vraiment à ce qu’elle soit mise à la porte il va falloir justifier car ce n’est pas fait. Il n’est pas d’accord le père okay mais pourquoi? Sa fille est jeune mais ils sont devant un fait accompli. Aussi, les parents ont une responsabilité légale envers leur enfant jusqu’à 18 ans, ils ne peuvent pas simplement faire ciao bye. L’idée du refuge pour jeunes filles enceintes et plutôt cool, sauf que petit détail à ce sujet : ces organismes sont communautaires et non privés, la mère ne pourrait pas avoir payé quelqu’un pour ça car c’est communautaire et subventionné par la charité et le gouvernement (peut-être même un organisme proposé par Elixir? Suggestion comme ça, mais ça pourrait être intéressant avec leurs idées moins traditionnelles!).

Il te faudra donc faire un bon travail pour approfondir tout ça mais ton jeu ne s'en trouvera que plus agréable par la suite!

Bonne chance pour la suite,
Le Staff

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xerneas
avatar
Staff
Messages : 330
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Si tu ne crois pas aux miracles, tu as peut-être oublié que tu en étais un... (Phœbé Le Gendre)   Sam 6 Jan - 12:15

Délai dépassé sans update, j'envoie dans le corbeille à fiches. N'hésite pas à contacter le staff si tu veux la continuer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Si tu ne crois pas aux miracles, tu as peut-être oublié que tu en étais un... (Phœbé Le Gendre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si tu ne crois pas aux miracles, tu as peut-être oublié que tu en étais un... (Phœbé Le Gendre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: Premiers Pas :: Présentoir :: Corbeille à Fiches-