Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 Caleb McArthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Caleb McArthur    Sam 16 Déc - 23:40

CALEB MCARTHUR
INFORMATION GÉNÉRALES

Nom : McArthur
Prénom : Caleb
Surnom : Caleb était un son assez simple, c'est surtout ce dernier qu'il utilise. Certains de ses proches l'appellent Caley.
Âge : 17 ans
Date de naissance : 18 février 2005
Genre : Masculin
Origine(s) : Né au Canada, et plus précisément à Vancouver, bien qu'il porte de par son père des racines Enoliannes.
Date d'arrivée sur l'île d'Enola : En 2022, après avoir complété ses études secondaires.
Métier/Occupation/Études : Pour l'instant, pas grand-chose. Ayant obtenu son diplôme d'étude secondaire depuis peu, il a décidé de mettre son avenir en attente.
Lieu de résidence : Cayagane, dans la résidence de son grand-père paternel.
Groupe : Compétition
Sous-Groupe : Compétiteur
Rôle : Dresseur
Pseudonyme : K-B lui sert de nom de scène en tant que danseur.

FICHE DRESSEUR
Informations
Rôle : Dresseur
Voulez-vous utiliser le dé shiney? : Oui

Équipe Aventure
- Rocabot ♀ - Jax - Regard Vif - Joviale
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Caleb a reçu Jax en cadeau de son père, lors du premier été passé avec lui sur Enola.
- Héricendre ♂ - Courtland - Braisier - Modeste
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Juste avant son départ pour Enola, Sacha lui a remis ce petit mâle pour le protéger, et pour lui rappeler qu'il a toujours une famille qui l'aime à l'autre bout du monde, si jamais il en venant à s'ennuyer d'eux.
- Archeomire - Bronx - Ignifuge - Discret
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Oeuf Pokémon confié par la Compétition au moment de votre inscription afin de tester votre capacité d'adaptation à un nouveau Pokémon que vous n'aurez pas choisi. Votre personnage en ignore le contenu. Celui-ci est choisi par vous dans une Sélection de trois Pokémon préparée par le Staff.


PHYSIQUE
Couleur de peau : Caleb a toujours été assez pâle. Il bronze très peu, malgré les nombreuses heures passées dehors avec Jax. Enfin, peut-être que le soleil d'Enola pourra enfin remédier à cette situation!
Description des cheveux : Le jeune homme a hérité de la chevelure châtaine de son père. souvent en bataille, plutôt courte. À vrai dire, le seul effort que le jeune homme y met est une poignée de gel chaque matin pour redresser l'arrière, et dégager l'avant d'un côté ou de l'autre de son visage.
Description des yeux : Deux grand iris bleus.
Taille : Caleb n'est pas bien grand. Il mesure un beau petit 1m65, voir peut-être 1m67 s'il se met sur la pointe des pieds!
Poids : Encore là, le jeune homme n'a pas grand-chose à porter. Ayant toujours été plutôt maigre, avec un énorme poids d'environ 125 livres.
Description de la silhouette : Caleb est un jeune homme qui n'est ni grand, ni gros, et pourtant, il est très difficile à manquer. Il se tient toujours bien droit, et, de par ce qu'il dégage, attire toujours l'attention.

Problèmes de santé physique : Aucun
Particularités autres : Caleb est le portrait craché de son frère. Littéralement.
Lui et Jackson étant des jumeaux identiques, il devient parfois difficile de les reconnaître. Enfin, lorsqu'on apprend à les connaitre, la chose devient rapidement plus facile.

CARACTÈRE
Personnalité : Le jeune homme est un être assez complexe. Contrairement à son frère, Caleb a toujours été un jeune homme extraverti, et appréciant bien l'attention, ce qui explique possiblement son amour de la danse. Il peut facilement devenir le clown de la classe, ou le leader du groupe, soit des rôles qu'il apprécie bien. Il a un sens de l'humour développé. Et surtout, il a ce petit quelque chose qui lui permet d'attirer les gens facilement.

Caleb est un jeune homme ouvert d'esprit, et n'hésite pas à tester de nouvelles choses. Qu'il s'agisse d'activité ou de nourriture, il aime la découverte. Et d'ailleurs, entre lui et Jackson, Caleb est souvent celui à tester en premier, et donner ses commentaires à son jumeau, qui décidera ensuite s'il l’imite ou s'il s'abstient.

Mais bien sûr, il a aussi ses défauts. Le châtain a toujours été un être très émotif. Ainsi, s'il peut facilement être joyeux, il peut aussi se fâcher ou s'attrister sur un coup de dé. Ses crises sont aussi intenses que ses rires. Il n'a jamais tenté de cacher ses larmes ou sa manière de penser.

Depuis la tragédie ayant touché sa famille, Caleb porte aussi en lui un côté plus sombre. Bien que ses séances avec son psychologue l'ait aidé à mieux maîtriser ses émotions, il reste tout de même fragile. Il n'est pas rare pour lui d'avoir des sauts d'humeurs, ou même de se renfermer sans qu'il ne comprenne trop pourquoi. Et bien qu'il soit loin d'en être fier ou heureux, il lui arrive parfois d'avoir des comportements violents, comme peut d'ailleurs en témoigner son histoire de vie. Il tente toutefois de travailler sur ces derniers points, et espère que le cheminement qu'il est venu faire sue Enola pourra l'en aider.

Mais une chose que cette histoire n'a pas affectée, c'est sa capacité d'optimisme. Il a beau avoir vécu des épreuves qu'il n'aurait pas dû avoir à vivre, Caleb reste un grand optimiste de la vie.
Goûts/Dégoûts : S'il y a bien quelque chose que Caleb n'a jamais cessé d'aimer, c'est la danse. Cet art peut bien représenter à elle seule sa raison d'être. Lorsque les choses ne vont pas, le jeune homme peut toujours compter sur cette dernière pour se défouler. Dès que la musique se met à jouer, le garçon ne peut s'empêcher d'effectuer quelques mouvements, et alors le reste du monde cesse d'exister.

D'ailleurs, la musique aussi joue un grand rôle dans la vie de Caleb. Ayant pris des cours de piano lorsqu'il était plus jeune, il est plus qu'à l'aise avec celle-ci, même s'il a cessé de jouer quelques années auparavant.

Le jeune homme adore aussi tout ce qui touche aux Pokémon. S'occuper de Jax est pour lui un moment de détente. Il pourrait bien brosser le pelage de la femelle durant des heures sans se tanner, autant qu'il pourrait tout donner dans un combat avec cette dernière. Et même s'il n'a encore jamais capturé son propre Pokémon, le châtain est certain qu'il adorera.

Caleb a aussi son lot d'éléments qu'il n'aime pas. Tout premièrement, il n'aime pas l'incertitude. Celle-ci le met mal à l'aise. Et s'il lui arrive de vouloir s'isoler par choix, à long terme, il n'aime pas la solitude. Et plus que tout, il déteste se chicaner avec son frère.
Objectifs et aspirations : En ce moment, ce qui compte le plus pour Caleb, c'est de cheminer à travers son deuil, qu'il sent devoir recommencer à zéro. Il aspire à guérir de ses blessures en tentant d'en apprendre plus sur sa terre natale, et peut-être en suivant les traces de son père. Il cherche aussi à en découvrir un peu plus sur ce dernier, et ainsi, peut-être tenter de faire du sens dans sa mort.
Peur(s) : Caleb a peur que ce voyage sur Enola ne soit pas suffisante pour l'aider à guérir. Il y place beaucoup d'espoirs, mais malgré les paroles rassurantes qu'il a pu offrir à sa soeur lorsque l'idée est née, il craint tout de même que ce processus de guérison ne se passe pas comme prévu. Il craint aussi que de ce retrouver dans toute cette nouveauté soit trop pour lui.

ALIGNEMENT
Votre personnage a-t-il/elle connu Enola entre 2008 et 2017, sous le joug du Régime, et que pense-t-il de cette époque ? : Le jeune homme n'a connu le Régime que de manière indirecte. Il a pu entendre son père et sa mère se disputer à ce sujet, mais il était encore trop jeune pour vraiment en comprendre le sens. Il a toutefois perdu son père de par ce conflit. Ne sachant toutefois pas de quel côté était rangé ce dernier, il ne sait trop que penser des différents groupes.
Que pense-t-il/elle de la manière dont les choses ont évolué, et du nouveau gouvernement ? : N'ayant pas réellement ressenti les effets de l'ancien gouvernement, Caleb n'a pas trop d'opinion quant à l'évolution des choses. Ayant toujours vécu au Canada dans la démocratie, c'est selon lui le seul mode de vie qui devrait exister. Mais à part cela, le jeune homme ne se préoccupe pas vraiment de la politique.
Que pense-t-il/elle de la légende de Regigigas ? : Il la trouve plutôt intéressante, même si au fond, il n'y croit pas trop.

Qu'est-ce que votre personnage pense d'Elixir ? : Pour l'instant, pas grand-chose. Il est encore trop nouveau sur l'île pour en penser quoi que ce soit. Il sait toutefois que son grand-père se méfie d'eux, alors, il a tendance à en faire autant.
Qu'est-ce que votre personnage pense de la Compétition ? : Nouveau compétiteur dans cette dernière, il a une bonne opinion de la Compétition, sans qu'elle n'influence vraiment sa manière de penser.
Qu'est-ce que votre personnage pense des Anarchistes ? : Il ne s'est pas vraiment intéressé à leur sujet. Encore une fois, son grand-père n'a rien de très bien à dire quant à eux, alors Caleb risque d'en faire de même.

Alignement/Allégeance ? : Compétition
ET VOUS?
PUF/Surnom :
Âge : 24!
Disponibilité : Pas énormes, mais on fait notre posible!
Comment avez-vous connu le forum ? : DC de Westiche  :derp:
Suggestions ? : Noupe, pas grand-chose!
Personnage sur l'avatar : Hikaru Itachiin [Ouran High School Host Club]
Code : Le gros dada avant oublié de manger le code
Autre: Pouet


Dernière édition par Caleb McArthur le Dim 17 Déc - 19:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    Sam 16 Déc - 23:41

HISTOIRE
Avec un élan de nostalgie, Elizabeth West glisse ses doigts le long de la rainure de l'album photo, hésitant un instant, avant de finalement l'ouvrir. Avec un petit sourire au coin des lèvres, elle redécouvre ces images d'une jeune adolescente, n'ayant pas plus de seize ans, les cheveux d'un bleu bien trop éclatant, et un ventre bombé, presque prêt à éclater. Et durant l'espace d'un instant, elle se surprend à rigoler doucement en se demandant ce qui avait pu le plus horrifier ses parents: sa teinture de rebelle confirmée, ou bien cette grossesse, résultat d'une relation d'une si courte durée que le père n'avait jamais connu son enfant.

Poussant un léger soupir, la mère maintenant devenue adulte feuillette les pages, pour découvrir avec toujours autant de nostalgie les images qui suivent. Enfin, sa fille apparaît sur celles-ci, sous la forme d'un tout petit bébé portant fièrement une touffe de cheveux frisés. Sacha, sa première née. Une véritable boule d'énergie qui, bien que lui ayant demandé beaucoup d'énergie à élever en tant que mère célibataire, n'avait jamais empêché la jeune femme de poursuivre son rêve, et de se lancer dans des études de soins infirmiers.

D'ailleurs, comme pouvaient en témoigner les images suivantes, la jeune maman avait réussit à obtenir son diplôme, et ainsi se lancer dans ce qui, après les moments passés avec sa fille, lui plaisaient le plus au monde. À cette époque, la vie de la jeune femme allait bien. Et les années s'écoulèrent ainsi dans la simplicité durant plusieurs années, jusqu'aux douze ans de la petite Sacha. Jusqu'au jour où un homme vienne se rajouter aux images familiales.

Il s'agissait d'un magnifique garçon qui ne faisait absolument pas ses vingt-neuf ans. Originaire d'Enola, venu à Vancouver afin d'y mener une meilleure vie, celui-ci avait rapidement su charmer la mère célibataire, et bientôt, Samuel McArthur se voyait propriétaire de la clé de l'appartement familial, conjoint d'Elizabeth, et beau-père de Sacha. Mais si les choses pouvaient sembler parfaites, à en juger par les sourires étincelants sur les photographies, la vie familiale des West-McArthur était loin d'être parfaite.

En effet, malgré les apparences, bien des choses étaient difficiles à la maison. Tout d'abord, il y avait la relation difficile entre la préadolescente et son beau-père. À vrai dire, Sacha n'avait jamais accepté Samuel dans sa famille, et celui-ci, n'était pas le père biologique de la jeune fille, n'avait jamais véritablement fait d'effort pour se faire apprécié de celle-ci. Et comme si ceci n'était pas suffisant, celui-ci s'était retrouvé sans emploi suite à l'expiration de son visa. Mais les choses s'était véritablement compliqués lorsque la jeune mère avait découvert avec frayeur une nouvelle grossesse. Et cette fois, Elizabeth était enceinte de jumeaux. Une nouvelle qui, si elle avait enjouée le père, mais qui avait été loin de plaire à sa fille. Et malgré tout, la jeune maman de trois avait tout de même décidé de mener cette grossesse à terme.

Avec un sourire, la jeune femme feuillette les pages de l'album, redécouvrent les visages de ses petits garçons, née avec quelques semaines d'avance, mais tout de même en parfaite santé. Caleb et Jackson McArthur, deux bébés tous roses, absolument identiques. Un air attendrit au visage, la mère laisse son regard se promener sur les images, tantôt de ses deux garçons avec leur père, tantôt avec elle-même, et même tantôt avec leur sœur, ayant appris à aimer ces deux petits anges. Elizabeth se souvent à quel point les deux garçons étaient des enfants faciles à vivre. Souriants, et aussi calmes que peuvent l'être les bébés.

Les choses dans la vie des West-McArthur allaient bien. Les conflits entre les parents s'étaient calmer, et le père avait même retrouvé un emploi à temps partiel, même si celui-ci n'avait pas les permis pour. Les jumeaux grandissaient bien, entourés d'amour. Et même si les engeulades entre Sacha et Samuel faisaient encore trop souvent rage dans la maison, les jeunes garçons ne remarquaient rien. En réalité les deux petits étaient si fusionnels entre eux qu'ils n'avaient jamais véritablement développés de relation avec leur sœur, qui pourtant ne manquait pas d'amour à leur égard.

Elizabeth se surprend alors à échapper une petite larme, alors qu'elle tombe sur cette photographie prise lors du premier jour d'école des garçons. Les deux petits, affichant de larges sourires, posent aux côtés de leur père, qui avait, Elizabeth s'en souvient, versé quelques larmes après avoir laissé ses petits à la clôture de l'école. Et si ce moment en soi n'ai rien de bien triste, il marque aussi un autre événement. En effet, alors que la mère continue de feuilleter les pages, elle réalise avec tristesse que sa fille aînée a subitement disparue des photos, pour laisser la place à ses deux petits frères, son beau-père, et sa mère. La jeune femme se souvient encore de cette soirée, comme si elle s'était déroulée la veille. Alors qu'elle venait de coucher ses fils, un nouveau conflit avait éclaté au rez-de-chaussée. Et lorsqu'elle était descendu pour tenter de calmer le jeu comme à son habitude, Elizabeth était tombé face à sa fille, un sac sur l'épaule, et son conjoint, se l'autre bord de la pièce, lui hurlant de foutre le camp. Et le reste s'était déroulé dans des cris si intenses que les voisins avaient cru bon de contacter la police. Et si le reste de l'histoire fut plutôt flou aux yeux de la jeune femme, le verdict restait le même: Sacha était partie. Son aînée, sa fille, la prunelle de ses yeux... Sa petite boule d'amour à la touffe de cheveux était partie, et Elizabeth savait très bien que tout ceci, c'était sa faute. Elle savait qu'elle n'avait pas su protéger sa fille de son conjoint. Ainsi était partie Sacha, prétextant que si elle ne pouvait être à l'aise dans sa propre demeure, alors qu'il était mieux de quitter cette même demeure.

Depuis le départ de Sacha, l'ambiance restait tendue à la maison, à un tel point que la mère avait cru bon d'inscrire ses fils à des activités parascolaires après l'école, et ainsi retarder leur retour à la maison le plus possible. Ainsi, les garçons avaient commencés à s'intéresser au monde qui les entourait. Et si Jackson et Caleb avaient choisis des activités différentes, le dessin pour l'un et la musique pour l'autre, une troisième activité était venue unifier le tout: la danse. En effet, les jumeaux s'étaient tous deux découvert une véritable passion pour cet art. Ainsi paraissaient les deux jeunes garçons, sous les projecteurs, immortalisés par ces images venus capturer leurs plus belles pirouettes. Leur mère s'en souvient encore, de cette première compétition à laquelle ils avaient participés. Caleb était celui qui avait insisté pour s'inscrire. Il avait toujours été le plus fonceur et extraverti, alors que son frère, lui, restait plus réfléchi et timide. Pourtant, Jackson avait accepté, et ainsi s'étaient-ils retrouvés sur cette scène, du haut de leurs huit ans, à s'exécuter comme si leur vie en dépendait. Et même s'ils n'avaient pas remporté la première place, aux yeux de la maman, c'était tout comme.

Ainsi continua la vie. Elle était relativement simple, même si celle-ci était encore trop souvent parsemée de disputes entre les deux parents. Un nouveau sujet de conflits avait éclaté entre les deux adultes depuis quelques temps: le Régime qui régnait depuis maintenant quelques temps sur l'île natale de Samuel. Celui-ci avait cette ferme conviction que sa famille devait porter main forte à patrie, ce qui était absolument impensable pour la mère. Elle qui n'avait jamais même visité la terre natale de son conjoint, refusait catégoriquement d'y amener ses fils, et les mettre en danger. D'autant plus que Sacha avait enfin refait surface, quatre ans après son départ précipité. La première née avait en effet, après être revenue d'une traversée du Canada afin de tenter de se découvrir, décidée de se lancer dans des études de soins préhospitaliers, et ainsi suivre à sa manière les pas de sa mère, toujours en y laissant sa propre trace. Il était donc impensable pour Elizabeth d'abandonner une nouvelle fois sa fille. Alors les choses en étaient restées ainsi. L'idée du déménagement vers Enola était morte aussi vite qu'elle était née.

Les jumeaux maintenant âgés de neuf ans, Caleb s'était lancé dans ce projet de quémander à ses parents son tout premier Pokémon. Après tout, quelques uns de ses amis en avaient déjà. La maman échappe un petit rire alors qu'elle se rappelle les plans si élaborés des deux jeunes garçons pour s'en procurer un. Car si Jackson n'était pas aussi fervent admirateur de Pokémon que l'était son frère, les deux garçons restaient toujours aussi fusionnels, et ainsi, lorsque l'un avait une idée, l'autre suivait. Les jumeaux s'étaient donc tous deux lancés dans cet éternel marchandage avec leurs parents. Et si le père ne voyait aucun inconvénient à offrir à ses fils leur premier camarade, tel qu'il avait lui-même obtenu son propre Ponchiot alors qu'il avait le même âge, Elizabeth, elle, s'était vivement opposée à l'idée. Trop de chose se passait déjà dans l'appartement familial pour y rajouter des Pokémon. En effet, depuis déjà quelques temps, la jeune femme avait pris une décision qui allait à jamais bouleverser la vie de ses enfants.

C'était un soir comme les autres, et pourtant, Elizabeth savait à quel point il allait  son existence, et particulièrement celle de ses fils. Comme à leur habitude, les deux garçons étaient rentrés ensemble de leur cours de danse, avant d'aller s'installer chacun à un coin de la table de la cuisine, afin de débuter leurs devoirs respectifs. Étant depuis toujours dans la même classe, les jumeaux avaient développés cette technique qui déplaisait grandement à leur mère, qui consistait à se séparer la charge de travail, et ensuite partager les réponses. Alors que Jackson s'occupait des mathématiques et des sciences, Caleb, lui, dévorait littéralement l'anglais et les sciences humaines. Mais ce soir-là, Elizabeth se souvient encore de la petite voix de Caleb, alors que celui-ci avait demandé pourquoi son père n'était pas dans la cuisine, à préparer le souper comme il en avait l'habitude. Alors, la jeune mère était venue prendre place à leurs côtés, les larmes ayant envahis sont visage, et les avait serré contre son corps si fort que les jumeaux avaient cru qu'elle allait les étouffer. Et alors, Elizabeth leur avait expliqué, simplement, que leur papa n'avait eu d'autres choix que de quitter le Canada. Elle leur avait simplement expliqué que cette situation n'était aucunement leur faute, mais bien à cause de sa situation d'immigrant sans papiers. Mais peu importe à quel point la maman pouvait tenter de les réconforter, les garçons étaient dévastés. Surtout Caleb qui avait depuis sa naissance eu une relation particulièrement proche avec ce dernier. Étant aussi beaucoup plus émotif que son frère, le petit avait pris la nouvelle tel un énorme choc. Durant les semaines qui avaient suivies, le petit avait dormi avec son frère, qui lui, s'était donné comme mission de protéger son jumeau.

Alors que la jeune femme promène son regard sur les photos qui suivent, elle remarque alors parmi elles l'apparition d'un paysage paradisiaque entourant ses petits anges. Durant le reste de l'année, les deux garçons n'avaient cessé de harceler leur mère afin d'aller passer l'été chez leur père, sur l'île d'Enola. Et si Elizabeth avait longuement hésité à cause du danger que pouvait représenter la terre natale de leur père, elle avait fini par céder, à condition que ses garçons l'appellent chaque jour. Promesse faite, et année scolaire terminée, les deux jeunes McArthur s'étaient rendus comme prévu sur l'ile tropicale. Et bien que la mère ait été la personne la plus inquiète sur terre durant le séjour de ses fils en terre hostile, le voyage s'était très bien déroulé. Les jumeaux avaient enfin l'occasion de découvrir leurs racines, mais surtout, d'enfin revoir leur père après de nombreux mois passé à plusieurs milliers de kilomètres de lui.

Et après deux mois passés sous le soleil chaud d'Enola, les garçons étaient revenus, mais à la grande surprise de la mère, ceux-ci n'étaient pas seuls... En effet, Samuel avait profité de la présence de ses enfants pour leur offrir leur tout premier Pokémon. Jackson avait hérité d'un magnifique Caninos du nom de Hendrix, alors que Caleb, lui, était rentré avec en sa possession une Rocabot aussi énergique que lui, baptisée Jax. Ainsi la maison qui s'était retrouvé vide suite au départ de Samuel avait retrouvé toute son énergie, et même plus.

Cette même expérience de voyage s'était répété pour les dix ans des garçons, ainsi que pour leurs onze ans, et une dernière fois lors de l'année de leurs douze ans. Elizabeth sent aussitôt une lourdeur au creux de sa poitrine, alors qu'elle se souvent de ce jour. Une nouvelle fois où ses fils allaient être brisés à jamais. Elle avait elle-même eu la nouvelle de la part du père de Samuel, avec qui elle avait discuté à quelques reprises par Skype, alors qu'elle était toujours avec le père de ses enfants. Et si l'homme d'âge mur avait toujours été souriant, cette soirée en particulier, il avait plutôt adopté un air sombre. Sa voix s'était brisée, alors qu'il avait annoncé à son ex belle-fille le sort qu'avait subit le jeune père. Celui-ci s'était fait abattre lors d'un ultime affrontement entre la Résistance et le Régime, lors de cette journée qui avait marqué la chute de ce dernier. Et si Elizabeth avait toujours été au courant de l'implication se son ex conjoint dans ce conflit, elle n'avait jamais imaginé le perdre ainsi. Si l'amour entre les deux adultes était mort plusieurs années auparavant, le choc était tout de même présent, et d'autant plus lorsqu'elle avait réalisé qu'elle devrait l'annoncer aux enfants. Sans trop savoir comment s'y prendre, elle avait réunit les deux jeunes dans le salon, afin de leur annoncer la nouvelle. Et si les deux garçons avaient cru connaître la douleur lorsque leur père avait d'abord été chassé de sa terre d'accueil, ils n'avaient rien vu. Cette dernière nouvelle les avait absolument déchirés. Dévasté, Caleb s'était enfermé dans un mutisme, que même son frère ne pouvait parvenir à percer. Le jeune garçon venait de perdre non seulement son père, mais aussi son modèle.

Comme l'état de son fils ne s'améliorant pas malgré le temps qui filait, Elizabeth avait décidé de tenter le tout pout le tout, en lui payant des séances avec un thérapeute qui lui avait été référé à l'hôpital où elle travaillait. Le jeune garçon se rendait ainsi une fois par semaine chez son thérapeute, tantôt seul, tantôt avec sa Rocabot qui ne l'avait pas lâché d'une semelle depuis la tragédie, et tantôt avec les autres membres de la famille. Et ainsi, petit à petit, Caleb avait réapprit à vivre. La perte restait difficile, mais le jeune garçon réussissait enfin a voir autre chose dans sa vie. Et ainsi étaient passées les années. Sur les photographies, les enfants grandissaient, et retrouvaient à travers les années. De nouveau, ceux-ci se permettaient de se faire plaisir à travers la danse. À l'école, les jumeaux n'étant plus dans la même classe depuis quelques années, Caleb avait accumulé un certain retard, préférant se consacrer à son art et à son entrainement avec sa Rocabot, alors que Jackson, lui, s'était retrouvé dans un programme avancé. Mais bien que les jumeaux se soient retrouvés sur des chemins différents, ils n'étaient pas moins proches pour autant. Chaque soir, ceux-ci allaient s'entraîner avec leurs Pokémon, se lançant dans des combats amicaux.

Alors qu'elle tourne les pages, Elizabeth arrive finalement à la dernière page de l'album. Et alors qu'elle contemple la dernière image marquant l'histoire familiale, elle se surprend à pousser un léger soupir, alors qu'elle se remémore la scène expliquant l'absence de photos. C'était il y avait un an. La vie à la maison avait depuis un certain temps repris son rythme normal. Les garçons étaient maintenant âgés de seize ans, et se préparaient à faire leurs choix pour la suite de leurs études. Alors que Caleb était encore plutôt indécis quant à la voix qu'il voulait emprunter, son frère lui avait déjà déterminé qu'il voulait devenir chercheur Pokémon. Mais bientôt, ce questionnement allait devenir le moindre de leurs soucis. Alors que les jumeaux fouillent dans les documents de leur mère, à la recherche des documents nécessaires à leur inscription aux études supérieures, ceux-ci étaient tombés sur une pochette qui avait attiré leur attention. Quelques peu hésitants au départ, les deux adolescents avaient fini par l'ouvrir, et découvrir son contenue. Sans trop comprendre de quoi il s'agissait, ils avaient feuilletés les documents, pour finalement en réaliser le contenue. Il s'agissait de formulaires gouvernementaux, et plus précisément, ceux employés pour dénoncer un immigrant sans papiers... Et il n'avait pas fallu bien longtemps aux garçons avant de faire le lien entre ces documents, et le sort qui avait été réservé à leur père. Le reste, Elizabeth n'allait jamais l'oublier. Elle peut encore revoir la scène se dérouler devant ses yeux, comme si c'était hier. Elle revoit son Caleb s'élancer vers elle, rouge, en larmes, alors que son frère tente de le retenir, lui hurlant de ne pas faire quelque chose qu'il allait regretter. Et elle le revoit, agrippant le premier objet lui tombant sous la main, avant de lui lancer au visage dans un hurlement de douleur et de colère. Elle revoit le verre voler en sa direction, et se fracasser contre son visage, ce qui lui fera plus tard perdre son œil. Elle revoit les policiers entrer dans l'appartement, et maitriser son garçon avant de l'embarquer dans leur voiture. Elle se revoit, hurlant dans son salon, serrant contre elle son autre fils. Et elle se revoit, se maudissant dans son lit d'hôpital, alors que le travailleur social tente avec elle de trouver une alternative au centre de détention pour son fils. La jeune mère se souvient très bien de la conversation qui avait prise place, dans les larmes et la culpabilité. Alors avait été convenue de placer Caleb en famille d’accueil, puisque le ramener chez lui représentait un trop grand risque. Et c’était Sacha qui s’était porté volontaire pour recueillir son jeune frère, avec qui elle avait pourtant si peu d’affinités. À peine quelques jours plus tard, la transition s’était effectuée. La jeune paramédic avait installée chez elle une chambre pour son frère, et lorsque celui-ci était arrivé, elle s’était assise avec lui pour lui expliquer avec fermeté les règles de la maison. Contrairement à leur mère, Sacha était bien plus sévère, et n’allait pas tolérer les caprices de son frère. Celui-ci, encore fragilisé par les évènements, s’adaptait difficilement à sa nouvelle vie. Il accumulait maintenant un retard important à l’école, et avait coupé tous les ponts avec Elizabeth ainsi que Jackson, qui s’était montré très protecteur de sa mère malgré le sentiment de trahison. Le jeune homme s’était, à la manière qu’il avait d’abord vécu le deuil de son père, enfermé dans un nouveau mutisme, ne sortant de sa chambre que pour ses rencontres avec le psychologue, ainsi que pour se rendre à l’école, lorsqu’il acceptait de le faire.

Avec cette discipline qui lui venait de manière naturelle, mais aussi avec beaucoup de patience et de douceur, Sacha était parvenue avec le temps de percer l’épaisse carapace que s’était créé Caleb, ou du moins, à y créer quelques fentes. Chaque soir, la jeune femme donnait des nouvelles à sa mère, qui malgré ce que lui avait fait subir son fils, s’inquiétait terriblement pour lui. Et éventuellement, les efforts de Sacha avaient portés fruits. Un soir, le jeune Caleb l’avait approché. Timide, alors qu’il avait toujours été extraverti et enjoué, le jeune homme était venue se poser aux cotés de sa sœur, qui était d’abord resté surprise de le voir l’approcher de son propre gré. Hésitant, son frère lui avait confié, dans un marmonnement à peine audible, qu’il voulait avancer. Et qu’il avait besoin d’aide pour le faire. Et après un long silence de part et d’autre, Caleb avait confié son plan à son ainée. De ce qu’elle avait pu comprendre, le garçon voulait se rendre sur Enola. Il voulait y trouver des réponses, et ainsi, tenter de refaire son deuil, ce qui, en soit, était complètement compréhensible. Après tout, toute la signification de son deuil avait volé en éclat, alors qu’il avait appris que son père n’aurait jamais dû mourir ainsi. Alors qu’il avait appris que jamais son père n’aurait dû, à la base, se retrouver au milieu de ce conflit. Et la jeune femme avait longuement hésité, avant de lui imposer de conditions très strictes, s’il voulait qu’elle considère son plan. Son frère devait tout premièrement terminer ses études avec succès, et réellement s’impliquer dans sa thérapie, ce qu’il fit. Les mois étaient passés ainsi. Caleb faisait des efforts pour rattraper son retard, pour suivre les conseils du psychologue, et en même temps, celui-ci tentait tant bien que mal de reconnecter avec son frère, qui, malgré tout, lui manquait atrocement. Et bien que leur manière de voir les choses était loin d’être la même, les deux jeunes hommes faisaient des progrès. Et avant même qu’il ne le réalise, Caleb avait terminé ses études. Il avait dix-sept ans, et était plus près que jamais à mettre en marche son plan.

De son côté, Sacha et Elizabeth s’étaient organisées pour temporairement remettre la garde du jeune homme au grand-père de ce dernier, résident toujours sur Enola. Comme Caleb n’était toujours pas majeur, et qu’il était encore sous la tutelle des services sociaux Canadiens, il était ainsi impensable d’envoyer le jeune homme seul sur l’île. Mais une fois les bons documents remplis et envoyés aux bons endroits, Caleb s’était retrouvé là, valises en main, et couvert du rouge à lèvre de sa sœur qui n’avait cessé de lui faire des bisous et lui souffler à l’oreille à quel point elle l’aimait, et à quel point elle ne lui en voudrait pas s’il décidait de faire demi-tour. Pourtant, son idée était faite. Ainsi avait-il fait ses adieux à Sacha et Jackson, qui étaient venus le raccompagner à l’aéroport. Car si Elizabeth avait voulu venir, il avait été convenu que ce ne serait pas une bonne idée. Elle s’était donc contenté de lui envoyer un message sur son téléphone, un énorme pavé que le jeune garçon avait relu de long en large, mêlé dans ses émotions, sans toutefois être capable d’y répondre.

Le voyage entre Vancouver et Enola avait été long, et avait laissé la chance au jeune châtain de réfléchir à son plan, une fois qu’il atterrirait. Il avait profité du temps de vol pour faire le ménage dans ses idées, et se remémorer certains souvenirs de son père. Et il s’était alors souvenu de cette compétition dont Samuel leur avait parlé, à lui et son jumeau. Une compétition à laquelle le père avait dit avoir participé à de nombreuses reprises, sans jamais se rendre bien loin. Et ils avaient même pu assister à quelques matchs, lors de l’une de leurs visites. Et ainsi Caleb avait décidé que cette compétition pourrait être un bon point de départ dans son processus. Et c’était donc avec cette idée en tête que le jeune McArthur était atterrit dans sa nouvelle vie, sur une terre encore peu connue, chez un grand-père qui l’était encore tout autant.



Dernière édition par Caleb McArthur le Dim 17 Déc - 17:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
avatar
Staff
Âge : 25
Messages : 304
Date d'inscription : 24/06/2017

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    Dim 17 Déc - 16:28

Coucou Caleb, re-bienvenue !

Je vois que tu as de nouveau été inspirée et que tu as exploré de nouvelles choses avec ce nouveau personnage et ton évolution est toujours plaisante à observer ^^ Comme tu t'y attends, si je suis là c'est entre autre pour te demander quelques corrections et infos supplémentaires avant de te valider.

Tout d’abord, il faudra 2 starters à Caleb si tu veux qu'il soit compétiteur dès sa validation. Tout simplement car ce sont les pré-requis de la compétition pour tout le monde, et qu'un Pokémon unique n'est exigé que si ce dernier est à forme unique. Si tu tiens à commencer avec un seul starter, tu peux toujours et Caleb devra revenir s'inscrire à la compétition une fois qu'il aura au moins deux autres Pokémon ; la sélection pour ton œuf compet' sera faite à ce moment. Il te faut donc choisir entre prendre un 2e starter ou partir avec seulement Rocabot pour le moment dans l'idée de revenir par la suite !

Pour la suite, je trouve la première partie de la fiche concise et un peu juste, mais ce que tu y survoles colle avec l'histoire, en dehors des tendances "violentes" que peut avoir Caleb lors d'une grande colère ? Mais peut-être que je chipote pour pas grand chose, dans le cas où cela est compris dans le côté émotif du personnage. Encore une fois, c'est du détail, mais la partie caractère vaudrait le coup d'être un peu étoffée, pas tant car ce n'est pas clair ou assez, mais plutôt pour être moins "allusive". Dans tous les cas, Caleb me semble un être sympathique, suffisamment contradictoire et tout à fait humain, et c'est l'essentiel.

Niveau physique, pas grand chose à ajouter et les allégeances, ça passe aussi. La position de Caleb est assez particulière, son point de vue ayant été modelé par le points de vue des autres. Plutôt intéressée de voir comment cela va évoluer !

Enfin, je passe à l'histoire dont j'ai pas mal apprécié le mode d'écriture façon album de famille. Mais diantre, ce que la mère Elizabeth ne m'est pas sympathique XD Peut-être est-ce du au ton et au point de vue général, mais son détachement et sa passivité tout en idolâtrant ses enfants ne me met pas très à l'aise. Cette famille, tout en étant normal semble cacher quelques trucs assez étranges, et je trouve que tu as assez bien joué sur les deux tableaux avec le contraste de la candeur de enfants évoluant presque en parallèle avec les problèmes des "adultes". Je vais juste être un peu pénible sur l'écriture de la relation entre Sacha et sa mère. J'ai bien compris que tu voulais garder le mystère sur certaines choses, mais j'avoue ne pas avoir bien compris la première fugue de Sacha. Elle ne s'étendait pas avec son beau-père et a été délaissée par sa mère depuis la naissance des jumeaux, c'est bien ça..? Je t'avoue que ce n'était pas très clair lors de la première lecture, mais si c'est marqué quelque part concrètement, n'hésites pas à me le dire XD

Je pense avoir fait le tour de la fiche, et je te laisse compléter ce qui doit être complété, et aussi te décider sur cette histoire de starter pour la compétition !

Bon courage pour les modifs, bippes-moi quand tu auras terminé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    Dim 17 Déc - 17:25

Coucou!

Tiens j'avais hâte que quelqu'un modère cette fiche, je commençais à avoir hâte de jouer :derp:

Comme demandé, j'ai ajouté quelques éléments au caractère, tu me diras si jamais ce n’est pas encore assez! Je t’avoue que pour quelqu’un qui a étudié la psychologie, je reste assez mauvaise pour décrire une personnalité x)

En ce qui concerne la mère, j’ai essayé de ne pas mettre trop l’accent sur la mère, pour éviter de détourner l’attention sur elle plutôt que sur Caleb, qui devait être le personnage principal, et c’est probablement pourquoi elle te semble froide et distante, mais je t’assure ce n’est pas le cas :p

En ce qui concerne Sacha, ce n’est pas tellement une fugue, mais plutôt juste de quitter la demeure familiale pour aller se découvrir. J’explique dans l’histoire qu’elle s’est lancé dans un voyage autour du Canada pour se découvrir. Et la raison pour laquelle je n’ai pas vraiment insisté sur ce point est le même qui explique pourquoi je n’ai pas vraiment porté attention à la mère. Même si l’histoire est là pour expliquer le contexte familial, je n’ai pas voulu perdre le focus, soit encore une fois Caleb. Mais j’ai quand-même rajouté quelques détails pour rendre le tout plus clair!

Pour ce qui est du Starter, effectivement j’avais complètement passé par-dessus ce point! J’ai donc modifié la section de l’équipe! J’ai pris une chance avec Héricendre, donc si jamais ça fait trop avec Rocabot (je sais pas trop ce qui est considéré rare/pas rare) donc si je dois le changer, n’hésite pas^^

J’espère que ces quelques modifications/explications te suffiront, mais si ce n’est pas le cas, n’hésites pas encore une fois!

Et merci encore de ta rapidité :huhu :
Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
avatar
Staff
Âge : 25
Messages : 304
Date d'inscription : 24/06/2017

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    Dim 17 Déc - 18:35

Re !

Merci pour les précisions ° 3° Hâte d'en savoir plus sur Elizabeth si tu comptes la développer du coup o/ Et pour les starters, tu peux bien entendu prendre Héricendre et ta sélection sera donc composée de Pokémon communs ^^
Tu as effectué les ajouts nécéssaires donc je ne vois pas l'utilité de prolonger plus longtemps ton chemin vers la validation ! Mais avant cela, il va te falloir choisir le contenu de ton oeuf (oh zut (a)) !

SÉLECTION

#170 LOUPIO
Caleb est encore incertain et marche vers l'inconnu tout en n'étant pas très rassuré par ce qu'il pourrait trouver. Quoi de mieux qu'un Loupio qui pourra éclairer son chemin ? Tout comme lui, Loupio est un Pokémon encore tout petit face au monde qu'il lui faut découvrir, pour ensuite grandir, trouver son chemin parmi les profondeurs dont il doit remonter, et finalement les apprivoiser et les appréhender avec plus de confiance. Je sais pas trop quoi ajouter à cette explication très courte, ça m'a semblé une évidence de proposer Loupio en premier à ton Caleb XD

#401 CRIKZIK
Je ne pouvais pas non plus faire l'impasse sur un Pokémon correspondant aux passions artistiques et musicales de Caleb. Tu auras compris, Crikzik est un musicien que j'associe aux passions de Caleb. Et qui sait, Mélokrik, son évolution en plus de faire de la musique, pourrait bien danser aussi ! De plus, comme la musique était un peu plus le truc de Jackson, cela permettra à Caleb d'en quelque sorte retrouver la compagnie d'un musicien dans son entourage proche.

#436 ARCHEOMIRE
Et enfin, un Pokémon plus énigmatique pour terminer. Effectivement, la famille de ton Caleb, tout en ayant l'air normale, a l'air de toute de même avoir son lot de non-dits et d’ambiguïtés étranges. Archéomire incarne tout cela de part son origine antique et son apparence insolite. C'est aussi un Pokémon sage et défensif, qui, au choix, pourra raisonner Caleb dans ses moments de toutes, et le protéger s'il vient à se mettre dans des situations épineuses lors de sa quête de la vérité !


Je terminerais ta validation et te donnerais ta couleur lorsque tu auras fait ton choix, tu connais la procédure ^^

EDIT : j'en profite pour lancer le dé shiney avant d'oublier o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regigigas
avatar
Messages : 987
Date d'inscription : 24/06/2017

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    Dim 17 Déc - 18:39

Le membre 'Cobaltium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enola.forumactif.com
Invité

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    Dim 17 Déc - 19:09

Yaaay merci :dummy:

Du coup je vaiss prendre Acrheomire pour mon oeuf, et je vais éditer ma fiche avec les infos nécessaires :huhu:

Merci encore une fois :dummy:
Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
avatar
Staff
Âge : 25
Messages : 304
Date d'inscription : 24/06/2017

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    Dim 17 Déc - 19:54

Et hop, je te valide o/

Tu connais la maison pour la suite, je créerais ton sac prochainement (mais il y plus de chance que ce soit remis à demain, il est déjà 1h chez nous XD) o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Caleb McArthur    

Revenir en haut Aller en bas
 

Caleb McArthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: Premiers Pas :: Présentoir :: Présentations Validées-