Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Printemps 2024

~20° - 25°C / Temps ensoleillé, venteux par moments

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Sujets récents
RP-1
RP-2
RP-3
+ demandez l'ajout de vos RPs au staff !
J'ai pas peur, moi, madame! {Nadia - Page 2 Zzz5


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
J'ai pas peur, moi, madame! {Nadia
Aller à la page : Précédent  1, 2



J'ai pas peur, moi, madame !
Avec Nadia Roque-Lartigue

« Euh gnagnagna euh-- »


Si quelques mots pouvaient invoquer un vent sibérien, alors c’est sûrement l’effet que Nadia aurait aimé produire sur le moment. Et franchement, en voyant la réaction de la brunette, Tobito se raidit et se sentit pâlir.

Mais… mais qu’est-ce que j’ai dit ?! C’est le mot « truc » qui la gêne ? Mais… !!

Pour une fois qu’il ne pense pas à mal, alors il paye pour toutes les fois où il a oublié son amabilité dans la boite à gants de la voiture de sa mère. Il entrouvrit la bouche pour plaider son cas, mais le regard de sa camarade aurait pu le crucifier sur-le-champ en lui projetant du jus de citron particulièrement droit dans les yeux.

« M-mais c’est p-pas c’que j’voulais d-dire… »

Osa-t-il glisser d’une toute petite voix quasi inaudible, toujours aussi raide. De toute évidence, la grapheuse ne l’entendit pas, comme elle renifla avec dédain tout en passant devant lui dans le commissariat.

Mais qu’est-ce qu’elle raconte, là, roh. Un homme, un homme, mais qui en a quelque chose à branler…

De toute manière, vu comme il s’était fait remettre à sa place il y a quelques minutes, il n’ira pas en rajouter. S’il enpire son cas, il n’ose même pas imaginer la manière dont Nadia allait encore le clasher… Oui, Tobito est un lâche, un gros dégonflé qui ne fait qu’ouvrir sa grande bouche sans aucune matière derrière. Il fallait bien que ça lui retombe dessus un jour ou l’autre.

Nadia eut le courage de demander d’une traite à l’agent si le Chamallot était recensé. Elle expliqua leur cas avec un brio que Tobito n’aurait probablement pas réussi à avoir. Encore une fois, le binoclard resta en retrait en évitant de faire le malin. L’agent se pencha par-dessus son comptoir pour observer le petit chameau jaune et bleu puis se mit à fouiller dans ses papiers. De temps en temps, il jette des coups d’œil intrigués aux adolescents en vadrouille à une heure si tardive.

« Eh, les jeunes, vous n’avez pas cours, demain ? Z’avez vu l’heure… ? »

Tobito regarda ses pieds en cherchant quoi répondre. Au moins ils sont tombés sur un type qui n’a pas l’air de vouloir les épingler ou les emmerder en appelant leurs parents. Du moins, il a envie d’y croire.

« Bah, si, m’enfin… On était euh… au ciné. »


Yess. L’excuse qui marche à tous les coups ! En plus j’y suis allé récemment, je pourrais le pipauter sur un film qui passe encore ! Like a boss !


« M-mais on allait rentrer chez nous, m’sieur, promis. J-Juste qu’on a croisé la bestiole et on a fait un détour… »
« Mouais… »


Le flic haussa les épaules, peu convaincu par l’air de faux garçon sage que Tobito espérait se donner. Faut dire qu’avec sa casquette à l’envers, ses cheveux en bataille, son t-shirt avec un gros montre très graphique dessus et son pantalon déchiré grunge, le binoclard ne ressemble pas exactement à un fifils à sa maman. Bien que sceptique, le flic retourna à sa recherche, et s’en alla tapoter sur l’ordinateur en appelant son collègue « Jean-Mi » pour l’aider. Comme ils étaient occupés et dubitatifs et prenaient leur temps, Tobito eut le temps de repenser à la réaction de Nadia à propos de ses.. Bin, des « trucs ».

…Elle va me bouffer à la broche si je lui reparle de ça… M’enfin, si elle avait appelle mes dessins des trucs… Ah merde, ouais, je l’aurais pas bien pris, en fait.

Sans oser se tourner vers la brune, l’ado brun roula trois fois sa langue dans sa bouche avant de lui adresser la parole.

« Euuuuuuh… Tout à l’heure euh… Quand j’disais « trucs », c’tait pas pour être méchant, hein. »

Il déglutit difficilement avant d’attaquer la suite.

« Fin… Heuuumm… C’tait pas cool… J’l’aurais mal pris. »

Marmonna-t-il en dernier lieu. C’est le moment que choisit le flic de l’acceuil pour les appeler, l’air ennuyé.

« Bon, les jeunes, ce Chamallot est pas recensé. On va appeler les Ranger pour qu’il soit amené dans un refuge. Merci pour votre collaboration. Trainez pas trop pour rentrer chez vous. »

Tobito fit la moue puis regarda Nadia, puis le petit Chamallot chromatique. Ce dernier s’était rapproché de la brunette pendant qu’ils attendaient.

« Bon, bah… Va falloir laisser le ptit mec ici, j’crois. On y go ? »








« Grblm... Quand j'te parle c'est en #cc9999,
mais t'façon j'préfère aller dessiner... »

RPs : on en cherche o/

DCs : Cobaltium, Alexander, Angarade, Mell, Ludwig et Lionel.
Tobito Hansen
Civil
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Mai - 22:49
Revenir en haut Aller en bas
Le mec farfouille sur son ordi avec l’aide de « Jean-Mi », j’hésite entre trouvé ça trop mignon, le p’tit surnom, ou ridicule. Quoique. Ça aurait pu être pire. Ça aurait pu être « Michou », j’aurais eût un gros fou-rire. Meh ! Pourquoi c’était pas « Michou » ?

Enfin bref, on doit attendre que Jean-Mi et Raoul aient fini de chercher à qui appartient la petite bête bicolore, qui s’est rapproché de moi. Pourquoi Raoul ? Parce qu’il a l’air cool, Raoul. Je suis trop drôle. J’aime pas attendre, alors, il faut bien que je m’occupe autrement et comme le binoclard est insensible à mon art, j’ai pas très envie de lui parler alors je préfère cajoler le petit Chamallot. Il est trop mignon !

« Euuuuuuh… Tout à l’heure euh… Quand j’disais « trucs », c’tait pas pour être méchant, hein. Fin… Heuuumm… C’tait pas cool… J’l’aurais mal pris. »

Oh ? Serait-ce un semblant d’excuse ? C’est un bon pas en avant pour le bougon que c’est. Si, il l’est ! Il est hyper grumpy comme mec ! Même Sanson est plus abordable ! Peut-être plus con et moins d’ouvert d’esprit aussi. Dans tous les cas, j’hoche la tête annonçant que j’accepte ses excuses et je lui propose même une poignée de main en signe de paix. Puis le policier parla.

« Bon, les jeunes, ce Chamallot est pas recensé. On va appeler les Ranger pour qu’il soit amené dans un refuge. Merci pour votre collaboration. Trainez pas trop pour rentrer chez vous. »
« Bon, bah… Va falloir laisser le ptit mec ici, j’crois. On y go ? »

Mon sang ne fit qu’un tour dans mes veines je me redresse de ma chaise, mécontente les poings sur les hanches.

- Dans un refuge ? Hors de question de laisser cette pauvre bête au fond d’un refuge ! Y a des grosses écuries chez moi, j’peux le garder le temps que son maître décide de le récupérer mais je refuse de laisser un animal en cage ! Si on vient vous réclamer un Chamallot chromatique, donnez-lui mes coordonnées !

De mon sac, je sors mon feutre et j’arrache une demi-page de mon cahier de croquis sur laquelle je note mon adresse, mon numéro de portable, mon fixe et mon adresse mail. Si avec ça on arrive pas à me joindre, c’est qu’on ne veut pas me joindre ! Puis je donne le bout de papier au policier. Puis, je chope le bras de Tobito d’une main et de l’autre, je tapote le museau du Chamallot lui intimant de me suivre avant de me tourner vers « Raoul » juste devant la porte.

- Merci de votre aide, au revoir.

Puis, je sors. Non mais ! Laisser une pauvre bête derrière des barreaux, et puis quoi encore ? Qui sait sur qu’il il tomberait qui pourrait lui faire du mal ! Je refuse de laisser un pokémon au fond d’un refuge ! Ce n’est pas leur place !


J'ai pas peur, moi, madame! {Nadia - Page 2 Giphy

Nad' ira te cracher au visage en #663366

DC : Amaryllis R. Apalou
Nadia Roque-Lartigue
Civile
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Juin - 17:03
Revenir en haut Aller en bas



J'ai pas peur, moi, madame !
Avec Nadia Roque-Lartigue

« Des écuries ?! »


Une poignée de main pour se réconcillier, sérieux ? On voit qu’elle s’appelle pas « Roque-Lartigue » pour rien, la Nadia, hein…

Tobito se passe de commentaires et serra tout de même la main qu’on lui tendait. Ce n’est pas le moment de foutre la merde d’avantage et après tout il a bien envie de se réconcilier avec la brune, sa camarade de galères nocturnes. Ce serait quand même un sacré gâchis de finir cette soirée sur un dispute stupide, enfin, même Tobito trouverait que ce serait bête, pour le coup, c’est dire…

Ce n’est pas sans avoir un peu pitié du petit Chamallot que Tobito lâche ses mots et se résigne à le laisser à un refuge. Après tout, un refuge, ce n’est sûrement pas si mal que ça, les refuges, non… ? Enfin, sa mère, Cassandre, a tendance à être un peu hyperbolique quand ils s’agit de ceux d’Elixir, mais ce n’est peut-être pas totalement exagéré. Il doit y avoir un fond de vérité, dans tout ça, quand même, non ?

Des écuries… Quoi ? Qu’est-ce qu’elle raconte ?


Le binoclard ne s’était pas attendu à une réaction aussi vive de la part de Nadia. Quoiqu’en fait, il pourrait bien s’y habituer, car en une soirée ce n’est pas la première fois qu’il constate que sa camarade peut-être quelque peu intense et sanguine. Bras croisés et le visage toujours peint d’une moue surprise, Tobito regarda la rockeuse déblatérer ses réticences au policier. Apparement, laisser le Chamallot ici ne lui plait pas vraiment. Elle s’est sûrement attachée à cette bestiole, après ce qui s’est passé, pensa l’adolescent en observant le cœur que mettait Nadia à l’ouvrage pour défendre le Pokémon feu et insister pour le prendre sous sa protection.

M’ouais, enfin, vont pas nous laisser sortir comme ça, même s’ils tirent des gueules de Magicarpe choqué… J’veux po d’ennuis, moi…


En fait, Tobito n’eut pas le temps de voir venir la suite car avant même qu’il n’ait pu tenter de calmer Nadia, le voila qui se faisait trainer par le bras jusque dehors et  dans la rue… Sans qu’ils ne soient poursuivis. Visiblement, ils étaient tombés sur les policiers les plus mous du coin. Passé le coup de la surprise, Tobito finit par se débattre et par se défaire de la prise de la grapheuse et presser le pas à ses côtés. Car, malgré ce qu’il s’aprête à dire, il ne compte pas retourner au commisariat.

« Hé, Nadia… ! Euh, ahaha, ok, c’tait très cool, m’enfin, on fait quoi s’ils nous poursuivent, hein… ? J’sais qu’ils avaient l’air sympas, mais s’y commencent à faire du zèle on est pas dans la merde ! »

Prononça-t-il l’air narquois, avec le sourire en coin d’un abruti un peu dépassé par la situation. Il regarda en arrière pour vérifier le bien fondé ou le mal-fondé de ses propos. Mais, non, personne ne semble les poursuivre.

« … Ou pas… ? »

Il arqua un sourcil intrigué. Tant mieux pour eux, en un sens. Le binoclard s’arrêta un instant en regardant le Chamallot chromatique.

« T’vas vraiment l’garder ? Et… C’est sérieux ? Genre, t’as carrément des écuries, chez toi ? »

En vrai, Tobi serait ravi de continuer de jacasser, mais la réalité commence à le rattraper et avec elle, la fatigue. Il fut interrompu par un long bâillement qui laissa quelques larmichettes au bords de ses yeux.

« Waw... Par contre, fait sommeil. Vaudrait mieux rentrer, là, nan ? T’habites loin ? »


Vu l’heure, ce n’est pas que Tobito commence à un peu s’inquiéter d’être reçu par sa mère furieuse en peignoir, mais quand même un peu. Cassandre peut vraiment être effrayante, lorsqu’elle est en colère.

Mais depuis quand j’en ai quelque chose à faire de celle-la, d’ailleurs… ? Grmbl…

Non, en vrai, plus ça va, plus l’adolescent, malgré son esprit de contradiction, opte pour la solution raisonnable.

« Nan, parce que c’est pas pour casser l’ambiance mais va falloir que j’rentre, j’ai pas envie que ma daronne se lève pour aller à la salle de bain en pleine nuit et voit que je suis parti. J’sais pas pour tes vieux mais la mienne elle peut être pas mal casse-bonbons… »


S’il s’écoutait, il resterait à trainer, m’enfin, il faut pas déconner, à force, ça va vraiment commencer à se voir, qu’il fait le mur quand la nuit tombe. Enfin, dans l’absolu, le binoclard préfère quand même s’assurer qu’il ne lâche pas Nadia dans la nuit à 2h à pieds de chez elle… Même si, bon, si c’était le cas, il ne pourrait pas non plus faire grand chose pour elle. Enfin tout ça pour dire qu’actuellement, il a un peu le cul entre deux chaises, ce gros niais.







« Grblm... Quand j'te parle c'est en #cc9999,
mais t'façon j'préfère aller dessiner... »

RPs : on en cherche o/

DCs : Cobaltium, Alexander, Angarade, Mell, Ludwig et Lionel.
Tobito Hansen
Civil
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Juin - 3:08
Revenir en haut Aller en bas
J’entraine le p’tit gars et Tobito à ma suite mais les policier nous ont juste regarder totalement médusés. Même pas ils nous poursuivre. Faut bouffer moins de donuts, les gars. Vous pourriez nous courir après. On a limite volé un pokémon. Yolo.

- Tu m’étonne que la délinquance augmente… Pauvres tanches.

Même pas foutus de poursuivre deux jeunes avec un Chamallot. Un CHA-MA-LLOT ! Le pokémon le plus lent d’esprit après Ramoloss. Sérieusement. Les mecs, bougez vous là ! Non ? Bon ok. Non. Bon bah tant pis. Le Chamallot est à moi.

« T’vas vraiment l’garder ? Et… C’est sérieux ? Genre, t’as carrément des écuries, chez toi ? »
- Bah bien sur que je vais le garder ! Il sera mieux que dans un refuge ! T’aimerais être derrière des barreaux parce que t’as pas de parents, toi ? Et oui, on a vraiment des écuries chez nous ! Mon frère il a Girafarig. Bon, c’est une saloperie, hein, mais voilà. Le Girafarig, pas mon frère. Quoique… Bref ! Tu veux venir les visiter un jour ? Pis comme ça, tu pourras attester de l’état de santé du p’tit gars !

Enfin, c’est qu’une proposition comme ça, c’est lui qui voit. Tobito me fait remarquer qu’il est tard, et c’est vrai que je suis fatiguée, aussi, un peu. Tellement d’émotion en une soirée.  Un peu trop d’émotion, même.  Entre la course-poursuite et la découverte du p’tit loulou. Pfiouh, il va faire bon au lit, c’moi qui t’le dit. Est-ce que Tobito me fait une proposition détournée de raccompagnement ? Ha ha ha ! C’est presque trognon ! Dire qu’il boudait il n’y a même pas trois heures !

- Mes parents ne s’inquiètent pas de savoir si je suis là ou pas. –haussement d’épaule- Bref t’emmerde pas à me raccompagner si ta vieille te fait des misères. Je saurais me débrouiller. C’est une habitude chez moi. Allez, rentre bien chez toi Tob’s et j’espère qu’on se reverra au court d’art lundi !

Et je prends le chemin de ma maison, lentement, au rythme du Chamallot profitant encore de la fraicheur de la nuit.


J'ai pas peur, moi, madame! {Nadia - Page 2 Giphy

Nad' ira te cracher au visage en #663366

DC : Amaryllis R. Apalou
Nadia Roque-Lartigue
Civile
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Juil - 18:18
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le profil
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: