Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 Diabolo menthe (OS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludwig Nagel-Jung
avatar
Civil
Messages : 73
Date d'inscription : 09/02/2018

MessageSujet: Diabolo menthe (OS)   Ven 13 Avr - 16:44

Diabolo menthe.
Centre ville de Nuva Eja - Début Mars 2023 - Vers 14h
Ludwig   Ellias
Je n'avais jamais pris le bateau depuis Baguin jusqu'à Nuva Eja, mais c'est vraiment un voyage sympa ! Et pas si long que je l'aurais imaginé. Même si, en fait, ça me paraît long du fait que, bah, j'ai hâte d'arriver à Nuva Eja !

Comment est-ce que je me retrouve à voyager vers l'île la plus bling-bling du coin... ? Ahah ! C'est là que ça devient intéressant ! Vous vous souvenez de mon cousin Ellias ? Eh bien, je ne savais pas, mais il travaille pour la compétition. Genre, il est administrateur et tout ! La classe quoi ! En même temps, ça ne m'étonne pas trop parce qu'Ellias ait monté les échelons comme ça.. Ça fait super longtemps qu'on s'est pas vus mais il est très intelligent et travailleur. Il y a Soltan avec moi, aussi. Il voulait m'accompagner à Nuva Eja, pour rencontrer Ellias aussi. J'ai un peu rouspété qu'il fasse le parano par rapport à un membre de ma famille, mais bon, en même temps, je comprends un peu. C'est juste que ça a été long de trouver un moment où mon tuteur était libre et acceptait de faire la route avec moi. Je ne sais pas tout, mais Ellias a dit qu'il était bien installé depuis 2020 dans le coin... Vivement qu'il me raconte tout ça ! C'est dommage qu'on ne se soit pas revus depuis... Bah, depuis que je vivais chez Papa et Maman... Mais bon, lui et Tonton Hanz avaient surement du travail, et quand je parlais d'eux à Alex, bin... Il disait que c'était de la faute de Papa et Maman, que Ellias et Tonton Hanz faisaient tout ce qu'ils leur disaient car ils étaient forcés et parce que Papa est un manipulateur. Hm ! Ça fait du sens, maintenant que j'y pense... Enfin bon ! Pas de mauvais souvenirs aujourd'hui, j'ai juste hâte de revoir mon cousin ! En plus, Nuva Eja est en vue et on nous annonce qu'on arrive dans 10 minutes. Yes !

Ellias a dit qu'il nous retrouverait au port de plaisance. Je ne tiens plus en place quand on commence à débarquer, au point que Soltan doit me demander plusieurs fois de ne pas m'agiter comme ça, pour ne pas presser ou bousculer sans le vouloir les gens devant nous. Mais-euh ! C'est pas lui qui n'a pas vu son cousin préféré depuis 8 ans ! Déjà que des cousins, j'en ai pas beaucoup... Bref. On est enfin sur le quai et je tire mon portable de ma poche pour envoyer un nouveau SMS à Ellias. Bon, ok, je lui en ait déjà envoyé 5 pendant le chemin et Soltan m'a dit de me calmer histoire de pas être trop envahissant. Il a sûrement raison, il vaut mieux pas trop saouler les gens. Ah ! Il faudra aussi que je prévienne Alice que je suis dans le coin ! Mais, là encore, Soltan m'a dit de faire une chose à la fois et de m'en tenir à ce qu'on a prévu initialement... Et en plus on ne peut pas déranger Alice et sa famille sans crier « gare », gnagnagna, et, oui, bon, je suis d'accord que c'est plus poli de faire ainsi. Je suis un garçon poli, je sais qu'il faut respecter les espaces vitaux de chacun, sinon ça peut-être oppressant. Mais des fois je fais peut-être pas assez gaffe quand mon enthousiasme prend le dessus. Aujourd'hui, en tout cas, je serais sage, de toute façon. Surtout que maintenant qu'on est arrivés, j'ai un peu le trac et les jambes qui tremblent de hâte. Maintenant qu'on en parle, j'aperçois justement Ellias au bout du débarcadère.

« Oh ! Il est là ! »


Soltan plisse les yeux pour observer le grand allemand mince et quelque peu rigide aux cheveux noirs qui ne semble pas m'avoir vu derrière ses lunettes de soleil et avec la foule. Mais moi, je l'ai tout de suite reconnu ! Il est toujours habillé aussi classe avec ses chemises sombres bien repassées rentrées dans le pantalon... Le mec look que tonton Hanz ! Il lui ressemble encore plus qu'avant, avec sa mèche de cheveux dans le visage et ses yeux un peu tombants, waouw ! Il a l'air d'avoir grandi, d'ailleurs, mais ça, ça doit juste être moi qui hallucine... En même temps, comme moi j'ai vraiment grandi, j'ai l'impression qu'Ellias est moins impressionnant. Alors que j'arrive à sa hauteur, Ellias m'aperçoit et se fige un instant, le temps de me reconnaître.

« … Ludwig ? »

Je lui fais un signe de la main et lui adresse un « Heyyy ! » enthousiaste, mourrant d'envie de me jeter à son cou. Le plus âgé retire ses lunettes de soleil et m'observe, les yeux ronds.

« Qu'est-ce que tu as changé, je ne t'avais pas reconnu ! »

Plutôt flatté, cette fois, je ne résiste plus à me jeter dans les bras d'Ellias, qui lâche un « oh » surpris. Lui et Soltan échangent un regard formel, puis je me détache, tout sourire.

« Je suis content de te voir, ça fait trop longtemps ! »
« Ça fait longtemps, oui. »
Fit Ellias d'un ton calme, l'air un peu ému quand même, me souriant. Puis il se détacha pour se tourner, plus formel, vers Soltan et lui proposer une poignée de main. « Enchanté. Vous devez être Soltan Green. Ellias Nagel. »
« Bonjour. »
« Vous êtes le tuteur de Ludwig... ? »


Devant la neutralité apparente et le côté taciturne de Soltan, Ellias avait l'air un peu déstabilisé. Sûrement parce que Soltan est plutôt impressionnant physiquement aussi. Je suis habitué à sa taille mais à 6 ans, il me faisait peur, j'avoue !

« Ce n'est sûrement pas à moi de vous dire ça mais... Merci pour ce que vous faites pour Ludwig... »


Ellias eut un sourire embarrassé et ramena ses mains à lui, sans oser échanger un regard avec l'air naturellement patibulaire du fermier, ses yeux fins et cernés, derrière ses cheveux gris qui lui tombent dans le visage, qui s'était pourtant mis sur son 31 (comprenez, une chemise à carreau et un pantalon autre que ceux qu'il porte pour courir dans le purrain), qui se contenta d'hausser les épaules, et de répondre, sans concession :

« En effet. Mais, de rien. »


Ellias n'osait déjà plus regarder Soltan. Même si ce dernier n'essaie pas d'être méchant ou rabaissant, il est un peu... Brute, disons. On s'y habitue mais Ellias ne doit pas avoir l'habitude de voir ça dans son travail d'administrateur. Une fois un silence embarrassant (surtout pour Ellias) passé, mon cousin eu l'air de se détendre un peu et me sourit un  peu timidement.

« Bon... Est-ce que je vous offre quelque chose à manger ou à boire, maintenant que vous êtes là ? »
« Ouiiiiii ! »


Soltan roula des yeux à ma réaction puis haussa les épaules pour répondre à Ellias. Hé, j'y peux rien, j'ai envie de retomber en enfance, quand mon plus grand cousin est là ! On se retrouva sans tarder sur la terrasse d'un café. Ellias nous avait montré quelques jolies rues au passage, en nous présentant un peu sa ville. Il me montra aussi, de loin, la tour ultra stylée de la compétition. Moi je préfère les QG des Rangers, mais, je ne lui dirai pas ! Peu importe, finalement, tout ce qui compte c'est de le revoir ! Quand mon regard se redirige vers les deux adultes, c'est un peu la douche froide... Y'a une sale ambiance. Ellias s'aperçoit que je les regarde, se redresse, s'éclaircit la gorge tandis que Soltan sort son portable.

« B-Bon, que veux-tu boire Ludwig ? »
« Un diabolo menthe ! »
« Et vous... ? Monsieur Green ? »


Le fermier arrête de tapoter à la vitesse d'une limace et lève ses yeux vers Ellias. Bon sang, Soltan, tu m'étonnes que tu fais peur à tout le monde quand t'es comme ça !

« Faites comme si j'étais pas là. Pour le moment je vérifie juste que vous êtes pas un type foireux. Puis je vous laisserais tous les deux si vous m'avez l'air réglo. »

Gênaaaaaant ! Après c'est à moi qu'on demande de toujours être poli ! Est-ce qu'il est toujours obligé de  faire ça ?! Je retrousse les lèvres et rentre ma tête dans mes épaules, serrant les dents en regardant Ellias, l'air de dire « je sais, ça craaaaint... ».

« Soltaaan, c'est bon ! Ça va, Ellias il est sympa... »

C'est pas comme si c'était mes parents et que là, je préférerais largement que mon tuteur soit présent. Ellias, néanmoins, ne réagit pas comme je l'aurais attendu, il semble justement un peu plus détendu. Plus sérieux, il hoche la tête.

« Ne t'en fais pas, Ludwig, je comprends la méfiance de Monsieur Green. » Plus confiant, Ellias continue de fixer Soltan avec plus d'assurance. « Je comprends vos réticences vis-à-vis de notre famille, après tout... Mon oncle m'a dit cependant que vous étiez quelqu'un de responsable, malgré ce qui a pu se passer. »

Soltan ne répond pas, se contente de hausser les épaules. Son oncle... Papa ? Je me crispe et me resserre au fond de ma chaise, inconfortable. Ils étaient obligés de parler de trucs relous comme ça. Mon diabolo menthe arrive et je joue avec le mélangeur et les glaçons pendant que les deux autres discutent de trucs trop sérieux et adultes et déprimants pour moi. Boudeur, j'essaie d'attirer l'attention en faisant des bulles avec ma paille pour changer de sujet, en fermant mes oreilles aux sujets qu'ils abordent... Mes parents, peut-être... Ils ne parlent pas d'Alex ni d'Irina... De la tutelle de Soltan qui semble rassurer de plus en plus Ellias.. Et gnagnagna, et Ludwig, dans tout ça ?! Bah, Ludwig il va juste faire comme quand il est dans le bureau de l'assistante sociale et pas écouter parce que c'est chiant et pas agréable vos histoire d'adultes !

« … Ludwig ? »

Ah, bah, ils se rappellent que j'existe, maintenant ? Je relève la tête de mon diabolo, l'air plus agressif que je n'aurais voulu le laisser paraître.

« Tu as écouté ce qu'on disait ? »

Je grogne, n'osant pas répondre un « non » insolent à Soltan qui me regarde déjà sévèrement. Je suis toujours aussi crispé et les deux  adultes le remarquent. Soltan soupire puis se force a avoir l'air un peu moins dur.

« On discutait avec ton cousin et, donc, comme il a une heure et demi devant lui, il te propose d'aller te faire visiter le centre ville ou la tour de la Compétition. Je reviendrais te chercher après. »

Hein ? Mais je croyais qu'il le sentait pas et qu'il voulait nous coller... ? Ils ont réussi à s'entendre pendant que j'écoutais pas ? Comme je les regarde avec un regard incrédule, le fermier se permet d'insister.

« ...Ça te va ? »
« Ah, euh ! Oui ! »
« Bon, alors je vous laisse. »


Je n'ai pas le temps de le remercier que Soltan prend congé et quitte la terrasse. Ellias me sourit, l'air soulagé. Évidemment que Ellias ne me fera pas de mal, à se demander pourquoi Soltan se méfiait ! Tout sourire, je me retourne vers Ellias.

« Ouf, il est parti, on va enfin avoir la paix... »
« Il a l'air de quelqu'un de droit. »
« … Il est relou, aussi... »


Marmonnais-je, en touillant le liquide vert de mon verre avec mon mélangeur. Ellias sourit en coin, l'air attendrit, comme réalisant que je suis devenu un adolescent tout ce qu'il y a de plus classique et grognon.

« Ça se passe bien quand même ? »
« Mh-mh... La vie à la ferme c'est parfois un peu chiant mais bon, on mange bien et les enfants de Soltan sont super chouettes. »
« Oh, il a des enfants ? »


C'est Soltan ou moi qui l’intéresse ? Faudrait savoir.

« Ouais, y'en a 3, en fait. Marilyn qui a 11 ans, et Iris et Mikoto qui sont faux jumeaux et qui ont presque 6 ans. »


Ellias hocha la tête, l'air un peu surpris, mais aussi rassuré. Je ne sais pas pourquoi, ça me met mal à l'aise qu'il m'interroge que la famille de Soltan... Peut-être car ce n'est pas ma famille biologique, avec laquelle lui a toujours vécu, et qu'il se trouve que nous avons la même, de famille biologique... ? Sauf que cette famille, Ellias l'aime et en est aimé, et moi, Alex... Meh. Ça me fout le cafard et je crois que ça embarrasse mon cousin.

« Et... Comment ça va, à l'école ? »


Pourquoi il ne me pose que des questions bêtes ? Il ne voudrait pas qu'on s'amuse ou qu'on rigole ensemble comme quand j'étais petit ? Est-ce qu'il agit comme ça car je n'ai plus 4 ans... ? Mais c'est lourd ! Et nul. En plus, Ellias a très bien reussi ses études et sa carrière, alors qu'est-ce qu'il va penser quand je vais lui dire que j'ai redoublé ma cinquième et que j'ai pas des bonnes notes car j'ai pas envie d'étudier comme quand j'étais en CP, et que les profs me grondent parfois car je sèche parfois les cours... ? Il va certainement faire la tronche. Il faut que je me sorte de cette situation... Alex saurait improviser, à ma place. Qu'est-ce qu'il ferait ?

« Hm... On est obligés de parler de choses reloues, comme ça ? »


Poser une autre question et sourire et... Non, ce n'est pas bien. Ça ne marche pas. Je n'arrive pas à sourire. Je me sens mal, de répondre ainsi, sur la défensive, à Ellias. Je détourne le regard vers mon diabolo, pas franchement fier de moi. Je ne vois pas l'air soucieux qui se peint sur le visage de mon cousin.

« Des choses reloues... ? »
« B-Bah... Des trucs comme ce dont vous parlez avec Soltan... C'est pénible, moi je voulais venir pour m'amuser avec toi et puis j'ai droit aux sermons et aux histoires de famille ! »


Ellias lâcha un soupir. Ses épaules tombèrent. Il a l'air préoccupé.

« Ecoutes... »

Quoi encore ? Je grogne, courroucé malgré moi. Il va me parler de Papa et Maman ? J'imagine qu'on ne pouvait pas éviter le sujet, maintenant que j'y pense. Je n'ai plus 5 ou 6 ans, Ellias ne peut pas faire comme si ne rien était et me traiter comme si c'était le cas. Je me tends, sans savoir quoi dire pour empêcher ce qui va suivre.

« Beaucoup d'années nous ont séparé, je ne peux pas faire comme si tu étais encore un enfant... Et puis, il faut comprendre ton tuteur. Après ce qui s'est passé dans ta famille, ta venue ici, les histoires avec Helmut, Martha et Alexander, c'est normal que... »
« Quoi, « Alexander » ?! Alex m'a sauvé, mais Soltan veut pas que je le vois autant que je voudrais ! »


Lui aussi, il voudrait que je le vois moins ? C'est ça, leur plan ? Ou est mon cousin Ellias qui me dorlotait et était gentil avec moi ? Comme il me voit paniquer, la compassion a l'air de prendre le dessus dans le regard du plus vieux. Il pose une main sur mon épaule, espérant m'apaiser.

« Monsieur Green voulait juste être sûr de pouvoir me faire confiance. C'est tout. »

Je me sens m'empourprer. C'est moi qui suis embarrassé, maintenant. La honte, qu'Ellias m'ait vu comme ça, en mode dalleur d'attention ! Mais je suis vraiment confus... je suis content de le revoir,   mais il y a un malaise étrange, puis le rappel de ma famille biologique, tout ça. J'étais trop jeune, je ne me souviens pas bien de tout ça, je sais juste que Alex m'a sauvé, que avant ça c'était horrible et après, bah, Alex est parti et je me suis retrouvé avec Soltan en attendant qu'il termine de purger sa peine de prison... C'est bizarre, tout ça, c'est vrai. Je suis tordu ou quoi... ?

« ...Tu m'as l'air contrarié, Ludwig. »


Je relève la tête. Merci Ellias de me tirer de mes ruminations cheloues ! Il ne sait pas comme il tombe à pic ! Je lui ressors mon plus beau sourire et secoue frénétiquement la tête.

« Ah ! Non, non, pas du tout ! Je pensais à... C'est pas grave ! »

Bon, ok, je mens un peu. Je suis contrarié, mais c'est pas la faute d'Ellias, quand j'y réfléchis bien. Je suis juste trop prise de tête, comme gars, sérieux ! J'ai déjà foutu la sale ambiance, hors de question que je recommence. Un peu gêné, je penche la tête sur le côté, puis fait un peu la moue.

« D-Désolé de pas avoir été sympa. »
« C'est un sujet compliqué. On en parlera quand tu seras prêt. »


Je cligne des yeux. Comment ça ? Soltan aussi, me dit ça, mais... Bah, Ellias sait déjà tout sur le sujet, non ? Hm... Autant pas y penser maintenant. Je suis heureux qu'il soit si compréhensif. J'agrandis mon sourire, hoche la tête et aspire le reste de mon diabolo menthe avant de me lever. Le plus âgé m'observe faire, circonspect, jusqu'à ce que je lui tende la main.

« Tu vas me faire visiter, alors ? On a plus beaucoup de temps ! »


Ellias eut l'air surpris et un peu ramolli, mais il accepta sans trop hésiter. Finalement, je crois qu'il était content de me revoir aussi. On a pas eu le temps de visiter la tour, mais la petite visite du centre aura déjà été géniale avec lui. J'ai hâte à la prochaine fois qu'on se verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Diabolo menthe (OS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: L'Île d'Enola :: Île de Nuva Eja :: Centre-Ville-