Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Eté 2024

~25° - 37°C / Fortes chaleurs dans les terres, venteux sur les côtes, orages occasionnels.

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
- Cendrée cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
- Pseudo cherche ...
- Pseudo cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez staff !




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tchou-tchou le p'tit tram'
Tchou-tchou le p'tit tram'.
avec Easton Brady
Début mai, Station de tram centrale de Dimaras, vers 15h.

Parfois, les Pokémon sont capricieux et n’en font qu’à leur tête. C’est une chose que Mell redoute assez spécifiquement car il n’a aucune autorité sur ses alliés. En plus, ces temps-ci, il n’a pas franchement le temps de bien s’occuper de tous ses Pokémon en dehors des repas, et il faut comprendre que certains apprécient moins que d’autres de rester trop longtemps dans leurs Pokéball. Alors, précisons tout de même que maltraiter les Pokémon n’a jamais été le truc de Mell. Simplement, il lui fait gérer avec le fait qu’il n’a pas beaucoup d’espace chez lui, qu’il lui faut sortir obligatoirement pour que tout le monde se dégourdisse les jambes. Aussi, il a de plus en plus pris l’habitude de travailler en extérieur pour faire sortir ses Pokémon, que ce soit quand il est chez lui à Nuva Eja, où au travail à Vanawi. La batterie dernier cri qu’il a acheté pour son ordinateur portable lui rend bien service, à ce niveau. Enfin, dans tous les cas, ces sorties sont aussi l’occasion de se forcer à aller sur le terrain et aussi à visiter de nouveaux endroits qu’il n’avait pas vu avant.

Néanmoins, malgré les aménagements que Mell fait sur son emploi du temps pour ses sorties sur le terrain et permettre à ses Pokémon de s’aérer… Eh bien, il lui faut toujours gérer le caractère turbulent de certains de ses alliés. Et par là, il pense à Azolith, le Soporifik toujours de mauvais poil. Aussitôt avait-il débarqué à Dimaras par le tramway venant de Vanawi, par envie d’aller visiter un autre coin qu’il ne connaissait pas, le Pokémon Psy avait surgi de sa Pokéball pour fustiger son dresseur de l’avoir laissé enfermé un peu longtemps.

« M-m-maiiis, Azo, j’suis d-désolé, j’t’ai d-d-dit… »


Tout penaud, le chercheur tentait d’apaiser son Soporifik en train de faire une scène en public, à la sortie de la station de tram. Normalement, il se calme avec les excuses de Mell, mais là… On dirait que quelque chose n’allait pas. Mell ne vit pas vraiment venir le moment ou son Soporifik tapa du pied et se mit soudainement à briller pour… entamer son évolution. Le chercheur ne savait pas qu’un Pokémon pouvait vraiment évoluer sous le coup d’une colère, mais peut-être que cela expliquait l’était nerveux de son allié… ? Tout cela était bien beau et Mell regarda l’Hypnomade d’un air estomaqué, la mâchoire pendante, mais... en revanche, il se sentait un peu étourdi… Sous le coup de sa petite crise et au moment de son évolution, le Pokémon psy avait projeté une onde hypnotique. Et voila que deux passants, dont une vieille dame, marchaient de travers, l’air somnolents.

« Aaaaaah ! Azo, r’garde c’que t’as fait ! »

En bon serviteur de vieilles dames agrégé, Mell se précipita vers la madame qui tombait avec son caddie et un « ooooooh » de diva en détresse et l’aida à s’asseoir. L’Hypnomade, quant à lui, se sentit tout de suite très coupable et… Courru se cacher derrière son maître en voyant un jeune homme portant l’uniforme de la Milice s’approcher du lieu de la « crise ».

« Mais… Oh-oh… »


Mell baissa la tête comme un enfant en train de se faire gronder (déjà que la vieille dame lui reprochait à juste titre d’avoir laisser sortir son « gros machin jaune à gros nez et mal élevé »), n’osant pas regarder le Milicien dans les yeux.

« Euh, euh, on est p-p-pas des f-fauteur d’trouble, m’sieur l’Milicien, j’vous jure… »
« Mon œil ! Bande de malandrins ! Ce sont surement des terroristes, m'sieur l'Milicien ! »
« M-m-mais, non, m’dame-euh j’vous j-jure… »


M’enfin, sérieux, Mell, t’as 4 ans, ou quoi ?







Mell pique ses crises et se la pète en #663300.
RPs : Easton.

DCs : Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarade, Ludwig et Lionel.
Mell Straum
Scientifique
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Mai - 16:50
Revenir en haut Aller en bas







Tchou-tchou le p'tit tram'

Easton Brady & Mell Straum
( Début mai 2023 )



Encore un jour de plus à patrouiller dans cette station, ça m'enchante pas vraiment et mes soupirs à répétition, que j'essaye de cacher en restant dans mon rôle de milicien, peuvent en témoigner. C'est jamais beaucoup animé et je patrouille seul, il m'arrive de faire sortir Poonch pour me tenir compagnie de temps en temps mais j'ai remarqué que les gens autour devenaient plus nerveux en le voyant alors je me retiens de l'appeler. Faut dire qu'il est bien plus imposant depuis qu'il a évolué mais il a aussi besoin d'encore plus se dépenser.

L'après-midi bat son plein mais la journée n'en devient pas pour autant plus excitante, toujours rien à signaler à part quelques objets perdus et des gens qui ne savent pas dans quel sens ils doivent prendre le tram pour se rendre à tel ou tel endroit. J'ai plus l'impression de servir de gps ou de nounou quand je patrouille ici, et le temps devient vite long. Mais on dirait que j'ai parlé trop vite, je commence à entendre des bruits anormaux vers la sortie. Enfin un peu de mouvement!

Je suis la directions des bruits et commence à ressentir des vertiges, oula peut-être que c'est plus sérieux que je ne le pensais, j'aimerai pas que ça dégénère. Par prudence J’appelle Poonch et continue à me rapprocher jusqu'à apercevoir un homme et son Hypnomade j'imagine, se faire engueuler par une vieille dame. Le pauvre a l'air de n'avoir aucun contrôle sur la situation, bon on va essayer de comprendre ce qu'il s'est passé et de régler ça calmement. En tout cas cet homme semble vraiment désolé de ce qui se passe et ne mérite sans doute pas autant d'acharnement de la part de cette vieille dame.

J'arrive à leur niveau, l'Hypnomade me remarque et part se cacher derrière son... Mais non?! Je reconnais cette tête! Un pauvre gars qui se fait engueuler par quelqu'un à cause de son pokémon, ça pouvait être que lui! Mell Straum, ça fait un sacré moment que je l'avais plus revu mais il baisse immédiatement la tête en voyant mon uniforme et ne semble pas m'avoir reconnu ou vu mon visage du moins. Parfait, je vais le faire marcher un peu alors. Il m'en voudra pas, si ça peut le tirer des griffes de cette dame.

Elle les accuse de terroristes. Mell un terroriste, ça serait la meilleure, je sais très bien que vous n'êtes pas des fauteur de troubles!

-"Allons n'exagérons rien Madame, personne n'est blessé. Je vais m'occuper de son cas ne vous en faites pas, un dresseur est responsable des actes de son pokémons après tout!" Je prend un ton sérieux mais qui doit sembler bien faux à cause du fou rire que je retiens devant la scène qui parait improbable.

-"Vous pouvez repartir tranquillement, ils ne poseront plus de problème pendant un bon moment. Vous monsieur, je vais vous demander de me suivre et de rappeler votre pokémon immédiatement."

Je l'emmène un peu plus loin hors de la station, c'est sadique mais pourvu qu'il ne m'est pas reconnu. Il doit être en train d’imaginer les pires scénarios le connaissant. Bon, les gens de la station ne peuvent plus nous voir ici, je vais arrêter de le faire marcher quand même.

-"Enfin libéré de cette vieille hystérique bordel." Je me retourne face à lui, "Tu peux le rappeler si tu veux ton Hypnomade, il semblait bien énervé. Tu me reconnais, c'est Easton! Alors raconte moi tout. T’habites à Dimaras maintenant?" Moi qui trouvais ma journée ennuyante, Mell vient de me la sauver on dirait.
Easton Brady
Milicien
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mai - 18:02
Revenir en haut Aller en bas
Tchou-tchou le p'tit tram'.
avec Easton Brady
Début mai, Station de tram centrale de Dimaras, vers 15h.
Elle ne manque pas d’air, cette vieille madame, tout de même ! Je suis coupable d’avoir laissé Azo faire des bêtises en piquant sa crise, certes, mais je ne suis pas un terroriste ! Méchante madame !

Mell était en voie de devenir rouge de colère quand le Milicien intervint pour régler le problème. Tout à fait honteux de ce qu’il venait indirectement de déclencher, il n’osa pas jeter un regard au représentant de l’ordre. Oui, bon, je vais finir au poste, moi… Dites à ma sœur que je l’aime et à Natsume qu’il est vraiment moche, je pars en paix ! Le Milicien déclare que Mell est responsable des actes d’Azolith… Oui, c’est bien ce que le binoclard était en train de penser. C’est limite s’il ne tendait pas déjà ses poignets pour qu’on lui passe les menotte et qu’on l’emmène dans une salle d’interrogatoire glauque, pour lui mettre de la lumière dans la figure et l’intimider.

Enfin, ça, c’est ce que Mell pensait jusqu’au moment où il lui fallu lever la tête vers le Milicien pour prendre congé de la vieille dame et se diriger -qu’il pensait- vers le commissariat. Il obeït docilement en rapellant son Hypnomade, s’excusant au Pokémon psy d’un regard coupable. Bon, bon, emmenez-moi au mitard, faisons vite, j’vous en prie…

« D’accord m’sieur l’ag-agent… Z’allez m’emmener au co-commisar-riat… ? C’va durer lon-longtemps ? Parc’que c-c’est à moi d’faire la cu-cuisine ce soir… »

Fit-il, tout penaud, et pas vraiment conscient de la réalité des choses qui lui arrivaient. En même temps, son dernier souvenir du commissariat, suite à la fusillade dans laquelle il s’était retrouvé avec Leanne il y a 7 ans n’était pas très réjouissant. Et il y eut le moment où il tiqua à la vue des cheveux gris-blancs du Milicien, après qu’ils se soient déjà bien avancés vers la sortie de la station. Il n’a pas une mémoire incroyable des visages, surtout ceux qu’il a croisé dans les bars où il regardait les matchs de foot à Amanil. Toutefois, les cheveux clairs et le visage du Milicien lui étaient vraiment familiers. Mais ouais ! Lui, je le connais, j’suis sûr, maintenant ! Mais, vu comme il a été sévère, je ne crois pas qu’il… Ah.

Une fois sortis de la station, l’agent devint bien plus familier. Mell comprit alors que le Milicien était de son côté depuis le début et ses propos confirmèrent qu’ils se connaissaient déjà. C’est en entendant la voix et en voyant le regard de l’autre devenir plus naturels que le chercheur réalisa à qui il avait affaire. Aaaaaah ! Mais c’est Easton ! Bougre de con, pourquoi je m’en suis pas aperçu plus tôt ?! Probablement car il regardait ses chaussures, mais bon, passons.

« Oh, bah… oooooh ! Easton ! »

Répliqua-t-il avec un sourire bête au coin des lèvres, faut dire qu’il était plutôt soulagé de voir une tête connue. Et puis d’après ce que disait Easton, Mell allait à priori échapper au commissariat.

« A-Alors, tu m’em-mmène pas au commi-s-sariat ? »

Ouais, bon, j’sais qu’il m’a posé une question, mais bon je prefère être sûr. Bref, retournons à nos moutons dans la joie et la bonne humeur.

« P’naise, c’cool de t’voir ! J’dis pas j-juste ça parc’que j’ai d’la ch-chance d’être t-tombé sut toi… M-même si, q-quand même, hein ! M-m’enfin oui, c’cool ! »

Bon, voila, merci Mell pour cette intervention d’utilité générale… Dis des vrais trucs, pour une fois, mon couillon !

« Mais, euh, n-non, j’habite pas d-du t-tout à Dimaras, j’v’nais juste visiter après l’taff… En fait j’bosse à l’université de Vanawi maint’nant, comme j’suis med’cin chercheur. M-Mais j’habite à N’va Eja ‘vec ma s-sœur, sinon. »

En toute simplicité. Encore sous le coup de la surprise, Mell pris le temps de repasser en revue le Milicien face à lui. Ouais, donc, c’est pas un faux uniforme… Donc y s’est vraiment rangé avec la Compet… ? A vrai dire, Mell ne connaît pas assez Easton pour juger de sa façon de penser. Mais on ne peut pas dire que les grands divertisseurs de l’île qui sont également les mieux nantis et les plus puissants avec leur place de choix dans la sécurité aient une place d’honneur dans les petits papiers de Mell. Ce serait plutôt l’inverse, vu le peu de sympathie que la Compétition et ses oligarques lui inspirent. Mais bon, finalement, il ne connaît que peu Easton, bien sûr, Mell aimerait que tous les gens qui lui sont sympathiques partagent les mêmes idées que lui, mais ce n’est pas possible, il le sait bien. Et puis, après tout… Easton peut bien être comme Samaël. Ce dernier est tout de même la preuve qu’il y a aussi des gens bien parmi les Compéteux, même si tout ce qui vient de cette institution ne trouve pas grâce aux yeux de Mell. Enfin, tout ça pour dire qu’il n’ira pas faire la leçon à Easton, malgré le fait que ça fasse un petit choc de le voir dans cet uniforme bleu.

« Et t-toi, a-alors ? Tu… J’m’attendais pas t-trop à t’voir habillé comme ça j-j’dois dire, ahah ! »

Rétorqua-t-il avec humour, en désignant l’uniforme du jeune homme aux cheveux clairs. Encore une fois, il n’a aucune idée de ce qui a pu arriver à Easton ces dernières années. Celui-ci a certainement de bonnes raisons d’avoir rejoint les rangs de la Milice, du moins, Mell l’espère.

« Ça fait longtemps qu’tu f-fais ça ? Enfin… L-la Milice, tout ça ? Et… T’fais t-toujours du foot ? »

Parce que, quand même, c’est comme ça qu’ils se sont connus. Enfin, parce qu’ils allaient voir des matchs de foot américain, hein. Parce que bon, aussi féru de sport qu’est Mell, il n’irait pas sur un terrain de foot américain pour jouer, il a un peu trop peur. Mais bon, du peu qu’il connaissait Easton, il savait que lui avait pratiqué quelques temps.






Mell pique ses crises et se la pète en #663300.
RPs : Easton.

DCs : Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarade, Ludwig et Lionel.
Mell Straum
Scientifique
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Mai - 20:47
Revenir en haut Aller en bas







Tchou-tchou le p'tit tram'

Easton Brady & Mell Straum
( Début mai 2023 )



-"Tout dépendra de vous. Mais ça ne devrait pas vous empêcher de cuisiner ce soir ne vous en faite pas."

Mell est très coopératif, on dirait un enfant qui se fait prendre à voler des bonbons. Alors qu'en soit, c'est pas forcément de sa faute. Enfin ça peut arriver à tout le monde, c'était clairement pas la peine de s'exciter pour "si peu" mais les gens se sentent tellement vite en danger. Faut dire qu'avec le passif de l'île je comprend que certains se méfient de tous.

J'abandonne mon rôle de méchant moralisateur et Mell semble bien surpris d'avoir à faire à moi. Un mélange d'étonnement et sans doute un peu de soulagement à l'idée de pas finir au commissariat j'imagine.

-"Bien sûr que non je vais pas t'y emmener pour ça!" ça me fait plaisir de le voir mine de rien et on dirait que lui aussi est content d'être tombé sur moi, et les circonstances doivent bien l'arranger je pense.

-"Je vais pas te le cacher, sans toi je serai sans doute encore en train de me faire chier là-bas à tourner en rond alors ça m'arrange bien aussi d'être tombé sur toi. Enfin va pas dire à tout le monde que j'abandonne mon poste hein!" Surtout que je l'abandonne pas vraaaaiment, techniquement je fais mon travail là. Juste techniquement par contre. -"Par contre c'est sûr que tu as eu de la chance que ça soit moi, certains de mes collègues sont bien plus strictes! Je sais que c'est pas ta faute mais j'espère que ça t'aura servi de leçon quand même!"

Je casse peut-être légèrement l'ambiance en lui disant ça mais bon c'est pas dans le but d'être méchant, c'est aussi pour lui que je dis ça. C'est pas comme si je lui avais donné le moindre conseil mais je pense qu'il fera bien plus attention à l'avenir. Bref! J'apprends que Mell est médecin chercheur à Vanawi et qu'il habite à Nuva Eja . Il a fait un sacré chemin depuis la dernière fois!

-"Ah ouais, Médecin chercheur carrément?! ça rigole pas comme titre! Dans la pokéscience du coup ou rien à voir?"

Il m'a aussi dit qu'il venait visiter après le travail, j'espère que je lui casse pas ses plans à prendre son temps comme ça.
-" Et du coup, tu sais par où commencer la visite? Je peux te faire visiter les environs si tu connais pas trop! Je pourrai pas t'emmener trop loin mais il y a des coins sympas qui reste dans ma zone de patrouille, je dirai que tu t'es perdu si on croise quelqu'un de la milice."

ça fait un peu le gars qui s'accroche à son billet de sortie pour fuir l'ennuie mais ça me ferait quand même vraiment plaisir de lui faire visiter! Depuis le temps, je connais bien Dimaras et ça sera l'occasion de bien rigoler. Quant à lui, il semble intrigué par mon uniforme. C'est vrai qu'on ne s'est pas du tout croisé ces dernières années alors forcément on a manqué des épisodes c'est sûr.

-"Quelques années déjà oui et ça me plait bien! Tout les secteurs sont pas hyper intéressants mais dans l'ensemble, ma nouvelle vie ici est cool! J'ai arrêté d'en faire en club pour le moment, mais qui sait peut-être qu'un jour je retournerai en faire aux États-Unis." Au fond de moi je sais que ça n'arrivera sans doute jamais mais ça ne me dérange pas pour autant. Il y a 10 ans je ne vivais que pour le foot mais ma vie à bien changer depuis! Enfin on aura tout le temps d'étaler notre vie en marchant! A part si Mell a prévu autre chose.
Easton Brady
Milicien
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Mai - 20:39
Revenir en haut Aller en bas
Tchou-tchou le p'tit tram'.
avec Easton Brady
Début mai, Station de tram centrale de Dimaras, vers 15h.
La désinvolture d’Easton ne manqua pas de déstabiliser Mell. Il se souvient d’Easton comme une personne qui n’a pas l’air de se soucier de grand-chose, ce qui peut-être assez commun devant un match de foot et quelques pintes dans le nez. C’est un peu plus surprenant venant d’un Milicien en service. Euh, mais… Easton, t’es sûr de toi, là… ? A envie de demander Mell, ne sachant que penser du détachement qu’affiche le jeune homme aux cheveux clairs vis-à-vis de son métier. Le chercheur n’aime pas vraiment la Compétition ni la Milice mais à l’heure actuelle, ils sont quand même responsables de la sécurité d’Enola. Même si ce n’est pas ce en quoi Mell aime croire, eh bien, si certains Miliciens prennent leur travail autant à la légère… Boaaaaff, je fais de la parano, Easton doit certainement déconner ! C’est sûrement la manière d’être du Milicien de manière générale, se convaincu le binoclard.

« Ahah, euh, bah, r-ravi d’t’avoir sortir d’la… ! »
Puis pour le reste… « Oui, fin… Bon… V-voila, quoi… »

Aussi mou qu’un pot de slime qui a passé trop de temps au soleil. Plus dégonflé, tu meurs. Mell a trop peur de froisser son pote d’avant qu’il vient de retrouver pour s’avancer trop frontalement. Mais bon, il a tendance à faire ça un peu trop souvent, de faire entrer l’affect en jeu, ce qui l’empêche d’être franc. Ce n’est pas comme si sa grande sœur Leanne ne lui reproche pas régulièrement et que c’est d’ailleurs un de leur principaux sujets de discorde. Et même Mell se rend compte que se dire « Anarchiste » tout en ayant un comportement parfois franchement faux-cul, c’est… Assez moyen, non ? Comme Easton dit, j’ai quand même de la chance d’être tombé sur lui et pas un.e psycho-rigide qui m’aurait envoyé au commissariat pour moins que ça ! Sur ce coup-ci, le scientifique se contenta d’hocher la tête sagement.

La conversation prit de toute manière une autre direction. Sensible aux compliments (même s’ils n’en sont pas vraiment), Mell se tortilla bêtement comme une collégienne niaise à l’évocation de son titre « qui en impose ». Peuh, tu parles, j’ai juste suivi un cursus tout à fait standard !

« Ou-ouais, un peu mais p-pas v-vraiment, hein, en réalité j’suis juste un cherch-cheur comme les autres, juste que j’me suis débarrassé du Doctorat ! Mais, ouais, t’jours les Po-Pokésciences, l-les Pokémon copieurs, t-tout ça. »


Dit-il pour ne pas trop rentrer dans des détails et des considérations qui feraient facilement mal au crâne du Milicien. Pas qu’il ne pense pas qu’Easton risquerait de ne pas comprendre, mais même si la recherche c’est passionnant, ce peut aussi paraître assez obtus, vu de l’extérieur.

« J’comptais surtout m’balader, en fait, e-et… Bah, g-goûter des Dimachi et en rap-p-porter p’tet à Leanne. Tu co-connais un endroit où qu’y sont bons ? » Donc, par rapport à ce que Easton lui propose, c’est plutôt nickel. « E-En fait, comme j’quittais l’univ’ à Vanawi p-plus tôt m-me suis dit qu’tant qu’à f-faire, j’pouvais aller m’balader p-par ici. »

Le chercheur sourit au milicien tel un gros niais.  

« C’est sympa ! T’es sûr que c’bon p-pour ta su-surveillance… ? J’voudrais p-pas que t-t-aies des ennuis… »

Car Mell n’est pas spécialement flatté à l’idée qu’on prenne des risques ou renonce à certains principes pour sa pomme, même si ça part d’une bonne intention. Certain.e.s trouveraient ça charmant, certes, mais lui il aurait plutôt de la peine pour les personnes qui se mettent à ce point de côté pour se faire apprécier ou bien voir.  Ce qui est tout de même sacrément hypocrite, quand on y pense, étant donné qu’il se comporte de la même façon avec ceux qu’il considère ses amis. En revanche, il se montrerait tout à fait invivable et cassant avec une personne aux mêmes comportements, s’il il ou elle ne la connaît pas. Exemple typique de son comportement avec Easton qu’il apprécie, à qui il donne toutes les circonstances atténuantes du monde dans sa tête tout en disant mollement « oh mais euh oui quand même, ce n’est pas très très bien ohlalal ». Mais si Easton était un illustre inconnu, eh bah, le chercheur lui aurait simplement aboyé à la gueule et fait des sermons. Enfin. Il n’est pas un humain qui ne soit pas un hypocrite fini et celleux qui assurent l’inverse sont de fieffés menteurs.

« C-c’sympa d’ta part, en t-tout cas. M-Merci ! »


Pendant qu’Easton lui raconte sa nouvelle vie de Milicien brièvement, les deux commencèrent à marcher hors de la gare de tram pour de bon.

« Oooh ! Donc tu hab-habites à Dimaras, maint’nant ! Y paraît que c’devenu b-bien plus actif qu-qu’avant… ! C’cool ! M’disais, y’a des coins sympas pour regarder eul’sport avec un b-bon truc à boire, aussi ? Amanil ça m’manque, à c’niveau… S’tu s-savais l’prix des con-consommations à Nuva Eja… En même temps, ça me fait économiser un peu de sous m-mais… C-c’est ultra guindé, là-b-bas m-mis à part quelques’endroits ! »

Et effectivement, du peu qu’il peut constater, la ville a l’air plutôt chaleureuse… Quoique peut-être un peu touristique. Cette observation venant de quelqu’un qui adore faire le touriste est encore une fois assez déplacée, m’enfin. C’est un peu dommage qu’il ne fasse plus de foot, quand même ! Mais il doit manquer de temps en un sens, moi aussi j’ai un peu arrêté le sport, avec mon doctorat et tout. Enfin, si Easton lui propose gentiment d’aller voir ce qu’il veut… Eh bah, Mell est tout de même un sacré profiteur qui ne va pas de gêner.

« B-bon, du coup ch-chef ! Si tu m’montrais où c’est qu-qu’on m-mange des bons Dimachi ? J’voudrais en rapporter à ma s-sœur ! »

Il lui adressa une petite tape amicale sur l’épaule, tout content. Histoire de renvoyer la balle à Easton, Mell posa une question peut-être un peu plus épineuse que les autres, bien que pas vraiment piège. Du moins, ce n’est pas son but.

« M-mais, c’pas une qu-question pi-piège, hein, m-mais, ça m’intrigue… P-pourquoi passer du f-foot à la Milice… ? C’qu-quand même p-pas banal ! »


En un sens, il faut bien rattraper le temps perdu. Vu les évènements des dernières années, de nombreux itinéraires ont dû bifurquer de manière assez radicale. Et Mell considère qu’il a été chanceux de pouvoir poursuivre ses rêves malgré tout ce qui s’est passé.






Mell pique ses crises et se la pète en #663300.
RPs : Easton.

DCs : Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarade, Ludwig et Lionel.
Mell Straum
Scientifique
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Juin - 17:25
Revenir en haut Aller en bas







Tchou-tchou le p'tit tram'

Easton Brady & Mell Straum
( Début mai 2023 )




Je ne sais pas s'il est gêné que je sois impressionné par ce qu'il est devenu mais il fait comme si c'était pas grand chose. Pourtant un doctorat ça se valide pas en un claquement de doigts! Il a bien continué sur la même voie, je dois avouer que je n'y connais presque rien en pokésciences et même si je me souviens vaguement du terme "Pokémon copieurs", sans doute que lui ou quelqu'un d'autre m'en avait vite fait parlé, je ne comprend toujours pas de quoi il s'agit. Enfin j'ai une petite idée, le nom est quand même assez explicite. Je suis assez curieux de nature et il m'arrive parfois de lire des livres ou regarder des vidéos sur des sujets totalement aléatoire en me disant que ça peut être intéressant, mais là je n'ai pas non plus envie de l'ennuyer en lui posant un tas de question et puis il est pas là pour ça.

Les Dimachi attirent beaucoup de monde, des personnes font le déplacement jusqu'à Dimaras rien que pour ça parfois! C'est vrai que ça a du succès et qu'il n'est pas très dur de trouver des boutiques spécialisées. Mais c'est tellement devenu un élément touristique que toutes les boutiques ne font pas ça par passion mais plus pour l'argent parfois. Enfin chacun ses motivations, on n'est pas là pour juger!

-"Tu vis avec quelqu'un? Désolé je me rappelle plus si c'était déjà le cas avant. Enfin pour les Dimachi, il y a une boutique assez chic à une dizaine de minutes qui fait de la revisite mais c'est que du sucré il me semble. Sinon à quelques rues d'ici il y en a une spécialisé qui fait pas mal parler d'elle en ce moment dans un style salon de thé où se poser, j'y suis jamais allé mais j'en ai entendu beaucoup de bien. C'est toi qui vois!"

Je suis pas un grand fan des Dimachi, je comprend pourquoi ça plait, c'est facilement adaptable pour tout les gouts mais j'ai du mal avec la texture de la pâte.

J'ai l'impression qu'il s'inquiéte par rapport au fait que je quitte ma surveillance, et il a pas vraiment tort. C'est pas un comportement responsable mais je ne compte pas m'absenter bien longtemps et la station n'est pas abandonné pour autant.

-"T'en fais pas, il y a deux autres personnes qui patrouilles ailleurs dans la station. Si je pars vingt minutes, ça posera aucun problème! Et de rien, ça me fait plaisir."

La discution se fait naturellement, depuis le temps on a pas mal de chose à se raconter après tout.

-"Pour le coup je connaissais pas du tout avant mais ouais c'est une ville très sympa, je m'y plait bien! Et ouais je connais un coin sympa pour voir des matchs, ils retransmettent pleins de sports différents alors c'est souvent animé comme endroit. Faudra qu'on y passe un jour si ça te tente. C'est pas le moins cher, on paye un petit peu aussi pour l'ambiance quoi mais ça reste bien moins cher qu'à Nuva Eja."

Direction les Dimachi! Je laisse le choix à Mell de la boutique, dans les deux cas ce n'est pas bien loin alors je pourrai revenir à la station de tram plutôt rapidement. Mell me pose une nouvelle question par rapport à la milice et me demande pourquoi je suis passé du foot à là où j'en suis aujourd'hui. Je n'aime pas caché des choses au gens mais être franc ne serait pas vraiment utile dans ce cas là.

-"Bah, il s'en est passé pas mal de choses! Je n'ai plus la même relation vis à vis du foot qu'avant. Disons que je n'aime plus ça dans le sens compétitif, je préfère ça comme un divertissement. Mais je prend toujours du plaisir à en faire, j'ai encore un très bon bras! Après, pourquoi la Milice?... Disons que j'avais envie de me sentir utile après tout ce qu'il s'est passé sur l'île, je pense que les gens ont besoins de repaire en ce moment plus que jamais."

Même si je ne suis pas tout à fait honnête, enfin plutôt que je cache la vérité, je ne suis plus autant gêné qu'avant quand il s'agit de parler de mon passage à la Milice. Je commence enfin à avancer et à ne plus me détester et ça fait du bien.
Easton Brady
Milicien
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Juin - 0:06
Revenir en haut Aller en bas
Tchou-tchou le p'tit tram'.
avec Easton Brady
Début mai, Station de tram centrale de Dimaras, vers 15h.
Il est vrai que Mell était encore plus discret sur sa vie privée qu’aujourd’hui il y a 5 ans. Donc il est fort possible qu’il n’ait jamais dit à Easton qu’il vivait avec Leanne. Et en la nommant dans son flot de parole, Easton n’a peut-être pas fait le lien entre ce prénom et son lien familial avec ladite « Leanne ». Bref, Mell sourit en coin, un peu amusé, pour répondre à Easton. Peut-être que le Milicien s’imaginait autre chose et cela amuse un peu le chercheur, car généralement, on le voit plutôt comme un vieux garçon (lui-même aussi, d’ailleurs) qui vit seul avec 5 chats. Alors certes il aime les chats, mais tout de même. Bref.

« Ah, oui, Leanne, c’ma sœur. On vit ens-ensemble d'puis… Euh, bah, t'jours… ? »


Peut-être bien que c’est un peu étrange d’encore vivre avec sa sœur passé 30 ans mais… Bah, étant donné que c’est un peu la principale configuration familiale que Mell a connue, il ne se pose plus vraiment la question. Et puis, accessoirement, ce n’est pas tant un choix réfléchi de se part et de celle de Leanne, mais plutôt une évidence qui découle de leur côté quelque peu fusionnel. Lorsqu’ils étaient encore adolescents, ils n’interrogeaient pas cet état de fait car il était hors de question qu’ils vivent séparés. Mais, à mesure que les années passent Mell comme Leanne commencent à se rendre compte qu’il faut attribuer une inter-dépendance assez prononcée à cette relation « fusionnelle ». Et ce n’est pas forcèment sain, car l’un comme l’autre, ils commencent à avoir envie de vivre chacun de leur côté mais ne parviennent ni à en parler à l’autre sans se prendre la tête parfois assez méchamment sur le fait que « oui mais t’es sûr.e que tu pourras te démerder sans moi ?! ». Oui, ce n’est pas toujours joli à voir les relations fusionnelles, hein ? Bref, couper le cordon avec Leanne c’est très compliqué et ça créée de plus en plus souvent des conflits, malheureusement. Des conflits qui se finissent toujours en excuses et qui font malgré tout avancer les choses. Mais c’est difficile. Bref. Easton n’a pas besoin de savoir ça.

Bref, on parlait de Dimachi, pas de ma tronche. Apparemment, il y a des boutiques spécialisées entre les Dimachi sucrés et les salés. C’est l’humeur salée ou sucrée de Mell qui tranchera, donc ? Entre nous et pour la vanne on peut dire qu’il est salé la plupart du temps mais là n’est pas la question.

« Ah b-bah, va pour le s’cond, y parait q’y’a plus euh’d’choix d-dans les s-salés. »

Et surtout, Mell est très, très faible lorsqu’il s’agit de thé. Il en boit déjà à tous les repas mais bon, quel est le problème d’en prendre encore un peu plus ? Easton lui parla encore un peu de Dimaras. Il y a l’air vraiment bien installé avec des bars où il peut regarder le sport. Le scientifique lui confirma son enthousiasme d’un hochement de tête : ce serait sympa de se retrouver « comme au bon vieux temps ». Un peu étrange, d’ailleurs, ce recours absolu aux souvenirs nostalgiques pour créer des liens… Et s’ils ont évolué chacun de leur côté… ? Mell a peur que leur « relation » ne soit pas aussi agréable qu’avant, mais… Finalement, ce n’est pas comme s’il connaissait vraiment Easton.

A force de causer, penser et marcher, ils arrivèrent au salon de thé en question. Il ne leur avait effectivement pas fallu beaucoup de temps. Mell se mit à observer la vitrine du traiteur tout en écoutant Easton parler de la Milice. Les Enolians ont besoin de repères… ? Oui, c’est une manière un peu idéaliste de voir les choses. Après tout Mell l’est aussi, idéaliste et surtout, très naïf.

« Hm-hm… » Fit le chercheur d’un air un peu sceptique, avant d’hocher la tête. « J’vois c’que t’veux d-dire. ‘fin, t’sais, moi, les insti-tit-tutions qui p-parle de s-sécuriser l’pays c-comme la Compet avec des g-grandes paroles et les ac-ctes qui suivent pas forcément, j-j’ai un peu p-perdu la foi. ‘Fin, l’Regime, la R-Resistance, tout ça, t’vois… J’p-pense pas qu’ce s’ra la p-paix t-tant qu’y’aura des armes s-sur Enola, m’fin… C’juste mon op-opinion. »

Mais, Mell, on s’en fouuuuut… Tu veux foutre l’ambiance en l’air ?! Gros couillon utopiste. Probablement qu’il n’aurait pas dû s’étaler sur la politique, mais ça le démangeait un peu et après tout, ça n’engage que lui. Easton en fera ce qu’il veut et il ne lui dira pas comment penser. Car Easton n’a pas l’air d’avoir de mauvaises intentions en tant que Milicien, même s’il porte quand même une arme et que Mell a une méfiance très prononcée vis-à-vis de celles-ci qui lui fichent une peur bleue. Mais encore une fois, ce n’est pas Easton personnellement le problème, le médecin-chercheur sait faire la distinction à ce niveau… Peut-être un peu trop, mais, la chose est débattable. Laissant tout de même le temps à Easton de répondre, Mell se re-concentra sur les Dimachi et en commanda une douzaine, sachant qu’ils les mangeront à deux avec Leanne et qu’il en proposera à Easton. Finalement, il en pris trois avec une garniture au porc au caramel, trois bœuf et coriandre, trois à la pâte de cacahuètes et à la menthe et trois aux peperoni et poivrons.

« T’veux que j’t’en prenne quelqu’z’uns ? J’ai encore d’la m-monnaie. »


Au passage, il demanda aussi un thé glacé au citron à emporter, sachant qu'Easton n'a pas trop de temps, il ne veut pas le forcer à rester dans le salon de thé en attendant qu'il finisse.







Mell pique ses crises et se la pète en #663300.
RPs : Easton.

DCs : Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarade, Ludwig et Lionel.
Mell Straum
Scientifique
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Juil - 19:07
Revenir en haut Aller en bas







Tchou-tchou le p'tit tram'

Easton Brady & Mell Straum
( Début mai 2023 )



-"Ah ouais, tu vis avec ta sœur? ça doit être bien d'avoir ce genre de lien avec des frères et sœurs!"

J'étais fils unique alors j'ai jamais connu ça, bon oui clairement ça a beaucoup d'avantage mais je mentirai si je disais que je n'ai jamais rêvé d'avoir un frère ou une sœur. On fini vite par s'emmerder quand on grandit seul même si j'ai jamais été en manque d'affection, loin de là mais j'aurai aimé connaitre la complicité qu'on peut avoir avec quelqu'un d'autre que mes parents. Enfin de là à vivre encore avec elle, c'est pas trop extrême? Mais qui suis-je pour juger, après tout je connais pas vraiment sa vie!

Revenons en aux Dimachis et direction le salon de thé. Mell me semble plutôt enthousiaste à l'idée de se retrouver pour regarder des matchs dans le bar dont je viens de lui parler et ça me fait plaisir, je manque de compagnon pour ce genre de sortie ici.

On arrive devant la vitrine et je comprend pourquoi elle fait autant parler d'elle cette boutique. L'endroit semble vraiment chaleureux et accueillant, et ils ne vendent pas que des Dimachis ici. J'achèterai des viennoiseries pour mes collègues pour m'excuser d'être partie, bien sûr sans expliquer la vraie raison. Et pendant qu'on regarde cette vitrine, Mell me parle de sa vision de la paix sur Enola et j'avoue que ça me surprend. Je comprend son point de vue, avec ce qu'il s'est passé pendant le régime les gens ont encore du mal à faire confiance.

-"C'est vraiment pas con ce que tu dis et je pense pas que tu sois le seul à le penser pour les armes, malheureusement certains utilisent aussi les pokémons comme des armes tu sais. Je pense que tu as pu t'en rendre compte à l'époque du Régime, c'est triste. M'enfin la Compét' a toujours sus se montrer juste à mes yeux alors tu peux leur faire confiance, et à moi aussi! Même si je montre pas le bon exemple là tout de suite mais j'ai une bonne excuse n'est-ce pas?" C'est vrai que c'est pas vraiment sérieux ce que je fais et plus le temps passe, plus je risque de me faire taper sur les doigts mais c'est pas comme si je mettais la population en danger hein!

On rentre dans la boutique où on est bien accueillie et très vite pris en charge, je commence à sortir mon porte-feuille mais Mell me propose de m'offrir quelque chose. J’accepte facilement pour éviter une conversation gênante du genre "T'es sûr mais je voudrai pas t'obliger" "Mais si ça me fait plaisir" "Ah bah si tu insistes alors dans ce cas..." Et puis ça me fait aussi plaisir évidemment!  

-"Écoute, avec plaisir alors! Mais je vais plutôt prendre trois croissants si ça te dérange pas."

Une fois notre commande réceptionnée, Mell décide de prendre sa boisson à emporter.

-"Tu dois repartir tôt? Te sens pas obliger de te presser pour moi. J'aimerai pas t'empêcher de profiter."

Enfin en disant ça je vois la porte de la boutique qui s'ouvre et un de mes collègue de la milice entre en croisant mon regard.  

-"Hé Brady, t'es pas censé patrouiller vers la gare aujourd'hui toi?"

Oh bordel, heureusement je n'ai pas encore le sachet de croissant à la main mais finalement je ne suis plus trop contre l'idée de partir immédiatement. Je réfléchi à quoi dire mais j'ai l'impression que quoi que je dise, je vais m'enfoncer. Je lance un regard à Mell, le regard d'appel à l'aide. Je t'ai sauvé la mise tout à l'heure, me laisse pas tomber please!
Easton Brady
Milicien
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Déc - 22:13
Revenir en haut Aller en bas
Tchou-tchou le p'tit tram'.
avec Easton Brady
Début mai, Station de tram centrale de Dimaras, vers 15h.
Pendant longtemps Mell préférait se taire que dire ce qu’il pensait, même avec les personnes dont il est proche. Probablement car il a peur du malaise et qu’il ne veut pas être mal vu par les autres. Puis, il y a 6 ans, le binoclard avait pris l’habitude de ne pas de prononcer sur ses idées, comme il avait la sensation qu’il fallait absolument qu’il donne un avis tantôt sur Régime, tantôt sur la Résistance, et forcément qu’il prenne parti. Or, à l’époque, Mell n’en avait clairement pas envie car il n’était pas du tout en confiance, même devant sa grande sœur qu’il ne parvenait pas toujours à voir comme une alliée à ce niveau avec son obsession pour la Résistance… Quelque part ça n’a pas vraiment changé car il est toujours aussi méfiant des institutions, surtout de la Compétition et d’Elixir, mais au moins, maintenant, il a la sensation d’avoir le droit de dire qu’il n’a pas envie de choisir un camp car ces deux grands « partis » ne l’intéressent vraiment pas. De plus, le scientifique est aussi mieux entouré maintenant et ça l’aide assez à être honnête avec lui-même.

Néanmoins, après avoir osé dire ce qu’il pense, il y a toujours un moment tendu de « oh merde j’espère que j’ai pas vexé Easton en même temps je crois que j’ai bien fait de dire ça, c’est satisfaisant, mais, euh… voila, quoi » en attendant la réaction de son interlocuteur. La réponse d’Easton lui fit lever un sourcil interpellé. Certes des gens exploitent les Pokémon, dans la communauté scientifique aussi, d’ailleurs mais… Est-ce que change quelque chose au fait que ce soit tout de même encore en grande partie la compétition qui les utilise pour se battre et potentiellement comme des armes. Dans tous les cas ce qu’il avait fait remarquer à Easton ne voulait pas dire qu’il ne lui faisait pas confiance et ça, quand même, il valait mieux le mettre au clair.

« Ah, mais j’dis pas qu-que j’te fais p-pas confiance à t-toi, hein ! Pour le reste j’attends juste que, bah… j’att-ttends p-pas grand-chose en fait. D-Désolé. »

Meh, pourquoi je m’excuse ? Je crois pas en la Compet’ et alors ? Je serais pas le premier ni le dernier…

Dans tous les cas, rien de tel que la bouffe et les viennoiseries pour oublier les contrariétés. Easton n’hésita pas avant d’accepter la proposition du scientifique et tout radin qu’il peut être quand ça le concerne lui-même, Mell fut content de prendre quelques croissants en plus. Ses dimachi et ses croissants emballés, le lunetteux donna ses viennoiseries à Easton et regarda l’heure, comme l’autre lui parlait du temps qui lui restait.

« B-bah, j’passais juste qu-quelques heures en rev’nant d’la fac m-mais j’suis p-pas pressé et j’comptais p-pas faire-euh l’tour d’la v-vile non plus. M’fin c’plus p-pour toi et ton t-taff… »

Certes, Easton dit que ça va, mais Mell n’est pas totalement à l’aise avec le fait qu’il ait quitté son poste. C’est le soucis du Milicien, mais… Bon, le scientifique ne s’attendait pas vraiment à être un peu « pris à parti » dans cette histoire de « séchage de patrouille ». Car c’est le moment que choisit un collègue Milicien d’Easton pour passer dans le coin et commencer à fustiger le patrouilleur. Mell fit volte-face en entendant son pote se faire chauffer les oreilles par l’autre, et croisa, confus, le regard d’Easton alors qu’il avait la bouche pleine de Dimachi.

Euh… Attends, mais euh… J’dois l’aider ? M-mais, je sais que c’est mon pote mais c’est lui qui a quitté son poste, faudrait que je l’encourage… ? En même temps, j’allais pas lui dire ce qu’il est censé faire, c’est sa vie… M’enfin justement ! Qu’est-ce que t’essaies de me dire, là, Easton… ? Que faut que je te tire d’affaire quand tu savais quand même un peu ce qui pouvait t’arriver en quittant ton post ?! Mais est-ce que ce serait vraiment être un bon pote ?

« Euuuuuuuhmmm… »


Bon on est grillés mais autant tenter un truc et… mais c’est pas mentir à un officier, ce qu’on est en train de faire, là ?! C’est moi où c’est un peu puni par la loi, ça, en fait ?! En plus, si le collègue d’Easton pige qu’on est potes, ça risque d’être pire pour lui ! Oh et puis, merde !


« Ah ! Oh ! N-n-n-n-non-non, en f-fait c’t’un un m-m-m-malentendu m-sieur l’ag-ag-ag-agent ! »


Easton, tu vas me le payer, ça, si je termine au commissariat ! Ok, tu m’a rendu service pour la vieille, mais… bah, voila, tu fais quand même un peu chier !

Le fait qu’il soit en train de mentir et son coup de stress faisait que le rythme de diction du scientifique s’était multiplié par 10. Aussi, avec son bégaiement dont Mell jouait à fond en espérant décourager l’agent (et il déteste ça, ce n’est pas comme si c’était franchement amusant de base, même quand on sait rire de soi-même), le binoclard était vraiment incompréhensible en se lançant dans de grandes explications interminables… Une technique qui avait plusieurs fois fait ses preuves et découragé notamment des gros lourds insistants. Après avoir raconté une histoire assez improbable que même Mell n’avait pas trop compris lui-même, le scientifique termina ses explications tout en demandant plusieurs fois confirmation à Easton pour que tout cela tienne debout.

« B-b-b-br-brrrreeef ! L’officier B-B-Brady ic-ic-ici p-présent p-poursuivait un v-voleur  d-depuis la g-gare et… Y s’trouve que j’ressemb-blais b-beaucoup à c’v-v-v-voleur ! Al-alors… Y… Y’a eu quiproquo, j-j-j’ai p-p-pr-presque été arrêté et m-menotté a-alors… M’sieur B-Brady m’a acc-accompagné jusqu’à c’salon d’th-thé p-pour que je me r-remette d’mes émotions ! »


Ah bah bravo la police ! Si ma scène passe pas, sérieux, je sais pas ce que je fais mais ça risque de mal tourner comme la fois où je me suis réveillé avec ce stupide tatouage tête de mort indélébile sur l’épaule.


Dans tous les cas, après le discours un peu trop nerveux et long de Mell, le collègue d’Easton semblait rincé et en avoir totalement marre d’entendre le scientifique la ramener. Ce qu’il fait qu’il passa l’éponge en râlant et en incitant Easton à revenir illico à son poste. Une fois qu’il se fut éloigné de quelques mètres, Mell se tourna vers son pote Milicien en faisant la moue.

« Sérieux, t’ab-b-buses ! Plus jamais tu m’fais r’faire ça, j’te p-préviens… »


On se fout déjà assez de ma tronche comme ça, c’est pas que ça m’plait de redonner des raisons aux gens de se marrer dans ma face ! Non mais ! C’est bien parce qu’on est potes, hein…

Le médecin-chercheur soupira et rendit son paquet de croissants au Milicien, comme pour lui confirmer qu’il n’était pas trop rancunier non plus. Puis, il sourit narquoisement au plus jeune, l’air tout de même amusé par ce qu’il venait de se passer. Ça ferait quelque chose à raconter de sa mini-excursion à Dimaras. Mais, pour sûr, il reviendrait, surtout si Easton y était et l’invitait à regarder du sport. En voyant que le collègue d’Easton avait l’air de s’impatienter, Mell esquissa un signe de tête dans la direction du Milicien remonteur de bretelles.

« B-bon, t-t’inquiètes pas p-pour moi, j’crois qu’vaut mieux qu’tu r’tournes b-bosser pour l’moment, nan ? J’peux b-bien aller faire un tour t-t-tout seul, m’arrivera rien, et ça m’emmerd’rait qu-quand même un p-peu qu’tu t’fasses virer à c-cause d’moi, héhé. »

De toute façon, ils pourraient tout à fait se revoir une autre fois, quand Easton n’aurait pas à sécher ses heures de patrouille à la gare ! Et puis, avec les services de Teleport dont Mell aime bien (un peu) abuser pour se promener, ce n’est pas bien difficile de venir à Dimaras.






Mell pique ses crises et se la pète en #663300.
RPs : Easton.

DCs : Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarade, Ludwig et Lionel.
Mell Straum
Scientifique
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Déc - 19:08
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le profil
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: