Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 Moi j'préfère aller dessiner...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tobito Hansen
avatar
Civil
Messages : 58
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Moi j'préfère aller dessiner...    Dim 12 Nov - 21:52

TOBITO HANSEN
INFORMATION GÉNÉRALES

Nom : Hansen.
Prénom : Tobito.
Surnom : Tobi, répond surtout à ce surnom plus qu'à son véritable prénom. Sa famille aime bien l’appeler « Toto ». Par contre, il déteste quand sa mère ose l'utiliser.
Âge : 15 ans.
Date de naissance : 7 mai 2007.
Genre : Masculin.
Origine(s) : Enolian. Il est né dans la périphérie de Dimaras et y a passé toute sa vie jusqu'à l'âge de 13 ans.
Date d'arrivée sur l'île d'Enola : A sa naissance. Sa famille y est installée depuis plusieurs décennies.
Métier/Occupation/Études : Lycéen en classe de seconde. A pris une option lourde en arts-plastique (5h/semaine au lycée) et prend également des cours de dessin 2 fois par semaine depuis ses 6 ans.
Lieu de résidence : Vanawi, dans la résidence de fonction de sa mère, employée d'Elixir.
Groupe : Neutre.
Sous-Groupe : Civil.
Rôle : Lycéen. Certains week-ends, il donne des coups de main aux foyers d'enfants des organismes rattachés à Elixir. C'est surtout sa mère qui l'a poussé à faire ça, mais il ne s'en plaint que pour la forme car cela lui évite de voir sa daronne et en plus, Tobi aime s'occuper d'enfants plus jeunes.
Pseudonyme : /

FICHE DRESSEUR
Informations
Rôle : Civil, Lycéen.
Voulez-vous utiliser le dé shiney? : Oui.

Équipe Aventure
- Mime Jr ♂ - Mastico - Filtre - Malpoli
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Offert récemment par sa mère suite à l'une de leur disputes. Celle-ci lui a donné afin de se racheter, comme la promesse d'être plus souvent présente à la maison et rattraper le temps perdu. Tobito reste perplexe vis-à-vis de ce cadeau et n'a pas cherché à savoir ce que l’œuf contient pour le moment.


PHYSIQUE
Couleur de peau : Légèrement hâlée, assez typique d'un insulaire (qui s'expose tout de même assez modérément au soleil, ermite qu'il est). Il a des restes de tâches de rousseur sur les pommettes et autour du nez. Ah, et, adolescence oblige, le Toto a pas mal d'acné, surtout aux endroits de son visage couverts par ses cheveux et non exposés au soleil.

Description des cheveux : Bruns, abondants, ébouriffés et un peu gras. Sa tignasse est faite de petites mèches légèrement ondulées qui partent dans tous les sens. Il aime beaucoup porter des casquettes ou des bonnets, ce qui rend sa tignasse encore plus chaotique quand il faut se découvrir.

Description des yeux :  Ambrés, tirant un peu sur le doré selon l'éclairage. En plus du fait qu'il ne sourie pas souvent, Toby a une expression boudeuse, un peu renfrognée avec ses sourcils froncés. Néanmoins son regard pétille et devient très joueur lorsque que le garçon offre un de ses rares sourires (ceux-ci sont surtout pour sa prof d'arts plastique, ces derniers temps).

Taille : 1m57, une taille banale pour un garçon de son âge qui n'a pas fini sa croissance. Il devrait atteindre le mètre 70 dans moins de 2 ans, selon son médecin.

Poids : Environ 50kg, encore une fois, une corporalité des plus ordinaires pour son âge.

Description de la silhouette : Rien de spécial à signaler, si ce n'est qu'il a tendance à se tenir un peu voûté quand il ne fait pas attention et à traîner les pieds quand il marche. Le sport qu'il fait au lycée maintient Tobito en forme, quoiqu'il a tendance à entretenir un bon petit ventre avec les plateaux télé à base de chips, de sauces grasses et de sodas qu'il fait souvent en l'absence de sa maman le soir. Mais encore une fois, ce n'est qu'un banal adolescent au physique moyen. Ah, et il a une démarche de gros éléphant qui fait qu'on l'entend arriver depuis des dizaines de mètres (la furtivité, c'est un métier...).

Problèmes de santé physique : Un peu myope. Sinon, RAS, à part peut-être une flemme et un esprit de contradiction maladifs assez typique de certains adolescents.

Particularités autres : Sa tendance à porter des fringues moyennement propres et parfois tachées de peinture, ça compte ? Précisons que Toby n'aime pas être « crade », c'est simplement que parfois il oublie et à la flemme de remplir et vider le lave linge. Par ailleurs, si vous avez des critiques sur ce point, il vous emmerde (ça fait peur, hein).

CARACTÈRE
Personnalité : Orgueilleux – Pas très bavard – Tente de se donner l'air indifférent dans ses moments de tristesse ou de détresse – Créatif – Imaginatif – Individualiste – Naïf – Grognon – Esprit de contradiction – Espiègle quand il est d'humeur – Mou – Flemmard – Peu scrupuleux – Têtu –  Provocateur (avec les adultes surtout, c'est son mécanisme de défense quand quelque chose ne lui plaît pas) – Rêveur – Dissipé – Parfois arrogant  – De mauvaise foi – Parano – A tendance a dramatiser – Boudeur – Paresseux – Grossier – N'en fait qu'à sa tête hors des cours – Déteste les adultes (sauf sa prof de dessin) – Gentil avec ses cadets – Peut-être très serviable quand il le veut bien (c'est rare) – Transparent (mais chut, il ne faut pas lui dire) – Passionné – Je m'en foutiste – Irresponsable – Distrait (il lui arrive de décrocher des conversations d'un instant à l'autre sans le vouloir, ce qui n'est pas très agréable pour ses interlocuteurs) – Anti-violence – Pas très curieux – Maladroit – Un peu aigri – Pas du tout subtil – Parfois cassant et blessant – Fier, il met du temps à s'excuser – Mauvais perdant – Campé sur certaines de ses pensées – A tendance à généraliser quand quelque chose ne lui plait pas

Goûts/Dégoûts :
+ : Dessiner, rêvasser, être tranquille, les compliments sur ses dessins, les gens passionnés, sa prof  de dessin (il a un petit coup de cœur d'ado sur elle, d'ailleurs, mais ne le dites à personne même si c'est évident), manger des trucs gras en cachette devant la télé quand sa mère est absente, faire des cabanes dans les arbres ou dans sa chambre, la peinture, le beau matériel de dessin et d'art manuel, les feutres COPIC, avoir le dernier mot face à un adulte, les enfants, les bonnets et les casquettes, l'odeur des carnets de dessin et de la peinture séchée, les expositions de peinture, glander dans un musée, les dessins animés, les BDs franco-belges, les romans graphiques, les chips, la sauce andalouse et la mayonnaise maison, le coca, les romans/livres d'image/BDs fantastiques, la mythologie, imaginer des lieux et des paysages étranges ou merveilleux, les films de Guillermo Del Toro, Réné Laloux, Tim Burton, Hayao Miyazaki et pleins d'autres, les jeux vidéo d'horreur (surtout ceux de la franchise « Five Nights at Freddy's »), la série « Stranger Things », le lait chaud (et les peaux de lait), les céréales fourrés au chocolat

- : Les discussions des « adultes », les repas de famille avec sa mère, les disputes, les gens qui parlent pour ne rien dire, qu'on lui parle de responsabilités, l'odeur du white spirit, qu'on critique ses dessins de manière pas assez constructive (à son goût), les gens lourds et envahissants, les kékés et les pouffes de son lycée, les cours et l'école, être interrogé et devoir aller au tableau, les devoirs, les règlements, les sermons et les leçons de morale, qu'on parle mal de sa famille, devoir parler de feu son oncle, le fait que penser à son oncle le rende triste, les vieilles chansons françaises que son grand père écoute en boucle, le café et le thé

Objectifs et aspirations : Terminer le lycée pour rentrer dans une grande école d'art et devenir un dessinateur de renom. Il aimerait bien réaliser des BD, ou être illustrateur de livres pour enfants.

Peur(s) : Toby a peur des rongeurs et des clowns. Il appréhende de perdre de nouveau un membre de sa famille et cela l'obsède bien plus qu'il ne veut le faire croire. Cependant l'adolescent a tendance repousser et nier les pensées liées à cette crainte... En évitant ou se fermant sur les sujets qui ravivent les mauvais souvenirs de la mort de son oncle, notamment, qui revient un peu trop souvent dans ses pensées noires et ses cauchemars. Depuis que Cassandre, sa mère, est revenue en 2018 sur Enola, les souvenirs liés à son Oncle Georges ont été ravivés et Tobito a du mal à gérer les pensées sombres qui l'envahissent en conséquence... Surtout qu'il ne se sent pas très libre ni rassuré d'en parler à sa mère, totalement fermée sur le sujet. Par ailleurs, Tobi appréhende beaucoup son "passage à l'âge adulte". Même si il est un peu tôt pour penser à ça et qu'il se méprend un peu sur la conception de la chose, il ne se sent pas du tout prêt. Il a peur de grandir et de perdre de vue sa vie et ses plaisirs d'enfant et les "facilités" qui s'en suivent.

ALIGNEMENT
Votre personnage a-t-il connu Enola entre 2008 et 2017, sous le joug du Régime, et que pense-t-il de cette époque ? : Tobito avait 1 an lors de l'arrivée du Régime. Il a vécu toute son enfance pendant ce gouvernement. Néanmoins sa famille était du « bon » côté et bien vue par le Régime et ils n'ont pas eu à se faire de soucis dans un premier temps. A partir de la mort du premier Général scientifique, oncle de Tobi, les choses ont changé pour les Hansen et ils n'ont plus reçu aucun traitement de faveur du Régime, donc ils se firent discrets jusqu'à la fin de ce dernier. Tobito détestait le Régime tout comme la Résistance : pour lui, c'était tous des adultes méchants et égoïstes qui lui ont pris son oncle.

Que pense-t-il de la manière dont les choses ont évolué, et du nouveau gouvernement ? : Son opinion sur les adultes et leurs histoires n'a pas changé. Il n'a pas confiance en Allard ou son gouvernement... par esprit de contradiction et aussi car il s'en fiche complètement. Ce n'est pas comme s'il s’intéressait à la politique, toute façon.

Que pense-t-il de la légende de Regigigas ? : Tobito adore les mythes et les histoires rocambolesques. C'est sans surprise que la légende Régigigas le fascine sans qu'il y croie pour autant. Néanmoins, cela l'inspire beaucoup pour dessiner.

Qu'est-ce que votre personnage pense d'Elixir ? : Sa mère travaille chez eux, mais Tobito se méfie d'Elixir justement pour cette raison. En effet, Cassandre passe son temps à les encenser, et cela lui donne une raison suffisante pour ne pas apprécier à Elixir, parce que le fanatisme, c'est chiant, et avoir les mêmes idées que ses parents, ça craint quand on a 15 ans, il paraît.

Qu'est-ce que votre personnage pense de la Compétition ? : Pour lui, ce sont des gros kékés et de toute façon il n'aime pas les figures d'autorité comme la milice ou la police. En plus, à cause d'eux et de leurs histoires de Pokémon dangereux lâchés dans la nature, Cassandre devient parano et l'empêche de sortir trop loin de villes... Autant dire que dans une époque où le Régime n'emmerde plus tout le monde avec ses couvre-feu et leurs surveillance et le désir d’indépendance de Tobito, c'est plutôt pénible.

Qu'est-ce que votre personnage pense des Anarchistes ? : Il déteste les gens qui mettent le bazar et font trop de bruit et il est plutôt anti-violence également. Il y a surement des gens bien attentionnés, mais il ne s'est pas intéressé à la chose plus que ça. Après ce que sa famille a vécu sous le Régime, il aimerait bien qu'Enola soit calme et paisible pour toujours, tout simplement.

Alignement/Allégeance ? : Neutre. Tobito pense à lui en priorité et n'a nulle envie de s'associer à quel groupe que ce soit.
ET VOUS?
PUF/Surnom : Coba-baba-ba.
Âge : 24 balais.
Disponibilité : 7j/7 en principe.
Comment avez-vous connu le forum ? : On se le demande !
Suggestions ? : ¯\_(ツ)_/¯
Personnage sur l'avatar : Miyuki Kazuya [Diamond no Ace]
Code : Gloups.
Autre: Zlagadan o/


Dernière édition par Tobito Hansen le Mer 29 Nov - 9:06, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobito Hansen
avatar
Civil
Messages : 58
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Re: Moi j'préfère aller dessiner...    Dim 12 Nov - 21:52

ENTOURAGE
Cassandre Hansen, 38 ans, mère.
Ça c'est m'man... Elle m'énerve à être jamais là, à faire la tronche tout le temps, à avoir débarqué comme une fleur y'a 4 ans pour me reprendre en charge « pour soulager papi et mamie » apparement, comme si j'étais un poids ! Enfin, l'appart est plutôt cool, pas loin de l'école, elle est jamais là le soir alors je peux glander devant la télé et pas faire mes devoirs car elle vérifie pas. C'est mieux quand elle est pas là mais... Si elle veut vraiment qu'on soit potes à nouveau, faudrait qu'elle passe de temps en temps dans le coin, au lieu de m'offrir un œuf Pokémon dont je me tape pas mal.

Maximillien et Sera Hansen,  73 et 61 ans, grands-parents.
Ils sont cools, pour des vieux. Bon, un peu ennuyeux, des fois, mais bon, je les aime bien. J'ai vécu chez eux jusqu'à mes 13 ans avant de partir vivre avec M'Man. J'y retourne de temps en temps les week-end et aux vacances, car je me fais tout de même moins chier chez eux, et j'ai laissé pas mal de mes potes d'avant à Dimaras, aussi. Bon par contre, si les repas de famille avec eux et ma mère pouvaient être moins bizarres, ce serait cool.

Georges Hansen, décédé à l'âge de 45 ans, oncle.
Tonton Georges, c'était le type le plus important de ma vie. Dans mon cœur, c'est comme mon père et je pense qu'il le savait, que j'étais un peu son fils aussi, comme il a jamais eu d'enfants. Il était génial et me manque vraiment beaucoup. Je pardonnerais jamais au Régime et à la Résistance, et surtout à Mazinkaizer de me l'avoir pris.

HISTOIRE
Pourquoi nous donne-t-on toujours des exercices d'écriture super intrusifs en devoirs ? « Partie 1 - Racontez un moment marquant de votre vie. Partie 2 – Racontez un autre souvenir, cette fois-ci inventé. ». Non seulement c'est stupide, mais en plus c'est indiscret. Je veux bien qu'ils nous demande un souvenir fictif pour contre balancer celui qui est réel et garder une part d'intimité mais... C'est bien les adultes, ça. Toujours à se mêler des affaires des plus jeunes en pensant qu'on leur demande leur avis. Est-ce que j'ai envie qu'un prof que je vois 4h par semaines depuis quelques mois lise des trucs de ma vie, moi ?! Meh. Bien sur, j'ai pas le choix, on me dira... Et si je fais la bêtise d'encore « oublier » de rendre un devoir, cette fois, ma mère le saura et j'ai pas envie des complications. Qu'elle me fasse la morale... Non, hein. Bref. Au lieu de jouer à faire tenir ce crayon en équilibre sur le bout de mon nez, je devrais m'y mettre. Un moment marquant... Sont-ils masos de demander ça à une génération qui a vécu sous le joug du Régime et de la Résistance, en plus... ? Enfin... On peut toujours essayer.

« Souvenir n°1. C'était un matin d'automne. Je me souviens que les feuilles étaient oranges et tombaient des arbres. »

… En même temps, oui, c'est l'automne... J'écris vrament comme une tanche, on va encore me faire chier sur la présentation. Oh et puis merde, on s'en fout, si le prof se plaint de la non-originalité. J'aime pas écrire, de base. Si c'était du dessin, j'aurais décroché le 20/20 direct. Bref, faut s'y remettre.

« J'avais 5 ans et je jouais avec mon Oncle Georges dans le jardin. C'était les vacances, et comme toutes les vacances, mon Oncle pouvait passer un peu plus de temps avec moi que d'ordinaire. Car, normalement, il était très occupé à la Grande Maison du Régime, ou au Pôle de Développement Technologique. »

...Peut-être que je devrais éviter les mentions du Régime si le prof a la pire des idées de lire des devoirs anonymement devant la classe. J'efface. Les enfants de familles Régimeuses sont super mal vues, maintenant. C'est comme mon camarade de classe, là... Euh... Eugène ? Je sais plus trop. Mais il a passsé des mois à se faire emmerder par d'autres cons car ses parents étaient des Régimeux passés du côté de la Compétition. Et non. Je l'ai pas aidé. J'avais pas envie de me faire emmerder aussi et traiter de collabo. Les adultes de nos familles ont fait des choix de merde et c'est nous qui devrions en pâtir ?  Ma famille, à moi, elle a rien fait ! Même si Oncle Georges c'était Gears, le premier Général Scientifique du Régime ben... Il était gentil et... je veux pas croire les infos qui ont dit qu'il avait fait du mal à des gens et créé des armes meurtrières ! Ca, c'est ce qua fait croire la gonzesse qui l'a remplacé.. la Générale Mazinkaizer.  Cette femme a toute fichu en l'air, tout est sa faute. Si je la croisais, je lui dirais ce que je pense d'elle, c'est  à dire pas des trucs vachement sympas. Et je lui dirais de me rendre Tonton, même si c'est impossible et que personne en dehors de la famille et moi voudrait le revoir. Mais je m'en tape. Avec moi, c'était le meilleur des Tontons. Hmph... C'est peut-être vrai ce que dit m'man, en fait, que je suis un gros naïf crédule. Fait chier. J'ai les boules, maintenant. Pourquoi ça fait mal tout le temps quand je parle de Tonton. J'suis vraiment un fragile de merde, z'ont p'tet raison, les gens de la classe.

« Ce que je préférais avec Oncle Georges, c'était de faire des cabanes. Mon oncle était un grand ingénieur de renom. Alors les cabanes c'était trop facile, pour lui. »


Meh, vraiment un gros fragile. Bordel, je veux pas que les autres puissent lire ça, c'est trop la honte. Puis je vois déjà venir le prof « vocabulaire trop familier » ! Et gna gna gna, et gna gna gna, pauv' con, avec ton exercice, tiens, je vais te le torcher, pour la peine !

« Oncle Georges imaginait l'architecture des cabanes, faisait un dessin de précision pour me montrer le plan comme si on faisait un vrai projet de construction officiel. Ses dessins étaient géniaux et j'en garde toujours pleins dans ma chambre. »

C'est tellement mieux que des posters. Les dessins de Tonton, il y en a 5 sur les murs de ma chambre, au-dessus de l'ordi. Surtout des cabanes, mais aussi un autre truc... Un truc que Georges m'avait promis de construire pour moi lorsqu'il aurait plus de temps. Une sorte de super chevalet pour poser mes toiles et les replacer, les redresser, les incliner, avec un bac à pinceaux et à outils, des palettes. Il m'avait dessiné ça, j'avais encore que 7 ans et je venais de passer une super mauvaise journée à l'école. Des plus grands m'avaient emmerdé car j'avais pas de parents, que ma mère m'avait laissé chez papi et mamie. J'avais tenté de rétorquer que ma mère elle reviendrait sans y croire puis je me suis mis à pleurer quand ils ont répondu en riant méchamment que si elle était partie si tôt, c'est bien qu'elle voulait pas de moi. Tonton me parlait souvent de maman. Il me disait qu'elle était brillante, sérieuse.. Mais aussi têtue, un peu naïve... malgré tout gentille. « Un peu comme moi », pour ces derniers adjectifs, à ce qu'il paraît. Sur le coup, j'avais boudé. Je voulais pas ressembler à une adulte qui abandonne son fils. Je lui en voulais. Elle était restée même pas un an après ma naissance et parfois je l'entrevoyais sur les conversations vidéos skype qu'elle avait avec les autres. Petit, j'adorais faire « coucou » à la caméra, mais je ne comprenais pas plus que ça. Bref. Pour toute cette histoire, Tonton m'avait promis qu'on le construirait, ce super chevalet. Ça, c'est un vrai souvenir marquant, monsieur le prof. Sauf que vous pouvez toujours vous brosser pour que je vous le raconte. Car la suite est pas joyeuse et ce n'est pas la peine d'être perspicace pour comprendre que cette promesse n'a jamais pu être tenue et le chevalet restera à jamais à l’état de croquis... Février 2015. La mort de Tonton. Ces connards qui l'ont exécuté. Papi et mamie qui pleuraient. Maman qui n'a du qu'un an plus tard. Puis y'avait la guerre.



En fait, tout ça, j'ai vraiment pas envie d'y repenser.

Bon. Tobito. Finis ce devoir de malheur, bâcles-le et t'iras réchauffer le dîner avant que M'man ne rentre.

« Cette fois-ci, on voulait faire une cabane dans le gros tilleul du jardin. Ça nous prendrait du temps mais c'était les vacances et Tonton savait faire. Il fallait commencer par monter des planches de manières à faire un « sol ». On les as calés avec des bûches, des chutes de bois de l’entrepôt de papi. Puis, on a monté 4 grosses bûches pour faire les coins. Pour que ce soit pas trop lourd, on a préféré des rideaux à des vraies cloisons. Les rideaux, c'est moi qui les ais choisi, puis Oncle Georges m'a acheté un kit de dessin sur tissu pour que je les décore. Pour le toit, on s'est contenté d'une grande plaque dans un premier plan. Tonton a dit qu'on pouvait toujours l'agrandir vers le haut. »

Elle était géniale, cette cabane, c'est probablement la plus belle qu'on ait fait. Avant qu'il ne parte pour de bon... Grmbl. Fait chier, pourquoi je dois tout le temps broyer du noir en pensant à lui ?! J'aurais pas du écrire tout ça j'aurais du faire comme tous ces gros débiles et juste parler du jour ou je suis allé m'acheter le dernier FIFA et que je suis allé draguer les filles ! Bah, si c'est comme ça je ferais ça comme deuxième souvenir car je me suis jamais acheté de putain de FIFA et j'en ai rien à faire de draguer, c'est débile et dégueulasse ! Je vais aussi barrer des trucs dans ce texte car y'a de phrases qui me plaisent carrément pas... Ouais, ça va être crade mais c'est SON exercice à la con, au prof. Allez, la conclusion.

« Aujourd'hui la cabane existe toujours dans le jardin de mes grands parents. Les planches sont moins solides et les rideaux ont déteint. Mais elle continue de faire vivre de bons souvenirs. »


Bon souvenir mon cul ! J'ai le bad, là, comme à chaque fois que je pense à Tonton. Ils ont vraiment aucune race, les adultes, n'empêche. Entre Papi et Mamie qui en parlent peu et ont l'air de s'en foutre... Maman, elle, elle est revenue comme une fleur en 2018 et a même pas parlé de Tonton. Elle a fait « Oh, bonjour Tobi t'as bien grandi, désolée je dois aller sauver Enola de l'Emergendémie, bisous. ».. Tu parles d'une héroïne. Elle a tous les jours ou presque la même excuse « mais mon chéri, tu sais que j'ai beaucoup de travail, je te promets que demain on pourra passer plus de temps ensemble ».. Sauf que demain, elle va encore remettre à demain. Elle n'arrivera jamais à la hauteur d'Oncle Georges même si elle essaie de s'en convaincre... D'ailleurs, jamais elle ne parle de lui. Elle évite le sujet et c'est comme si ça l'agaçait qu'on parle de Tonton. Ou même de Papa, que j'ai jamais connu. C'est pas agréable. Des fois, j'ai même l'impression qu'elle revient pas juste pour éviter de parler avec moi de tout ça... Elle dit toujours qu'il ne faut pas penser au passé mais... Bah! Elle est vraiment insensible et obsédée par son « Elixir » nul, c'est tout ! M'enfin. J'suis meilleur qu'eux. Grace à moi, Tonton est toujours vivant dans la mémoire. M'enfin, j'espère.

« Souvenir n°2. Aujourd'hui je suis allé acheter le dernier FIFA. Je suis rentré avec mes copains à la maison, on a joué en buvant des bières en cachette, on a fumé des joints, puis on est allés en boite pour draguer des belles filles. »

Le prof va tellement pas aimer. Ouais, c'est des la provoc, et alors ? Je suis de mauvais poil à cause de sa rédaction débile. Et j'ai pas fini d'être mal luné ce soir car mon phone vibre et je reçois un SMS de M'man. « Mon chéri, je suis retenue au travail ce soir, ne m'attends pas... Désolée. Ne te couches pas trop tard. ». Je vais me gêner tiens. Pas de bol, hein, pour une fois que j'avais un tout petit peu envie de la voir... Au moins pour pas être tout seul à broyer du noir. M'enfin tant pis. On va se mettre bien devant les deux Hellboy avec la console et des snacks.

Et ça va bien se passer. Pas vrai, Tonton.. ? Ça devrait bien se passer, maintenant, hein.. ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victini
avatar
Staff
Messages : 313
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Moi j'préfère aller dessiner...    Lun 13 Nov - 14:01

Coucou Tobichouuuu (a)
Je t'ai déjà fait le topo, tu as ajouté ce qu'il fallait et en plus j'ai déjà fait la déclaration d'amûr (plus ou moins bien reçue comme toujours). Je ne te ferai pas languir plus longtemps, je te valide! Voici la Sélection pour ton Œuf!

SÉLECTION

#439 MIME JR.
Je le jure, j'avais choisi Mime Jr. avant même de lire qu'il avait peur des clowns! En vrai, je cherchais un Pokémon tout à fait différent de Tobi, qui pourrait peut-être l'égayer un peu avec ses simagrées! Aussi, je trouverais bien comique que sa mère lui offre un Pokémon dont il pourrait avoir peur #maladresse. Finalement, Mime Jr. représente pour moi l'enfance qui fut un peu houleuse pour Tob.

#371 DRABY
Bordel Draby. Qui de mieux pour illustrer le côté obstiné et l'esprit de contradiction que ce dragon à la tête dure? À l'instar de Tobito, Draby a de grandes ambitions, celle de voler un jour. Tout comme Tobi, il est complètement dédié et passionné. Les deux ensemble pourraient s'encourager et prendre leur envol ensemble vers la réalisation de leurs rêves, et peut-être vers un peu plus de maturité chez notre adolescent?

#204 POMDEPIK
Pomdepik représente bien la façon dont Tobito se protège d'autrui selon moi. Avec sa carapace et ses réflexes défensifs, Pomdepik pourra peut-être aider le jeune à protéger son cœur si fragile (pour reprendre son terme). Aussi, quand j'ai lu «aime les explosions de couleurs» j'ai tout de suite pensé aux expériences artistiques que ces deux-là pourraient faire ensemble!

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tobito Hansen
avatar
Civil
Messages : 58
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Re: Moi j'préfère aller dessiner...    Lun 13 Nov - 14:26

Merci beaucoup Goldy pour la selec et la couleur ^w^
Eh j'ai le droit d'être pudique avec ton amour, je te rappelle, ma grande (a)

Comme je l'ai décidé à l'instant, Mime Jr. et sa description m'ont tapé dans l'oeil, c'est juste délicieux de voir Tobi avoir peur d'un petit clown et se ridiculiser ! Je trouvais à côté Drabby un peu OP pour un ado chiant et parfois impulsif (adieu la maison) et autant que j'aime Foretress et Pomdepik, la justif m'a moins faie envie. Enfin, super selec, je vais ajouter tout ça o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victini
avatar
Staff
Messages : 313
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Moi j'préfère aller dessiner...    Mar 14 Nov - 18:49

L'Oeuf n'est pas shiney, désolée!

____________________________________________



Dernière édition par Victini le Mar 14 Nov - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Regigigas
avatar
Messages : 938
Date d'inscription : 24/06/2017

MessageSujet: Re: Moi j'préfère aller dessiner...    Mar 14 Nov - 18:49

Le membre 'Victini' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enola.forumactif.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Moi j'préfère aller dessiner...    

Revenir en haut Aller en bas
 

Moi j'préfère aller dessiner...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: Premiers Pas :: Présentoir :: Présentations Validées-