Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 Judith - Fleur sauvage égarée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Judith L. Watson
avatar
Eleveuse
Messages : 35
Date d'inscription : 19/06/2018

MessageSujet: Judith - Fleur sauvage égarée.   Mar 19 Juin - 9:09

JUDITH WATSON
INFORMATION GÉNÉRALES

Nom : Watson, née Weber.
Prénoms : Judith Lilas.
Surnom :
Âge : 27 ans
Date de naissance : 08/02/1996
Genre : Femme
Origine(s) : Enolianne, plus précisément née à Zazambes.
Date d'arrivée sur l'île d'Enola : Native.
Métier/Occupation/Études : Décidée dès son plus jeune âge à devenir Ranger, elle convainc ses parents de l'envoyer en pension dans une excellente école d'Hoenn durant le secondaire, où une formation de Ranger est proposée en parallèle du reste. Après son dernier stage de 6 mois, elle revient prendre un poste dans la Jungle d'Anula. Un an plus tard, un peu par hasard, elle décroche un apprentissage de Championne Plante à Vanawi, alors qu'elle parcourait la Compétition. Elle s'investit dans ce projet sans pour autant renier ses patrouilles de Ranger. Cela l'épuise, mais elle est jeune, énergique & passionnée. Elle abandonne cependant en décembre 2015 suite à 2 tentatives de meurtre, & préfère redevenir uniquement Ranger pour protéger sa famille. Les évènements d'août 2017 la renfermeront sur elle-même ; elle se réfugie dans son travail, & passe son temps à recueillir les pokémons blessés par la catastrophe. Il lui faut des mois pour se rouvrir un peu au monde & poser un regard objectif sur son œuvre, réfléchir sur ce qu'elle en fera. Le besoin d'un nouveau départ se fait pressant, renoncer à sa petite Réserve improvisée lui fait mal rien que d'y penser. De fil en aiguille, elle finit par s'inscrire en licence pro d'Elevage, en alternance. lle déniche un apprentissage dans un élevage d'Anula, puis complète sa licence en 2021, mais échoue sa première tentative au concours d'Hôtesse. Elle poursuit donc son apprentissage auprès de son maître toute une année supplémentaire pour affiner ses connaissances & ses pratiques, & aussi un peu pour se rassurer. Elle retente le concours début 2023, & le décroche finalement. Depuis, elle travaille sur l'officialisation de sa Réserve auparavant officieuse ; & s'épanouit de nouveau sur son petit domaine.
Lieu de résidence : Jungle d'Anula.
Groupe : Elixir.
Sous-Groupe : Eleveuse, Ranger.
Rôle : Hôtesse de Pension, Patrouilleuse.
Pseudonyme :
# Sylvia - Ranger pokémon, & désormais de gérante de la Réserve. Nom basé sur le terme "sylvestre".
# Emeraude - Résistante, pardonnée car reliée à aucun meurtre ou acte violent, surtout à de la protection de civils ou de l'espionnage. Supposée morte après avoir cessé toute activité fin 2015 ; Judith n'a pas revendiqué ce nom, laissé aux oubliettes.
# Captain Hook - Ancienne Championne Plante de Vanawi, on suppose qu'elle est décédée après sa disparition soudaine en décembre 2015 après une 2è tentative de meurtre sur sa personne.

FICHE DRESSEUR
Informations
Rôle : Hôtesse de Pension.
Lien vers le Sac de la version 1 : Pioup o/
Voulez-vous utiliser le dé shiney? : Non.

Modifications à votre équipe
- Lianaja ♂ - Arthur - Engrais - Solo
DESCRIPTION DE LA MODIFICATION: Mort en décembre 2015.
PREUVE: http://enolaisland.forumsactifs.com/t4242-capitaine-abandonnee

- Haydaim ♂ - Bambi - Herbivore - Malin
DESCRIPTION DE LA MODIFICATION: Devient pokémon assistant.
PREUVE: Accès au rang d'Hôtesse de Pension, décrit dans l'histoire.

Sa spécialité concerne les pokémons de la Jungle, une évidence puisque c'est eux qu'elle recueillait & soignait lorsque la Réserve est née.
Son domaine s'appelle "la Réserve Sylvestre".


PHYSIQUE
Couleur de peau : Blanche & plutôt pâle, elle ne bronze que très peu malgré tout le soleil auquel elle est exposée. La faute à ses cheveux roux, paraît-il.
Description des cheveux : Roux enflammés, comme sa mère, comme le reste de sa fratrie. Elle a de longs cheveux lisses, heureusement assez faciles à gérer & coiffer comme elle le souhaite. Heureusement pour elle qui aime les avoir longs, car sinon aucun doute qu'elle les couperait courts malgré tout : la jeune femme déteste perdre du temps devant son miroir chaque matin.
Description des yeux : Bleus océan, ses yeux lui viennent directement de son père, & pétillent généralement de vie & d'énergie bien qu'ils renferment toujours secrets & mystère ; cependant ce même regard étincelant peut aussi vite devenir glacial & menaçant, si l'on provoque sa colère. Pendant de longs mois après la disparition de son père, elle a peiné à soutenir son propre regard dans la glace sans fondre en larmes.
Taille : 1m60.
Poids : 51kg.
Description de la silhouette : Petit bout de femme pas bien menaçant avec sa carrure bien frêle & son sourire chaleureux, mais déterminée & bornée comme pas deux.. De plus en réalité, sa petite silhouette filiforme cache des muscles fins mais sûrs, un entraînement intensif & toujours suivi rigoureusement bien qu'elle passe désormais la majeure partie de son temps à la Réserve ; un Ranger se doit de rester en forme après tout. Elle qui était déjà mince a tout de même perdu pas mal de poids suite aux évènements de 2017, & ne l'a jamais totalement repris. Sans être maigre non plus, elle est tout de même assez limite & doit tout de même faire un peu attention, surtout sachant qu'elle est sportive.

Problèmes de santé physique : Ce n'est pas visible, nul ne pourrait se douter de cette douleur sourde qui l'anime souvent, la pousse à demeurer si possible dans sa Jungle, loin de toute civilisation. Cette souffrance qui s'éveille lorsqu'elle voit un tout petit, un bébé, une future mère. La douleur de ne plus porter la vie, de s'être fait arracher cette possibilité. On lui a dit après la naissance forcée de sa fille unique, que ses organes étaient endommagés, qu'il lui faudrait sans doute un miracle pour retomber enceinte, que ce ne serait pas raisonnable d'ailleurs. Elle tente, en vain, depuis quelques mois ; malgré les conseils, les jugements négatifs voire brutaux, les fausses compassions, les infantilisations. Mais rien. A chaque mois, le même résultat. Comme si son corps ne savait plus faire, lui qui avait pourtant su se débrouiller alors qu'elle était sous contraception.

Particularités autres : Une petite cicatrice très discrète à l'abdomen, juste au-dessus de celle de sa césarienne. On la retrouve à l'identique au niveau de sa chute de reins. Les traces de sortie & d'entrée laissées par la balle qui a failli prendre sa vie, le jour où Eliza est venue au monde à l'avance du fait de cette même plaie.

CARACTÈRE
Personnalité : Déterminée & plutôt Têtue, elle est du genre à foncer bille en tête & à ne rien lâcher - Souriante & Douce, c'est une jeune femme sympathique & chaleureuse, lorsqu'elle n'est pas d'humeur mélancolique - Maternelle & Très famille, il est indéniable qu'elle ferait tout pour les siens, qu'ils représentent pratiquement toute sa vie - Gentille & Généreuse, elle est de ceux qui donnent sans réfléchir, & qui souvent en payent hélas le prix - Énergique & Vive, elle n'aime pas rester à rien faire & cherche toujours à s'occuper les mains, l'esprit - Sérieuse & Travailleuse, elle apprend très vite & cherche toujours à approfondir ses connaissances - Réfléchie & Maligne, même si elle n'en donne pas trop l'impression - Curieuse & Cultivée, son premier réflexe en cas d'interrogation est toujours de chercher la réponse, la connaissance qui lui manque - Loyale, elle méprise fortement les tricheurs & traitres en tous genres - Protectrice, il est clair que les années d'oppression ont laissé des marques sur elle & exacerbé ce trait de caractère - Avenante & Chaleureuse, bien que la confiance soit très difficile à obtenir de sa part - Secrète & Mélancolique, d'autant plus depuis que la guerre s'est brutalement achevée en lui arrachant encore plus que ce qu'elle avait déjà perdu, la laissant longtemps brisée - Perdue, elle ne sait pas toujours où elle en est en particulier dans sa propre vie, & doit lutter contre sa propre tendance à s'auto-saboter lorsque les choses semblent aller mieux - Fragile & Incertaine, il lui faut beaucoup de volonté pour rester droite & aller de l'avant - Insécure, elle ne parvient plus vraiment à croire en elle, & a souvent besoin d'être rassurée par ses proches - Méfiante, elle peut demeurer longtemps dans une relation cordiale & sympathique avec une connaissance sans pour autant lui accorder la moindre confiance - Solitaire, elle a tendance à se renfermer sur elle-même & s'isoler en cas de contrariété, & préférer un peu la compagnie des pokémons à celle des humains - Fière, sans doute un peu trop pour son propre bien, ce n'est pas le genre qui admet ses faiblesses ou montre ses plaies, préférant sembler si possible sans faille, bien que ce ne soit plus trop possible - Battante & Forte, malgré tout, même si elle-même se considère plus brisée qu'autre chose - Imprévisible - Réaliste, de manière très froide & assez crue, elle porte d'ailleurs un regard assez sombre sur la nature humaine tout en tentant de garder espoir d'une certaine manière - Observatrice & assez Perspicace, elle a tendance à faire plus attentions aux petits détails qu'aux évidences juste sous son nez - Rancunière, elle peut se montrer glaciale dans ce genre de cas & ne plus montrer la moindre once de sympathie pendant très, très, très longtemps - Impulsive, elle agit régulièrement sans réfléchir avant de songer aux conséquences - Lunatique & fort Imprévisible, elle peut changer très vite & soudainement d'humeur ou de sujet.

Goûts/Dégoûts : Judith est très proche des pokémons & de la nature, & ne peut pas vivre très longtemps sans être "au vert". La ville & son agitation la rendent malade, l'air y est presque irrespirable à son sens, & elle revient toujours très vite au cœur de sa chère Jungle. La destruction des écosystèmes est une chose qui la hérisse, & elle a toujours eu à cœur de protéger les espaces verts ou naturels & tous les êtres vivants qui y résident. C'est entre autres pour ça qu'elle a choisi la voie des Rangers à l'origine, & qu'elle aimera toujours ce métier même si elle ne le pratique plus comme avant, préservant désormais la nature d'une manière un peu détournée. Elle aime sa belle Jungle, & la Région Humide en général, tous les paysages sauvages & magnifiques qui constituent son domaine, son sanctuaire, qu'elle parcourt souvent avec plaisir, se satisfaisant du sentiment de liberté & de paix qu'elle en retire. Sans grande surprise, elle adore ainsi passer du temps avec ses pokémons, ou auprès de ceux accueillis à la réserve. Elle aime aider tous ceux qu'elle rencontre, si cela est dans ses cordes ; & même si ça ne l'est pas, elle essaiera toujours. Parallèlement, sa famille compte immensément bien entendu, autant que son équipe & son travail dans lequel elle s'est souvent perdue pour oublier ses problèmes ; c'est à dire bien plus que tout le reste. Elle ferait donc n'importe quoi pour les protéger, & rien ne lui fait plus plaisir que de les voir heureux, en santé & en paix ; enfin en paix, après tant de troubles & de souffrances. Hormis cela, elle adore les enfants même si elle n'a plus autant d'entrain face à eux qu'avant, le ciel ou les arbres, le son des vagues, le soleil, la musique, le chocolat, les fraises, & tant de petites choses futiles qui font les petites joies de la vie.

Hormis les patates, le céleri ou encore le gingembre, qui en soit sont des choses tout à fait surmontables (même si le gingembre lui posait des soucis dans ses études au Japon).. Il n'est en fait pas tant de choses que Judith n'aime vraiment pas ; cela se résumerait par "les plus grandes tares de l'humanité", en somme, sur lesquelles elle peut chigner longtemps dans son coin quand on la lance sur ce sujet. Celles à qui elle a fait face des années durant, tout comme les autres habitants d'Enola, & qui ont pourri leurs existences à tous. Les assassins, les tricheurs, les tortionnaires, les politicards ; tous ceux qui méprisent la vie, l'égalité ou encore la liberté n'obtiennent d'elle qu'un mépris plus profond encore, une colère sourde.. & une certaine angoisse peut-être aussi, après tout ce qu'elle a supporté de ce fait. Elle ne supporte pas qu'on s'en prenne à plus faible que soi, de n'importe quelle manière que ce soit, à un pokémon ou bien un animal n'ayant rien demandé. Ni simplement qu'on s'en prenne à quelqu'un sans raison valable, d'ailleurs. Oui, la politique est au même niveau que tout ça à son sens ; mais comment lui en vouloir, comment ne pas comprendre, après neuf ans d'oppression & de souffrances sur Enola? Les hommes & femmes politiques ainsi que leurs discours ne l'émeuvent plus, il lui faut d'ailleurs faire un gros effort pour s'intéresser à leurs racontards en périodes d'élections.. Car malgré tout, elle ne renonce pas à son devoir citoyen, à son droit de vote. Même si pour elle ils sont tous pareils, qu'elle les méprise tous de la même manière, elle continue d'aller donner sa voie pour choisir celui qui les gouverne. Y'en a quand même toujours qui semblent plus ou moins dangereux, après tout, même si les apparences peuvent être incroyablement trompeuses. En vérité, il faut bien admettre également qu'elle a assez peu d'estime pour elle-même au fond ; du moins, elle déteste ce que les affres de la vie peuvent faire d'elle lorsqu'elle se laisse un peu trop aller, qu'elle perd le peu de contrôle qu'elle arrive encore à préserver sur elle-même. Ce renfermement dans lequel elle se réfugie, elle qui est si ouverte au monde normalement, cet isolement dans lequel elle se conforte.. Cette facette d'elle-même, elle ne la supporte pas.

Objectifs et aspirations : Son grand rêve d'enfant était de devenir Ranger. Les caprices de la vie ont récemment fait progressivement évoluer cette vocation vers l'Elevage, malgré les difficultés induites par la reprise des études. Au fond, Judith est un peu perdue à présent, & s'accroche à ce qu'elle peut pour avoir un objectif & continuer d'avancer plutôt que s'effondrer à nouveau ; soit faire évoluer & vivre la petite Réserve qu'elle a créée un peu sans s'en rendre compte alors qu'elle errait au fond du gouffre en 2017 est cet objectif qui lui permet de se maintenir hors de l'eau, & d'avancer. Auparavant elle voulait la paix d'Enola, la fin de la guerre ; mais la manière dont tout ceci est arrivé lui a laissé un goût amer, ainsi qu'une véritable souffrance par dessus laquelle elle passe vaille que vaille. Grâce à son projet qu'elle a concrétisé & mené à bien minutieusement ces dernières années, malgré une certaine tendance à se saboter elle-même. Elle aimerait également un second enfant, un jour, mais ne se fait pas trop d'illusions malgré des essais infructueux débutés depuis quelques mois.. Elle sait fort bien que la blessure qui a provoqué la naissance prématurée d'Eliza limite très, très fortement ses chances d'enfanter à nouveau un jour.

Peur(s) : Si à l'origine, jeune adulte naïve & joviale, elle ne craignait que peu de choses de la vie, on ne peut plus en dire autant aujourd'hui. Confrontée une fois à la terreur de perdre son enfant, il serait mentir de dire qu'elle ne cauchemarde pas encore souvent aujourd'hui de voir sa fillette lui être arrachée brutalement. Tout comme elle tremble à l'idée de voir partir subitement son mari, ou un des membres de sa fratrie. Sa famille, qui est tout à ses yeux. Conséquence encore présente de la guerre qui a secoué Enola de longues années durant, & à laquelle elle a pris part activement avant de s'effacer subitement après avoir failli perdre sa vie deux fois ; & celle de son bébé en même temps. Elle fait régulièrement des crises d'angoisse lorsque la foule se fait trop oppressante autour d'elle, & préfère de loin se ressourcer dans la Jungle sauvage, son domaine depuis bien longtemps à présent que d'affronter l'agitation des villes. Les grands bruits, tout ce qui peut se rapprocher d'un coup de feu de près ou de loin lui provoquent facilement des réactions de panique insoutenables. La politique représente d'ailleurs désormais pour elle une source d'aversion & d'angoisse profonde, bien qu'elle s'oblige à suivre a minima pour pouvoir exercer son droit de vote en son âme & conscience ; cependant, elle n'a plus confiance du tout, & craint, amère, la naissance d'un nouveau Régime, d'une nouvelle dictature un jour ou l'autre. Après tout, l'Emergya demeure, n'est-ce pas? Puissante & attrayante, il y aura toujours un autre fou pour vouloir s'en emparer.. Sans compter la nouvelle Légende qui crée tant de prétendants à un trône imaginaire. Tout le terreau parfait pour un nouveau coup d'état dévastateur, c'est-y pas beau? Elle n'en parle pas directement, bien sûr, mais son amertume à ce sujet peut se ressentir lorsque celui-ci est évoqué, & sa peur de voir Enola basculer à nouveau dans l'horreur de la guerre est bien réelle, même si elle fait de son mieux pour la faire taire & la dissimuler. Pour finir, perdre sa mobilité a toujours été une de ses craintes, mais celle-ci n'a jamais été aussi présente que depuis qu'une balle frappant sa chute de reins pour ressortir au niveau de l'abdomen a manqué d'endommager irréversiblement sa colonne vertébrale, & donc de la laisser paralysée à vie.

ALIGNEMENT
Votre personnage a-t-il/elle connu Enola entre 2008 et 2017, sous le joug du Régime, et que pense-t-il de cette époque ? : Un calvaire. Un enchaînement de souffrances. Une bataille à mener. Elle a vite rejoint la Résistance pour se battre à leurs côtés, dès lors qu'elle est revenue sur Enola après ses études en vérité. Avant de s'effacer après avoir manqué de mourir deux fois, dont l'une où elle aurait pu emporter son bébé avec elle. Une période de troubles, de souffrances & de haine qu'elle ne regrette en rien.. Qu'elle craint de voir revenir un jour.

Que pense-t-il/elle de la manière dont les choses ont évolué, et du nouveau gouvernement ? : Elle n'a aucune confiance, la politique est désormais pour elle une profonde aversion. Elle se force à se tenir informée bien sûr, pour pouvoir exercer pleinement son droit de vote ; mais c'est un peu à contrecoeur, plus par devoir envers son île natale que par envie. Après avoir connu le Régime surtout, elle nourrit surtout de l'amertume envers le monde politique, & ne parvient pas à se rassurer réellement concernant ceux qui gouvernent l'île à présent.

Que pense-t-il/elle de la légende de Regigigas ? : Elle n'y croit pas ; refuse d'ailleurs d'y croire. Même si elle en a peur, d'une certaine manière. Peur que ça se réalise malgré tout, & qu'un nouveau tyran se retrouve ainsi à la tête d'Enola, sous prétexte d'être le soi-disant "élu".

Qu'est-ce que votre personnage pense d'Elixir ? : Elle ne sait pas trop. Elle a bien du mal à se faire un avis sur eux, en fait, même s'ils sont ses employeurs depuis que les Rangers ont basculé sous leur autorité. C'est bien de vouloir innover, de vouloir avancer. Sincèrement, c'est bien, & ça pourrait même la convaincre qu'ils ont de bonnes idées. Seulement, certaines la font hésiter très fortement à leur accorder ne serait-ce qu'un peu de confiance sincère. Faut être con, un peu, pour continuer de jouer avec l'Emergya après tous les désastres qu'elle a apportés.

Qu'est-ce que votre personnage pense de la Compétition ? : Pas que du bien. Pas que du mal non plus. L'idée de mettre en place une espèce d'armée patrouillant dans les rues arme au point la met très mal à l'aise. Pour elle, c'est un peu reproduire le schéma du Régime, même si ces gens sont cette fois réellement supposés protéger la population, & non les opprimer, les détruire. Tous ces soldats armés la dérangent, & elle fuit les rues autant que possible désormais.

Qu'est-ce que votre personnage pense des Anarchistes ? : Pas grand chose, en vérité. Les quelques rares qui font du tapage lui tapent sur le système ; mais tant qu'ils se tiennent loin de sa Jungle, elle ne fera rien. Les autres, elle peut pas en dire grand chose : c'est clair qu'on les entend beaucoup moins, du coup. Elle espère juste que ceux qui sont plus radicaux ne finiront pas par prendre le dessus, ainsi que de l'ampleur, à la manière de la Résistance en son temps. Ca pourrait mal finir, une fois encore, & à nouveau impacter bien plus que leur petit groupe semblant manquer de cohésion.

Alignement/Allégeance ? : Ses employeurs sont Elixir, du fait qu'elle a une formation de Ranger avant d'être responsable de la Réserve. Enfin, on ne peut pas dire qu'elle leur prête réellement allégeance, disons que tant qu'ils ne l'embêtent pas, elle s'en contente.
ET VOUS?
PUF/Surnom : Rayquaza, Mina, Nighty.
Âge :
Disponibilité :
Comment avez-vous connu le forum ? : Comme pour Soso :v:
Suggestions ? :
Personnage sur l'avatar : Souryuu Asuka Langley [Neon Genesis Evangelion]
Code : Miamé par Reshi !
Autre:


Dernière édition par Judith L. Watson le Jeu 21 Juin - 14:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith L. Watson
avatar
Eleveuse
Messages : 35
Date d'inscription : 19/06/2018

MessageSujet: Re: Judith - Fleur sauvage égarée.   Mar 19 Juin - 9:09

RELATIONS
Eugène Watson - Son époux, & la personne qui compte le plus à ses yeux, sa bouée de sauvetage en toutes circonstances.
Eliza A. Watson - Sa fille unique, sa petite fée.

Solène E. Ikeda - Sa sœur aînée.
Angela C. Weber - Son autre grande sœur, plus jeune que Solène de quelques mois, décédée.
Tristan T. Weber - Son frère jumeau.
Maelys Z. Weber - Sa troisième sœur aînée.
Damien K. Ikeda - Son frère de cœur, depuis 1997. Aussi l'époux de sa sœur aînée Solène.
Maxwell R. Young - Son frère de cœur, depuis début 2009.

Abby Torrès-Weber - Sa belle-sœur, épouse de Maelys.

Kijani B. Ikeda - Son neveu, fils adoptif de Damien & Solène.
Crystal S. Ikeda - Sa nièce & filleule, fille cadette de Damien & Solène.
Céleste A. Ikeda - Sa nièce, fille benjamine de Damien & Solène.
Naomi K. Weber & Yanis S. Weber - Ses nièce & neveu, enfants adoptifs de Maelys & Abby.
Lya Young-Lahaye - Sa nièce de cœur, fille adoptive de Maxwell.

Jackson Weber - Son père, décédé.
Anaïs Weber - Sa mère, décédée.
Béatrice Clarks - Sa grand-mère maternelle, décédée.

Yasmina S. Jaegan-Black - Elle était sœur de cœur de son père. Malgré la mort de celui-ci, Jude la considère encore comme de la famille.
Jasper S. Black - Le mari de Mina.
Tomy S. D. Black - Leur fils.
Kendra M. T. Black - Leur fille.

CHRONOLOGIE
Enfance
→ Petite dernière de la fratrie Weber, Judith grandi au sein de la Pension de ses parents, & développe rapidement un fort amour des pokémons à leur contact à force d'aider, comme ses frères & sœurs, les parents à s'en occuper. La spécialité en pokémons de type normal de cet élevage lui a d'abord donné une affinité toute particulière quant à ce type, mais celle-ci variera à l'avenir ; & Jude apprécie de toute manière tous les pokémons sinon. Pas rapport mais utile pour la suite, elle a comme ses aînés sauté la première classe du primaire, sachant déjà lire, écrire & compter sans trop de mal. Cependant elle sera celle à qui cela ne rend pas particulièrement service, peinant grandement à s'intégrer dans sa nouvelle classe bien que sa naissance en début d'année la rende assez proche d'eux en âge. Moquée par les autres enfants, elle conserve le sourire & se montre lumineuse & enjouée ; cependant, elle ne se plait pas au primaire, & s'épanouit surtout à la maison. Auprès des pokémons de la Pension, & de ses aînés.

→ Très tôt, elle affirme qu'elle Ranger une fois adulte. Elle fait alors toutes les recherches sur les formations disponibles par elle-même, fortement décidée à trouver le meilleur chemin possible pour atteindre cet objectif. Ainsi alors qu'elle venait de recevoir l'œuf de son starter pour mes 9 ans, un Vivaldaim qui selon son père lui serait très utile pour réaliser son rêve, elle peut finalement leur fournir le nom d'une très bonne école au Japon, qui par partenariat offrait alors des accès facilités pour les enolians, & qui proposait en parallèle du cursus général la formation pour devenir Ranger. Ce furent de nombreuses discussions & négociations, les deux adultes peinant à décider de l'envoyer si loin en pensionnat ; mais finalement ils acceptèrent de l'y inscrire. Ainsi à la fin du primaire, elle partit pour Hoenn afin d'effectuer les 7 ans du secondaire, ne revenant qu'aux grandes vacances & pour Noël.

→ Tout n'est pas rose là-bas bien sûr, & la différence de langue lui cause de nombreuses difficultés pendant un moment ; malgré les cours qu'elle s'est efforcée de prendre plusieurs fois par semaine dès l'acceptation de ses parents afin de ne pas être trop perdue. Elle s'adapte cependant, & découvre que malgré ses tâtonnements pour échanger avec ses camarades, la communication s'avère bien plus facile & positive qu'elle n'était pour elle au primaire. Différence de mentalité entre son île natale & celle-ci, sans doute. En plus de son cursus, très curieuse & avide d'être la plus efficace possible auprès des pokémons auxquels elle viendra en aide à l'avenir, Judith s'intéresse de très près à l'Elevage pokémon & aux connaissances qui l'accompagnent. Elle lira ainsi de nombreux ouvrages, en japonais autant que possible afin d'améliorer ses capacités dans cette langue le plus vite possible ; dont ceux de Jinrai Tokeda qui lui plaisent tout particulièrement. Passionnée par toutes ces lectures, il lui arrive alors souvent de songer que si le métier de Ranger n'avait pas été un tel coup de cœur, elle aurait sans doute choisi de se former comme Eleveuse auprès de son père.

→ Elle avait 12 ans à la naissance du Régime. Elle se trouvait alors en vacances d'été chez mes parents, & a pu apprendre la mort d'Angela à l'instant où Solène l'a ramenée avec elle, voir disparaître Damien quelques semaines après pendant qu'il se trouvait à Baguin avec Solène, & même qu'à peine retournée au Japon elle a appris aussi la disparition de Tristan. Trop cool! Plusieurs mois lui furent nécessaire à s'en me remettre, ça a été le pire semestre de sa scolarité.. Ses notes frôlent à peine la moyenne, & ses enseignants passent rapidement des sermons aux inquiétudes en réalisant épuisement, perte d'appétit & amaigrissement chez l'adolescente. Ce n'est qu'à Noël, en voyant pour la première fois la grossesse de sa sœur aînée (dont elle était pourtant déjà informée sans avoir vraiment réalisé) & en trouvant son deuxième pokémon dans Zazambes, qu'elle a finalement vraiment remonté la pente. Quelques mois seront nécessaires à retrouver son poids de forme, & sa musculature normale, mais sa détermination à rattraper son retard & continuer de vivre coûte que coûte fait le travail lorsque le découragement guette parfois.

Retour
→ A 17 ans, elle obtient finalement son diplôme de fin de secondaire sans mal, & commence directement les ultimes stages qui lui permettront de passer ses derniers examens avant d'être officiellement apprentie Ranger ; un rang reconnu également sur Enola, qui lui permettra de travailler là-bas ensuite. Le directeur de la Base Ranger où elle se trouvait alors, pour lui éviter d'être déstabilisée par la situation sur son île natale, lui a pendant ces quelques mois coupé tout lien avec Enola & sa famille. Bien sûr Judith lui en a voulu un bon moment ensuite, surtout après avoir compris ce qu'il se passait alors à cette période ; mais, comprenant malgré tout assez bien ses raisons, elle lui a vite pardonné, & lui reste reconnaissante des années plus tard pour les savoirs qu'il lui a transmis durant ce stage final fort enrichissant.

→ Finalement de retour quelques semaines avant ses 18 ans, elle quitte l'aéroport pile à temps pour voir le Régime s'attaquer au Tournoi du Nouvel An.. Elle qui comptait rester neutre dans le conflit le temps de reprendre mes marques, la voici pleine de colère devant cette nouvelle preuve flagrante de leur monstruosité, de leur injustice! Elle ne prend cependant pas le temps de réfléchir sur le coup, & se joint au combat pour protéger les civils, & sa propre vie aussi, pour leur permettre d'être évacués en sécurité autant que possible plutôt que raflés.. Jusqu'à ce qu'elle retrouve, finalement, son frère de cœur Maxwell au milieu du capharnaüm. Celui-ci refuse de la laisser rester, malgré ses cris, ses protestations & son inquiétude pour sa sœur aînée sensément présente elle aussi du fait de son rang de Maître de la Ligue.. & il la force à partir, téléportée par son Gallame sur lequel elle hurle un moment en vain, car il repartira sans tenir de ses véhémences. Forcée de rester, & un peu ramenée à la raison par son autre sœur Maelys, puisque c'est à son Centre Pokémon qu'elle a été portée, elle se décide à l'aider pour s'occuper des réfugiés faute de pouvoir faire mieux, & est placée en tandem avec Eugène, qu'elle rencontre alors pour la première fois.

→ Dévastée & emplie de rage, malgré toute sa détermination soudaine à rejoindre le mouvement de la Résistance, elle s'effondre intérieurement après ces évènements d'une violence inouïe à ses yeux, tourmentée par les souvenirs de la rafle. Elle tente vainement de garder la tête hors de l'eau en se raccrochant à ce qu'elle peut, jusqu'à finalement choisir d'aller tenter de se retrouver dans la Nature qui l'a toujours apaisée. Elle entame un voyage vers la Jungle, un peu une fuite en réalité bien qu'elle ne le mentionnera pas ainsi. Le lendemain, Eugène apparaît finalement devant elle, après l'avoir cherché des heures durant grâce à sa Natu, car il s'inquiétait. Finalement, c'est lui qui l'aide à comprendre ce qu'elle a, alors même qu'il la connaît à peine. A comprendre ce qui la tourmente réellement plus que tout le reste. Le regard vide de cet homme à qui elle a pris la vie pour sauver la sienne, malgré toutes ses convictions sur le statut précieux de la Vie. Sans commentaire, le jeune homme la console & la rassure, l'aide à faire sortir enfin cette culpabilité & cette souffrance.. A s'apaiser un peu, finalement.

Amour
→ Les prisonniers de la Rafle sont finalement libérés quelques jours plus tard, suite à un article de la journaliste dont le Régime s'est servi de prétexte pour justifier son acte. Bon, en réalité ce n'est pas vraiment la journaliste en question qui a écrit cet article mais Solène ; enfin ça, ils n'avaient pas besoin de le savoir, hein? Judith s'est finalement reprise, grâce à Eugène, & est retournée au Centre avec lui. Grâce à sa grand-mère, elle déniche un contact Résistant pour lui faire rejoindre le mouvement, & organise une première rencontre à laquelle elle décide de se rendre déjà costumée ; cependant, elle ne s'y rendra pas seule. Le jeune élève Médecin-Chercheur la rattrape avant qu'elle ne s'éloigne, déguisé comme son double masculin, refusant de la laisser partir seule. Lui qui disait trois ou quatre jours à peine plus tôt qu'il ne se sentait pas de rejoindre la Résistance malgré toute son approbation, semble en avoir finalement trouvé la force.. Pour la suivre, la protéger. Muette & émue, la jeune femme accepte, consciente qu'elle ne pourra pas l'en dissuader & préférant tout de même l'avoir à ses côtés que dans son ombre.

→ Les semaines passent, elle se rapproche de plus en plus d'Eugène sans comprendre dans un premier temps. C'est un geste de sa part, un soir comme tous les autres, qui la fera finalement s'interroger & réaliser ; un simple baiser volé, suivi d'une fuite face à son manque de réaction. Elle ne le laisse pas fuir bien loin avant de le rattraper bien sûr, mais ne comprendra la raison qui affole si régulièrement son cœur depuis de nombreux jours déjà que le lendemain. Au moment où elle finira par avouer tout ce qu'elle porte en elle, ces sentiments ; & entraîner ainsi la naissance de son couple devenant depuis plus solide de jour en jour, d'année en année.

→ Dans le même temps, elle se découvre un profond amour pour la Jungle d'Anula & la Région Humide à force d'y patrouiller pour son travail, & décide de s'y installer définitivement en tant que Ranger en formation. Ses deux sœurs se réunissent alors pour lui offrir le Cottage où elle vit toujours depuis, qu'elle rénovera peu à peu à l'aide d'Eugène venu s'y installer avec elle. La jeune femme s'épanouit avec joie, se sentant ainsi telle un poisson dans l'eau. De nombreux évènements sympathiques & autres bonnes nouvelles vont alors s'enchaîner, parmi lesquels notamment l'arrivée de plusieurs nouveaux alliés dans son équipe, le retour de Tristan finalement libéré par le Régime lui aussi, le mariage tant attendu de sa sœur aînée & de Damien, ou encore la naissance de leur seconde fille.. Sans oublier ses propres fiançailles, & qu'importe que certains trouvent ça trop précipité ; elle, elle est comblée.

L'apologie de la Piraterie
→ Pour avancer dans son deuil & peut-être parvenir enfin à le faire, pour obtenir un entraînement plus poussé pour ses alliés, & plein d'autres raisons qu'elle-même ne saurait pas vraiment s'expliquer, elle finit par prendre la décision de s'inscrire en tant que dresseuse à la Compétition. Son petit ami la soutient dans cette démarche ; c'est même lui qui est à l'origine de son costume & de son personnage de Compétitrice. Cependant, alors qu'elle vient tout juste d'obtenir son premier badge & commence à prendre confiance en ses capacités, une terrible nouvelle vient la jeter à terre de nouveau, dévastée par la douleur & la peur. Un cancer, un cancer frappe l'un de ses frères de cœur. Maxwell risque sa vie, & elle craint de perdre encore un membre de sa chère fratrie. Leur famille, de la voir finir par se briser pour de bon. Elle finit par se reprendre au bout de quelques semaines, vaille que vaille, s'accrochant à son compagnon, à son équipe & leurs entraînements pour cela, jusqu'à finalement aller décrocher son second badge.

→ Puis elle se présente finalement à son troisième match, celui qui bouleversera lourdement une partie de sa vie. Celui contre Gloria Davidson, la suppléante de l'Arène Plante de Vanawi, délaissée depuis peu par sa championne officielle. Le match sera passionnant, l'un des meilleurs qu'elle ait menés ; mais la véritable surprise résidera dans les paroles de Gloria à la fin de l'affrontement, l'invitant à la rejoindre à sa loge. Surprise, la jeune Ranger costumée entendra alors sa proposition de la faire Championne, après l'avoir vu agir avec son cher Bambi sur le terrain. Elle avait alors pris un temps pour réfléchir, avant d'accepter de devenir son élève, & ses conditions avant d'accéder au titre officiel. Suivre ses entraînements, prendre la charge des matchs, récolter les deux badges lui manquant pour prouver sa valeur pour le titre proposer. Pas insurmontable, en soit. Même si cela entraînera, sitôt la Compétition informée, l'interdiction pour elle de se présenter à la Ligue. Tant pis. L'aventure est trop intéressante pour ne pas être tentée ; comment ferait-elle honneur à son costume de pirate si elle ne relevait pas ce défi?

→ & puis, la nouvelle tombe un beau matin de mai comme une masse sur le coin de son crâne, un jour où elle n'avait pas de matchs prévus & comptait juste patrouiller tranquillement puisque son nouveau rôle de Championne ne l'a pas faite renoncer à être Ranger. Inattendue & brutale, d'autant plus qu'elle a toujours été parfaitement régulière & irréprochable dans sa contraception. Un bébé-pilule, comme on dit parfois. Sous le choc, elle panique dans un premier temps, jusqu'à l'arrivée de son fiancé qui, bien qu'ébranlé lui aussi, la rassure & affirme qu'ils sauront s'en sortir, malgré la guerre. Qu'ils ne seront pas pires parents que les autres, & sauront protéger ce bébé surprise ; quitte à user des services d'un Zorua, comme Solène des mois plus tôt, pour dissimuler l'existence de cette grossesse à la Compétition.

Tourments
→  Plusieurs évènements s'enchaîneront alors, si vivement qu'elle n'en garde pas toujours des souvenirs très clairs. Il y eut son quatrième match, durant lequel un malaise la força à révéler sa grossesse & à détromper vertement les médias voyant en elle une simple réminiscence de Sunny. Puis son cinquième match vite achevé, qui lui donna officiellement sa titularisation de Championne conformément à son accord avec Gloria. La rémission du cancer de Maxwell, petite bonne nouvelle perdue au milieu du reste. & puis la marche pacifique sanglante du 10 juillet 2015, dont on l'avait écartée de force pour préserver son bébé ; conformément à sa promesse qu'elle avait voulu envoyer aux orties en voyant son père mortellement blessé sous ses yeux. Le coma de son paternel qui en découla, & la laissa amorphe un moment. & puis finalement, la réouverture de son Arène au public pour la saison 2015-2016. Sa blessure, la naissance de sa fille arrachée à ses entrailles un peu trop tôt dans l'espoir de les sauver toutes les deux.. Ou au moins une des deux. Le désespoir. & le début d'un long combat pour la vie.

→ En effet, le bébé était né avec une malformation valvulopulmonaire importante. Cela aurait sans doute été moins violent si la grossesse avait été à terme, mais la balle tirée dans son dos devant son arène avant frappé son abdomen, & extraire l'enfant s'était avéré une urgence vitale autant pour elle que pour la maman. Si cela avait tenu uniquement à l'hôpital de Vanawi, la petite serait décédée, selon les propres propos du médecin ayant césarisé la mère ; mais par chance, celle-ci était à l'origine suivie par une excellente sage-femme ayant complété un second cursus en chirurgie pédiatrique, qui sans leur donner trop d'espoir affirma pouvoir tenter quelque chose pour peut-être sauver le bébé. Les parents désespérés lui donnèrent aussitôt leur aval, & le bébé fut transféré dans une autre clinique où l'on mit tout en œuvre pour la stabiliser & l'aider à se renforcer assez pour subir l'opération. Un mois d'attente, de peur, d'espoirs fous.. Pour finalement annoncer enfin officiellement la naissance & la survie d'Eliza Angie Watson, leur petite fée si forte & battante. Le couple se mariera finalement peu après, en une toute petite cérémonie très familiale célébrant la vie & l'amour tout à la fois.

Revirement
→ Judith, sous le visage de Captain Hook, reviendra finalement à son Arène peu de temps après ça ; mais n'y restera finalement pas longtemps. Une deuxième attaque viendra en décembre, de la part d'un de ses challengers qui finira par lever deux armes à feu vers elle. Si l'un des tirs fut dévié par l'intervention de son Tyranocif évolué pour l'occasion, l'autre frappera son Lianaja de plein fouet. Jim mettra aussitôt l'agresseur au masque immaculé de Régimeux en fuite, avec un hurlement de rage ; mais cela demeurait trop tard pour Arthur qui déjà avait rendu l'âme. Brisée, dévastée face à cette perte intolérable & à la menace devenue trop évidente pour être ignorée, Judith ne remettra plus jamais les pieds à l'Arène. De toute manière, Captain Hook avait sans doute dû être reliée à la Résistance, ce serait peu raisonnable n'est-ce pas? Trop perturbée pour s'en occuper elle-même, elle laissera Gloria se charger de toutes les démarches auprès de la Compétition pour rendre son titre de Championne, préférant d'ores & déjà ne plus rien avoir à faire avec ça. La Suppléante, soucieuse de sa sécurité, demanda alors aux gérants de ne démentir aucune des rumeurs qui ne tarderaient sans doute pas à naître sur sa fuite ou bien son éventuel décès, de ne faire même aucun communiqué au sujet de Hook ; juste nommer son successeur sans plus, comme cela s'était déjà fait à d'autres occasions. Judith, de son côté, fit disparaître de sa vie tout lien ou toute preuve de cette brève période en tant qu'Elite. Incapable de se résoudre à brûler son costume de pirate, elle le noiera au fond du Lac d'Anula, lesté par une lourde roche ; avant de s'accrocher désespérément à sa toute petite puce pour se relever & continuer à vivre.

→ Elle ne se présentera plus beaucoup non plus au sein de la Résistance, voyant celle-ci échapper progressivement à sa sœur & basculer dans de plus en plus de radicalité & de brutalité les rapprochant bien trop à ses yeux des envahisseurs qu'ils combattent. Incapable de se reconnaître dans ce mouvement protégeant de moins en moins les civils, ceux-ci étant de plus en plus considérés comme des victimes collatérales au service de "la cause", Judith se contentera alors d'observer de loin les annonces sur l'Emergya, les attaques, l'obligation de Solène de se retirer à la fois de la Ligue & de la Résistance après avoir été attaquée à Sunny Manor par d'autres Résistants ne souhaitant plus être "entravés" par elle.. A la mort de leur grand-mère maternelle durant cette fameuse attaque de Sunny Manor, brûlé par la suite par sa propre propriétaire en même temps que les corps de ses agresseurs, pour faire croire à la perte définitive de la jeune Maître Dresseur..

HISTOIRE
Dévastation
→ En vérité, Judith subit plus qu'elle ne vit les évènements qui viendront détruire, anéantir Enola en août 2017. Sa chère Jungle inondée, dévastée, tant de pokémons tués.. & s'il n'y avait eu que ça. Les explosions de l'Emergya, la chute du Régime, destruction d'Amanil, d'Anula & même de Zazambes. La mort de son père. L'emergendémie. La mort de sa mère. Tous ces évènements, elle les subit comme à côté de son propre corps. Spectatrice inerte. Brisée. Elle passera des heures, des jours entiers à aider de son mieux les pokémons blessés ou rescapés des inondations, dans la Jungle. A les recueillir sur son domaine, près du Cottage, à les soigner, à donner d'elle-même sans compter. Sans être vraiment là, un peu. Se réfugiant dans son travail rassurant à ses yeux plus qu'autre chose, en réalité, mais un peu vide de sens finalement face à tant d'horreurs pour lesquelles elle ne peut hélas pas toujours intervenir. Son mari fera tout son possible pour la soutenir bien sûr, tout comme leur toute petite fille si jeune & ne comprenant encore que si peu. Sa vie privée est difficile, son époux très inquiet tente maintes fois de la faire réagir sans parvenir à lui trouver d'autres réels intérêts que son travail, hormis peut-être lui & leur fille. Elle agira comme un automate de longs mois durant, incapable de faire autrement, incapable de se sortir de cette espèce de catatonie où les catastrophes qui ont ruiné Enola & son écosystème l'ont plongée. Cet intense & infâme gâchis.

→ Il lui faudra pratiquement un an pour se reprendre un peu, poser un regard objectif sur le travail abattu depuis les désastres & ce qu'elle avait accompli. Une petite Réserve pokémon improvisée, un havre de paix pour ceux de la Jungle & de la Région Humide qui avaient souffert des catastrophes. Un peu un élevage, d'une certaine façon ; enfin, quelque chose à mi chemin entre ça & le travail de Ranger. Le plus dur est passé, & les réfugiés de ce drame n'affluent plus depuis longtemps, mais la seule pensée de renoncer à ce petit refuge qu'elle a improvisé sans y songer, & de mettre dehors les pokémons qui se sont reconstruits & épanouis sous sa protection, lui pince fortement le cœur l'air de rien. Cependant, elle n'a pas les infrastructures adaptées pour poursuivre bien longtemps ce petit jeu alors que l'urgence est désormais moins présente, & puis, aucune assurance ne la couvre réellement pour ça ; en cas d'accident elle s'exposerait à de graves ennuis sans possibilité d'assistance juridique, contrairement aux Eleveurs formés qui bénéficient d'assurances professionnelles adaptées. De plus, sans partenariats elle finira de toute manière sans nul doute par se ruiner à ce petit jeu, d'ailleurs son salaire y passe un peu plus chaque mois que le précédent ; à ce rythme, aucun pokémon ne pourra bientôt plus bénéficier de son aide. Peu à peu, l'idée fera son bout de chemin dans son esprit, les arguments contre finissant par muer en arguments pour, s'installant & nichant de plus en plus là, jusqu'à fleurir pour de bon en un nouveau projet qui lui redonne un peu d'entrain. Alors elle s'inscrit en université à la rentrée scolaire, encouragée par son époux soulagée & heureux de la voir à nouveau s'animer & se passionner pour quelque chose, puis elle se déniche un maître consentant à lui apprendre l'art de l'Elevage vers lequel elle revient finalement ; obtient même un financement pour ses études de la part d'Elixir devenus ses employeurs depuis que les Rangers ont été rangés sous leur autorité. Pas grand chose certes, mais de quoi survivre & aider son mari à faire bouillir la marmite en attendant.

Reconstruction
→ Les études seront difficiles, à bien des égards, & de nombreuses fois elle manquera de craquer, de se renfermer de nouveau sur elle-même ou bien de tout envoyer en l'air ; elle-même n'aurait su le dire. Entre ses travaux chez son mentor, sa fillette demandant tant d'attention malgré l'aide de son époux & de sa fratrie, les longues soirées à bûcher ses cours sans relâche, sa reconstruction personnelle toujours difficile & saccadée depuis août 2017.. Judith a cependant toujours été bonne étudiante, curieuse qui plus est, & elle ne doublera aucune année puis décrochera finalement sa licence professionnelle d'Elevage Pokémon. Oh, pas forcément avec les félicitations du jury non plus, ni même avec des notes mirobolantes d'ailleurs.. Mais du premier coup tout de même. Cependant, la panique, une certaine tendance à s'auto-saborder, ou quoi que ce soit, lui fera échouer lamentablement sa première tentative au concours d'Hôtesse de Pension début 2022, nécessaire pour officialiser le statut de sa Pension. Alors elle s'acharnera, révisera encore même s'il n'y avait plus de cours à suivre, poursuivra son apprentissage auprès de son maître pour affiner encore ses connaissances & pratiques. Son époux l'aidera énormément ici aussi, pour prendre confiance en elle à nouveau, & ne pas se laisser impressionner une nouvelle fois par la concrétisation si proche de son projet.

→ Elle retente finalement le concours début 2023, & cette fois, le réussit haut la main. Pas major de promo non plus, mais pas trop mal classée tout de même. Reçue en tout cas, titularisée dans ce rôle recherché d'Hôtesse ; & elle s'empresse alors d'entamer les démarches pour faire officialiser son domaine comme ce qu'il est, sa spécialité, la vocation de cette petite Réserve dont elle est désormais très fière. Sa petite réussite à elle, son projet au long terme synonyme de renouveau, qui se concrétise & prend forme de manière officielle, la marque de sa reconstruction personnelle.. Même si celle-ci est, en réalité, encore bien loin d'être achevée. Car cette histoire ne s'arrête pas là ; il reste encore tant à vivre, ou même à survivre. Tant à écrire.


Dernière édition par Judith L. Watson le Jeu 21 Juin - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reshiram
avatar
Staff
Messages : 342
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Judith - Fleur sauvage égarée.   Mer 20 Juin - 20:34

Reuh-Bienvenue, Jude !

Enfin, voilà la dernière de la fratrie Weber qui débarque ! Puisque tu nous as dit avoir quelques idées pour elle, on est curieux de savoir ce que tu en feras °W°

Alors, alors, à propos de ta fiche, je ne sais pas si j'ai grand chose à redire, mais il y a quand même quelques précisions que j'aimerais connaître ^^
D'abord, c'est au sujet de la partie problème de santé physique. Je comprends qu'elle soit un peu déçue de ne plus pouvoir 'porter la vie' mais il y a cette phrase qui m'a interpellé :
« La douleur de ne plus porter la vie, elle qui un jour a souhaité plusieurs enfants pour animer sa maison, jouer & courir en tous sens. »
Or, ne plus porter la vie et avoir des enfants, ce n'est pas incompatible, loin de là, surtout pour les couples hétérosexuels. Du coup, j'aimerais savoir plusieurs choses : est-ce le point de vue de Judith là-dessus ? Et pourquoi pense-t-elle ça ? Quelle est son avis sur l'adoption, par exemple ? Est-ce que Solène, puisqu'elle gère un orphelinat, ne pourrait pas l'aider ? Et quel est le point de vue de Eugène sur la question ? Le soutient-elle ? A-t-il une opinion différente ? Compte-tu la développer sur ce point ? On aimerait en savoir plus ! Si c'est le point de vue de Judith, il faudrait que la notion de 'douleur' soit expliquée plus en détails, parce que je ne l'ai pas bien comprise ^^

Aussi, autre point, il est impossible que Hook soit morte, ou du moins, la Compétition est très à cheval là-dessus et ne l'aurait sans doute pas accepté : ils ont une image à tenir, quand même, et la disparition de Sunny était déjà mauvaise pour eux alors ils ne peuvent se permettre de perdre une autre Elite comme ça aussi facilement, puisqu'ils connaissent toutes les identités de leurs Champions/Conseillers/Maîtres et qu'ils peuvent vérifier si oui ou non telle ou telle personne est effectivement décédée (et encore ils peuvent décider de le masquer autrement). En revanche, si Judith veut vivre tranquillement, elle peut tout simplement avoir demandé sa démission et à ce moment-là, la Compétition n'a plus de raison de s'intéresser à elle (en faisant disparaître toutes les preuves nécessaires, si elle le souhaite). Je te demanderai alors juste de changer ça ^^

Niveau histoire, puisqu'on ne change pas V1 et que je n'ai rien vu dans la version V2 qui pose problème, je n'ai donc rien à redire là-dessus. ^^

Voilà, déjà ça, ça sera pas mal, je pense. Bon courage pour les modifications, et s'il y a des questions ou que tu as besoin d'aide, je suis là o/

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith L. Watson
avatar
Eleveuse
Messages : 35
Date d'inscription : 19/06/2018

MessageSujet: Re: Judith - Fleur sauvage égarée.   Jeu 21 Juin - 14:45

Plop.
Comme discuté sur la cb, la mention de la Compétition a été précisée dans l'histoire : il n'était question dans l'idée de sa mort que d'opinion publique, de ce que les gens ont déduit, pas d'une réalité. C'est donc Gloria qui s'est chargée de sa démission, & a demandé explicitement aux gérants de la Compétition de laisser faire les rumeurs, afin de garantir une certaine sécurité à sa protégée.

Pour l'autre point. Il est volontaire de ne pas aller plus loin sur le sujet, car Judith réalise à peine. Cette difficulté, bien qu'ancienne, ne l'avait pas frappée avant : pas le temps, pas trop compris non plus.. A l'époque on lui avait dit "d'éventuelles difficultés" sans plus. & comme la période ne se prêtait pas à un autre enfant, qu'elle avait d'autres soucis à penser, ça s'est glissé sous le tapis, pour revenir plus tard. Son dossier médical est ressorti lorsqu'elle a voulu "tenter bébé2" après la réussite de son concours (donc début 2023) : c'est très récent, & elle n'a su l'ampleur des dégâts qu'à ce moment-là. Elle est en plein déni concernant le deuil de sa fertilité. Elle ne veut pas voir que son corps a été à ce point blessé, & s'accroche à la possibilité que ce soit encore réalisable (sinon elle ne ferait pas d'essais...), car son dossier ne dit pas qu'elle est stérile non plus. Mais du coup, la question des autres options ne s'est pas encore posée, ni adoption, ni procréation assistée. Non pas qu'elle ait un soucis avec ces options, elle n'a même strictement rien contre. Disons que pour l'instant, elle voit surtout son propre échec ; & n'est pas encore au point de se dire qu'elle a des possibilités de le transformer en réussite par d'autres biais, bien qu'elle connaisse les possibilités & ait tout à fait la possibilité de se renseigner plus. A suivre en RP (:
Eugène quant à lui y a déjà pensé, mais ne suggèrera rien pour le moment : vu l'état & les difficultés de Judy ces dernières années, il évite autant que possible de la bousculer, & préfère la laisser faire le chemin à son rythme, quitte à attendre encore des mois avant de pouvoir entamer les démarches nécessaires si effectivement, rien ne vient naturellement. Il la soutient comme il peut, mais ne dira rien tant qu'il ne la sentira pas prête à l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reshiram
avatar
Staff
Messages : 342
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Judith - Fleur sauvage égarée.   Jeu 21 Juin - 15:16

Tout a été dit sur la CB, je n'ai donc plus rien à rajouter. Tu es donc validée, tu connais le chemin par cœur, depuis le temps !

Je vais de ce pas mettre ta couleur et ton rang avant de m'occuper du carnet et du sac, du coup ^^

Bon jeu (encore une fois) o/

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Judith - Fleur sauvage égarée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Judith - Fleur sauvage égarée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: Premiers Pas :: Présentoir :: Présentations Validées-