Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 [OS Obtention] Daube d'ado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilly Carter
avatar
Ranger
Messages : 79
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: [OS Obtention] Daube d'ado   Jeu 21 Juin - 6:20

Ton éternelle récompeeeeeeeenseuuuhEmi & un ado débile


••• Pour la, lui semblait-il, 348e  fois depuis le début de cette journée Emi roula des yeux. Elle posa un regard agacé sur l’adolescent en face d’elle et se pinça l’arête du nez pour contenir le début de colère hystérique qui commençait doucement à lui monter à la tête. Non mais quelle idée. En général, la Ranger n’avait aucun mal à guider les vacanciers dans la lande de Nuve-Eja. Faire partager les richesses de l’île aux visiteurs était, d’ailleurs, unes de ses activités préférées. Seulement voilà, aujourd’hui, le visiteur en question était un adolescent de quinze ans fortement agaçant et impoli, un petit gosse de riche qu’on lui avait refilé dans les pattes avec un joli sourire et un « C’est le fils d’un ami de ton père, tu devrais bien t’entendre avec lui » …  La bonne blague.

- « Bon… Donc visiblement les pleines ça te plaît pas… »
- « Ouais, c’est nul. Mon père m’a dit que je pourrais capturer des Pokémons, hors y a pas de Pokémon là. C’est vraiment nul ton bled, là. »

… Ok. Bon. Zen.
Emi lui offrit un sourire très crispé. C’est officiel, elle allait le cogner ou s’arranger pour le perdre dans la nature avant la fin de leur ballade… Ou bien même les deux, son cœur balançait encore. Elle se retenue très fort de lui faire remarquer que, oui, son père était un con de l’amener en capture sans Pokéball d’une et que de deux ce n’était certainement en faisant plus de bruit qu’une techno parade qu’ils allaient arriver à dénicher des Pokémons. Voilà plusieurs heures qu’ils tournaient et entre les commentaires incessants du gamin et sa manie qu’il avait de poser le pied au sol tel un pachyderme de 400 kilos la brunette désespérait de tomber sur un Pokémon sauvage. Du moins, pas un sain d’esprit, un Pokémon totalement teubé et inconscient à la rigueur, vous me direz, il ira de pair avec son futur et pitoyable dresseur comme ça. Oui, bon, d’accord, c’était méchant pour le Pokémon teubé.

- « Tu sais, les captures ne sont pas toujours fructueuses Fabien. On manque peut-être juste de chance, voilà tout. »
- « Ouais, de la chance. Bah vu le prix qu’a payé mon père on a intérêt à avoir de la chance ! Si j’avais su, j’aurais juste demandé à un éleveur de me faire un œuf. »

Zeeeeeeeeeeen.
Un sourire de plus en plus crispé aux lèvres, Emi eu tout le loisir de s’imaginer lui répliquer que, ouais, éventuellement il aurait pu faire ça. Parce qu’éventuellement, là, elle aurait pu faire la visite des lieux à quelqu’un d’autre… UN ADOLESCENT UN PEU PLUS RESPECTUEUX ET MOINS OSEF PEUT ETRE. Néanmoins, cette sortie lui avait permis de comprendre qu’elle était beaucoup plus patiente qu’elle ne l’aurait cru. A plusieurs reprises l’envie de planter là le jeune-homme et de rentrer s’était faite sentir… Seulement voilà, d’une elle risquerait de perdre son job et de deux… Fabien était le fils d’un ami/client de son père et d’Elixir. Si elle foirait son coup elle risquerait d’en réentendre parler. Son père et les affaires, ça ne rigolait pas.

- « De toute façon, qui, de nos jours, s’amuse à faire de la rando pour capturer des Pokémons ? Faut vraiment être un clochard pour aimer ce genre de truc. Pas d’offense, hein. »
- « …. Aucunes mon grand, aucunes offenses, non. »

Son sourire était tellement crispé qu’il en déformait son visage. Sa teinte de peau avait même viré au rosé tant elle sentait le sang battre ses tempes. Elle regarda avec un espoir fou sa montre et constata qu’il leur restait une petite heure… De quoi rentrer en prenant leur temps. Ouaiiiiis, c’est ça, ils allaient rentrer, genre tout de suite, sinon Emi n’allait plus pouvoir respecter la clause de son contrat qui consistait à ramener les visiteurs sains, saufs et surtout entiers à la base.

- « Hé ! Regarde ! »

Voilà une demi-heure qu’ils étaient sur le retour quand, soudain, Fabien s’arrêta pour désigner un… Chuchmur  ?

- « Qu’est-ce que… »
- « C’est un Chuchmur abandonné ! Ça veut dire que je peux le prendre, hein ? »
- « Heu… Non »
- « Comment ça, non ? »
- « Bah on ne sait pas si il est réellement abandonné puis… »
- « Puisque je te dis qu’il est abandonné ! »

Et le jeune homme s’empara d’une Pokéball d’Emi, la lança avant de la reprendre et, le Pokémon capturé, de courir direction là base.

- « Que-Fabien ?! Hé ! Reviens ici ! »

………………………………………………….

- « J’AI DIT REVIENS ICI TOUT DE SUITE ! »

-----

- « Regarde papa ! J’ai un Pokémon! »
- « J’ai vu Fabien. Alors, mademoiselle Carter, tout s’est bien passé ? »

Emi fit un gros effort pour ne pas faire de l’ironie et se contenta d’hocher la tête. Fabien avait été plus rapide qu’elle et leur course poursuite jusque à la base Ranger l’avait vidée de toute son énergie. En son for intérieur elle se promis de ne plus faire d’ado et de se concentrer uniquement sur une clientèle de sexagénaire.

- « Papa ! T’as vu j’ai un Pokémon ! C’est quand que je peux le faire sortir ? »
- « Pas tout de suite. D’ailleurs, je ne suis pas pour qu’on le garde. »
- « Hein ? Mais pourquoi ? »
- « Parce que c’est un Pokémon, Fabien et qu’il faut s’en occuper. »
- « T’as qu’à payer un éleveur. »
- « Non. »
- « Mais tu avais dit… »
- « J’ai dit que tu pouvais capturer des Pokémons, pas les garder. Tu finis par laisser tes Pokémons à la pension et tu ne te rends pas compte du prix que ça nous coûte. Si c’est pour que tu t’en lasse au bout d’une semaine je préfère laisser ce spécimen entre des mains plus responsables. »

Fabien regarda médusé son père et Emi ne put s’empêcher de jubiler. Elle retira tout ce qu’elle avait pu dire ou penser du père de son client. Cet homme n’était pas con… Il était fabuleux. L’adolescent regarda la Pokéball et la fourra dans les mains d’Emi d’un geste rageur.

- « Pfff ! De toute façon, je n’en ai pas besoin. »

Sur ces douces paroles il tourna des talons, visiblement contrarié. Son père lui, fit un geste de la tête respectueux vers la Ranger avant de tourner des talons et de rejoindre son fils.

© 2981 12289 0

____________________________________________



Emi fait sa crise existentielle en 0099ff

Dc : Brandon Blanchett, Patrick Olson et Bellamy Crowford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[OS Obtention] Daube d'ado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: L'Île d'Enola :: Île de Nuva Eja-