Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Eté 2024

~25° - 37°C / Fortes chaleurs dans les terres, venteux sur les côtes, orages occasionnels.

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
- Cendrée cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
- Pseudo cherche ...
- Pseudo cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez staff !




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Piou piou les petits oiseaux (OS de recherche)
Piou piou les petits oiseaux
OS de recherches
La tentation de faire durer sa pause repas le plus longtemps possible est toujours très présente lorsqu’on a un article sur le feu. Ou plutôt, Mell tend a procrastiner lorsque l’article en question passe depuis des mois de correction en corrections, de version 1 à version 24.5.6. Les débuts sont toujours grisants même si il n’est jamais évident de bien poser ses idées clairement sur le papier, au moins, tout est à faire, a créer, c’est bien plus intéressant que lire et relire toujours le même article qu’on a écrit et chéri comme un bébé pour finir par le détester parfois viscéralement jusqu’au jour où il sera admis comme version définitive.

« Straum, l’est 15h, tu m’as dit de te dire de… »
« Moui, j’sais. M-merci, hein. »


Son collègue apparu à l’entrée de la terrasse avait été chargé par Mell de lui rappeler de retourner travailler quand il serait 15h. Et malgré le fait que le Medecin-Chercheur tente de retarder le temps en grignotant miette par miette le dernier centimètre carré de son Subway, cela n’a rien changé au fait que l’heure tourne. Son collègue interne l’encouragea d’un air compatissant et retourna à ses activités tandis que Mell retourne à son bureau. L’accalmie régnant dans le Centre de Nuva-Eja et comme il n’est pas de garde, il a donc tout son temps pour ses corrections. Dommage, d’ailleurs, se dit-il, alors qu’il n’aime pas trop les gardes en général, car, comme par hasard, maintenant qu’il doit corriger des choses, il a très envie de les faires, les gardes. Mais à force, c’est sans fin. Il faut donc finir ces corrections et Mell pourra vaquer à d’autres occupations et avancer plus sereinement sur le reste ses recherches et dans son travail.

Dans on bureau l’attendaient déjà Sycamore qui serait venu le chercher par la peau des fesses s’il avait continué à glander, et Diiode, occupée à flâner près de la fenêtre ouverte. En se rasseyant devant son ordinateur, Mell se servit un thé et entama de se re-concentrer en se remettant son article en tête.

L’idée de soumettre cet article à une des revues scientifiques Enoliannes était née suite à la sortie de Mell au Lac d’Anula. Il y était allé observer les Pokémon oiseaux et surtout, écouter et analyser leurs chants. Beaucoup de Pokémon vol tel que Pijako, qu’il avait pu voir d’encore plus près grâce à son amie Livie. Avant de partir, il avait épluché toute la bibliographie universitaire (enfin, tout ce qu’il a pu trouver) au sujet des Pokémon de cette espèce, si tant est que cela pouvait servir son sujet. La bibliographie était un peu longue pour un article et on lui demandera sûrement de raccourcir ses notes de bas de page par ailleurs. A ceux-là s’étaient ajoutés ses propres travaux et les travaux faites avant les siens sur le sujet de la copie. Il s’était plus spécifiquement concentré sur la capacité Mimique et la question du chant des Pokémon oiseaux. Comme il en avait parlé à Brandon, il profita aussi de l’article pour nommer quelques chercheurs ayant travaillé sur la place de l’imitation : en effet, dans le cas d’une communauté d’oiseaux comme celle qu’il a vu au lac d’Anula, Mell supposa que le facteur imitation était important : de génération en génération, entre espèces, pour qu’un individu se sociabilise avec un autre, pour les parades nuptiales, pour l’intimidation et pour tous les comportements de la vie de tous les jours des créatures étudiées. Tout cela constituait la partie de présentation de sources de son article, le reste concernant plus spécifiquement quelques espèces plus précises connaissant l’attaque « Mimique » et également, des observations plus précieuses pratiquées sur Calico, la Pijako de Livie. Avec l’autorisation de l’amie de cette Pijako, comme il l’avait nommée dans l’article, Mell avait pu prendre des photos de la Pijako en action, lorsqu’elle tentait d’imiter l’attaque Vague Psy de Vortex, son Spinda, lui-même un Pokémon copieur. Le chercheur avait aussi pu entendre une démonstration du « Babil » de Calico mais n’avait rien pour enregistrer les données utiles, donc il se contenta de mettre une note concernant cette dernière capacité. Il nota tout de même que selon ce que Livie lui avait confié, les capacités à imiter la voix humaine variait pour un Pijako d’un individu à l’autre, d’un certain entrainement et de la bonne entente avec leur « maître.ss.e ». A cela, Mell releva qu’on pouvait remarquer que les oiseaux passent dans la plupart des cas leur vie en « paires ». Et dans ces couples constitués, surtout lorsqu’il s’agit de perroquets ou de perruches, chaque individu vieillit en imitant la voix de l’autre et c’est ainsi que les chants des deux oiseaux deviennent de plus en plus semblables au fil du temps. Tout cela pour dire que c’est la même chose pour un oiseau de ce type qui vit avec un humain, et la théorie serait surement applicable à Calico : ces oiseaux considèrent l’humain qui « partage sa vie » comme sa « moitié », ainsi, plus il a confiance en l’humain.e en question, mieux son chant imitera la voix humaine.

Mell conclua son article en précisant que les cas observés sont très précis et ne démontrent pas d’une vérité absolue sur le cas des capacités de copie des Pokémon oiseaux, mais qu’il s’agit d’un champ extrêmement intéressant à approfondir avec l’accompagnement des recherches déjà effectuées. Il n’oublia pas de remercier Livie et Calico pour leur participation non prévue mais spontanée et aimable à sa recherche et n’omettrait pas non plus de leur demander leur aval sur la version finale de l’article. Plutôt satisfait de la globalité de l’article qu’il préparait, Mell se prépara à l’envoyer aux collègues gérant la revue à qui il en avait proposé la publication. Et ce fut le moment que Sycamore choisit pour attirer l’attention du medecin-chercheur sur un œuf qu’il conservait au chaud dans un coin de son bureau.

« Oh. Y va ec-éclore ? »

C’est plutôt un heureux hasard que l’œuf de Pijako que Livie décide d’éclore justement ce jour-là, dans un tel timing. On dirait presque une caméra cachée. Mell fut ravi de cette coïncidence pour sa part, car il se sentit un peu récompensé pour ses efforts sur son article. Oui, il lui faut pas grand-chose pour se sentir flatté, même si l’éclosion n’a en soi rien à voir avec une quelconque forme de récompense lui-même le sait. Mais, eh, on va pas commencer à le fustiger pour une fois qu’il pense un peu à se faire plaisir à l’égo (spoiler : en fait, si, bouh). Bref, Mell se posa avec son Queulorior près de l’œuf en train de se fissurer lentement mais sûrement. Une tête ébouriffée et un corps pleins de plumes multicolores en désordre surgit en premier de l’œuf, avant que l’on puisse apercevoir le bec du Pokémon perroquet et ses yeux éblouis par la lumière. Le flot lumineux qui l’aveugla fit piailler un peu la Pijako nouvelle-née qui se cacha derrière une de ses ailes. Elle observa un moment les deux êtres en train de l’observer avec des yeux brillants, leur envoya un « piou » ravi et s’attela à sa première toilette en remettant ses plumes dans le bon sens, de manière à avoir un plumage luisant et ordonné. Mell et Sycamore laissèrent donc leur nouvelle alliée à ses activité post-natale et le chercheur se remit à son ordinateur, où il envoya finalement l’article à tous les destinataires concernés. Une bonne chose de faite. Ne reste plus qu’à attendre la parution de l’article…






Mell pique ses crises et se la pète en #663300.
RPs : Easton.

DCs : Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarade, Ludwig et Lionel.
Mell Straum
Scientifique
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Juin - 16:03
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: