Partagez | .
 

 La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilly Carter
avatar
Ranger
Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Mer 11 Juil - 15:16

Bonjour, je suis l'élément perturbateur qui fait chierEmi & Jiji


••• Emi resserra son écharpe autour de son cou, comme-ci l’étoffe rouge pouvait la prémunir de la boule qui se formait dans sa gorge à mesure qu’elle avançait. C’est que cette mission l’impressionnait et que, il fallait dire ce qui était, elle n’avait pas eu franchement le loisir de s’y préparer mentalement. Les Rangers de Vanawi avaient besoin de renfort pour une mission en corrélation avec la Milice et (elle l’avait appris sur place) le champion d’arène local. Quand l’ordre avait été transmis sur Nuva Eja, la brunette avait sauté sur l’occasion. Toute occasion était bonne pour quitter l’île et surtout qui disait Vanawi disait Noah et, bon, presque dix ans d’absence ça ne se rattrapait pas en une demi-heure.

Mais surtout c’était l’occasion d’en voir un peu plus, de découvrir d’autres régions, d’autres écosystèmes et de se créer son propre réseau. Parce que c’était là le but premier de son entreprise : se créer son propre réseau. Un réseau vierge de l’influence néfaste d’Isaac, des contacts qui pourraient, à terme, l’aider à franchir le pas qu’elle brûlait de franchir depuis sa rencontre avec Livie. Elle avait beaucoup réfléchi, depuis, et elle en était arrivée à la conclusion qu’il lui fallait un plan béton pour prendre son indépendance. Il lui fallait trouver un foyer et surtout un boulot pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses Pokémons. Si possible, elle aimerait continuer de travailler en tant que Ranger, ce métier lui plaisait, beaucoup plus qu’elle ne voulait se l’avouer. Elle avait bien l’intention de rencontrer du monde et de viser un quotidien dont elle serait pleinement satisfaite.

Arrivée devant la lourde porte de l’arène elle s’accorda un dernier soupir. On lui avait demandé d’aller se présenter et de « ramener le champion ». Elle avait beau avoir dit qu’elle voyait mal comment une inconnue pouvait tirer par la peau des fesses un gars qu’elle ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam on ne l’avait pas écouté. Apparemment, le champion de Vanawi était un sujet épineux qu’on préférait refourguer à la première venue. C’était peut-être dû à son affiliation à la Compétition ? Emi n’avait jamais vraiment compris le pourquoi du comment de cette rivalité et elle avait cessé de croire à l’image de bon samaritain d’Elixir au moment où son père y avait mis les pieds. Oh, bien sûr, il ne fallait pas mettre tout le monde dans le même sac mais pour avoir fréquenter les « amis » de ses parents elle n’avait pas vraiment envie de faire dans la dentelle et la précision. Alors bon : Compétition, Elixir, y a autant de pourri d’un côté que de l’autre.

Elle poussa timidement la porte d’entrée et s’avança dans le hall. Bon. Trouvez un champion…. Ca ne pouvait pas être sorcier. Un champion… Un champion…

- « Excusez-moi ? C’est vous le champion d’arène ? »

De toute évidence, le petit homme chauve auprès duquel elle s’était adressée n’était pas son homme. Il la regardée amusée avant de toussoter.

- « Vous devez être nouvelle, m’amzelle ? Non, je ne suis pas notre champion mais je peux vous montrer où le trouver. C’est pour… ? »
- « Heu, la battue avec la Milice. C’est le Ranger patrouilleur en charge de la mission qui m’envoie. »
- « Oh, oh, je vois. »

Le petit homme la guida jusqu’au terrain sur lequel s’entraînait un homme qui ne devait pas être excédé la trentaine.

- « Hé ! Heng ! C’est pour toi, une petite Ranger à propos d’une battue avec la Milice et les patrouilleurs. »

Emi tiqua sur le « petite » mais n’en dit rien. Après tout, elle était d’une taille raisonnable pour une fille. Le petit homme lui fit signe de se présenter et elle s’avança de quelques pas en resserrant son écharpe dans un vieux réflexe.

- « Heu… Je m’appelle Emilly. Je suis Ranger à Nuva Eja et je suis venue aider sur demande d’Elixir à propos de votre Pokémon dangereux qui se balade dans la nature. Les patrouilleurs m’ont demandé de vous ramener avec moi à la base, apparemment on commence dans pas longtemps… Monsieur ? »

© 2981 12289 0

____________________________________________



Emi fait sa crise existentielle en 0099ff

Dc : Brandon Blanchett, Patrick Olson et Bellamy Crowford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jian H. Kerr
avatar
Elite
Messages : 17
Date d'inscription : 11/03/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Ven 13 Juil - 9:47

Comme chaque matin, Jian se réveilla aux aurores, tiré du sommeil par le soleil qui perçait à travers les grandes baies vitrées de son appartement, l’inondant d’une chaleur étouffante qu’il détestait. Il s’empressa de se lever, Hue sur ses talons, pour allumer la machine à café et la laisser chauffer pendant qu’il prenait une douche rapide pour terminer de se débarasser du manteau de la nuit. Il savoura sa première boisson chaude de la journée face à la grande ville qui, malgré l’heure matinale, commençait petit à petit à s’animer. Puis, comme à son habitude, il prit place derrière ses écrans et se mit à pianoter sur le clavier, épluchant ses mails, les derniers évènements et son calendrier… Il avait oublié. Il double cliqua sur le rendez-vous qui l’intriguait et y lu l’ordre de mission : « Pokémon dangereux. Colaboration avec les rangers. Présence exigée. » Il jeta un coup d’œil à sa montre pour déterminer le temps qu’il lui restait avant la mission : 4 heures. Suffisant. Il enfila une veste, abaissa les stores pour protéger l’appartement de la chaleur étouffante de la journée à venir et débuta son lundi comme tous les autres, avec un entraînement.

Jian aimait particulièrement la routine. Ses habitudes constituaient son repère, elles lui étaient agréables. Sa vie de milicien et de compétitieur était suffisamment pleine de surprises pour qu’il s’accroche, dur comme fer, à son train-train quotidien. Et le lundi, son programme consistait à entraîner ses champions. Il arriva peu après 6 heures à l’arène de Vanawi et fit aussitôt sortir de leurs pokéballs ses deux lionceaux qui détalèrent en courant dans l’arène, jouant et se pourchassant pour dépenser leur énergie. Malgré le peu de temps qu’il avait devant lui, il les regarda quelques longues minutes en souriant avant de finalement faire venir ses trois dragons qui apparurent sur le terrain dans toute leur puissance et détermination. Yue s’envola pour venir se poser sur son épaule et il câlina avant de saluer ses autres compagnons et de s’assurer de leur bien-être. Son Rexilius avait été blessé lors d’un combat la semaine dernière et il surveillait méticuleusement la plaie qui cicatrisait sur sa cuisse. Après un check-up complet, un peu long mais nécessaire, il commencèrent l’échauffement.

Ce n’est que lorsque Paul -un français embauché avant qu’il ne devienne lui-même champion, pour garder l’arène en ordre et organiser les rencontres- l’interpella qu’il sortit de la transe dans laquelle l’entraînement l’avait plongé alors qu’il se concentrait sur une combinaison de son Draco. Il salua l’homme en lui serrant la main avant de se concentrer sur la ranger venu le chercher pour la battue. Il s’approcha pour la saluer poliement alors que sa bébécaille l’avait déjà précédé, s’envolant pour se poser sur l’épaule de la jeune femme et lui lécher la joue.

« Bonjour Emily, vous pouvez m’appeler Jian, enchanté. Laissez moi juste un peu de temps pour ranger l’arène et je vous suis. »

Paul proposa de s’en occuper, ce qu’il refusa. Il se dépêcha, aidé par ses pokémons pour remettre le lieu en ordre avant de faire rentrer tout ses compagnons dans leur pokéball et de s’engager derrière la ranger.

« Vous n’êtes pas une ranger de la région. »

Ce n’était pas une question mais bien une affirmation. Il connaissait, grâce aux bases de données auxquelles il avait demandé l'accès à ses supérieurs, l’ensemble des membres de la milice, de la compétition et des rangers travaillant sur la zone centre. Et définitivement, Emily n’en faisait pas partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilly Carter
avatar
Ranger
Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Ven 20 Juil - 16:05

Bonjour, je suis l'élément perturbateur qui fait chierEmi & Jiji


••• Emi n’avait jamais été très intéressée par les différents challenges que proposait la Compétition. Les badges, les rubans, les stades pleins à craquer… Toutes ces choses-là lui passait un peu au-dessus la tête. Aussi, la jeune-femme n’avait aucune idée d’à quoi pouvait bien ressembler les champions d’arènes en activité sur l’île, ni leur rôle au sein de la Milice ou de la Compétition en général. Elle avait bien lu quelques articles, dans sa vie, ayant pour sujet quelques personnalités Compétitrices mais ça ne devait pas être très marquant puisqu’elle n’en avait conservé que très peu de souvenir. Cependant, elle devait bien l’avouer, la jeunesse apparente de son interlocuteur la troubla quelque peu. Dans son imaginaire de petite néophyte qui ne connait rien du tout si ce n’est que « Les champions ça fait des combats dans des arènes lalala » Emi avait toujours imaginé que les Champions étaient des personnes avec une forte expérience des combats Pokémon et que… Qui disait expérience disait forcément un âge plus ou moins avancé. Bien sûr, c’était une image totalement erronée de la réalité mais se retrouver en face d’un gars qui n’avait pas encore de cheveux blancs et des rides plein la tronche brisait les stéréotypes qu’elle pensait vrai. Ceci dit, vu le sérieux avec lequel il s’entrainait, nul doute que ce type devait être balèze.

Lorsque Heng se retourna vers elle, la Ranger sentit tous les muscles de son corps se tendres. Elle était en face d’un champion, d’un gars important, peut-être même plus important que ne le serait jamais son imbécile de père et ça avait quelque chose d’impressionnant. Non pas que le pouvoir était une chose qui l’intéressait mais d’un point de vu professionnel ça représentait un sacré pas en avant et pour honorer son statut de Ranger elle se devait de faire bonne impression. Heureusement pour elle, le Bébécaille de son partenaire d’une journée se chargea de briser la glace et si cet élan chaleureux la fit sursauter au départ, elle ne put retenir bien longtemps un léger rire suivit par une caresse timide pour le Pokémon.

- « Heu, o-oui ! B-bien sûr ! »

Jian (parce que c’était son nom) était… Poli. Genre. Vraiment. Et… Sur le coup elle ne comprit pas tellement pourquoi ses collègues Ranger de la base centre lui avait donné l’impression de l’envoyer au casse-pipe en allant le chercher. C’est qu’il était bien gentil ce champion ! Pas un regard de haut, pas un ton condescendant… Nan, vraiment, agréablement surprise la Emi. Elle qui s’attendait à rencontrer un monstre se retrouva nettement plus détendue suite à ce premier contact.

Une fois l’arène remise en ordre, elle fut laissée aux bons soins de petit homme chauve et la mission « ramenons le Champion dans la base ennemie » passa à sa seconde phase : retrouver le chemin du retour. Emi avait encore les images de Vanawi en tête, des images de son enfance, des rues, des plages mais en l’espace d’une décennie pas mal de chose avaient changés, elle ne reconnaissait plus rien. Armée de son petit plan elle regardait le nom des rues d’un air perplexe lorsque le champion l’aborda.

- « Moi ? » Non, non, le pape, crétine. « Heu, oui, en effet. Je venais souvent à Vanawi quand j’étais petite mais la ville à beaucoup changée depuis le temps, je ne reconnais plus les rues de mon enfance. » Mais là encore ce n’était peut-être pas le type de réponse que Jian attendait en posant sa question. Emi s’en rendit compte et se mordit la lèvre inférieure pour se punir de sa maladresse. « Fin, oui, je ne suis pas d’ici. Je patrouille à Nuva Eja depuis plusieurs années déjà, par contre. C’est assez rare mais de temps en temps les bases Ranger font appel aux savoirs faire des patrouilleurs des autres régions pour des problèmes particuliers. A Nuva Eja nous avons beaucoup de dresseur qui parcours le secteur et certains sont… Disons assez cons avec leurs Pokémons. Par moment certains blessent leurs dresseurs avant de fuir dans la nature. Comme ils ont été abusés pendant leur dressages ils deviennent très méfiants envers les humains et adoptent un comportement violent quand on les approches. Bien sûr ce n’est pas une généralité mais ce genre de cas arrivent de temps en temps, pas mal de jeunes sont assez peu conscients de ce que c’est d’élever et d’entraîner une équipe. »

Suffisait de voir la différence entre un ado comme Fabien qui n’en a, en définitive, rien à faire des Pokémons et un ados comme Ludwig beaucoup plus à l’écoute de ses partenaires et avec une réelle affection pour eux.

- « D’ailleurs, pardon mais… Je n’ai pas eu vraiment le temps d’être briffée sur le Pokémon en question. Je suis arrivée depuis seulement quoi… 1h30/2h et on m’a directement envoyée vous chercher à mon arrivée. Vous pourriez m’en dire plus s’il vous plait ? »


© 2981 12289 0

____________________________________________



Emi fait sa crise existentielle en 0099ff

Dc : Brandon Blanchett, Patrick Olson et Bellamy Crowford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jian H. Kerr
avatar
Elite
Messages : 17
Date d'inscription : 11/03/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Lun 23 Juil - 14:03

Jian détailla la jeune femme du regard sans trop s’attarder, pour ne pas se montrer impoli. C’était un râleur, un feignant et un casanier professionnel mais il savait se montrer poli et courtois, cacher l’agacement que faisait naître l’hésitation de la ranger quand elle ne put cacher sa surprise certainement face à son jeune âge. Sa réaction ne le dérangeait pas réellement car il avait l’habitude de la lire sur les visages de ses rencontres et nouvelles connaissances, d’autant plus qu’il faisait plus jeune que son âge avec ses cheveux coupés mi-longs, sa peau très claire et son visage aux traits fins. Néanmoins, elle, elle semblait le prendre au sérieux et ça lui faisait plaisir. Habituellement, c’était ces mêmes personnes qui se laissaient confondre par son âge et qui lui manquait de respect, oubliant qu’il n’était pas seulement champion d’arène mais également un milicien gradé. C’était ce manque de courtoisie qu’il haïssait, lui qui avait été élevé par un père très à cheval sur les règles de politesse.  Il avait très souvent donné un coup de main au restaurant quand il n’était encore qu’un enfant puis à la boutique de son père, il savait l’importance d’être aimable, de se montrer souriant et accueillant et si des imbéciles prenaient ça pour une faiblesse, alors il ne manquait jamais de leur rappeler qui il était et le rôle qu’il jouait.

Heureusement, ce n’était pas un jour comme celui-là et son humeur remonta en flèche, dessinant un sourire sincère sur ses lèvres quand Yue se précipita pour saluer la jeune femme. Voilà un signe qui ne trompait pas sur la nature de la ranger, c’était sans aucun doute une bonne personne et la dragonne ne se trompait jamais. Il était décidément dans un bon jour. A son arrivée, l’air méfiant d’Emily et son hésitation avait convaincu le champion que les collègues de la jeune femme avaient dû lui en tartiner une belle couche sur le dos mais avec Yue qui lui grimpait sur les épaules, elle se détendit très rapidement, oubliant les mises en garde des autres rangers qu’il ne manquerait pas de taquiner et de provoquer s’il les croisait. Pas que tout ce que l’on raconte sur lui soit faux, non, en fait beaucoup de rumeurs étaient fondées mais il y a des jours avec et il y a des jours sans.  

Jian s’engagea dans la rue avec la ranger à ses côtés et Yue bien agrippée sur son épaule. C’était sa place, elle aimait se percher là et ne plus descendre et le champion l’avait laissé prendre cette habitude parce que ça l’amusait et qu’il l’avait sous la main, pour la surveiller de près. Comme il le savait, la ranger n’était pas de Vanawi, elle travaillait à Nuva Eja et il se contenta de hocher la tête, l’écoutant lui parler de sa jeunesse, se contentant de la guider quand elle prenait une mauvaise direction ou qu’elle tournait une rue trop tôt.

« Ce genre de cas, dont tu parles, sont toujours très compliqués à gérer. Dans une grande ville comme Vanawi, il y en a beaucoup et les interventions sont partagées entre les rangers, la milice et les centres d’accueil. Tout dépend du pokémon, de son agressivité et des actes qu’il a déjà commis. »

Il la laissa la questionner avant de soupirer, resserrant ses cheveux machinalement alors qu’il plongeait dans ses pensées, se revoyant parcourir en détail la note de mission. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’intervention ne s’annonçait pas facile et peut-être même ne se terminerait-elle bien. S’il avait été missionné en personne pour cette récupération en particulier, c’est bien qu’il y avait une raison. Il était loin d’être le meilleur sur le terrain, bien des soldats étaient plus qualifiés que lui mais cette intervention ci nécessitait sa présence parce que le pokémon concerné était un dragon.  

« Tu dois savoir que les cas où la milice intervient sont rares et plus rares encore, les demandes de renfort. Normalement, l’équipe de rangers du centre est suffisamment importante avec l’aide des refuges pour gérer ces cas. Lorsque la compétition doit s’en mêler, c’est qu’en général, l’intervention est dangereuse et que le conflit est difficilement réglable sans… Force. Ce n’est pas toujours vrai mais cette fois-ci, le schéma semble se dessiner dans cette direction. Le pokémon qui nous intéresse est un dratak. »

Il la guida jusqu’à la base où ils commencèrent à s’équiper pour une intervention jugée risquée avec d’autres rangers et un petit groupe de miliciens. Le responsable de l’opération leur dispensa un briefing rapide sur la situation qui n’avait rien d’encourageant, le dragon ayant choisi d’élire domicile dans une cavité rocheuse à proximité de la plage ou des milliers de touristes profitaient de leurs vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilly Carter
avatar
Ranger
Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Mer 25 Juil - 16:28

Bonjour, je suis l'élément perturbateur qui fait chierEmi & Jiji


••• Emi avait toujours été très portée sur l’aventure et la découverte. Elle appréciait les grands espaces, l’exploration, la sensation de liberté qui vous prenait aux tripes, ce sentiment d’être tout petit face à un monde trop grand, trop riche, trop beau, si beau qu’on ne pourrait en faire le tour en plusieurs vies. Elle était avide de ces ambiances si particulières qui émanait de certains lieux, de l’impression de se retrouver en l’espace d’une minute totalement dépaysé, téléporté dans un autre univers, un temps qui n’appartient qu’au voyageur en quête de découverte. Elle appréciait également le risque. Bien qu’elle soit d’une nature prudente et que l’humain et la sécurité d’autrui passait bien avant ses envies de bougeottes et de jouer les héroïnes, Emi appréciait ce stress, cette peur fondamentale qui face à un danger vous faisait réaliser que vous étiez en vie et que vous appréciez malgré tout cette vie.

Cependant à l’annonce du Drattak et de la plage pleine de touriste, elle devait bien l’avouer, son goût de l’aventure en prit un sacré coup. Ce n’était pas la première fois qu’elle intervenait dans des missions dites « dangereuses » mais c’était bien la première fois qu’elle allait devoir gérer une telle foule et les mouvements de paniques qui pourraient potentiellement s’en suivre. Elle avait bien été dans un cas similaire pendant le naufrage de l’Opal mais… Bon, l’Opal était un cas particulier. C’était aussi sans doute pour ça qu’on avait accepté sa candidature. L’accident avait figuré dans son dossier et comme le coup de l’île oublié ça pèse un peu dans le game ça expliquait la facilité avec laquelle elle avait été retenue. Cependant, face à la mine grave des Rangers et des Miliciens autour d’elle elle ne put s’empêcher de se sentir bigrement désarmée.

Elle prit un soin tout particulier à vérifier son équipement et à briffer ses propres Pokémons. Avec son type dragon, le Drattak devrait être sensible aux attaques fées autant dire que Nyx et Glycémie allaient avoir du pain sur la planche. Birdo pourrait aussi se montrer utile avec Ouragan bref, le Pokémon était dangereux et puissant mais pas invincible, elle avait des cartes pour le battre. Elle rappela tous ses Pokémons et bientôt il fut temps de se mettre en route. La Milice et les Rangers marchait côte à côté mais malgré le besoin de communiquer pour le bien de la mission l’animosité de certains Ranger et de certains Miliciens pour l’autre « camp » étaient plus que visible et n’échappa pas au regard d’Emi.

- « C’est étrange cette tension dans l’air, c’est normal ? » fit elle en rejoignant Jian en quelques petites foulée. « Je veux dire, ça m’étonne que ce genre d’animosité soit aussi présent dans les plus petites sphères. »

En vérité, ce n’était pas une nouveauté mais Emi était tellement désintéressée du conflit entre Elixir et la Compétition qu’elle se fichait bien d’avec qui elle travaillait. Tant que le travail était fait et bien fait peu importait que ce soit avec la Milice ou non. Après tout, les miliciens étaient des êtres humains comme les autres et les rangers aussi. Décidément, cette guéguerre la dépassait.

La plage se dressait devant eux et, en effet, elle était noire de monde. La mission s’annonçait difficile et surtout risquée. Le mieux serait de neutraliser le Drattak directement dans son antre, s’il venait à sortir sur les plages se serait désastreux. Instinctivement elle referma sa main sur ses Pokéball. Ça allait être rock’n roll cette histoire, elle le sentait.

On fit établir un périmètre de sécurité autour de la cavité rocheuse dans laquelle était cachée le Pokémon. Certains Rangers et Miliciens furent mandés pour tenir la position et s’assurer qu’aucun civil ne viendrait perturber l’intervention pendant ce temps le reste du groupe, Emi comprise, s’aventurèrent dans la grotte. Un Ranger assez âgé, probablement uns des doyens de la base se vanta devant la grotte qu’il n’en était pas à son premier Dragon et qu’il allait avoir ce soir une autre bonne histoire à raconter à sa femme et ses enfants. Emi, elle fit la grimace.

- « Bizarrement, j’ai du mal à être aussi optimiste. »



© 2981 12289 0

____________________________________________



Emi fait sa crise existentielle en 0099ff

Dc : Brandon Blanchett, Patrick Olson et Bellamy Crowford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jian H. Kerr
avatar
Elite
Messages : 17
Date d'inscription : 11/03/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Jeu 26 Juil - 16:06

Le milicien sentit la ranger se tendre à la mention du Drattak et de la plage pleine de touristes mais il ne fit aucun commentaire, peut-être n’avait-elle jamais participé à une mission dangereuse ? Après tout, dès qu’un problème menaçait la vie d’innocents comme c’était manifestement le cas aujourd’hui, généralement la milice prenait le relais. Ce transfert de mission suffisait très souvent pour agacer les rangers car elle les faisait passer, selon eux, pour des incapables. Pour Jian, cela n’avait rien à voir. La milice était équipée pour protéger les populations et gérer ce genre de conflits tandis que les rangers régnaient sur la protection des espaces naturels. Leurs moyens et leurs connaissances n’étaient pas les mêmes et si les hautes instances jugeaient que l’intervention de la police était nécessaire alors il n’était personne pour aviser du contraire.

Comme d’habitude, une certaine tension régnait dans la pièce tandis qu’un ranger s’occupait de briefer l’ensemble de l’unité d’intervention. Il n’y prêta pas trop attention, il préférait ignorer ces choses-là, il n’était pas lui-même très à l’aise avec les relations, qu’elles soient professionnelles ou plus personnelles et d’ailleurs il était un connu pour ça, pour son caractère distant et pour le manque d’intérêt qu’il portait aux autres. Probablement l’un des défauts qui expliquaient qu’il ne soit pas très apprécié par ses congénères rangers. Peut-être pensaient-ils qu’il les prenait de haut ?  Sans le connaître, son attitude pouvait paraître hautaine alors qu’en réalité il n’était simplement pas très à l’aise avec le travail d’équipe. Quand vint son tour de parler, il se contenta d’expliquer aux autres les caractéristiques de leur cible, les réactions qu’il pouvait avoir et ce qu’il fallait surtout éviter de faire. Il fût finalement convenu que seul un petit groupe composé de cinq personnes pénétreraient dans la grotte. Un autre groupe à l’extérieur se préparerait à l’éventualité que le pokémon s’échappe et enfin la plus grande partie de l’équipe serait chargée de la sécurité des vacanciers. Ça lui convenait très bien comme ça. Il aurait préféré que la jeune ranger qui était venu le chercher soit assigné à l’extérieur mais sur la décision du chef de mission, elle serait de la partie dans la grotte.

Jian enfila l’équipement obligatoire et se mit en marche, très vite rejoint la Emily. Il lui lança un coup d’œil interrogateur et esquissa un sourire face à sa remarque. Elle était plutôt observatrice, peut-être finalement serait-elle bien à sa place dans l’équipe d’intervention de la grotte.

« Il y a toujours des tensions entre la milice et les rangers, surtout dans une grande comme Vanawi. On  y peut rien. Les plus grands cercles entretiennent cette animosité en se volant les uns et les autres le feu des projecteurs. »

La plage commençait à se dessiner devant eux, remplie de vacanciers, de femmes et d’enfants. Il soupira, regardant l’équipe chargée de la protection des civils mettre en place un périmètre de sécurité, encourageant les touristes à rentrer se reposer à l’hôtel ou à se déplacer beaucoup plus au nord de la plage. Evidemment, l’arrivée de l’équipe n’eut pour effet que d’attiser la curiosité des vacanciers, rien n’était jamais fait pour leur faciliter la tâche. Sans prendre le temps de s’arrêter pour contempler le spectacle de la foule s’amassant devant le groupe de miliciens et de rangers, il continua de remonter la côte jusqu’à l’entrée de la grotte, écoutant un vieux ranger se vanter de la facilité avec laquelle il règlerait son compte à la cible. Au moins, la jeune femme, elle, savait le danger que représentait le pokémon et  machinalement, il se plaça devant elle, comme pour la prévenir du danger. Il n’était pas si prévoyant habituellement mais elle n’avait pas l’air très rassurée et il craignait qu’elle ne réagisse un poil trop tard si le danger frappait.

« Tu as raison de te méfier, il est idiot de penser que le tour est joué. Les dragons sont des adversaires redoutables. Dans mon pays ils sont vénérés et crains pour leur force et leur pouvoir. »

L’homme ricana à la droite du milicien mais il l’ignora et dès que l’équipe fût prête il s’engagea dans la grotte en silence, restant prêt de la jeune ranger. Aussitôt le noir les englouti, seule la faible lumière venant de l’ouverture par laquelle ils étaient entrés éclairaient le sol où ils mettaient les pieds. Il se concentra sur le souffle rauque qui lui parvenait du fond de la cavité, signe que le dragon les avait senti et entendu bien avant qu’il ne pénètre dans la grotte. La mission pouvait commencer.

« Personne ne tire ou n’attaque sans mon ordre. »

Il avait été très clair lors du briefing et il le répétait encore maintenant. Il n’était pas question de blesser le pokémon s’il était possible de faire autrement. Une balle ne ferait que l’agacer. Quant aux pokémons des rangers… Dans un espace aussi confiné, ils pouvaient mettre tout le monde en danger. Non, si le dragon se montrait agressif, alors il faudrait l’attirer à l’extérieur pour pouvoir l’affronter, la cavité ne leur permettrait jamais de prendre l’avantage et ils risqueraient de se retrouver ensevelis. Quelle joie.

« Faites bien attention, il sait qu'on est là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilly Carter
avatar
Ranger
Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Ven 27 Juil - 19:19

Bonjour, je suis l'élément perturbateur qui fait chierEmi & Jiji


••• La première chose qui la frappa fut le silence apparent. Il faisait sombre dans la grotte, très sombre et à mesure qu’ils avancèrent les ténèbres se firent plus épaisses. Emi eut la désagréable sensation d’être prise dans un étrange nuage noir, un nuage noir et lourd dont elle aurait les plus grandes peines du monde à s’extraire. Les visages détendus quelques minutes auparavant étaient maintenant graves et autour d’eux une ambiance nouvelle c’était installée. Au fond de la caverne se faisait entendre un souffle rauque, probablement celui du Pokémon, mais impossible d’identifier s’il était proche ou lointain. Les sons se heurtaient aux parois rocheuses pour rebondir sur d’autres de telle sorte qu’on peinait à s’orienter, comme plongé dans un abysse ou le danger pouvait surgir ici et ailleurs à la fois.

Pour la première fois de sa vie Emi eu envie de reculer et de fuir. Jamais un tel sentiment d’angoisse ne l’avait prise aux tripes, du moins pas dans son travail. Elle avait toujours été plus ou moins confiante dans sa vie professionnelle, c’était LA chose qu’elle maîtrisait. Mais là, face au silence et au noir elle se sentit petite et démunie et elle comprit à quel point ses horizons étaient limités. Elle avait naïvement pensé qu’être patrouilleur quelque part vous rendait apte à être un bon Ranger partout mais cette prétendue vérité était en fait totalement erronée. Elle regretta les vastes plaines de Nuva Eja, les endroits dégagés et les lieux familiers qu’elle connaissaient si bien que même aveugle elle aurait pu s’y repérer. Ici elle ne maîtrisait et ne connaissait rien. Elle en arriva au point de vouloir voir le monstre, là tout de suite, d’y être confrontée maintenant parce qu’il était toujours plus supportable d’être confrontée au danger que de laisser l’imagination faire son affaire et vous emporter avec elle.

Son regard se posa alors sur Jian et elle resserra alors son écharpe.
Non, elle ne devait pas céder à la panique. Elle était une Ranger de profession, elle connaissait son métier et elle était tout aussi capable qu’un autre de réussir cette mission. Elle ne devait pas faillir, pas maintenant. Elle ne devait pas choisir la facilité et fuir. S’en était finit de fuir. Elle voulait changer sa vie et y être épanouie mais pour cela il fallait qu’elle apprenne à aller de l’avant. Jamais elle ne changerait les choses si elle continuait de reculer. Elle remonta alors son écharpe sur son nez, inspira un bon coup, comme à chaque fois qu’elle cherchait à rassembler tout son courage et désormais déterminée avança.

Soudain le souffle rauque ne si fit plus seulement entendre, il se faisait aussi sentir… Ce fut le signal et le groupe s’arrêta d’un seul homme. On ne voyait toujours rien et milicien alla se mettre en quête de sa lampe de poche avant de se faire sermonner par uns de ses collègues.

- « Votre collègue à raison. » murmura Emi « La lumière va le surprendre et l’aveuglé, vous risquez de lui faire peur ou pire… De l’énerver. » et étrangement elle se passerait bien de cela. Elle se tourna vers le champion pour lui demander la suite de l’opération. « Vous comptez l’approcher et le résonner ? »

A ce moment-là il se passa deux choses, la première fut l’attente respectueuse des miliciens des ordres, la seconde fut l’agacement du Ranger de tout à l’heure.

- «  Tss, on n’a pas d’ordre à recevoir d’un pourri de milicien. » et sous les yeux stupéfait de tout un groupe il lâcha sont Voltali. « On va régler ça comme d’habitude ! Cage éclair ! »

L’attaque partie en même temps que le cri d’Emi et dans un grondement furieux le Drattak rugit, émergeant de l’ombre, furieux, un regard meurtrier tourné vers le Ranger qui tomba des nus en voyant l’énorme Pokémon toujours d’attaque.

- « FUYEZ ! » lui hurla Emi mais le Ranger n’en fit rien.

Tétanisé, l’homme regarda le monstre armé son coup et avant d’avoir pu réfléchir Emi plongea sur le Ranger et le fit rouler avec elle contre la paroi droite de la grotte. Le coup fit trembler le sol mais personne n’était blessé. Emi se releva d’un bond mais déjà le Drattak avait armé pour la seconde fois sa patte.

Pour toi :
 
© 2981 12289 0

____________________________________________



Emi fait sa crise existentielle en 0099ff

Dc : Brandon Blanchett, Patrick Olson et Bellamy Crowford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jian H. Kerr
avatar
Elite
Messages : 17
Date d'inscription : 11/03/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Lun 8 Oct - 13:32

Le silence était pesant, seul le bruit de la respiration du dragon perturbait l'ambiance étouffante qui flottait autour du petit groupe de rangers et de miliciens. Tout le monde semblait avoir saisi l'enjeu de la capture du Pokémon et se tenait à carreau, se serrant les uns contre les autres, comme une seul homme. Finalement, cette collaboration ne serait peut-être pas une calamité. Le milicien s'arrêta brusquement en sentant le souffle chaud qui lui chatouillait les pieds et se dépêcha d'abaisser sa lampe torche pour ne pas éblouir le dragon, évitant ainsi de le stresser ou de l'affoler. Il leva une main, signalant ainsi au petit groupe de s'arrêter et désigna silencieusement la position de l'animal qui n'avait toujours montré aucun signe d'agressivité. On ne distinguait qu'une silhouette dans la pénombre mais c'était suffisant, leur vision ayant eu le temps de s'habituer à la faible lueur de la cavité.

« Pas moi non, je vais envoyer Yue. Elle est douée et ne représentera aucun danger pour notre cible. Il ne se sentira ni piégé ni en danger. »

Le brun esquissa un sourire avant de glisser une main à sa ceinture, effleurant du bout des doigts chacune de ses pokéball jusqu'à arriver à la troisième qu'il saisit, sachant exactement ce qu'il faisait. On ne croisait pas des drattak à tous les coins de rue mais quelques situations similaires s'étaient déjà présentées avec d'autres pokémons et ils les avaient tous réglés de la même façon. Cependant, cette fois, tout ne se déroula pas exactement prévu.

Avant qu'il puisse appeler de l'aide, le ranger de tout à l'heure s'affola, appelant son voltali à l'aide et sans attendre, fit pleuvoir une attaque cage-éclair sur le dragon qui s'anima brusquement, grondant d'avertissements et de menaces. Le drattak émergea soudainement, se précipitant sur l'homme qui l'avait visé. L'imbécile choisi cet instant pour se figer de peur face à l'énorme Pokémon et malgré le cri de la ranger, il ne bougea pas d'un pouce, fixant le dragon qui se précipitait sur lui et qui n'en ferait qu'une bouchée. Jian poussa un juron et se précipita vers l'homme mais il n'arriverait pas à temps, il le savait. Et, avant même d'avoir pu imaginer le carnage à venir, il vit la silhouette de la ranger plonger sur l'homme et les faire rouler hors de l'attaque du drattak. A peine un soupir de soulagement, le dragon armait à nouveau sa patte, se préparant à se battre sérieusement.

« Tout le monde dehors, on passe au plan B ! Foutez moi le camp de cette grotte ! »

Les quelques membres des deux camps encore présents ne se firent pas priés et se précipitèrent vers la sortie, emmenant avec eux la lumière qui émanaient de leurs lampes de poche. Bientôt, seule la lueur de l'attaque que préparait le dragon illuminait la cavité. Dire qu'une telle situation n'avait pas effleuré l'esprit du milicien serait complètement faux. En fait, les missions de collaboration étaient toujours un peu tendues en raison de la volonté de la part des deux groupes de faire leurs preuves et presque chaque fois, ça ne se passait pas comme prévu. Abandonnant l'idée de faire intervenir sa bébécaille, le milicien se saisit rapidement de la seconde pokéball attachée à sa ceinture et fit apparaître Ming, le draco. Le long Pokémon bouscula de son corps sinueux celui du drattak, interrompant le chargement de son attaque et Jian en profita pour se précipiter vers Emily et l'idiot incompétent. Il le saisit par son gilet de protection, ignorant ses gémissements de peur et le bouscula dans la direction de la sortie, l'incitant à se bouger les fesses s'il ne voulait pas mourir enterré là-dessous. Puis, il saisit la main de la jeune femme, l'aidant à se relever.

« Tu es blessée ? »

Il la scruta des pieds à la tête, à la recherche d'une blessure malgré la presque absence de lumière mais une patte griffue s'abattit à quelques dizaines de centimètres d'eux, lui rappelant brusquement qu'ils n'avaient pas le temps de s'attarder ici. Heureusement, malgré sa longue taille, le draco semblait avoir l'avantage dans cet espace confiné où il se mouvait avec souplesse et agilité, attirant l'attention du drattak et esquivant ses coups.

« Ming l'occupe, il faut qu'on sorte de là. »

Mais plus facile à dire qu'à faire. Le combat s'était déplacé et bloquait désormais la seule retraite possible et le milicien était conscient qu'il ne pouvait ordonner à son compagnon d'attaquer, au risque de faire s'effondrer la cavité déjà tremblante sous les assauts du drattak. Il grogna, à la recherche d'une idée, sans lâcher le poignet de la ranger. Pas question de se séparer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilly Carter
avatar
Ranger
Messages : 82
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   Ven 12 Oct - 12:34

La vie versus youNONONONO
NONONONO
NONONONO
NONONONO
NONONONO

( Cat → NO NO NO )
La passivité était, en général, son mot d’ordre. Un mot d’ordre dont elle n’était pas très très fan mais un mot d’ordre quand même. Son quotidien lui avait appris qu’il était plus simple d’accepter les choses comme elles venaient. Que ne pas se rebeller ou suivre son impulsivité en faisait une petite chose obéissante souvent appréciée. C’était la chose la plus simple à faire, la façon la moins conflictuelle de vivre. Cependant, cette passivité qu’elle avait adopté par commodité n’avait rien d’une partie de plaisir. Il serait même exact de parler de fléau. Emi ne vivait pas, elle subissait. C’était contre cet état-de-fait que la Ranger souhaitait se battre. Dire oui à tout pour ne pas se retrouver en situation de conflit l’épuisait, la dégoutait. La confrontation n’était pas forcément une mauvaise chose. Comme lui avait si bien dit Livie : Elle méritait mieux. Ceci dit, au-delà de la passivité, c’était son impulsivité qu’Emi détestait le plus.

Au moment où elle s’était élancée, elle se mit à le regretter. Tandis que son corps se mouvait de lui-même, son esprit, lui, se mit à pousser des dizaines d’injures. La brunette se traita d’imbécile, d’idiote, de conne, de tocarde et de bien d’autre chose encore. Si elle s’était écoutée ne serait-ce qu’une seconde elle aurait probablement fuit à l’entrée de la grotte, comme les autres. Mais Emi ne s’était pas écoutée. Elle avait plongée sans trop comprendre pourquoi vers l’autre Ranger et l’avait emporté avec elle sur plusieurs mètres. Alors que la patte du Drattak s’abattit lourdement sur le sol, à l’endroit même où se trouvait le Ranger quelques secondes plus tôt, Emi prit conscience de ses actes.

D’aucun dirait que c’était courageux de sa part, personnellement, la jeune-femme aurait plus tendance à qualifier ses agissements de suicidaires. Désormais plus proche du Drattak qu’elle ne l’aurait souhaitée, Emi prit pleine conscience du danger. Dire qu’elle était paniquée était un euphémisme. Alors qu’elle se redressait péniblement sur ses genoux, la Ranger réalisa dans quel pétrin elle s’était fourrée. Intérieurement, la brunette se retrouvait ensevelit sous le flot de diverses émotions. Peur, Colère, Panique et j’en passe. Elle se trouva stupide, elle se demanda ce qui lui avait pris de s’inscrire à cette foutue mission. Elle se demanda à quel moment elle avait pu croire que tout se passerait bien. Son regard jongla du Drattak à la sortie et elle se demanda comment diable allait-elle pouvoir traîner l’autre imbécile sans se faire réduire en bouillie par un dragon de plus de cent kilos.

- « Hé ? Vous allez bien ?! » lança-t-elle au Ranger étendu à côté d’elle

Question idiote. Evidemment que ça n’allait pas bien. Pas bien du tout. Pour être dans la merde ils étaient dans le merde et le gars avait probablement raison de faire le mort vu l’état actuel de la situation. La question, c’était quoi faire pour s’en sortir vivant ? La fuite ? Impossible, le Pokémon préparait déjà sa seconde attaque et si les dragons ce n’était pas sa came, Emi savait très bien qu’elle n’aurait pas le temps de fuir suffisamment loin pour l’éviter. Alors quoi, l’attaque ? Risqué. Très risqué. Trop risqué. Suicidaire même. Ceci dit, à situation désespérée…

- « Ok… J’espère que tu ne t’es pas trop gavée Gly- »

Le choc qui s’en suivit la stoppa net dans son élan. Sa main droite se crispa sur la Pokéball de Glycémie tandis que son regard s’accrocha à la vision du Draco qui venait d’apparaître. Sans doute qu’elle aurait dû profiter de cette opportunité pour fuir mais elle ne put que regarder ce sauvetage incongru : visiblement, la mort, ce n’était pas pour tout de suite.

Le visage de Jian émergea alors de la pénombre. Il empoigna le Ranger sans ménagement pour le jeter au-devant de la sortie. Emi dû bien l’avouer, elle fut pleinement satisfaite de la violence avec laquelle le Champion bouscula l’autre Ranger. Elle avait du mal à l’accepter mais elle n’avait aucune compassion pour cet homme qui les avaient tous mis en danger. C’était à cause de gens comme eux que les clivages entre pro-élixir et pro-compet continuaient et prenaient de l’ampleur de jour en jour. Son regard noisette s’accrocha néanmoins sur cet homme quelques secondes de plus avant de revenir sur celui du chef de la milice.

- « Tu es blésée ? »

Elle arqua un sourcil, sur le coup la question lui parut un incongru. Vrai qu’avec l’adrénaline, l’urgence, le dragon, tout ça n’avait pas aidé à lui laisser le temps de s’ausculter. Emi entreprit alors de se tâter rapidement le corps pour vérifier que tout était à sa juste place et dans un état plus ou moins normal. Ses mains s’attardèrent quelques secondes sur ses genoux et coudes où elle sentit une espèce de liquide chaud. Probablement du sang.

- « Je crois que je me suis égratignée le genou et le coude mais rien de grave. Et vous ? » Enfin, rien de grave… Impossible de trop s’avancer pour le moment. Ceci dit elle tenait sur ses jambes donc dans un sens… Enfin, vu que le combat faisait encore rage et était tout de même encore très proche ce n’était surement pas le bon moment pour s’en inquiéter. « Quoi qu’on pourrait en parler dehors. »

En effet, s’attarder ici n’était peut-être la meilleure chose à faire. Le combat faisait rage et Emi n’était pas vraiment sûre que la grotte soit un endroit adapté à ce genre de confrontation. Les risques déboulements étaient réels, il fallait sortir d’ici.

- « Sortir d’ici, oui. La question c’est comment. » Son regard bascula d’un bout à l’autre de la grotte à la rechercher d’indices quelconques, d’idées. « Il faudrait réussi à l’immobiliser ou le distraire quelques secondes… » Le distraire quelques secondes… Oh. « Je… Je crois que j’ai une idée ! Je pourrais peut-être utiliser la capacité Strido-son de mon Sinistrail. Le bruit est très désagréable, ça va surement l’immobiliser quelques secondes, le temps de tenter une traversée. »

Si elle devait se montrer 100% honnête, Emi n’était pas convaincue elle-même de la fiabilité de son plan. Ça pouvait marcher comme lamentablement se planter mais, là, tout de suite, elle ne voyait pas vraiment comment passer sans être obligée de passer par l’attaque. Faut dire que cette mission c’était un peu son baptême du feu : c’était bien la première qu’elle se retrouvait nez à nez avec un dragon.

- « Qu’est-ce que vous en pensez ? »

Quoi qu’il décide, Jian avait sa pleine confiance. C’était lui l’expert, lui le combattant. Et puis, fallait être honnête trente secondes, l’avoir à ses côtés avait un côté réconfortant qu’elle ne pouvait ignorer.


©️ 2981 12289 0

____________________________________________



Emi fait sa crise existentielle en 0099ff

Dc : Brandon Blanchett, Patrick Olson et Bellamy Crowford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La sociabilisation pour les nuls : une aventure pour toute la famille ! [PV Jian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: L'Île d'Enola :: Côte Est :: Vanawi :: Rues Bondées :: Arène de Vanawi-