Légendes d'Enola


 

Partagez | .
 

 [éclosion d'Idefix] Maman ! J'ai pissé dans ton bureau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrick Olson
avatar
Compétiteur
Messages : 51
Date d'inscription : 01/03/2018

MessageSujet: [éclosion d'Idefix] Maman ! J'ai pissé dans ton bureau !   Dim 15 Juil - 16:55

.... Tout est dans le titre /PAN/Patoche & Idefix


••• |Cet OS se passe peu de temps après son inscription à la Compétition, avant l’event et avant l’obtention de Doudouvet mais pour des raisons scénaristiques on ne parlera réellement d’Idéfix qu’après l’event 8D|

C’est avec un bâillement fatigué qu’il se traîna dans la cuisine. Il était épuisé. Quelques jours plus tôt, l’œuf que lui avait confié la Compétition pendant son inscription s’était « agité ». Sur le coup, Patrick n’y avait pas fait attention, il avait même pensé que cela relevait plus de son imagination qu’autre chose. Seulement, le phénomène s’était répété de plus en plus fréquemment et de plus en plus intensément. Il ne fallait pas être médecin Pokémon pour s’en douter : l’œuf allait bientôt éclore. Aussi, depuis cette constatation, le jeune-homme s’était mis en tête de veiller son œuf quitte à se priver de sommeil. Fallait dire que ça lui avait fait tout drôle de revenir à la maison avec cet œuf dans les bras. Lui qui était d’une nature plutôt bourrue il s’était sentit tout con, tout bête avec ce machin fragile dans les mains. Il s’était aussi sentit tout petit face à cette vie qui grandissait et allait prendre forme devant lui. Il avait à cœur de bien faire pas seulement pour prouver à sa mère qu’il était capable d’élever un Pokémon et de le rendre heureux en dépit des combats mais aussi et surtout pour lui. Pour se prouver qu’il n’était pas aussi maladroit et merdeux qu’il le pensait. Pour se prouver qu’il pouvait, ne serait-ce qu’une fois, faire les choses bien et que sa petite personne ne se résumait pas à un petit con en colère contre le monde entier.

Il avait donc, conformément à son envie, veillé son œuf, luttant du mieux qu’il pouvait face aux assauts du sommeil, en sombrant quelques fois avant de se réveiller en sursaut pour recommencer ce même cycle toute la nuit durant. Arrivé au matin, Patrick était épuisé mais les soubresauts dont était victime l’œuf lui faisait dire que sa patience serait très bientôt récompensée. En se levant pour dégourdir son corps endoloris il constata la présence de longues et profondes poches noirs sous le dessus de ses yeux. Il avait une tête à faire peur et l’air de poisson mort que lui renvoyait son reflet dans la glace l’acheva de se convaincre de descendre rapidement à la cuisine pour se prendre un café. C’est là qu’il l’aperçu.

Elle trônait fièrement sur la table, petite boite en plastique qu’elle se préparait quelques fois pour ne pas gâcher les restes qui gisaient au fond du frigo. Patrick n’eut pas longtemps à réfléchir pour comprendre pourquoi sa mère avait oublié sa gamelle dans la cuisine.

- « Tss, ça râle quand je bouffe des chips mais ce n’est pas foutu de manger le midi. Bon bah, tant pis pour elle. »

Après tout, ce n’était pas son problème si, « elle », elle ne mangeait pas. C’était « elle » l’adulte responsable, la grande et sainte patronne. Si son ventre se mettait à gargouiller en pleine réunion et qu’elle se tapait la honte devant ses collègues se serait son problème, sa faute et elle ne pourrait s’en prendre qu’à elle-même. Il haussa les épaules d’un air suffisant et se fit son café avant de se retourner vers la gamelle abandonnée. Ouais… Elle se taperait la honte… Mais du coup elle serait de mauvaise humeur à la maison et il y avait fort à parier qu’une engueulade serait alors à prévoir, parce qu’il y avait toujours une engueulade entre eux deux quand elle était de mauvais poil. Ouais et puis s’il avait le malheur de lui dire ce qu’il pensait, que c’était à elle de penser à sa bouffe elle irait surement lui reprocher de ne pas lui avoir apporté et Célia en rajouterais probablement une couche. Arf, qu’est-ce que ça serait galère… Le truc c’est qu’il était épuisé et que son œuf n’allait pas tarder à éclore… Si le petit venait au monde pendant qu’il était absent il serait probablement effrayé… Mais d’un autre côté la tour de la Compétition n’était vraiment pas loin et… Meh, il n’avait vraiment pas envie de se prendre la tête avec sa mère, pas aujourd’hui du moins.

Il resta ainsi plusieurs minutes à débattre avec lui-même. Puis, une fois son café fini il posa sa tasse d’un geste sec et soupira.

- « Et puis merde. »

Il choppa la gamelle de sa mère et la jeta dans un vieux sac en toile avant de remonter et de prendre son œuf contre lui. Avec un peu de chance, il n’irait pas lui éclore dans les bras et si c’était le cas baaaah, ce serait le cas. Il s’embarqua donc, à coup de petites foulée, direction le bureau de sa mère. Il était plusieurs fois venu à la tour de la Compétition et connaissait grosso merdo la topographie des lieux. Il n’aimait pas abuser de son statut de « fils fils à maman » et d’ailleurs sa mère n’était pas du genre à mettre en avant ses enfants aussi-il dû plusieurs fois expliquer le pourquoi de sa présence dans la tour et le pourquoi du comment il connaissait la patronne de la Compet. On l’introduisit bientôt dans le bureau de sa mère et il y déposa le sac en toile sur sa table de travail lorsque son œuf craquela pour la première fois.

- « Oh. »

Il y eu quelques soubresauts et rapidement l’œuf se fissura pour bientôt éclater en morceau et laisser un jeune Rocabot en sortir. Patrick resta profondément… Silencieux dans un premier temps. Le Pokémon fit quelques pas maladroits vers le jeune-homme et le brun osa tendre timidement la main, ne sachant pas trop comment s’y prendre avec le nouveau-né.

- « H-Hey… Salut mon grand… »

La petite créature regarda, un moment, la main de son maître avant de la lâcher pour ensuite venir se frotter contre elle. Les présentations étaient faites. Ils passèrent ainsi quelques minutes à s’apprivoiser l’un l’autre puis, soudain, se fit la fatigue. Toutes les heures à veiller cet œuf lui arrivèrent en pleine face. Il devait se poser un moment, quelques secondes, quelques minutes. Il prit le Rocabot dans ses bras et se posa sur le premier fauteuil à sa portée. Avant même d’avoir eu le temps de soupirer d’aise il dormi. Ce sont les léchouilles de son Pokémon et ses aboiements qui le sortir de sa torpeur. Il ouvrit un œil, puis un second en grognant. En face de lui se tenait un Rocabot tout joyeux mais… Attendez, ça ne sent pas la pisse ?

Patrick se redressa en ouvrant des yeux comme des soucoupes… Le bureau de sa mère était sans dessus-dessous.

- « Qu’est-ce que… »

Partout autour de lui des papiers, déchirer, des traces de griffes et surtout… De la pisse. Partout.

- « Merde. »

Patrick posa un regard médusé sur la bestiole nouvellement née. Bestiole visiblement très heureuse. Probablement qu’il devrait nettoyer. Probablement qu’il devrait attendre sa mère pour s’excuser et arranger la situation… Mais il n’en fit rien. Il embarqua son Pokémon sous le bras et sortit du bureau aussi tendu qui pouvait l’être un string. Quelques jours d’exil chez Hanz s’imposaient.


© 2981 12289 0

____________________________________________


Patrick te boude #006600
Dc : Brandon Blanchett/Bellamy Crowford et Emilly Carter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[éclosion d'Idefix] Maman ! J'ai pissé dans ton bureau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes d'Enola :: L'Île d'Enola :: Île de Nuva Eja :: Quartier de la Compétiton :: Quartier Général de la Compétition-