Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Printemps 2025

~22 - 28° / Températures en hausse et grand soleil !

Intrigues et Events
Intrigue n°3 : « Ferveur »
L'Elu auto-proclamé des Monarchistes fait son entrée ! La Compétition, Elixir et le Gouvernement sont en crise et les Anarchistes demandent la démission du Chef du Conseil.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
Cendrée
cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
Arthur, Zelda et Bartholomew
sont dispo pour de nouveaux RPs !
Pseudo
cherche ...
Pseudo
cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez le staff !



Le deal à ne pas rater :
Smartphone Samsung Galaxy Note 10 Lite en promotion
349.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Recettes Pompeuses [PV ZingZing]
Aller à la page : Précédent  1, 2


Recettes Pompeuses

euh j'veux dire Pompettes

ft Zinugalo

Sans confirmer oralement, je glisse un sourire détendu à mon interlocuteur pour approuver ses paroles. À moins que les médias se trompent à ce sujet, je ne crois pas que Lionel ait d'enfants. Mais il a raison sur ce point : j'ai abandonné depuis longtemps l'idée de ranger la maison depuis que j'ai les jumeaux. Ils sont toutefois au moins différents là-dessus aussi : quand Maëlle laisse traîner derrière elle ses jouets ou qu'elle les range en vrac n'importe où, son frère lui les dispose parfois par couleur ou par taille, mais... En les disposant un peu n'importe où dans la maison. Et si par malheur je marche accidentellement sur l'un de ses animaux en plastique, je me fais limite engueuler d'avoir blesser 'Patatruc le long-cou-saure'. Alors on apprend à faire attention, à force. Mais c'est pas toujours évident d'aller aux toilettes en pleine nuit et de marcher pied nu sur le talon aiguille de Barbie sans crier de douleur, je vous assure. Quelque part, on va dire que ça ne me dérange pas non plus tant que ça, en vrai. Intérieurement, ça me fait plaisir de voir qu'ils s'amusent même si je les gâte peut-être un peu trop. Je crois que y'en a un autre qui s'amuse, d'ailleurs.

Esquissant un petit sourire en coin, je constate que le Maître Coordinateur n'a pas perdu son âme d'enfant et semble trouver son bonheur avec les petites briques colorées. Ou alors c'est l'effet de l'alcool... Mais quelque part, je ne serais pas surpris, étrangement, qu'il ait vraiment un côté 'grand gamin' après ce que j'ai pu voir aujourd'hui. Je suis plutôt content qu'il me dise qu'il a passé un bon moment ; ça me rassure. Il y avait cette peur en moi de l'embêter ou qu'il me trouve ennuyant avec mes histoires. Il faut que j'étais un peu nerveux malgré moi sur le plateau de recevoir Zingaro à mes côtés pour un show débile de cuisine, mais je sens dans ses paroles qu'il ne ment pas. Il est peut-être bien plus drôle et ouvert que ce que je pensais, au final... Personne n'ignore la famille à laquelle il appartient, après tout. Même moi qui ne suis pas un natif d'Enola connaît le grand nom des Roque-Lartigue et parmi le milieu de la coordination, il y avait des murmures méfiants quant au placement de Zingaro à la tête du domaine. On le croyait corrompu et mis à cette place à cause de son statut et du pouvoir de son héritage familial, malgré un passé dans les Concours. J'avoue que j'avais des doutes moi-même, mais pour l'avoir vu à l'œuvre, même si ça m'ennuyait de le dire au début, je sais qu'il n'a pas volé son titre. Il a, de surcroît une équipe assez variée qu'il guide à la perfection, et on devine sous ses actions et ses combinaisons une maîtrise du sujet ainsi que beaucoup d'années de pratique. Et en effet, Zingaro avait déjà une sacrée réputation dans les Concours, même si je le connaissais assez peu et qu'il ne m'avait pas tant tapé que ça dans le regard. Il est très différent de Maxwell, sur le côté sociable. Lionel sait bien davantage s'amuser que son prédécesseur et il a l'air de s'intéresser bien plus aux autres.

Avec son côté extravagant, sans doute que je l'aurais beaucoup admiré quand j'étais plus jeune. Maëlle est déjà une grande petite fan, mais possède un certain orgueil quant à ça en répétant à tout le monde que mon rôle permet de voir le Maître quand je veux. Je n'ose pas lui dire que c'est un peu plus compliqué que ça et que c'est surtout grâce au bon vouloir de nos emplois du temps et de celui du concerné que j'ai réussi à le rencontrer aujourd'hui, et tout le monde n'a pas forcément cette chance, même si le fait que je sois un Champion depuis quelques années a beaucoup aidé au moins à ce que j'obtienne un numéro permettant de le contacter. D'ailleurs, le bleu au teint bronzé pointe a les yeux fixés sur les photos qui sont éparpillées un peu partout sur les meubles de la pièce. En bon papa gâteau, j'aime beaucoup prendre des photos, c'est peu dire.

« Vous avez deviné. La brune c'est Maëlle, et le blond c'est Noah. Ils sont nés le même jour. »

Je glousse en entendant pour la ressemblance. C'est vrai que je ressemblais pas mal à Noah quand j'avais son âge. Moins timide mais tout aussi sérieux, j'étais presque acerbe... Maëlle, en revanche, est très pétillante, avec un caractère qui m'est plus familier à mon âge actuel. Physiquement par contre, c'est le portrait craché de sa mère, hormis pour les yeux dont elle a hérité de moi. Mais quand elle joue les autoritaires, c'est presque une petite Makenzie.
Sa remarque quant à mon lieu de vie me fait par contre que hausser les épaules. C'était un choix personnel, que je n'aurais peut-être pas fait si j'avais su que je fonderai une petite famille plus tard, mais je ne le regrette pas. Les murs sont assez épais et insonorisés pour que le bruit de l'Amphithéâtre ne dérange pas trop notre lieu de vie. L'intérêt, surtout, c'est que je peux avoir facilement accès à mon espace de travail, au moins, et que les jumeaux peuvent aller et venir dans l'Amphi avec leurs propres Pokémon pour s'exercer à quelques attaques, quand bien même ils sont encore jeunes. Ils m'aident parfois pour les préparatifs, d'ailleurs, quand j'accueille un invité spécial ou que je veux travailler une certaine performance. Mais je peux aussi aisément comprendre quand les Champions et autres Liguiens séparent leur travail de leur vie privée. Pendant très longtemps, chez moi, l'un allait avec l'autre, alors je n'ai pas trop réfléchi en débarquant sur Enola, me concentrant exclusivement à la coordination quand je suis arrivé. Je lui aurais d'ailleurs bien fait le tour du propriétaire, mais j'ai peur effectivement que nous ne marchions pas très droit. Il vaut sans doute mieux que je lui fasse une petite visite un autre jour, quand il pourra pleinement profiter. Enfin... Si ça lui dit de revenir, bien sûr, mais je crois qu'il me doit un Concours, non ?

« Mon Amphithéâtre est toujours ouvert, vous savez. Vous n'avez qu'à franchir les portes quand bon vous semble. Que ce soit pour un Concours ou... Juste pour discuter. »

Bon, le mal de crâne n'aurait pas aidé à la situation non plus. Tout à l'heure, je crois que j'irai chercher des glaçons pour voir si je suis moins chaud, mais mes joues doivent assurément être roses ou rouges, là. Je me redresse quand même pour me tourner vers mon interlocuteur avant de lui offrir un clin d'œil.

« Je compte sur vous pour ne pas me ménager, héhé... »

Pas que j'ai des doutes sur mon futur challenger, loin de là, mais j'espère qu'il ne me sous-estime pas ! Cela fait peut-être plusieurs années maintenant que je suis au même poste, mais ça ne veut pas dire pour autant que je suis rouillé. Du moins, pas encore. Mais vu les concurrents de plus en plus nombreux chaque année, j'ai pas trop le temps de m'ennuyer. Affronter le Maître, pourtant... C'est autre chose, même si je n'en suis pas à ma première fois, maintenant que j'y pense. Mais ça va commencer à faire presque dix ans, cette histoire avec Maxwell, d'ailleurs. J'avais encore Aurore dans mon équipe officielle.
Puisqu'on parle du loup -ou plutôt de la renarde- je la vois descendre gracieusement les escaliers avec un pas léger, la tête haute mais la démarche sûre.

« Tiens, je crois que y'en a une qui a fini de bouder. »

Depuis le temps, je connais Aurore. Si elle a un très fort tempérament que peu supportent, je sais qu'il faut parfois lui laisser un moment pour se calmer. Le fait qu'elle soit en manque de câlins a dû aider à la faire sortir de sa tanière, maintenant que tout le monde est parti. Mais elle sait qu'elle n'aura rien tant qu'elle ne se sera pas excusée auprès de mon invité. Il faut toutefois espérer un miracle pour se faire. Elle va se contente d'accepter la présence de Lionel en ces lieux et se dire que ce sera déjà beaucoup pour Sa Majesté. En silence, ma Feunard cendrée s'approche de Lionel sans même un grognement et se couche contre lui comme si de rien n'était. Je lève les yeux au ciel devant son dramatisme mais sourit légèrement, amusé par la façon qu'elle a de dire à l'autre humain qu'elle n'est plus fâchée. Même si elle se force pour avoir des caresses gratuites, je la préfère comme ça plutôt que quand elle fait le gros dos. Mais quelque part, je sens que Lionel n'est pas du genre à faire du mal aux Pokémon, alors je ne m'inquiète pas outre-mesure. Tout à l'heure, elle a dû être dérangée durant sa toilette, mais rien de bien grave. Aaah... J'espère que j'aurais l'occasion de pouvoir prendre un vrai thé avec le Roque-Lartigue une autre fois. Mon 'boss' se révèle intriguant par moment. Mais j'ignore encore pour le moment que notre prochaine rencontre risque de se faire dans les flammes de Cayagane...

Réalisé par BlueBerry pour Orange





Merci à Segnif pour la signa !
Alois F. Legrand
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 31 Aoû - 18:52
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: