Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Printemps 2025

~22 - 28° / Températures en hausse et grand soleil !

Intrigues et Events
Intrigue n°3 : « Ferveur »
L'Elu auto-proclamé des Monarchistes fait son entrée ! La Compétition, Elixir et le Gouvernement sont en crise et les Anarchistes demandent la démission du Chef du Conseil.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
Cendrée
cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
Arthur, Zelda et Bartholomew
sont dispo pour de nouveaux RPs !
Pseudo
cherche ...
Pseudo
cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez le staff !



Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The last one [C]
Invité
The last one [C] C110
The last one

RP - Capture n°1


Le jour s’est levé depuis longtemps déjà mais rien n’y fait. Mon lit est beaucoup trop confortable pour que je me lève. Je n’ai tellement pas envie de faire quoi que ce soit aujourd’hui. Premièrement, c’est mon dernier jour de repos. La Compétition recommence demain et je sais déjà que des dresseurs vont venir me faire face. Deuxièmement, Ethan est là lui aussi. Il dort toujours à côté de moi. Enfin, je n’ai pas envie que cette journée se termine et si je la commence, je ne vais pas arrêter de penser à demain. Je dois avouer que je suis un peu stressée par l’idée de recommencer tout ça. Bon, d’un côté ça me plait mais d’un autre j’ai peur de ne pas être à la hauteur. En cinq ans, j’ai eu le temps de les entrainer, il n’y a pas de problèmes là-dessus. Mais j’ai toujours cette crainte de perdre aussi nullement que fasse à Cherazade. Mais bon, je dois l’admettre que tout ça c’est de l’histoire ancienne. Beaucoup de choses ce sont passées depuis. Bien qu’aucun de mes Pokémon n’aient évolués en cinq ans, ils sont tous devenus plus vieux et donc plus fort. Les combats d’entrainements ne se sont pas arrêtés dans l’arène bien que je soit seule. Je pars sur un bon pied donc pas d’inquiétudes. Tout va bien se passer comme d’habitude.

Et puis, j’ai une enquête à résoudre aussi. Mais je n’ai quasiment pas avancé depuis que je suis dessus plusieurs heures par jour. L’envie de retourner à Zazambes m’est venu plusieurs fois à l’esprit vu que ma mère y a toujours habité mais je sais que tout à changé là-bas. Ce n’est plus la ville paisible et ensoleillée qu’elle était, j’en suis sûre. Et puis, avec toute ces reconstructions je parie des milliers que la maison que j’ai vendue a été détruite puis rénovée depuis. Je ne pourrai sans doute jamais la reconnaître. Et puis, quand bien même je le ferai, qu’est-ce que je dirai à la nouvelle propriétaire ? Non, je dois rayer cette ville définitivement. Je dois me débrouiller autrement pour avancer dans mon enquête. J’ai bien le grand carton des affaires de ma mère mais je ne suis toujours pas arrivée à donner un sens réel aux objets qu’il contient. Je ne suis plus apte à me remettre dans la peau de ma mère lorsque le Régime était encore là. Peut-être que trop d’années ont passées. Peut-être que j’ai fais mon deuil et que je dois tourner une bonne fois pour toute cette satanée page. Mais au fond de moi, je sais très bien que je sentirai cet énorme vide. Quelque chose qu’il faut que je comble par des réponses claires, précises et concises.

-A quoi tu penses ?

Je lève la tête en direction de mon fiancé qui me regarde les yeux entrouverts. Ses cheveux bruns sont en batailles et sa barbe n’est pas taillée. Bref, sa tête du matin quoi. Je lui sourie tendrement, ce gars pourrait me dire un truc affreux que je me sentirai quand même bien. Il me calme facilement, je ne pense qu’à lui. Je caresse sa joue avec ma main droite puis me décale pour que mes lèvres touchent les siennes. Je suis tellement bien dans ses bras. S’il y a bien une chose qui n’a pas changé, c’est notre amour. Et ce dernier va perdurer pendant longtemps. Je le sais, je le sens.

-Tout se passera bien demain, ne t’en fais pas.

Il tente de me réconforter à propos du début de la Compétition. Il me connaît si bien. Même s’il ne sait pas que je m’inquiète un peu plus pour l’enquête que je mène en secret depuis plusieurs années, je sais que je peux quand même compter sur lui. Ce n’est plus comme avant où je devais agir seule et récolter tout ce qu’avais semé ce trio d’inconnus qui ont disparus aujourd’hui. Maintenant qu’ils ne sont plus là, Ethan ne m’a rien que pour lui. Et inversement. Le travail de milicien qu’il effectue une bonne partie de la semaine semble lui aller. Il aime ce qu’il fait car il a toujours eu cet instinct de protecteur. Et lui non plus n’apprécie pas l’injustice, donc il répond toujours présent en cas de problème. L’arrivé des anarchistes ne lui a pas fais peur, je crois même qu’il trouve ça normal. Il a sans doute raison de dire que quoi qu’il arrive, il y aura toujours des personnes qui ne seront pas contentes. Et c’est comme ça partout. L’être humain est comme ça, quand tout lui va il faut qu’il aille chercher la petite bête pour se plaindre. Peut-être que ça rallonge sa longévité, qui sait ? Ce ne serait pas quelque chose d’étonnant.

-Bon allez, je vais faire le petit-déjeuner.

Il m’embrasse une dernière fois avant de se lever et quitter notre chambre. Quant à moi, je reste confortablement couchée. Je n’ai pas du tout envie de faire quoi que ce soit. Mon travail va recommencer, j’aimerai profiter de mes derniers instants de tranquillité avant que les dresseurs ne se ruent devant mon arène. La plupart d’entre eux se disent que le type Glace est sans danger, et que c’est sans doute le badge le plus facile à obtenir de l’île. Mais qu’ils fassent attention, j’ai plus d’un tour dans mon sac. Et puis, la réputation que j’ai acquise lors de ma première année de service a bien démontré que ce type avait plusieurs atouts malgré ses faiblesses. J’ai hâte de revoir les têtes complètement choquées des dresseurs sûr d’eux qui ont amené un Pokémon Feu mis KO à la fin du tour. Bon, après certains y arriveront à me battre. Je ne dis pas que je suis imbattable, heureusement.

-Aria ! Tu as reçu du courrier.

-Un dimanche ?

Je ne comprends pas réellement pourquoi j’aurai une lettre pour moi à ce jour. La compagnie postale est rarement ouverte le dimanche donc à priori, rien ne devrait entrer dans la boite aux lettres situées sur la porte d’entrée. Ethan revient vers la chambre avec une enveloppe à la main. Il me l’a tend et je la récupère en m’asseyant sur le lit, les pieds au sol. C’est une enveloppe blanche, ce qu’il y a plus de banale, mon nom complet est écrit en gros au stylo noir mais aucune adresse n’y figure. Je pensais tout d’abord à un dresseur voire même à un membre de la Compétition mais ils se doivent d’utiliser mon surnom Brooke. Je ne sais pas qui ça pourrait bien être. Je retourne l’enveloppe et l’ouvre, aucun autre nom n’est écrit. A l’intérieur une feuille A4 sur laquelle est collée différente lettres de magazines montre une phrase : « La vie est un départ et la mort un retour ». Je comprends rien du tout et décide de ne pas tarder la dessus. Je remet la feuille dans l’enveloppe que je jette sur ma table de nuit.

-Peut-être un admirateur.

Je lui fait un clin d’œil et me lève une bonne fois pour toute. Aujourd’hui est le dernier jour tranquille que j’aurai d’ici la fin de l’année. Je compte bien en profiter. Et pour cela, je me dis qu’une petite promenade dans les rues de ma ville ne me ferait que du bien. Surtout qu’Ethan accepte de m’accompagner. Après un long petit-déjeuner et une douche bien chaude, nous sommes fins prêts à marcher tous les deux. Nous avons déjà oublier la lettre que j’ai reçu mais je sens qu’elle n’est pas arrivée là par hasard. Pour l’instant, nous ne devons pas nous inquiéter. Mais peut-être faudra-t-il un jour que notre porte soit gardée ? Je n’en sais rien et je ne veux pas le savoir.

-Que dirais-tu d’aller à la côte marine ? De l’air frais nous ferai du bien.

J’accepte sans rechigner et nous commençons à marcher dans cette direction, main dans la main à profiter de cette dernière journée de calme. Bien que la température ne soit pas aussi élevée, le soleil est découvert et permet de nous réchauffer un peu plus. L’air du centre-ville est bon, mais celle de la côte marine est meilleure. On pourra en profiter davantage.

Fiche de liens (c) Miss Yellow


Modération:
 
Invité
avatar
Voir le profil
Mer 22 Nov - 14:25
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
CRABAGARRE ♀
Niveau 51

Poing de Fer - Sérieuse
Statistiques

 124/124 PV  
Attaque : 104
Défense : 78
Att. Spé.: 63
Déf. Spé.: 68
Vitesse : 85

Pince-masse • Mur de fer • Close combat • Poursuite

Cette jeune combattante ne cherche pas la bagarre, mais elle est susceptible. En permanence sur la défensive, cette Crabagarre pourrait bien se battre de toutes ses forces à la moindre provocation, méfies-toi !
Cobaltium
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Nov - 17:31
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Cobaltium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Baguin' :
The last one [C] 739

--------------------------------


#1 'Niveau' :
The last one [C] Nv111

--------------------------------

#2 'Shiney Capture' :
The last one [C] Dommag11
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur https://enola.forumactif.com
Mer 22 Nov - 17:31
Revenir en haut Aller en bas
Invité
The last one [C] C110
The last one

RP - Capture n°1


Je ne sais réellement pas si Ethan sait pour mon enquête. D’un côté, il m’en aurait parlé et se serait senti volontaire pour m’aider malgré le fait que je lui ais caché pendant toutes ces années. D’un autre, il pourrait très bien enquêter de son côté sans me le dire pour tirer un trait à cette histoire plus rapidement que je ne peux le faire. Mais s’il savait vraiment, il m’engueulerait bien fort, je le connais. J’aimerai lui dire mais ça me dépasse complètement. Si j’avais su que je m’en mordrai les doigts, il serait au courant depuis des lustres. Cependant, c’est ainsi. Mon amour pour lui est inconditionnel et jamais je ne le mettrai en danger dans cette affaire. Pas question que l’un des trois inconnus ne vienne me l’arracher comme Bastien a pu le faire avec ma mère. C’est pour ça qu’il faut que je joue intelligemment, comme je l’ai fais jusqu’à maintenant. Surtout que je n’arrive pas à avancer d’un centimètre, je ne pense pas qu’il pourra m’aider dans quoi que ce soit. S’il sait quelque chose, il me le dirai. Je lui fais entièrement confiance comme je pense qu’il fait de même pour moi ; je l’espère en tout cas. Impossible donc, de savoir quoi faire. Mais je me connais, ça fait plusieurs années que ça dure. Jamais je ne vais pouvoir lui révéler.

-J’aime beaucoup ce coin-là.

Je ne suis même pas étonnée. Les quartiers rénovés sont un peu comme un Phénix. Ils sont nés de leurs cendres après la ruine qu’ils étaient. Mon homme a aidé à la reconstruction de futur coin de paradis, il en est fier malgré le fait que ce ne soit pas encore aussi chic que ça devrait l’être. Je suis tout aussi fière de lui. C’est normal après tout, c’est comme s’il laissait une trace quelque part et que, même après sa mort, son souvenir sera toujours présent. Bon, on y est pas encore heureusement. Mais je trouve ça tellement beau. J’aimerai moi aussi mettre la main à la pâte mais la protection de l’île est, pour moi, bien plus importante. Mon rôle est assez élevé dans la ville, c’est pourquoi il m’accompagne dans ce métier. Il l’a souhaité lui aussi, m’accompagner tous les jours pour m’éviter de faire les mauvais choix. Je sais qu’il a fait ça pour ce but précis mais au fond, il en avait aussi terriblement envie. Il a toujours travaillé depuis la fin du Régime, il n’a pas chaumé. Et il continuera dans cette direction tant que la vie ne lui dise pas le contraire. Et puis, si vous le voyiez dans son costume de milicien. J’ai beaucoup rougit la première fois que je l’ai vu.

-Hey, regarde !

Il me montre du doigt au loin, un Pokémon assez présent dans la ville. Je l’ai découvert lors de ma première visite ici. Je ne le connais pas franchement mais je sais qu’il obtient le type glace en évoluant. Je voulais en capturer un au début pour l’avoir dans mon équipe mais je ne pense pas que ce soit réellement utile. Je préfère les laisser en liberté. Après tout ce que le Régime a pu faire à ces derniers, je n’ose plus toucher les Pokémon sauvages. Ce dernier bouge ses poings, prêt à se défendre. Ce genre de Pokémon est assez impulsif et n’hésite jamais à attaquer même si l’adversaire est surpuissant. Je parie même que devant Arceus il se pointerai pour se battre. Etant sur la défensive, je n’ose pas le toucher. Je ne veux pas qu’il croit qu’on lui veuille du mal. On s’arrête ainsi une petite minute pour l’observer. Il bouge un peu de tous les côtés mais ne s’approche jamais. Un bon mètre nous sépare, il ne veut sûrement pas réduire la distance. On continue de marcher en le contournant, pas besoin de le combattre ça ne servirait à rien. Le laisser KO dans la rue est inimaginable et l’attraper ne va rien n’apporter ni à lui ni à moi.

-Mais attends, tu n’as aucun Pokémon. Que dirais-tu d’en attraper un ?

-Il y en a déjà assez à la maison et puis il faut attendre que la petite Larveyette soit un peu moins fragile.

Je lui sourie en soupirant un bon coup puis lui fais un clin d’œil. Il a raison. J’ai déjà assez de compagnons qui gambadent dans notre maison dont deux ne pouvant pas vraiment vivre hors de l’eau. Et puis Larra est encore jeune. Je suis obligée de m’en occuper tout le temps. C’est assez drôle car ni Blanche ni Hendrix n’ont été aussi dépendants à la naissance. Bien évidemment, ils ont acquis de l’expérience assez vite et ont réussis à devenir de vrais adversaires redoutables. Larra, au contraire, est beaucoup trop enfant comparée à ses deux compères. Bon après, elle est beaucoup plus faible face à eux. Ce qui est normal vu son double type et son inexpérience en combat. Mais elle va être très utile et saura trouver une place importante parmi nous. J’en suis sûre. Mais pour l’instant, elle est bien trop jeune. Je pense aussi que cette différence de personnalité est due au fait qu’elle est née post-régime dans une maison en paix alors que Blanche et Hendrix ont mûris très vite à cause du contexte dans lequel ils vivaient. Oui, c’est sans doute ça. C’est assez drôle quand on y pense.

-On arrive bientôt au port.

L’air frais marin commence à se faire sentir. C’est un froid assez doux que j’affectionne très particulièrement. Ni coupant ni tiède, il reste assez supportable. Ce coin du village est assez habitée du fait de son marché de poisson, ses ports et ses plages bondés. Il y a toujours des familles qui viennent ici. La plupart des enfants n’ont quasiment pas connus l’ancien temps ou, pour la quasi-totalité, ne s’en souviennent pas. L’innocence qui se lit sur leur visage est tellement rassurant et passionnant. La joie est présente de partout ici, ce qui fait, selon moi, le charme réel de cet endroit. C’est en les observant que je me dois de les protéger coûte que coûte. Je ne peux pas laisser l’injustice et la violence naître ici. Rien ni personne ne pourra assouvir ces habitants, que ce soit Elixir ou les Anarchistes.  

Fiche de liens (c) Miss Yellow


Modération:
 
Invité
avatar
Voir le profil
Lun 27 Nov - 21:51
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
OBALIE ♂
Niveau 48

Corps gel - Modeste
Statistiques

 145/145 PV  
Attaque : 54
Défense : 70
Att. Spé.: 82
Déf. Spé.: 70
Vitesse : 45

Grêle • Ronflement • Repos • Blizzard

Cette Obalie s'amuse dans une flaque d'eau claire sans déranger personne. Elle est très concentrée dans son barbotage et ne semblait pas t'avoir vue jusqu'à maintenant...
Tu l'as surprise ! La voila qui glisse et se retrouve les quatre fers en l'air !
Cobaltium
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Nov - 20:53
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Cobaltium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Baguin' :
The last one [C] 363

--------------------------------

#2 'Niveau' :
The last one [C] Nv-211

--------------------------------

#3 'Shiney Capture' :
The last one [C] Dommag11
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur https://enola.forumactif.com
Mar 28 Nov - 20:53
Revenir en haut Aller en bas
Invité
The last one [C] C110
The last one

RP - Capture n°1


C’est dans ces moments-là que je me dis que je sert à quelque chose. Oui, moi Aria Cordélia qu’on appelle souvent Brooke, je suis utile. Moi qui me voyais, cinq ans auparavant, comme une bonne à rien ; me voilà enfin comme quelqu’un d’assez respectable. Ma vie a souvent été un chaos mais peu importe, je suis heureuse maintenant. Heureuse de pouvoir vivre une vie simple, tranquille et rangée. Sans que de gros problèmes ne viennent me tomber dessus comme les grosses pierres tombent des falaises. Bon, il se passe quand même des choses. Mais c’est beaucoup moindre par rapport au reste. Mon enquête, ma fonction de championne et de protectrice de la ville ne vont pas à la cheville de tous les problèmes rencontrés lors du début de ma vie d’adulte. Mais oui, c’est ça ! Je suis une véritable adulte à part entière maintenant. C’est tellement bon de se dire ce genre de chose. J’espère que je ne cesserai de le dire. Surtout que j’ai un fiancé maintenant. La vie est belle. C’est le plus important.

-A quoi tu penses ?

Encore une fois, il attire mon attention. Je suis de plus en plus dans la lune ces temps-ci. Et à chaque fois c’est parce que je remarque à quel point ma vie me va bien. J’embrasse sa joue puis regarde devant moi. Le port est si vivant ces derniers jours. J’ai l’impression que la réouverture de la ligue met du baume au cœur des habitants. Comme si tout redevenais comme avant sans les inconvénients du Régime. Ils sont tous souriants. Certains achètent du poisson, d’autres parlent en marchant le long du port et les enfants s’amusent entre eux. Il ne fait jamais chaud ici, mais j’aime beaucoup cette période car la température n’est ni basse ni haute. Un juste milieu que les Baguinois adorent tout particulièrement. Ici, chacun est à sa place ; qu’il soit natif ou dernier arrivant. C’est ce qui fait le charme de cette ville qui commence monter en grade sur l’ile. C’est à la fois cool et peu rassurant à cause des anarchistes qui ont l’air d’aimer un peu plus les grandes villes pour exprimer le fond de leur pensée du genre « on dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas ». Ils me font assez rire mais je dois quand même les prendre au sérieux. Ils peuvent devenir de réelles menaces. C’est pour cela qu’il faut les arrêter avant qu’ils ne tentent quelque chose de grave car sinon, ce sera comme la résistance, personne ne pourra les arrêter.

-Bonjour Madame Brooke

Alors que je ne m’y attendais pas, un jeune garçon d’une douzaine d’années à peine vient me voir et se pointe juste devant moi avec un énorme sourire. Je me met à sa hauteur et lui rend son sourire. Beaucoup comme lui, et même des moins jeunes, viennent me voir pour prendre des nouvelles de la milice dans la ville ainsi que de la ligue. Ils s’intéressent tous à ce que je fais et ça me fais du bien. Je ne me prends pas non plus pour une star, loin de là. Mais j’ai l’impression qu’ils me font confiance. Et ça me rassure dans l’idée que mon travail sert réellement et qu’ils comptent sur moi. Le petit garçon me prévient que son frère s’est inscrit dans la compétition et que je devrai faire attention à lui car il est fort. Je lui réponds de ne pas s’inquiéter, que mes Pokémon en avaient connus d’autres comme lui. Je lui souhaite une bonne journée et il repart auprès de sa mère qui me sourit. J’aime tellement ces moments. D’autres personnes viennent nous voir pour discuter du lancement de la ligue et de l’arène qui ouvre dès demain. Certains sont surpris de me voir, me pensants en train de m’entraîner durement. Mais c’est déjà fait, une bonne journée de repos – autant pour mes Pokémon que pour moi – fait toujours du bien. Se balader dans la ville n’a jamais fait aucun mal.

Je ne sais pas si Ethan apprécie ces moments, lui aussi sollicité pour son rôle de milicien. Il est de nature agréable avec les gens. Jamais un mot plus haut que l’autre et toujours souriant. Mais au fond, je vois bien qu’il aimerait profiter d’une balade avec sa chérie sans être interrompu par les villageois, bien qu’il aime les rencontrer. Je pense que d’ici quelques mois, quand tout le monde se sera fait à l’idée, tout sera un peu plus calme. C’est juste une question de temps. Je décide donc de lui prendre la main et de le tirer vers un endroit un peu moins bruyant et tout aussi beau. J’affectionne beaucoup cet endroit. C’est un coin du port peu emprunté par les gens qui préfèrent l’odeur du poisson tout près de la côte. Le paysage est tout aussi beau. Le ciel est un peu nuageux mais le reflet du soleil sur l’eau donne une image magnifique d’un scintillement auprès des nuages blancs. Les Pokémon volants planent au-dessus de l’eau en guettant de loin leur prochain repas tandis que certains aquatiques se permettent de rester à la surface. D’ailleurs tout près de nous, un Pokémon qui m’est familier s’amuse dans une flaque d’eau en tapotant ses pattes dedans. Cependant, elle ne nous a pas vu et aussitôt surprise, elle glisse et se retrouve sur le dos. Ethan lâche un petit rire puis s’abaisse pour l’aider à se remettre droit. Voir un Obali me rappelle tellement de souvenir. Trésor, avant d’évoluer, était tout aussi maladroit et n’arrivait pas à faire attention pour certains trucs. Moi qui pensait que ce n’était que lui, je pense maintenant que toute l’espèce est concernée.  J’adore ce Pokémon, dommage qu’il soit trop lent et que son double-type l’empêche parfois de rester un peu plus longtemps dans les combats. Bon, Trésor est un peu pacifique sur les bords. Les combats et lui, ça fait deux. Il est très bien dans son petit bain. A présent, il peut se permettre d’aller dans la piscine pour nager tranquillement auprès d’Océan qui, pour une fois après des années, peut enfin se permettre de se dégourdir les nageoires sans casser quelque chose ni faire tomber quelqu’un. La belle vie, je vous dis. Tout le monde est content.

Fiche de liens (c) Miss Yellow


Modération:
 
Invité
avatar
Voir le profil
Mar 19 Déc - 11:31
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
Crabagarre ♀
Niveau 48

Hyper cutter - Solo
Statistiques

 118/118 PV  
Attaque : 107
Défense : 66
Att. Spé.: 60
Déf. Spé.: 65
Vitesse : 80

Représailles • Pince masse • Mur de Fer • Dynamo poing

Ce  Crabagarre est plus vieux que la jeunette de tout à l'heure. Lui est plutôt un vieux loup solitaire qui prend le temps de retourner se cacher en voyant des passants passer non loin de sa demeure... Ouaip, pas très commode, ce vieux maître crabe.
Cobaltium
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Déc - 19:04
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Cobaltium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Baguin' :
The last one [C] 739

--------------------------------

#2 'Niveau' :
The last one [C] Nv-211

--------------------------------

#3 'Shiney Capture' :
The last one [C] Dommag11
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur https://enola.forumactif.com
Mar 19 Déc - 19:04
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le profil
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: