Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Printemps 2025

~22 - 28° / Températures en hausse et grand soleil !

Intrigues et Events
Intrigue n°3 : « Ferveur »
L'Elu auto-proclamé des Monarchistes fait son entrée ! La Compétition, Elixir et le Gouvernement sont en crise et les Anarchistes demandent la démission du Chef du Conseil.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
Cendrée
cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
Arthur, Zelda et Bartholomew
sont dispo pour de nouveaux RPs !
Pseudo
cherche ...
Pseudo
cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez le staff !



-25%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement PS Plus de 12 mois
44.99 € 59.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Deux crétins à Baguin (C)
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Deux crétins

à Baguin
Capture n° 16
Les jours et quelques semaines ont passé. Lionel était bien content que malgré ses occupations à la ligue et le fait que sa vie soit un peu mouvementée ces derniers temps, il retrouve toujours son « ami » Zlatan. De temps en temps, le Eriksen venait chez lui pour jouer aux jeux vidéo et dormir (il dormait beaucoup, l’unyssien) et parfois réparer des trucs. Sinon, ils se retrouvaient quelque part pour se promener et surtout beaucoup s’envoyer des piques pour terminer en conversations faussement deep. Bref ils continuaient de passer du bon temps et s’étaient pour cette fois-ci retrouvés à Baguin. Depuis que la ville avait été bien reconstruire après la guerre civile, Lionel n’avait jamais eu trop l’occasion d’y retourner pour visiter. Les vieux sites archéologiques avaient été nettoyés et la visite était beaucoup plus agréable de cette manière.

Ceci étant… Lionel n’était pas un féru d’histoire et n’était pas non plus passionné par les ruines qui semblait fasciner Zlatan qui prenait un peu trop de temps à lire les panneaux d’un air inspiré et tentait dès que les médiateurices avaient le dos tourné d’aller toucher les ruines et les vieilles fresques. Il avait voulu passer dans le coin car il spéculait qu’on pouvait peut-être trouver des Pokémon spectre dans le coin. Bon, Lionel était content qu’il s’amuse et la visite était très intéressante, hein, mais il avait toujours eu une patience très limitée dans ce genre de contexte : il ne tenait pas en place donc piétiner pendant plus d’une heure ça l’ennuyait.

« Hm, je vais t’attendre à la sortie, d’accord… ? »

Glissa-t-il en se tortillant d’impatience, tirant par la même occasion l’autre de sa concentration.

« Ah, euh, ok. »

Répondit mollement le Eriksen qui avait encore la tête dans ses lectures, apparemment. Il pencha la tête sur le côté, l’air un peu soucieux et retint un peu Lionel.

« Tu t’emmerdes ? J’peux te résumer les trucs si tu veux, là justement y parlait de cette colonne, les reliefs parlaient d’un… »


Le bleu sourit en coin, touché que l’autre essaye de bien faire en essayant de lui expliquer ce qu’il venait de lire. En voyant que le coordinateur avait visiblement la tête ailleurs, Zlatan s’interrompit et eut de se sentir un peu bête.

« Ne t’en fais pas pour moi ! J’ai juste besoin de me dégourdir les jambes… on en parlera à la sortie en allant marcher un peu ! »


Lionel sourit à son comparse et lui caressa brièvement le haut du dos, ce qui détendit l’ancien psy qui eut l’air rassuré et détendu. Le Roque-Lartigue adressa un clin d’œil au plus vieux avant de s’éloigner en marchant plus vite jusqu’à la fin de la visite. Il put ainsi faire un peu les cent pas, s’asseoir et pianoter sur son téléphone. Il n’alla pas vérifier ses mails car il ne travaillait pas en ce moment, mais avait en revanche reçu un message de Shérylle. Comme ils en avaient parlé, ils se verraient dans quelques jours pour remettre certaines choses à plat. Si l’occasion se présentait, Lionel avait aussi envie de parler du fait qu’il avait finalement osé déposer le dossier pour l’adoption à la préfecture. Il n’en avait parlé à personne pour le moment, surtout pas à sa famille et même pas à Zlatan, préférant garder ça pour lui à l’heure actuelle. Il appréhendait un peu sa rencontre avec la Jaskoviak, même s’ill n’y avait pas de raisons que ça se passe mal.

Lionel soupirait en s’avachissant sur son banc en jouant avec son téléphone quand Zlatan arriva à sa hauteur. Le châtain le rejoint en asseyant.

« Tu as vu des choses intéressantes, alors ? »

Zlatan posa son bras sur le dossier du banc et lui adressa un sourire en coin. Il se permit de remettre en place une mèche qui tombait sur le visage de l’autre dans un geste furtif.

« Yes. Mais me disais que tu devais t’ennuyer alors j’ai préféré te rejoindre. »


Les deux grands idiots se regardèrent dans le blanc des yeux tandis que Zlatan passait un peu sa main dans les (faux) cheveux de l'autre. Puis il leur fallu un peu sortir de leur bulle quand ils se levèrent afin de commencer à se diriger vers la digue près du port où ils seraient un peu plus tranquilles.

***


Zlatan arriva un peu avant l’heure qu’il avait annoncée à Lionel. Depuis leur dernière rencontre à Baguin, il avait été fort impatient de revoir le bleu chez lui. Ce dernier fut surpris de le voir arriver si tôt et était venu l’accueillir avec un de ses grands sourires et avec son regard toujours aussi vibrant d’enthousiasme. Le Eriksen n’avait pas résisté longtemps avant de se rapprocher pour l’embrasser, non sans une certaine fougue. Il fut retenu par le coordinateur qui se mit à rire brièvement, visiblement surpris par son initiative.

« Pardon, je ne m’y attendais pas ! »

Avait fait Lionel pour assurer à l’autre qu’il ne se moquait pas. Zlatan put sentir ses oreilles chauffer dans son embarras et avait laissé à l’autre un peu d’espace en s’excusant. En le voyant dans cet état, le coordinateur s’était rapproché à son tour et ses doigts avaient caressé la joue du châtain.

« Mais je suis très content de te revoir aussi. »

Sur ces mots, Lionel s’était rapproché à son tour et avant enlacé le Eriksen avant de laisser ses lèvres retrouver celles de son ami.



Modération : Je voudrais une appa à Baguin siouplait ! Merciii :la:
Aout 2024 - A Baguin




"Au nom de la Milice, je vais transformer les méchants en gentils avec le pouvoir du #663399 ! "
DCs: Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarde, Mell et Ludwig.

RPs: Arthur, Liguiens, Mariage.
Bonus : Sailor Zingaro par Reshi (merciii =w=).
Lionel Roque-Lartigue
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Déc - 19:41
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
STALGAMIN ♀
Niveau 37

Attention - Docile
Statistiques

 95/95 PV  
Attaque : 53
Défense : 53
Att. Spé.: 53
Déf. Spé.: 53
Vitesse : 53

Crocs Givre • Coup d'Boule • Abri • Souffle Glacé

Cette petite Stalgamin recherche un peu de neige pour se nourrir. Heureusement, avec l'arrivée de l'hiver, Baguin est la ville parfaite pour qu'elle puisse se rassasier.
Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Déc - 19:57
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Reshiram' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Baguin' :
Deux crétins à Baguin (C) 361

--------------------------------

#2 'Niveau' :
Deux crétins à Baguin (C) Nv-311

--------------------------------

#3 'Shiney Capture' :
Deux crétins à Baguin (C) Dommag11
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur https://enola.forumactif.com
Ven 6 Déc - 19:57
Revenir en haut Aller en bas

Deux crétins

à Baguin
Capture n° 16
Leur chemin continua vers la sortie du centre historique de la ville du nord. Lionel avait des préjugés sur ce coin, car il pensait qu’il y faisait froid et qu’il y pleuvait toute l’année, même en plein été. Les vents marins et qui venaient des montagnes pouvaient être effectivement un peu frais, mais finalement peu gênants quand le soleil brillait comme aujourd’hui. C’était très agréable, un tel temps quand on se promène en bonne compagnie. Le coordinateur était tout sourire tandis que son partenaire lui parlait de ce qu’il avait lu lorsqu’il visitait les ruines tout en faisant des gratouilles sur le crâne de sa Nostenfer qui les accompagnait.  

Etant donné que les deux gros niais étaient rapidement devenus très tactiles quand ils étaient entre eux, Lionel était actuellement un peu frustré de ne pouvoir un peu plus coller Zlatan vu qu’ils étaient en public. Le bleu avait souvent entendu qu’il était collant, mais les gens qui lui ont dit ça n’ont jamais connu le Eriksen qui est bien pire que lui, dans son genre. Quand il squattait chez Lionel, il pouvait grogner quand il n’était pas assez collé, par moments. Par contre, quand il en avait assez, il se contentait juste de se décoller complètement comme si ne rien était. Lionel l’avait déjà comparé à un chat ou à un reptile ce qui avait été à l’origine d’un un peu trop long débat bière et jeux vidéos.

« Et elle t’as répondu, Shérylle ? »

Lionel appréhendant un peu cette entrevue, il avait fini par en parler à son ami.

« Oui, oui, on se verra dans trois jours. » Le bleu soupira. « J’espère que je vais pas faire de gaffes, encore… »

Le Eriksen pinca les lèvres en regardant ailleurs. Son comparse l’observa en biais puis fit la moue. Evidemment qu’il allait gaffer, s’il commence ainsi, c’est un peu trop dan sa nature et ça, l’ancien psy le savait et préférait ne pas en rajouter.

« You’ll be fine. »

Le Roque-Lartigue haussa les épaules.

« Moui. Je m’excuserais et je me reprendrais si c’est le cas. »

Oui, décidément, je vais beaucoup m’excuser je crois. Je vais devenir ridicule et lourd à force. Rohlala. Être sincère, c’est tout un exercice, qui l’eut cru ! Enfin. Je ne me plains pas, hein.

***



« The fuck c’est quoi toutes ces photos ? »

En bâillant et en s’étirant en descendant de l’étage après sa sieste, le Eriksen avait trouvé Lionel face à un tas de photos de lui éparpillées sur la table de la salle à manger. Le bleu avait eu l’air un peu gêné qu’on le trouve avec autant d’images de lui-même. Zlatan n’avait pas pu s’empêcher de regarder de plus prêt quelques clichés.

« Rassures-toi, je suis pas en plein égotrip : je dois juste faire un tri pour la promo d’un sponsor ! »

Le châtain souriait en observant l’album de photos de son ami en cosplay comme il y reconnaissait quelques personnages de jeux vidéo et des anime que son ami aimait bien. En fouillant, il avait trouvé une photo qui paraissait plus ancienne, il lui sembla que dessus, le Roque-Lartigue avait les cheveux bien plus longs et il avait aussi l’air plus jeune et moins confiant que sur les autres. Son comparse avait terminé sa sélection et commençait à ranger le reste quand Zlatan lui montra sa trouvaille.

« T’avais l’air d’avoir un balais dans le cul, là, héhé. »
« Rooooh, arrêtes, j’avais que 27 ans et je débutais ! »


Lionel lui avait prit le cliché des mains d’un air narquois puis l’avait observé sans pouvoir retenir un sourire nostalgique. Le Eriksen en avait profité pour le rejoindre en restant debout à ses côtés.

« Pfff, j’avais de si beaux cheveux… »

Le plus petit marmonnait en rangeant la photo avec les autres. Zlatan l’observait en coin en parcourant les pages d’un carnet où Lionel posait avec d’autres célébrités, surement d’autres coordinateurices.

« Y sont pas morts tes cheveux. »

Le coordinateur avait commencé à se tortiller sur sa chaise et grattait le bord d’un de ses clichés, prêt à formuler la suite sans que son ami ne comprenne pourquoi il avait soudain l’air si embêté.

« Euuuuuuuh… en fait, il se peut que si… ? Hahaha… »

Zlatan avait mis du temps à percuter le sous-entendu (mais encore une fois, il venait de se réveiller) et prononça un « whaaaaaat » tout en fixant les cheveux de l’autre.

« Ça va surement te refroidir mais euh, oui, là-dessous je n’ai plus grand-chose sur le crâne. »


Le Eriksen cligna des yeux, non sans avoir l’air un peu confus par tout ça. Puis il regarda encore une fois la moumoute de son partenaire.

« Whaaaat, mais c’est super bien fait ! »
« Oh… tu trouves ? C’est vrai que ça m’a coûté cher mais ça en valait la peine ! »


Le bleu avait l’air un peu gêné et le Eriksen se rapprocha en admirant le travail en touchant les fausses mêches qui lui paraissaient assez réaliste comme ça. Lionel s’était mis à rigoler bêtement de la réaction de l’autre qu’il n’aurait pas imaginé ainsi, ce qui le rendait un peu confus. En le voyant aussi apparemment embêté, l’unyssien s’était autorisé à squatter les genoux du bleu et avait passé un bras autour de ses épaules.

« Meh, it’s ok. Je sors pas avec toi pour ton physique. »

Le Roque-Lartigue avait rougit comme une midinette, flatté pour bien peu de choses. Et aussi parce qu’entendre que l’autre considérait qu’ils sortaient ensemble le rendait tout chose. Il s’était collé à son comparse pour prendre le réconfort qu’on lui proposait et le Eriksen en profitait bien aussi. Après un bref moment de silence un peu sollenel et qui avait rendu la situation un peu awkward le plus âgé avait bien sûr eu envie de faire une vanne qu’il glissa à l’oreille de l’autre.

« I mean, je sors avec toi pour ton fric. »
« Oh !! Mais quel goujat ! Ouste ! »


Lionel avait gentiment poussé l’autre de ses genoux en le fusillant d’un regard faussement outré. Il renvoya le Eriksen vaquer à ses occupations en lui claquant les fesses et en lui disant de le « laisser travailler car je prends mon travail très très au sérieux ohlala quel boulot » en se donnant des grands airs de star. Les deux en avaient profité pour s’envoyer des sourires en coin complices avant de retourner à leurs activités respectives.


Modération : On fuit et on prend une nouvelle appa à Baguin steuplé :dummy:
Aout 2024 - A Baguin




"Au nom de la Milice, je vais transformer les méchants en gentils avec le pouvoir du #663399 ! "
DCs: Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarde, Mell et Ludwig.

RPs: Arthur, Liguiens, Mariage.
Bonus : Sailor Zingaro par Reshi (merciii =w=).
Lionel Roque-Lartigue
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Déc - 18:37
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
OBALIE ♀
Niveau 41

Isograisse - Discrète
Statistiques

 121/121 PV  
Attaque : 50
Défense : 58
Att. Spé.: 68
Déf. Spé.: 58
Vitesse : 34

Repos • Ronflement • Grêle • Blizzard

Un peu de froid pour ces cœurs réchauffés ! Une petite Obalie fait des roulades en balançant des flocons de neige à droite et à gauche pour être sûre que les Stalgamin ne meurent pas de faim.
Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Déc - 18:55
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Reshiram' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Baguin' :
Deux crétins à Baguin (C) 363

--------------------------------

#2 'Niveau' :
Deux crétins à Baguin (C) Nv111

--------------------------------

#3 'Shiney Capture' :
Deux crétins à Baguin (C) Dommag11
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur https://enola.forumactif.com
Sam 7 Déc - 18:55
Revenir en haut Aller en bas

Deux crétins

à Baguin
Capture n° 16
Lionel jugea qu’il était inutile d’épiloguer sur cette partie de la discussion et chercha à parler d’autre chose. Il allait commencer à demander à son ami si après avoir vu le site de Baguin, il serait intéressé de faire un tour aux Ruines du Titak (en plus, l’endroit était réputé pour ses vieilles histoires de revenants et de Metamorphs) lorsqu’il reçut une bourrasque de vent glacial en plein visage. Le Eriksen se retourna quand il entendit le milicien geindre quelque chose comme « aaaaaaah mais c’est froiiiiid ! » et se mit à chercher du regard avec le bleu l’instigatrice de ce refroidissement imprévu. Les deux s’adoucirent rapidement en découvrant une Obalie quelque peu intimidée par les deux grands dadais en train de l’observer. En voyant la mini sphère-otarie quelque peu effrayée par les réactions des deux humains déclenchés par sa petite gaffe qui avait été de souffler sa poudreuse dans la mauvaise direction, Lionel eut un peu pitié. Il fit un pas en arrière puis se baissa pour essayer de rassurer le type glace.

« Oh-oh, excuses-moi ma grande ! Je suis très frileux, moi, alors je n’aime pas trop la poudreuse, mais c’est pas grave, tu vois, je me suis remis ! »


L’Obalie sembla assez flattée d’être appelée « grande », mais elle n’allait pas jouer à la plus maligne en étant non loin d’une Nostenfer en train de l’observer avec curiosité. Elle préféra se rapprocher de Lionel qui lui inspirait un peu plus la confiance que l’autre humain. Celui-ci, pourtant, regardait la scène avec un sourire un peu gaga, en voyant le coordinateur en train de gratouiller la tête du petit phoque. Zlatan trouvait l’autre mignon quand il souriait ainsi à ses alliés et aux autres Pokémon.

Le Eriksen fit mine de regarder ailleurs quand le Roque-Lartigue se sentit observé puis se releva.

« Tu n'es pas trop déçu de n’être tombé sur aucun spectre dans les ruines ? Tu avais l’air si enthousiaste à l’idée de vérifier ces vieilles histoires ! »

Zlatan haussa les épaules, non sans sourire légèrement tandis que le coordinateur posait sa main contre son épaule qui descendit par la suite le long de son bras, un peu brièvement à son gout.

« On pourra aller au Titak pour les ruines, la prochaine fois ! »
« Why not. Mais les visites, ça t’ennuie, nan ? »
« Hm, non, pas si c’est concis. »


Ce fut à Lionel d’opiner de manière à faire comprendre que cela lui était égal. Il répondit qu’il n’était pas spécialement ennuyé mais qu’il avait tendance à trouver les visites de lieux touristiques ou d’exposition longuettes. Il était encore plus content de voir son ami s’amuser, surtout quand c’est l’occasion de lui faire un peu découvrir Enola.

« Hé, y’a un Hot Topic. »


Lionel regarda l’enseigne que lui montrait le plus grand. Il se souvenait comme il avait souvent eu envie de rentrer dans ces magasins mais n’avait jamais osé y entrer, même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait.

« Euh… oui, enfin, tu es sûr que… ? »
« Come on ! Tu me disais que t’osais pas et que tu voulais une veste ! »


***


« Hm… Zlat, ce n’est pas que ta compagnie est désagréable mais quand tu me colles comme ça j’ai du mal à me concentrer sur ce que je pourrais porter pour tout à l'heure. »

Zlatan n’avait pas tout compris. Apparemment, l’autre avait une interview avec la challenger qui avait de grandes chances de gagner la ligue de coordination cette année dans quelques heures et il avait très envie d’être beau pour l’occasion. Evidemment, le Eriksen avait envie de lui faire comprendre qu’il préférerait que le milicien reste avec lui. Il avait posé sa tête contre l’épaule du bleu et ses bras étaient venus entourer le buste du plus petit. Dès que ce dernier essayait de dire gentiment à son ami de se décoller un peu, Zlatan se mettait à grogner.

« Hmph. Ca vaaaa, tu vas pas passer à la télé… »
« Certes mais je veux quand même être bien habillé pour l’occasion ! »


Il avait émit un nouveau « hurmph » boudeur et ricané dans le cou du Roque-Lartigue avant de répliquer.

« T’as qu’à y aller à poil, héhé. Tu diras que c’est un cosplay ou un happening artistique. »
« Ohlala c’est malin, ça, hein… »

Lionel avait roulé des yeux, mi-amusé, mi-blasé par les bêtises prononcées par son comparse qui pouvait être très beauf et lourd quand il s’y mettait. Pas que cela le dérangeait vraiment, mais à ce moment-là, il n’avait pas vraiment la tête à ce genre de blagues.

« Et toi, alors, tu ne veux toujours pas faire un cosplay de Léon pour aller avec ma tenue d’Alucard ? »

Le Eriksen s’était remis à grogner puis disparut dans le cou du bleu. Quand l’autre l’embrassait ainsi, normalement, ça lui faisait de l’effet mais à ce moment-là, ça chatouillait Lionel qui se retourna pour embêter le châtain en retour. Il avait commencé à lui faire une liste mentale des cosplays dans lesquels il l’imaginerait bien et Zlatan se contentait, comme d’habitude de faire le difficile. Pour sûr, ils avaient l’air ridicules et Lionel avait finalement dû se dépêcher de choisir sa tenue avant de partir. Mais bon. Ils étaient bien.

Modération : On envoie Tuxedo Kamen l'Etouraptor - Intimidation - Pudique (tu peux c/c de ce post) o/
-> Rapide Ball x2

Merciiii :la:
Aout 2024 - A Baguin




"Au nom de la Milice, je vais transformer les méchants en gentils avec le pouvoir du #663399 ! "
DCs: Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarde, Mell et Ludwig.

RPs: Arthur, Liguiens, Mariage.
Bonus : Sailor Zingaro par Reshi (merciii =w=).
Lionel Roque-Lartigue
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Déc - 23:57
Revenir en haut Aller en bas
C'est l'heure du combat!
ETOURAPTOR ♂
(Tuxedo Kamen)

Niveau 40

Intimidation - Pudique
Statistiques

 130/130 PV  
Attaque : 113
Défense : 73
Att. Spé.: 57
Déf. Spé.: 65
Vitesse : 97

Close Combat • Attaque • Attaque • Attaque

OBALIE ♀
Niveau 41

Isograisse - Discrète
Statistiques

 121/121 PV  
Attaque : 50
Défense : 58
Att. Spé.: 68
Déf. Spé.: 58
Vitesse : 34

Repos • Ronflement • Grêle • Blizzard



Attaquant
Une Rapide Ball est lancée ! Il y a 100% de chance pour qu'elle réussisse à capturer Obalie !
Défense
Sans surprise, la bouboule givrée est capturée !


Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Déc - 1:55
Revenir en haut Aller en bas

Deux crétins

à Baguin
Capture n° 16
Lionel se serait presque caché derrière son ami en entrant dans le magasin. Il n’est pas le dernier pour se donner en spectacle ou aller faire du shopping, normalement. D’habitude c’est plutôt Zlatan qui ne se sent pas à sa place quand le bleu veut entrer dans un magasin un peu trop chic où il a vu de jolies chemises. Cette fois les rôles étaient inversés et c’est le coordinateur qui restait en retrait alors que le Eriksen partait devant lui dans les rayons. Quand on lui tendit une veste à piques avec un motif Ekaizer sur le dos, le gosse de riche émit un rire nerveux.

« Hé, prends celle-là, ça fera plaisir à Aegis ! »


Ah ! Pas sûr qu’elle soit si flattée ! J’imaginais quelque chose de plus sobre, en plus.

« Je vais faire peur avec ce genre de choses sur moi ! »

Les deux andouilles se mirent à glousser. La seule façon qu’aurait Lionel de faire peur serait de se cosplayer en Slenderman puis d’aller se promener en pleine forêt la nuit avec des bruitages de Blair Witch en fond. Avec cette entrée en matière, le Roque-Lartigue finit par se prendre complètement au jeu et à regarder le reste du magasin. Il trouvait beaucoup de T-shirt sympa à l’effigie de Tenefix ou Moufflair, mais, en portant ça, ses alliés allaient encore lui reprocher d’avoir des chouchous (pour être tout à fait honnête, concernant Draupnir et Moloch, c’était un petit peu vrai).  Il se prit tellement au jeu qu’il se retrouva avec un peu trop de choses à essayer. Mais bon, il était content de poser devant Zlatan et l’Obalie qui l’avait suivi en roulant et qui applaudissait en couinant joyeusement. L’ancien psy était content de voir l’autre s’amuser et rouspétait que c’était « dégueulasse quand tout te va bien comme ça », à l’adresse de Lionel. Le fait que ce dernier se sente confiant avec son physique dans plus ou moins n’importe quelle tenue aidait un peu, il faut dire. Le bleu sortit enfin de la cabine avec quelques articles qu’il avait décidé d’acheter. Il avait l’air content en se dirigeant vers la sortie, où il ne put s’empêcher de discuter un peu avec une des vendeuses qui le complimenta sur ses choix. Cette dernière, qui avait l’air d’avoir dans la vingtaine et qui avait un look digne d’un groupe d’emo-rock (mais qui le portait très bien) et les cheveux rasés sur les côtés lui fit un clin d’œil et glissa discrètement, quand le Eriksen arriva à leur niveau :

« C’est chouette, vous allez pouvoir être assorti à votre copain, maintenant ! »

Euuuuuh... ouiii, effectivement... Mais... euh. ARHEM. C'est pas mon... enfin, je ne suis pas sûr ? Peut-être ? Argh !

Les deux idiots eurent l’impression de rougir de la tête au pied en entendant le commentaire de la jeune femme pourtant bien attentionnée. Ils ne savaient plus du tout où se mettre et tandis que Zlatan avait les épaules plus tendues que jamais, Lionel, lui s’était mis à bafouiler. En les voyant aussi apparement gênés en face d’elle, l’hotesse se sentit tout de suite très embêtée.

« Oh, je suis désolée, je pensais que… ! C’est… c’est que, enfin… j’espère toujours que le lobby vaincra et… bref !! C’était déplacé, excusez-moi ! »

Lionel tenta de l’apaiser en esquissant un geste de la main.

« Non, non, ne vous en faites pas ! Euhm… bonne journée ! »

Le Eriksen ne pippa pas un mot de plus en voyant les deux autres continuer un peu leurs courbettes d’excuses, ni pendant que Lionel alla payer ce qu’il emportait. Au moins, il repartait avec une nouvelle veste en cuir et en avait l’air très content, bien que perdu dans ses pensées en sortant du magasin.

***


Après presque un mois passé à voir Lionel de plus en plus régulièrement et à admettre qu’il avait du mal à se passer de la présence du bleu, Zlatan avait fini par laisser ses nombreuses interrogations internes faire leur chemin. Tandis qu’ils étaient en train de regarder une série que Lionel voulait absolument montrer au plus âgé et qu’ils étaient tous les deux collés et fort affectueux comme à leurs habitudes, le châtain avait la tête ailleurs. Il avait commencé depuis peu à se poser des questions sur la nature de sa relation avec le Roque-Lartigue, peu aidé par le fait qu’aucun des deux n’osait vraiment mettre de mots sur cette histoire ni sur leurs orientations respectives (vu de l’extérieur, la chose semblait pourtant évidente et leur hésitation avait l’air ridicule, mais bon). Pour sûr, il aimait être en compagnie de Lionel, c’était cool, mais, assurément, ce n’était pas une relation dénuée de sentiments (pas à son sens en tout cas). Il avait beau être ouvert (en théorie), il avait l’habitude du cadre hétéronormatif dans les relations, avec des « limites » absurdes faites autour de l’idée que coucher ensemble ou non change forcément la nature d’une relation de manière importante. Or, en passait du temps avec Lionel il se rendait bien compte que les possibilités étaient bien plus larges qu’il ne l’imaginait il y a encore quelque mois. Cela ne navrait d’ailleurs un peu de ne jamais avoir essayé de se renseigner plus tôt. Enfin, il avait tenté de se renseigner, parfois, pour ne pas dire n’importe quoi devant des patient.e.s, mais, il n’aurait pas cru que cela puisse le concerner un jour. A force de ruminer sans trouver de réponse qui le satisfasse, Zlatan avait fini par s’endormir contre son comparse. Il était certain d’aimer ce qu’ils vivaient pour l’instant. Néanmoins, imaginer le moment où il faudrait être honnête et mettre des mots dessus lui donnait un peu le vertige. C’est qu’il n’a jamais été très courageux de nature, le Eriksen.

Modération : Eeeet une dernière appa à Baguin s'il te plait °W°
Aout 2024 - A Baguin




"Au nom de la Milice, je vais transformer les méchants en gentils avec le pouvoir du #663399 ! "
DCs: Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarde, Mell et Ludwig.

RPs: Arthur, Liguiens, Mariage.
Bonus : Sailor Zingaro par Reshi (merciii =w=).
Lionel Roque-Lartigue
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Déc - 16:27
Revenir en haut Aller en bas
Un Pokémon sauvage apparaît!
CRABAGARRE ♂
Niveau 37

Poing de Fer - Hardi
Statistiques

 81/81 PV  
Attaque : 93
Défense : 64
Att. Spé.: 47
Déf. Spé.: 51
Vitesse : 86

Uppercut • Représailles • Contre • Pince-Masse

Ce Crabagarre cherche le point le plus haut pour s'en servir comme promontoire. Tu as l'air bien assez grand pour lui, d'ailleurs. Hop ! Il est monté sur ta tête !
Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Déc - 18:10
Revenir en haut Aller en bas
Le membre 'Reshiram' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Baguin' :
Deux crétins à Baguin (C) 739

--------------------------------

#2 'Niveau' :
Deux crétins à Baguin (C) Nv-311

--------------------------------

#3 'Shiney Capture' :
Deux crétins à Baguin (C) Dommag11
Regigigas
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur https://enola.forumactif.com
Dim 8 Déc - 18:10
Revenir en haut Aller en bas

Deux crétins

à Baguin
Capture n° 16
En sortant de la boutique, le silence devint immédiatement très pensant et gênant. Lionel avait été momentanément embarrassé par les paroles de la vendeuse mais s’en remettait. Il avait néanmoins très envie de poser beaucoup de questions au Eriksen, à présent. Il attendrait d’être avec son ami dans un endroit plus calme pour aborder le sujet de « qu’est-ce qu’on fait par rapport à la manière dont notre relation progresse ? ». Sauf que Zlatan n’avait vraiment pas l’air à l’aise même maintenant qu’ils étaient dehors. Lionel voyait bien que l’autre voulait garder ses distances après ce qui s’était passé et même s’il comprenait les réticences et les limites de l’autre et les respectait, il se sentait tout de même un peu heurté par l’attitude du plus grand.

D’accord, je n’étais pas non plus à l’aise que la dame sous entende qu’on était en couple. Mais bon, en même temps, il faut reconnaitre qu’on se comporte pas vraiment comme de simples « amis » entre nous…

Ça, ils essayaient de ne pas trop attirer l’attention quand ils étaient dehors, mais, cela ne les retenait pas vraiment de marcher ou de se parler en laissant des distances entre eux fort réduites. Lionel ne laisserait pas un simple ami lui caresser les cheveux et la nuque comme l’avait fait l’unyssien plus tôt non plus, par exemple.  

Je suis perdu aussi, mais est-ce que c’est vraiment dérangeant de se rendre compte qu’on pourrait nous imaginer ensemble ? Ça ne veut pas dire qu’on va devoir se marier non plus !

Lionel ne savait pas trop si ça le dérangeait ou non, en fait, d’avoir peut-être l’air d’être le petit ami de Zlatan. Mais, probablement qu’il avait envie de l’être car son appréciation de l’unyssien allait au-delà du simple « tu me plais je te plais on fait des trucs tous les deux », désormais. Ça ne le dérangerait pas, même si ça lui faisait bizarre et qu’il savait qu’il ne pourrait pas en parler à beaucoup de monde. Ce qui le dérangerait, ce serait de voir Zlatan repartir à Unys sans qu’ils aient pu être au clair sur ce qu’ils ressentaient et attendaient de cette relation. Bref, il se sentait perdu et n’avait aucune idée de comment aborder la chose. Mais, il le faudra bien, ce n’est pas en fuyant à chaque fois que tout ça se réglerait ou progresserait.

« Hm… Dis-moi, je pensais à quelque chose… »

Maintenant qu’ils étaient arrivés vers la digue et pouvaient se poser, le bleu avait décidé d’aborder le sujet en essayant d’être subtil. Un énorme « oh no » pouvait presque se lire sur le front du Eriksen qui continua de regarder ailleurs tout en répondant d’un « yeeeees… ? » bien mal assuré.

« Quand je verrais Shérylle, est-ce que ça te dérange si je parle de toi… ? »

Zlatan fit volte-face et scruta son ami d’un air perplexe.

« Hein ? Bah, euh, tu fais ce que tu veux… ? Pourquoi tu me demandes ça ? »
« Ben… si je parle de toi je me demandais si… enfin, comment tu voudrais que je te présente ? »


Le Eriksen se remit à regarder ailleurs mais son partenaire savait qu’il avait bien compris où il voulait en venir.

« C’est quel genre de question, ça ? »


Oh, « come on » Zlatan, tu as bien compris !

« Ecoutes, c’est juste que, maintenant, je trouverais ça bizarre de dire que tu es « juste un ami ». Et puis, tout à l'heure, il faut reconnaître que la vendeuse n'avait pas vraiment tord de croire qu'on est ensemble, ou quelque chose comme ça. »

Le blanc qui suivit fut des plus anxiogènes. Lionel avait plutôt un mauvais préssentiment par rapport à ce qui allait

« Bah… si c’est bizarre, t’as qu’à pas parler de moi. I mean, vous avez pas prévu de vous raconter toutes vos vies non plus… »


Euhm… tu ne peux pas juste fuir la question comme ça… ou alors, c’est moi qui ait gaffé ?

Modération : On renvoie Etouraptor - Intimidation - Pudique !
-> Aéropique x3

Merciii °W°
Aout 2024 - A Baguin




"Au nom de la Milice, je vais transformer les méchants en gentils avec le pouvoir du #663399 ! "
DCs: Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarde, Mell et Ludwig.

RPs: Arthur, Liguiens, Mariage.
Bonus : Sailor Zingaro par Reshi (merciii =w=).
Lionel Roque-Lartigue
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Déc - 20:51
Revenir en haut Aller en bas
C'est l'heure du combat!
ETOURAPTOR ♂
(Tuxedo Kamen)

Niveau 40

Intimidation - Pudique
Statistiques

 130/130 PV  
Attaque : 113
Défense : 73
Att. Spé.: 57
Déf. Spé.: 65
Vitesse : 97

Close Combat • Attaque • Attaque • Attaque

CRABAGARRE ♂
Niveau 37

Poing de Fer - Hardi
Statistiques

 81/81 PV  
Attaque : 93
Défense : 64
Att. Spé.: 47
Déf. Spé.: 51
Vitesse : 86

Uppercut • Représailles • Contre • Pince-Masse



Attaquant
Le talent de Etouraptor se déclenche ! Intimidation fait perdre 1 point d'Attaque à Crabagarre ! Tuxedo Kamen enchaîne avec Aéropique !
Défense
L'attaque fulgurante met KO en un coup !


Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Déc - 0:10
Revenir en haut Aller en bas

Deux crétins

à Baguin
Capture n° 16

/!/ TW : le refoulement c'est mauvais pour la santé et ça rend débile et homophobe /!/

Lionel tenta de camoufler qu’il était véxé par les paroles un peu cassantes de son « ami ». Cependant, il ne le dissimula pas aussi bien qu’il l’aurait voulu et émit un soupir agacé qui n’échappa pas à Zlatan. S’il préférerait garder son calme, l’agacement passager de Lionel se ressentait dans le ton qu’il employait.

« Très bien, très bien ! Si tu préfères que je ne dise rien, je ne dirais rien. M’enfin bon, quand même… ça ne te fait pas te poser des questions aussi ? »

Ma manière d’aborder le sujet était détournée aussi, c’est vrai. Pas comme si Zlat’ était dupe, en plus.

Le châtain regarda la mer sans rien dire. Il était toujours tendu et n’arrivait pas vraiment à trouver quoi répondre au coordinateur.

« Maybe. »

Ce « maybe » sonnait comme un « oui mais j’ai pas envie d’en parler car gngngn je suis Zlatan je suis un homme je ne parle pas de mes sentiments gngngn je suis cool et dark et torturé ». Enfin, non, je suis mauvaise langue... quoique, pas tant que ça. Bref !

Dans le doute, Lionel souffla des narines et tenta de se détendre.

« Bon, on en reparlera une autre fois. »

Probablement était-ce mieux. Après tout, ce qui s’était passé au Hot Topic les avait pris de court et c’était surement encore trop frais.

« Mouais. C’est pas obligé. »

Zlatan disait ça pour essayer de faire croire qu’il était tout à fait cool avec l’idée de ne pas aborder les sujets qui fâchent. Il disait surtout ça pour se rassurer, en fait. Pas que Lionel en sache quelque chose, mais il avait tout de même l’impression que quelque chose clochait.

« I mean, on disait qu’on y allait au feeling, donc, pourquoi on compliquerait les choses avec… bah, tous ces trucs de relations euh, compliqués, quoi… »

Mais il ne s’agit pas de compliquer les choses ! Ce n'est pas une chanson d'Avril Lavigne, là, Zlatan ! J’aimerais juste bien savoir ce qu’il pense de ce qu’on vit tous les deux depuis presque un mois ! Et d’ailleurs, est-ce qu’il dirait ça, si je n’étais pas un homme ? Je sais que ce n’est pas évident, toute cette nouveauté, mais enfin… là, j’ai un peu envie de lui rappeler que j’avais quand même ma langue dans sa bouche il y a moins de 24h et qu’il ne s’en plaignait pas ! Ca fait presque un mois qu'il ne s'en plaint pas, d'ailleurs !

Surement que penser tout ça, c’était un peu hypocrite comme Lionel n’est certainement pas le dernier quand il s’agit de faire des caprices de princesse et d’être ramolli pour fuir certaines conversations. C’est bien pour ça que le bleu tâchait d’être patient avec son comparse. Il tenait à lui et ne voulait pas que les choses se passent mal. Il avait envie que ça continue.

« Je sais. Mais, moi j’aimerais bien que ça continue entre nous et si ça doit continuer bin, y aller au feeling, c’est bien, hein, mais j’ai besoin de parler de tout ça aussi, moi. »

Le bleu tenta de rassurer son comparse avec un sourire sincère. Sur le coup, le Eriksen ne sut pas quoi répondre.

« Je ne veut pas te forcer à en parler maintenant, le timing n’est pas vraiment idéal, hein ? »


Pour détendre l’atmosphère, il échappa un rire bref et un rictus narquois tordit ses lèvres. En voyant que l’autre essayait de le mettre à l’aise, Zlatan laissa un peu tomber ses épaules, signe qu’il baissait sa garde petit à petit.

« Ce qui s’est passé à la boutique m’a juste fait réaliser des choses. »

Déjà, qu’il fallait vraiment arrêter de se comporter comme si c’était une honte d’être attiré par quelqu’un du même genre que lui. La vendeuse n’avait pas eu l’ait de trouver ça honteux, elle, bien au contraire. Enfin, s’il devait mettre un mot dessus, ce serait juste qu’il s’avère être bi et, justement, il ne devrait pas se mentir à lui-même à ce sujet. Lionel se mordit la lèvre.

C’est ça… ce n’est pas parce ce qu’une relation est bi ou gay que ça ne peut pas être sérieux.


Parce que, finalement, c’était un peu ça, le principal problème, quand Zlatan parlait d’y aller « au feeling » et c’est pour ça que Lionel s’était senti un peu blessé.

« Je suis bien avec toi et j‘ai envie que ça continue. Et puis, euhm… »


Pour la suite, il n’était pas vraiment certain de comment le formuler. Sa voix devint moins assurée et il baissa aussi le ton pour se faire discret.

« C’est… c’est pas parce qu’on est deux gars qu’on devrait s'interdire de se projeter, tu crois pas ? »

Il crut l’espace d’un instant qu’il avait choqué l’unyssien mais celui-ci était simplement surpris et en train de connecter ses neurones. Apparemment, il n’avait pas vraiment vu les choses sous cet angle là et réalisait la portée de certaines de ses paroles. Lionel pouvait compatir, ça lui arrivait souvent aussi, ces derniers temps. En faisant la moue, Zlatan finit par hocher la tête, un peu embarrassé.

« Hm… ouais. Sorry, je.. euh, je voulais pas dire que j’aimais pas être avec toi ou que t’étais chiant ou quoi… »


Le châtain se rapprocha du coordinateur aux faux cheveux bleu-verts et posa une main réconfortante sur son avant-bras. Lionel accueillit doucement l’autre dans ses bras ; ils étaient les seuls pour le moment à profiter du calme de la digue et ne seraient pas dérangés. Enfin, si on excepte l’Obalie et Eris, la Nostenfer de Zlatan, qui jouaient un peu plus loin.

« C’est bon. Mais, j’aimerais bien reparler de tout ça avec toi quand ce sera un meilleur moment, d’accord ? »

Le Eriksen opina avec l’air plus assuré et reposa sa tête sur l’épaule de l’enolian qui aurait presque pu l’entendre ronronner.  

« ‘suis bien, là, moi aussi. T’es confortable. »
« Hm. Merci ? »


Modération : Emballez, c'est pesé :wut:
Je tire un objet pour terminer °W° Merci beaucoup pour la modo :la:
Aout 2024 - A Baguin




"Au nom de la Milice, je vais transformer les méchants en gentils avec le pouvoir du #663399 ! "
DCs: Cobaltium, Tobito, Alexander, Angarde, Mell et Ludwig.

RPs: Arthur, Liguiens, Mariage.
Bonus : Sailor Zingaro par Reshi (merciii =w=).
Lionel Roque-Lartigue
Elite
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Déc - 7:08
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le profil
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: