Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Printemps 2025

~22 - 28° / Températures en hausse et grand soleil !

Intrigues et Events
Intrigue n°3 : « Ferveur »
L'Elu auto-proclamé des Monarchistes fait son entrée ! La Compétition, Elixir et le Gouvernement sont en crise et les Anarchistes demandent la démission du Chef du Conseil.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Demandes de RPs et liens
Cendrée
cherche un.e partenaire pour un RP ou un défi.
Arthur, Zelda et Bartholomew
sont dispo pour de nouveaux RPs !
Pseudo
cherche ...
Pseudo
cherche ...
+ pour afficher vos demandes, contactez le staff !




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
evolution (PERCY)
PERCY O'DONNEL
Informations générales

Nom : O'donnel. Un nom de famile qui ne cache pas ses origines Irlandaises.
Prénom : Percy, le prénom d'un de ses lointains oncles décédé durant la guerre d'indépendance Irlandaise.
Surnom : Il n'en a pas vraiment.
Âge : 28 ans.
Date de naissance : 01/10/1995.
Genre : Mâle, jusqu'à preuve du contraire.
Origine(s) : Irlandaises. On pourrait croire et dire que la vieille bière brune du Pays coule dans ses veines, mais il ne boit pas, donc ça tombe à l'eau.
Date d'arrivée sur l'île d'Enola : 2011. Sa mère ayant refait sa vie avec un homme d'Amanil, ils ont donc déménagé sur l'île pour reformer, en apparences, une famille.
Métier/Occupation/Études : En plein doctorat d'histoire et archéologie, le jeune homme se passionne pour ce qui est antique et ancien. Il s'intéresse également aux Légendes d'Enola. Il a hésité à faire des études sportives, étant donné on niveau : il est compétiteur, court énormément, fait de la lutte, et a quelques médailles à son actif.
Lieu de résidence : Enolian. Baguin. (campus universitaire)
Groupe : Anarchistes.
Sous-Groupe : Confrérie du Bouclier.
Rôle : Frère.
Pseudonyme : Il n'en a pas.

Fiche dresseur
Informations
Rôle : Frère de la Confrérie du Bouclier.
Voulez-vous utiliser le dé shiney? : Oui

Équipe Aventure
- Pitrouille ♀ - Elizabeth - Fouille - Doux
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Pitrouille est le pokémon qui aidé Percy dans sa sociabilisation. Quand sa mère n'a pas pu rejeter plus son TDAH, Percy s'est vu offrir un pokémon. Il a choisi ce petit pitrouille parmi les autres, car il semblait lui aussi délaissé à la pension où ils sont allés. La pitrouille, puisqu'elle s'est révélée une femelle, a été son appui, son amie, celle avec qui il tentait de faire des efforts. Toutes ces années les ont énormément rapprochés, et il est convaincu que personne ne le comprend mieux qu'elle.
- Bulbizarre ♂ - Absinthe - Chlorophyle - Brave
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Absinthe est le pokémon qui représente douloureusement les évènements brutaux d'Enola. Trouvé après la mort de sa mère, il était aussi perdu que beaucoup de gens et de pokémons. Percy pense que son dresseur a été tué durant les batailles. Esseulé, le pokémon a été tout d'abord sauvage et rétif, refusant de se laisser faire par Percy qui voulait l'aider, étant donné que le bulbizarre était blessé. Mais contre toute attente, il suivait Percy où il allait, se cachant bien peu discrètement, jusqu'à ce qu'il se décide à le rejoindre pour de bon. La relation est encore en devenir, évoluant petit à petit, même s'il semble que le terrain violent sur lesquel ils ont construit leur relation les mène à devenir soit très proches et fusionnels, soit distants et compréhensifs.


PHYSIQUE
Couleur de peau : Blanche, pâle, rougit facilement au soleil ou sous les efforts physiques.
Description des cheveux : Blonds, coupe régulière, rien qui ne soit compliqué à entretenir ou qui lui tombe dans les yeux. Heureusement pour lui, il n'en est pas encore à les perdre !
Description des yeux : Bleus foncés, ils sont expressifs, autant que son visage. Il cligne souvent des yeux, comme s'il retenait quelque chose en lui.
Taille : 1 mètre 92.
Poids : 89 kilos, même si ça varie beaucoup, et que selon son intensité sportive du moment, il perd les kilos en trop et les change en muscles, ou inversement, s'active à s'empâter un peu à grands coups de bons petits plats.
Description de la silhouette : Heureusement pour lui, il est à un âge où il reste encore ferme, grand, et globalement musclé. Ses kilos en trop ne se voient pas encore vraiment, et il garde une impression de vitalité, de candeur.

Problèmes de santé physique : Un peu d'embonpoint, au niveau du ventre surtout.
Particularités autres : Souffre de TDAH, ce qui l'a énormément fait souffrir, ce qui le fait souffrir encore aujourd'hui : il a de la difficulté à rester en place, à se concentrer durablement. Malgré les médicaments et les exercices, il reste malgré tout impulsif et incapable de bien gérer son attention, de correctement se retenir aussi souvent qu'il le voudrait.

CARACTÈRE
Personnalité : Percy est un jeune homme qui a toujours cru en la différence entre le bien et le mal. Les nuances de gris, très peu pour lui : ce que l'on fait est soit bon, soit mauvais ; il est manichéen jusqu'au bout, et se bat pour ce qu'il considère comme bon, comme les bonnes valeurs, comme l'égalité, la fraternité. C'est quelqu'un de facilement abordable, de très sociable, qui a le sourire et la pêche, malgré les revers de la vie, rieur et positif. Il est très généreux, parce qu'il n'a pas eu beaucoup pendant la plupart de ses années, ce qui l'a rendu très économe d'ailleurs, et il sait que le partage et les dons de soi sont très importants, qu'ils peuvent signifier beaucoup.

Brusque, parfois impulsif, il essaye de retenir ses troubles et son TDAH, qui peut le révéler parfois inconstant, hyperactif, ne sachant pas s'arrêter, de parler, de bouger, ce qui peut le rendre compliqué à gérer et à fréquenter. C'est un casse-cou qui aime se faire voir, qui se montre parfois inconscient des risques pour avoir ce qu'il veut, malgré sa grande maladresse. Mieux vaut être dans ses petits papiers, car quand on lui fait une crasse, Percy est rancunier et tenace comme de la glu, accordant difficilement son pardon ou son attention à quelqu'un qu'il ne juge plus digne de cela. Il est extrêmement tolérant, que ce soit pours les religions, les relations amoureuses, les castes sociales, pour lui ce qui importe ce n'est pas tout ça, mais la personne à l'intérieur. Il peut se montrer très éloquent, très beau parleur, au point de parfois en devenir grandiloquent, malgré lui.

Il a le défaut d'être très gourmand et goinfre, sûrement parce qu'il a longtemps vécu dans un environnement où un repas par jour était déjà beaucoup. Il a un esprit très rebelle qui flambe au fond de lui, ce qui l'a poussé à rejoindre l'anarchie et la Confrérie du bouclier, pour défendre les valeurs profondément enracinées en lui, parce qu'il est un utopiste jusqu'au fond de ses jolies chaussures. Il voudrait satisfaire tout le monde, Percy, donner à tous ce dont ils ont besoin, ce qu'ils veulent, et même s'il sait que ce n'est pas possible, il est du genre poli et gentil, à essayer de contenter autrui avant lui-même.
Goûts/Dégoûts : il aime manger ; la confrérie ; les pokémons ; aider les gens ; le sport ; les sports d'hiver ; les combats pokémon ; son côté utopiste ; croire en autrui. Il n'aime pas ses kilos en trop ; avoir trop chaud ; la brutalité, l'autorité du gouvernement envers les citoyens ; qu'on opprime la liberté ; la méchanceté gratuite ; le sang ; les bruits trop assourdissants ; son TDAH ; les gens qui ne sont pas tolérants envers les autres.
Objectifs et aspirations : La Confrérie a été pour lui le meilleur engagement, parce qu'ils représentent les valeurs de Fraternité, d'Egalité pour tous, de cessation de cet état militaire, autoritaire. Il hésite à se présenter dans le monde politique, parce qu'il voudrait faire changer tout ça, pour le meilleur, parce qu'il sait qu'il pourrait aider autrement.
Peur(s) : Il a peur de lui-même, de ce qu'il peut faire quand son TDAH prend le dessus, de son hyperactivité, de ses propres démons intérieurs, de ses peurs globalement. Il craint de voir à nouveau Enola à feu et à sang, de voir la violence dans les rues. Il continuen de cauchemarder sur la mort de sa mère, qui l'a énormément traumatisé.

ALIGNEMENT
Cette partie est obligatoire. Que votre personnage soit né sur l'île ou fraîchement débarqué, les idéologies des différents groupes sont connus et il doit forcément avoir un avis là-dessus selon ses propres opinions.
Votre personnage a-t-il/elle connu Enola entre 2008 et 2017, sous le joug du Régime, et que pense-t-il de cette époque ? : Il est arrivé en 2011 à Enola, et si au départ, la politique ne l'intéressait pas énormément, tout a beaucoup changé au fur et à mesure qu'il habitait sur l'île. Qu'il vienne d'une famille modeste le poussait à s'intéresser au peuple, aux gens qui l'entouraient. Alors qu'il a commencé à se politiser à la fac, il a longuement rêvé de rejoindre la Résistance, mais n'a jamais osé. Il était gêné par ses deux vies, celle d'avant où ils étaient dans le besoin, où tout était plus simple, plus difficile, et cette vie aisée, trop tranquille parfois, où tout lui semblait offert. C'en était indécent, quand d'autres crevaient de faim, de froid, ailleurs. Quand les évènements de 2017 ont eu lieu, c'est la façon dont ont réagi beaucoup de gens, dont sa famille, qui l'ont rendu en colère, qui l'ont outré : se barricader dans sa maison, tranquillement, en ignorant ceux au-dehors, qui se battaient, pour leurs valeurs ou leur survie. Il s'est en allé, avec beaucoup de fureur. Il a aidé les gens, les pokémons, comme il pouvait, pauvre civil appeuré. Les champs de bataille, le sang, la violence le traumatisent ; il est blessé d'une balle dans le bras. C'est là qu'il rencontre Silas, qu'il aidera alors que ce dernier a un bras sous un rocher. Sa mère mourra également d'une balle dans la tête, alors qu'elle est sortie de son univers chaud et douillet pour chercher son fils et le ramener en sûreté - quelle ironie. Si son deuil a été fait, il reste traumatisé par cette période, et son TDAH ne l'aide en rien, il a des périodes d'angoisse, des cauchemars, qui font qu'il ne tient pas en place, pour mieux s'occuper l'esprit, esprit qui bat trop souvent la campagne.
Que pense-t-il/elle de la manière dont les choses ont évolué, et du nouveau gouvernement ? : Il pense que la meilleure voie, c'est la Confrérie du Bouclier. L'Anarchie, oui, mais l'organisation avant tout. Il ne faut pas prêcher le chaos, mais le changement, ce qui est différent. Il s'est beaucoup retrouvé chez ses autres Frères et Soeurs de la Confrérie, et il s'est énormément politisé, au point de rêver de se présenter dans la sphère politique. Il pense que le gouvernement est militarisé, brutal, trop autoritaire envers les gens, et qu'il est loin du rêve de fraternité et d'idéal, d'égalité, que beaucoup désirent sans aucun doute. Il est prêt à oeuvrer pour ça.
Que pense-t-il/elle de la légende de Regigigas et des Monarchistes ? :

Qu'est-ce que votre personnage pense d'Elixir ? : Elixir semble avoir des valeurs de soutien, de bonheur du peuple, et pour cela, Percy pourrait les soutenir ou les aider. L'aide alimentaire, par exemple, est quelque chose qui se rapproche beaucoup des valeurs d'entraide que Percy possède et pour lesquelles il se bat. Au final, il a une bonne vision d'Elixir, des rangers qui bossent pour cette compagnie, pour les scientifiques et les bénévoles qui travaillent pour un avenir meilleur.
Qu'est-ce que votre personnage pense de la Compétition ? : S'ancrant dans les traditions d'Enola, Percy trouve que la Compétition peut avoir de bonnes idées. Une stabilité économique, touristique, pourrait aider la Confrérie et son envie d'égalité, en créant des emplois et en permettant le flux de l'argent sur l'île. Par contre, la milice n'est pas bien vue par Percy, qui est totalement contre toute idée de militarisation, même concernée par le bien être du peuple.
Qu'est-ce que votre personnage pense des Anarchistes ? : Il les a rejoint, eux et leur révolte, notamment la Confrérie du Bouclier. Il croit en de bonnes vieilles valeurs, et il est prêt à faire changer les choses avec eux. Il veut venir en aide aux gens, à la population et aux pokémons, et ce qu'il apprécie, c'est le manque de hiérarchie : tous sont égaux, et chacun a le droit de s'exprimer sans être jugé. C'est ce système au-delà des autres qui l'a séduit, lui qui avait l'impression d'être transparent, volubile.

Alignement/Allégeance ? : Anarchiste.
Et vous ?
PUF/Surnom : Bojack.
Âge : 28 ans.
Disponibilité : Régulièrement, je pense.
Comment avez-vous connu le forum ? : En votant pour un forum pokémons, je vous ai vu sur le top site.
Suggestions ? : Aucune, pour le moment.
Personnage sur l'avatar : Steven Rogers [Marvel]
Code : Enola renaît de ses cendres
Autre: //
Percy O'Donnel
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Jan - 10:47
Revenir en haut Aller en bas
HISTOIRE
Tu fermes les yeux, Percy, mais t'as peur des cauchemars. Ils sont réguliers ces derniers temps. Même Elizabeth n'arrive pas à les réfréner, avec ses berceuses et ses soins. Absinthe est un souvenir vivant de ce qui s'est passé. T'as encore l'impression de sentir la fumée, le sang. Tu vois encore les visages pâles de ceux qui fuient, fantômes dans cette Enola de cendres et de violence. Tu repousses tout ça, tu te lèves et tu vas te faire un café. Tu as du travail, autant t'y mettre, car ce soir, tu n'auras pas sommeil, comme souvent ces derniers temps. Tu avales le cachet blanc qui est sensé repousser tes troubles.

Maman appellait ça ton petit problème d'attention. Ca te faisait sourire. Tu te remémores avec nostalgie ton enfance. Vous étiez deux, unis contre tous. Ta mère travaillait comme une dingue, pour soutenir votre pauvreté en-dehors des flots de la misère. Vous viviez dans un quartier pauvre, vous aviez de l'eau une fois sur cinq, et un repas chaud trop irrégulièrement. Ton père ? Tu n'en a jamais entendu parler ; ta mère restait coite sur le sujet, et tu t'es vite désintéressé de quelqu'un qui n'a jamais été là pour toi. Ta mère, par contre, te chôyait, et tu la vénérais, elle qui se saignait aux quatre veines pour que tu ailles à l'école avec quelque chose à manger, des vêtements moins troués. Ce n'était pas facile. Ta mère te surprotégeait, voulait toujours tout savoir sur ce que tu faisais. Il y avait des règles, à la maison, strictes, que tu suivais à la lettre, parce que cela faisait plaisir à ta mère, et que tu voulais voir un sourire, au moins un peu, sur son visage fatigué. Elle te laissait pourtant jouer aux consoles que ton oncle Danny t'avait légué, de vieilles choses sur lesquelles tu as appris à lire, rapidement, comme seul un enfant peut intégrer rapidement de telles informations. On te croit précoce, et on attend beaucoup de toi. Le fardeau pèse lourd, sur tes épaules d'enfant, toi qui veut juste jouer et t'amuser.

Mais on discerne vite chez toi quelque chose qui cloche.
Non pas que tu sois un mauvais élève, mais ta tendance à faire le singe, à courir partout, à vouloir faire cinq choses à la fois, trouble tes professeurs. Ton TDAH est rapidement diagnostiqué. Et malgré les médicaments qu'on te donne, cela reste difficile : tu es intelligent, mais tu as ces pulsions, ces envies, cette attention volage, qui font de toi quelqu'un de particulier, d'assez difficile à vivre. Tu es casse-cou, tu cherches à te faire remarquer, à attirer l'attention. Tu te blesses souvent. Tu fais du basket, puis du foot, puis du tennis, puis tu cours, tu cours, tu cours. Tu veux devenir éleveur de pokémon, puis professeur, puis maître de la ligue, ça change tout le temps. Tout change beaucoup, avec toi, mais pas ta mère : elle continue de se tuer au travail, et la voir s'étioler comme une fleur coupée, cela te fait de la peine. Dès que tu peux, tu te mets à garder les enfants de voisins, à nettoyer la vaisselle dans des restaurants, à tondre des pelouses. Tu rapportes peu d'argent, mais te voir faire des efforts, cela fait sourire ta mère. T'es maigrichon, comme gamin, on t'offre souvent un beignet, un chocolat chaud, pour ta peine, parce que de la peine, tu en fais à voir, Percy, tout perdu dans tes vêtements trop grands, trop larges, trop troués. C'est à cette époque de pré-adolescence que Elizabeth te rejoint. Elle apaise un peu ton âme d'enfant égratignée par la vie. Elle est une bouche de plus à nourrir, mais le bien qu'elle te fait se fait sentir au centuple. Elle t'aide à te concentrer, parfois, et elle ne te juge pas quand on esprit bat la campagne, quand tu te fais impulsif, brusque, nerveux.

Hélas, tu grandis trop vite. La relation avec ta mère, fusionnelle, devient conflictuelle. Tu te rends compte que tu es malheureux, parce que tu ne sais pas quoi faire d'autre pour être heureux. Les autres élèves t'aiment bien, de cet amour éphémère et changeant des enfants pour ceux qui sont intéressants. Tu montes sur les murets de l'école et tu manques de te casser les deux jambes en tombant. Tu as quelques ennuis avec les professeurs, qui ne te connaissaient pas cette révolte au fond de l'âme. Tu as l'impression de n'être nul part chez toi, tu traînes dehors, chez des amis, dans la nature, Elizabeth à tes côtés. C'est aussi à ce moment là que tu réalises que tu es vraiment doué pour le sport. Tu rentres en équipe, toi qui étais jusqu'ici amateur. Tu obtiens un cadre qui te fait du bien, des ordres, une équipe, des gens avec qui avancer vers un but, la victoire. Tu t'y engages à corps perdu, dans le sport, parce que cela t'aide à te défouler, à te concentrer. Ta mère oscille entre exaspération de ne plus te voir et fierté de remarquer tes nouvelles conditions, tes trophées, tes actions.

T'as seize ans quand ta mère se marie à cet homme. Tu te souviens de son prénom, mais tu ne veux pas le prononcer ; t'es rancunier, tenace, tu lâches rien. Tu remarques que ta mère est heureuse avec lui : elle n'a plus besoin de travailler autant, et il prend soin d'elle, d'une certaine façon que tu ne pourras jamais. Elle te laisse un peu plus de liberté. Vous déménagez chez cet homme, sur l'île d'Enola ; il était venu en Irlande parce qu'il travaille beaucoup à l'étranger. Il a deux enfants d'un autre mariage. Demi-frère, demi-soeur, t'es pas enchanté, non . Tout ça est trop étrange pour toi : ce quartier huppé d'Amanil, ces trois repas par jour qui te font prendre un peu d'embonpoint, cette nouvelle vie si différente. Tu trouves ça indécent, par rapport à avant, et ça te révolte de voir le gâchis, le gaspillage, quand d'autres crèvent la faim, crèvent de froid, comme vous avant. Faut vraiment être un foutu inconscient pour ne pas se rendre compte de ça. Tu sens un malaise s'installer, au fond de ton coeur, devant le gouffre de la société. T'as seize ans, ouai, et t'as déjà l'impression que la vie t'as foutu par terre.

Percy O'Donnel
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Jan - 10:48
Revenir en haut Aller en bas
Bienvenue, Percy !

Nous sommes ravi.e.s qu'un prédef ait attiré ton attention ^^
Je voulais juste te prévenir que la joueuse qui incarne Silas a quitté le forum. Cela ne pose aucun problème si tu veux quand même garder Percy puisque le perso n'est nullement dépendant de Silas et n'a pas non plus été basé sur lui, mais puisque tu l'abordes en première partie de ta fiche, je préférais te le dire o/

Bon courage pour terminer tout ça, n'hésite pas à prévenir lorsque ce sera fini :hey:
Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Jan - 13:59
Revenir en haut Aller en bas
UP !

Des nouvelles pour la fiche ? Cela fait trois semaines sans nouveautés, mais si tu veux un délai supplémentaire, n'hésite pas à demander ^^
Et si au final tu veux abandonner le personnage, tu peux nous en faire part aussi o/
Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Fév - 15:09
Revenir en haut Aller en bas
Coucou Percy !

Après un mois sans nouvelle, je me permets de déplacer ta fiche. N'hésite pas à nous solliciter si jamais tu veux la reprendre ou si tu veux que nous la supprimions ^^
Reshiram
Staff
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Mar - 0:36
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Voir le profil
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: