Quoi de neuf sur l'île d'Enola ?

Période en cours
Printemps 2024

~20° - 25°C / Temps ensoleillé, venteux par moments

Intrigues et Events
Intrigue n°2 : « Passions »
Des conflits s'engagent entre les Monarchistes et les Anarchistes.
Event n°2 : Le festival de Cayagane
Le festival de Cayagane est victime d'un incendie criminel.
Mini event n°1 : Panique à Vanawi !
Un blocus Anarchiste est en cours à Vanawi, sous surveillance des forces de l'ordre.

Missions et Défis
Un guide dans les ruines (mission)
Faites découvrir les ruines du Titak !
La comète (défi)
Découvrez un mystérieux astéroïde.

Sujets récents
RP-1
RP-2
RP-3
+ demandez l'ajout de vos RPs au staff !
La Clé de la Bravoure |OS| Zzz5


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La Clé de la Bravoure |OS|

La Clé de la Bravoure

OS éclosion Zaki
«Attends Kawa… Mais… Attends je te dis!»

Un rire franc lui échappe devant les réserves que lui montre encore le poisson tandis que son dresseur procède aux soins. Il aura été délicat de déplacer le Carvanha vers le ruisseau où il baigne désormais sous la surveillance étroite du jeune homme à ses côtés. L’humain aura dû s’armer de gants très longs et de s’y prendre à plusieurs fois pour avoir une prise solide sur le Pokémon aquatique qui, malgré son jeune âge, aura pris de l’expansion rapidement et un poids subséquent. Silas Fisher aurait pu procéder autrement, en utilisant la balle de son allié pour faire l’échange de milieu plus aisément. Cependant il tenait à établir un contact physique avec lui malgré sa peau rude. Construire un lien avec le piranha n’a rien d’aisé, mais l’éleveur s’y applique avec acharnement. Devant l’air gêné de son ami, Silas comprend qu’il y parvient, chaque jour un peu plus, à construire une confiance entre les deux. Là, le Carvanha s’est cambré, mais Silas l’a ramené vers lui sans trop s’en faire. Même que l’obstination de Kawa l’amuse à ce point-ci, car il sait que le poisson agit de manière épineuse pour paraître plus puissant et moins vulnérable. L’Hôte de Pension en demande beaucoup au Carvanha dans cet exercice hebdomadaire. De mettre de côté ses tendances territoriales pour accepter un brossage complet de ses écailles rugueuses. Même s’il résiste, Kawa aime bien la sensation de propre qui accompagne ces moments, même si cela veut dire de s’ouvrir un peu à l’humain.

Le rire de son dresseur lui tire d’ailleurs une mine déconfite. Le garçon pose une main délicate sur sa tête, un geste que le Carvanha accepte dans un grognement pour la forme. Son patient calmé, Silas se remet au récurage des écailles grâce à une brosse dure qui épouse la forme du poisson. Progressivement, Kawa se détend, apprécie les soins. Lorsque l’éleveur a terminé, le Pokémon aquatique a fermé les yeux. Silas reste auprès de lui tandis qu’il se détend, un sourire aux lèvres. Il aura mis un peu de temps à comprendre ce petit poisson agressif, mais il est plutôt fier des progrès qu’ils auront fait tous les deux. Sherine et Ellaria, sa petite Tiboudet, se sont couchées dans l’herbe sur la berge, profitant d’un doux soleil hivernal. L’eno-syrien sort de l’eau, offrant un peu d’intimité à Kawa. Lourd lui aussi de sommeil, il rejoint les deux femelles en s’étendant dans l’herbe à leurs côtés, contemplant le ciel dans un soupir tranquille.

La paisibilité qui a gagné le petit groupe ne dure pas. Soudain, Kawa se débat dans l’eau, son regard changé. Silas n’a le temps que de voir l’éclat du chasseur dans ses prunelles avant que le piranha ne remonte le flux tranquille du ruisseau en direction des montagnes. Ellaria et Sherine se redressent aussitôt, imitées par leur dresseur qui panique de voir son protégé s’enfuir ainsi. Il l’appelle, ne prenant même pas la peine de se chausser avant de suivre son Pokémon depuis la rive. Malheureusement pour les trois terrestres, le poisson est dans son élément et file avec aisance dans le ruisseau, jusqu’à disparaître de leur vue. Ne perdant pas espoir, nos alliés poursuivent leur course, suivant le chemin naturel de la rive, en recherchant des traces du passage de Kawa. Leur poursuite les mène loin, dans un territoire plus boisé qui borde probablement la jungle d’Anula et la région humide. Silas s’est fait silencieux, de plus en plus inquiet et renversé à l’idée que son Pokémon aille simplement décidé de le quitter ainsi. Ses yeux scrutent le ruisseau, ici beaucoup plus large et formant régulièrement de petit lacs entre les rochers probablement des habitats privilégiés pour les Pokémon aquatiques des parages. Pourtant, les créatures des environs se sont faites tout aussi discrètes que l’éleveur, ne percevant aux alentours que de vagues murmures. Bientôt, Ellaria hennit nerveusement, elle qui pourtant a un caractère plutôt tranquille et calme.

Sherine première repère le Carvanha, à l’endroit où le ruisseau prend fin dans une boucle entourée d’arbres visiblement anciens. Les traces de sang dans l’eau figent aussitôt Silas et ses Pokémon. Ce rouge qui, en filaments, brouille les flots. Pendant quelques instants d’horreur, le jeune homme relève les deux vers le cadavre, de l’autre côté de la rive, d’un Azumarill visiblement perdant d’un combat territorial, du moins songe-t-il. L’idée le traverse, que l’auteur de ce meurtre ne soit nul autre que ce Pokémon qu’il dorlote et protège depuis quelque temps déjà. Son regard, lentement, glisse à lui. Dans les flots, le Carvanha a levé la tête vers la forêt. Silas ne voit pas tout de suite ce qui flotte près de lui, jusqu’à ce que l’objet en question ne se mette à briller intensément. Kawa se met à grogner, ce qui tire un sursaut à son dresseur, obnubilé par l’œuf aux côtés du poisson. D’entre les arbres, une silhouette se dessine : un Jungko à l’air farouche, les griffes ensanglantées.

«C’est… c’est lui…»

L’auteur du crime, revenu chercher son prix : un œuf à se mettre sous la dent. L’Azumarill, probablement la mère de cette progéniture à naître, aura probablement défendu son petit jusqu’à la mort pour le préserver du même triste sort. Kawa repousse l’œuf derrière lui et gronde une fois de plus. Insensible à la menace, le lézard géant pose ses pattes dans l’eau du ruisseau, préparant une offensive.

«Kawa, attention!»

Le poisson esquive de justesse le Lame-Feuille du prédateur, un coup qui assurément l’aurait mis au tapis. Sherine, de la rive, tente de distraire le Jungko en faisant pleuvoir contre lui une pluie de feuilles qui ne font, au final, que l’ennuyer.

«Morsure Kawa!»

Le Carvanha se fige, surpris par l’ordre de son dresseur. Il se retourne un instant vers lui, constatant sur ses traits une détermination farouche qu’il ne lui aura jamais vu. Inspiré par cette vision, le mâle se jette à la gorge de son adversaire et y enfonce ses dents acérées. Le Pokémon couine de douleur, repoussant le poisson près de l’œuf. Blessé et attaqué de toutes parts par Sherine et Ellaria réunies, l’une de son Tranch’Herbe et l’autre de son Coup d’Boue. C’est l’effort réuni des trois Pokémon qui dissuade finalement le Jungko qui se retire du ruisseau pour s’éclipser dans la forêt. Silas soupire tandis que ses alliés se tournent vers lui, un peu bouleversés par ce qui vient de se produire. Même Kawa nage à lui, poussant l’œuf de sa tête.

«Merci mes amis. Ce petit vit grâce à vous. Grâce à toi Kawa. Tu as senti le sang depuis la Pension, n’est-ce pas mon ami?»

Dans les yeux de l’éleveur, un nouveau respect brille pour ce Pokémon au tempérament difficile et si différent du sien. Au final, Silas constate qu’ils ne sont pas si opposés et que bien des qualités les rassemble. Sauf que Kawa est doté d’un courage qui manque à son dresseur. Le jeune Carvanha hoche la tête, touché par la sincérité de l’homme qui vient cueillir délicatement l’œuf contre sa poitrine, encore tremblant d’adrénaline suite à ce combat inattendu. Comme s’il se savait enfin en sécurité, le bébé en profite pour naître, sous l’œil grave de ses compagnons. L’Azurill ouvre grand les yeux, considère tour à tour les membres du cercle qui l’entoure. Puis il se met à pleurer et gémir de faim, et peut-être un peu de tristesse. Que quelques minutes l’auront séparé de voir sa véritable mère en vie. Mais sans l’intervention de Kawa et de ses amis, il n’aurait jamais survécu. Ce jour-là, le Carvanha prend le bébé sous son aile, se promettant de toujours poursuivre son ambition de le protéger coûte que coûte.

(c)Golden
Silas C. Fisher
Eleveur
Voir le profil
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Jan - 23:10
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: